Amélioration des services pour les canadiens

D'Emploi et Développement social Canada

Les Canadiens nous ont dit qu'ils voulaient des améliorations aux services que nous offrons. Nous écoutons.

Voici quelques exemples de la façon dont nous agissons.

2017

Octobre

Améliorer les processus liés à l'assurance-emploi en collaboration avec les intervenants

En septembre 2017, Emploi et Développement social Canada, avec le soutien du commissaire des employeurs et du commissaire des travailleurs et travailleuses, a réuni des employeurs, des représentants du secteur du travail et des professionnels de la paie pour discuter de façons d'améliorer le processus de l'assurance-emploi pour tous, qu'il s'agisse des clients ou des employeurs.

Le défi

Pour les employeurs, le processus actuel peut poser un certain nombre de problèmes. À titre d'exemple, il est possible qu'une petite entreprise n'ait pas de personnel affecté au traitement des documents liés à la paie. Il est donc plus difficile de répondre à nos exigences. Il arrive également que les cycles de paie de l'employeur ne correspondent pas au format hebdomadaire exigé pour les demandes d''assurance-emploi, ce qui oblige l'employeur à recalculer les données, une longue tâche qui peut entraîner des erreurs. En outre, les appels et la correspondance qui s'ensuivent avec les employeurs peuvent occasionner des retards dans le traitement des dossiers et les paiements aux personnes qui font des demandes, et entraîner des frustrations pour les entreprises.

Comment nous nous y prenons pour apporter des améliorations

En collaboration avec les intervenants, nous trouvons des façons de faciliter la collecte de renseignements sur la paie et l'emploi nécessaires au fonctionnement du régime d'assurance-emploi, tout en facilitant la tâche aux employeurs et aux personnes qui font une demande.

Jean-Marc Usher, conseiller d'entreprise pour la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, a affirmé que « c'est une bonne manière d'échanger des idées et de comprendre les points de vue de chacun. Il s'agit de trouver une solution qui est profitable pour tous, et non pour un intervenant seulement. »

Des projets pilotes pour répondre à la forte demande de numéros d'assurance sociale

Le défi

Chaque année, des milliers d'étudiants étrangers arrivent à Montréal pour poursuivre leurs études. Une grande partie de ces nouveaux résidents temporaires font une demande de numéro d'assurance sociale afin de pouvoir travailler au Canada ou pour recevoir des prestations et des services des programmes gouvernementaux. Résultat : une augmentation de l'affluence et du temps d'attente au Centre Service Canada du centre-ville de Montréal.

Les améliorations apportées

Cette année, dans le but d'améliorer sa prestation de service et de réduire les temps d'attente, Service Canada de Montréal a décidé d'agir autrement. Nous avons établi des partenariats avec trois grandes universités dans la mise en œuvre d'un nouveau projet pilote. Service Canada a envoyé des employés sur les campus pour émettre sur place des numéros d'assurance sociale aux étudiants étrangers.

Le personnel des Services aux citoyens a passé 29 jours à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), à l'Université McGill et à l'Université Concordia et a émis 1 566 numéros d'assurance sociale.

Les étudiants étrangers qui ont participé au projet pilote sur place se sont dits très satisfaits par la facilité, l'efficacité et l'accessibilité de ce nouveau service.

Cette réussite dans la prestation de services est la preuve que le travail d'équipe, la créativité et la volonté passionnée d'aider les autres portent leurs fruits.

Au-delà des formalités administratives : au service des Canadiens durant les feux de forêt de 2017 en Colombie-Britannique

Le défi

L’été 2017 a été la pire saison de feux de forêt de l’histoire de la Colombie-Britannique. Quand la province a décrété l’état d’urgence, plus de 50 000 résidents ont dû évacuer leur domicile.

Ce que nous avons fait pour aider

Service Canada a un plan pour aider les Canadiens en cas d’urgence, quand des documents essentiels pour obtenir de l’aide financière peuvent avoir été perdus ou détruits.

Le personnel des services aux citoyens est passé à l’action et a installé des postes de travail mobiles dans les centres d’évacuation et de résilience mis sur pied pour les incendies ainsi que dans les centres de services mobiles occasionnels. Notre personnel a traité des demandes d’assurance-emploi, a aidé à confirmer des renseignements relatifs à l’assurance sociale et a répondu aux questions au sujet des autres formes de soutien offertes. Nos équipes sur place ont aidé plus de 3 700 résidents de la province touché par les feux de forêt.

Nathalie Thomas, chef d’équipe au bureau de Service Canada à Kelowna, en témoigne : « Mon expérience lors des feux de forêt a été une belle leçon d’humilité et m’a ouvert les yeux. L’équipe de Service Canada offrait des services gouvernementaux, et les évacués venaient présenter des demandes d’assurance-emploi ou demander d’autres services. Nous essayons toujours d’apporter une contribution positive, et j’ai l’impression que j’ai réussi. Je suis reconnaissante de travailler avec une équipe aussi solide et dévouée, dont les membres proviennent des quatre coins de la région. Cela me rend vraiment fière d’être fonctionnaire et me rappelle pourquoi je fais ce travail. »

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :