Mise en valeur de la province géologique des Esclaves (PGE)

Document d'information

La PGE est une région située dans l'est des Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O.) et dans le nord-ouest du Nunavut qui couvre une superficie d'environ 190 000 kilomètres carrés. Il s'agit d'une zone géologique riche en gisements minéraux qui présente un fort potentiel de production d'or, de métaux communs et de diamants.

En 2017, le nombre de concessions minières a bondi dans les Territoires du Nord-Ouest après la publication de deux rapports géophysiques sur la PGE. Financés conjointement par CanNor et la Commission géologique des T.N.-O., les rapports visaient à éclairer divers objectifs de recherche liés à l'exploration minière et d'ordre géologique et environnemental.

1 — Aménagement du corridor d'accès à la PGE

  • Le Canada investit 2,7 millions de dollars et le gouvernement des T.N.-O. investit 678K $ pour ce projet de deux ans.
  • Les fonds serviront à la planification de l'aménagement d'un corridor d'accès toutes saisons à la province géologique des Esclaves (PGE).
  • L'accès aux mines existantes est possible par une route d'hiver, et la priorité immédiate pour le gouvernement des T.N.-O. est de remplacer la section de l'actuelle route d'hiver située le plus au sud par une route de gravier toutes saisons.
  • Une route toutes saisons pourrait avoir des incidences économiques positives pour un grand nombre de projets actuels et futurs d'exploitation des ressources, en facilitant l'accès à longueur d'année et en prolongeant la saison d'ouverture de la route d'hiver d'au moins 30 jours.
  • La portée du projet comprend la mise à jour des études sur le potentiel économique et minier, l'amorce d'un processus de consultations auprès des groupes autochtones, la réalisation d'études sur la faune et la végétation tout au long du tracé proposé et le repérage des sources de gravier en vue de la construction future.
  • À l'issue du projet, le gouvernement des T.N.-O. aura progressé dans les travaux de planification et d'ingénierie relatifs à la section de 179 kilomètres située le plus au sud de la route proposée, dans l'optique d'amorcer la construction dans les cinq prochaines années.

2 — Initiative de développement de l'exploration

  • CanNor investit 2,4 millions de dollars, le gouvernement des T.N.-O. investit 280 000 $, et les partenaires de l'industrie investissent 749K $ pour ce projet.
  • Les fonds serviront à la réalisation et à l'analyse d'un levé géophysique aérien à haute résolution visant à favoriser l'exploitation des ressources dans la PGE.
  • Le programme visera les régions sous-explorées qui présentent un potentiel économique, et sera mis en œuvre à une échelle qui permettra de révéler la présence éventuelle de gisements minéraux non encore découverts.
  • À l'issue du projet, les initiatives d'exploration minière pourront se fonder sur des produits de cartographie accessibles au public qui stimuleront les activités d'exploration minière multisectorielles sur le territoire, et contribueront par le fait même à la croissance économique.
  • Dans le passé, des travaux similaires financés par CanNor ont mené au jalonnement de nombreuses concessions minières et au lancement de programmes de forage exploratoire par de petites et grandes entreprises d'exploration minière dans la PGE, ce qui montre que la région demeure un terrain propice aux découvertes de kimberlite diamantifère.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :