Le Conseil national de recherches du Canada, acteur essentiel dans la mise au point d’un vaccin contre le virus Ebola récemment approuvé

Communiqué de presse

Une experte en biofabrication du CNRC fait pousser des cellules HEK293 à l’intérieur d’un bioréacteur en acier inoxidable de 60 L.

Le 20 mars 2018 – Montréal (Québec) – En réponse à la flambée de fièvre hémorragique Ebola qui a fait plus de 10 000 morts en Afrique occidentale il y a quatre ans, le Canada et la Chine ont collaboré au développement d’un vaccin contre le virus Ebola. Le vaccin, mis au point par l’Institut de génie biomédical de l’Académie chinoise de sciences médicales militaires et la société de biotechnologie CanSino Biologics Inc., vient de recevoir la sanction des autorités chinoises, et c’est le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) qui a développé son procédé de fabrication.

Le vaccin est fabriqué à partir de cellules vivantes produites par la plateforme d’expression HEK 293 mise au point par le CNRC. Les cellules sont cultivées dans des incubateurs en acier inoxydable et requièrent des conditions particulières et des nutriments essentiels à leur développement. Les experts ont effectué un éventail de tests pour mettre au point un procédé de production industrielle du vaccin. Si une nouvelle flambée de fièvre Ebola devait survenir, le vaccin pourrait être rapidement déployé.

Outre ces travaux de développement du vaccin contre le virus Ebola, le Conseil national de recherches a aussi développé des lignées cellulaires et des procédés de fabrication d’un vaccin empêchant la transmission intra-utérine d’un virus qui cause des malformations congénitales, un traitement contre le cancer et un traitement contre la maladie d’Alzheimer; les trois doivent faire, ou font déjà, l’objet d’essais cliniques.


Citations

« Notre participation à des collaborations en R-D stratégiques dans le cadre de partenariats internationaux est un catalyseur de la biofabrication de nouveaux traitements ciblés et efficaces dans des domaines peu exploités. Nous sommes heureux que notre savoir-faire et nos connaissances dans ce domaine aient pu aider CanSino à fabriquer son vaccin contre le virus Ebola. »

– M. Iain Stewart, président du Conseil national de recherches du Canada

« CanSinoBio est une société de biotechnologie vouée à la recherche-développement et à la commercialisation de vaccins pour répondre aux besoins du marché et de santé publique de la Chine et d’ailleurs. La plateforme d’expression HEK 293 du CNRC, et les technologies connexes, compatibles avec les bonnes pratiques de fabrication, constituent un outil idéal pour le développement et la fabrication de nouveaux vaccins. CanSinoBio est reconnaissante de l’occasion qui lui a été donnée de démontrer le potentiel de cette plateforme. Nous nous réjouissons à l’idée de poursuivre notre collaboration avec le CNRC pour développer d’autres vaccins visant à combler d’autres besoins médicaux. »

– M. Xuefeng Yu, président-directeur général de CanSino Biologics Inc.

Faits en bref

  • Contrairement aux médicaments courants qui sont des molécules de synthèse sous forme de comprimés, les vaccins sont des produits biologiques fabriqués à partir de cellules vivantes.

  • Les vecteurs adénoviraux sont des virus désactivés génétiquement modifiés, utilisés pour transporter des antigènes vaccinaux de façon à déclencher une réaction immunitaire sans danger.

  • Le vaccin mis au point par CanSino a été conçu pour immuniser contre la souche du virus Ebola à l’origine de la flambée de la fièvre hémorragique de 2014.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Équipe de relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
613-991-1431
1-855-282-1637 (24/7)
media@nrc-cnrc.gc.ca

M. Xuefeng Yu
Président-directeur général
CanSino Biologics Inc.
+86 22 58213666
Xuefeng.Yu@cansinotech.com


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Please select all that apply:

Thank you for your help!

You will not receive a reply. For enquiries, contact us.

Date de modification :