Supprimer les obstacles : Introduction

Le Canada est une société inclusive, riche dans sa diversité, dont la population est forte de ses différentes origines, expériences et cultures. En tant qu'institution désignée pour servir les Canadiens et les Canadiennes, la fonction publique fédérale devrait être composée de personnes qualifiées pour faire leur travail et être représentative de la diversité de la population qu'elle sert. Les principes du mérite et de la représentativité vont de pair : la diversité sociale et culturelle qui a enrichi le pays lui assure un large bassin de talents hautement qualifiés et diversifiés dans lequel peut puiser la fonction publique du Canada.

L'évaluation joue un rôle important dans la sélection de candidates et de candidats provenant de la fonction publique et de l'extérieur. Le présent document définit les lignes directrices génériques en vue de l'évaluation équitable de toutes les candidates et de tous les candidats visés par les processus de sélection fédéraux, qu'ils appartiennent ou non à l'un des quatre groupes désignés visés par l'équité en emploi (ces quatre groupes sont : les femmes, les membres des minorités visibles, les peuples autochtones et les personnes handicapées). Le présent document présente également différentes façons d'identifier et de supprimer les obstacles à l'évaluation équitable de deux des quatre groupes désignés visés par l'équité en emploi, notamment les membres des minorités visibles et les peuples autochtones.

On consultera les Lignes directrices relatives à l'évaluation des personnes handicapées pour obtenir de plus amples renseignements sur les mesures d'adaptation qui permettent de veiller à l'évaluation équitable des personnes handicapées. Ce document se trouve dans la section Renseignements sur la gestion des ressources humaines (GRH) du site Web du Centre de psychologie du personnel.

Les Lignes directrices relatives à une évaluation équitable présentent les concepts fondamentauxliés à l'évaluation équitable ainsi que des exemples de l'application de ces principes.

  • La partie I résume le cadre législatif à l'intérieur duquel ces lignes directrices s'insèrent.
  • La partie II décrit les six principes régissant l'évaluation équitable de toutes les personnes et de tous les groupes.
  • La partie III décrit les préjugés personnels et culturels qui peuvent influer sur l'évaluation et donne des façons d'accroître la sensibilisation et le contrôle de ces sources potentielles de préjugés.
  • Les parties IV et V fournissent des exemples d'application des principes généraux de l'évaluation équitable dans le but de supprimer les obstacles auxquels sont confrontés les membres des minorités visibles et les peuples autochtones.

La suppression des obstacles qui se posent sur le plan de l'évaluation ne relève pas d'une « recette » particulière. Cette opération repose plutôt sur la compréhension du cadre législatif, sur une sensibilisation accrue aux préjugés potentiels et sur l'utilisation de son jugement pour l'application des principes de l'évaluation équitable. On recommande aux utilisateurs et aux utilisatrices du présent document d'en lire les parties I, II et III avant de se reporter aux exemples spécifiques ayant trait à la suppression des obstacles qui se posent à l'évaluation des membres de minorités visibles ou des peuples autochtones présentés dans les parties IV et V.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :