Le gouvernement du Canada annonce un financement pour l’achat d’équipement de formation afin d’aider les apprentis d’Old Castle, en Ontario, à terminer leur formation et à trouver un emploi dans les métiers spécialisés

Communiqué de presse

Le 9 septembre 2019              Old Castle (Ontario)              Emploi et Développement social Canada

Pour donner à tous les Canadiens une chance réelle et juste de réussir, il faut les aider à acquérir les compétences et la formation dont ils ont besoin pour réussir dans une économie en évolution. Comme les métiers spécialisés procurent de bons emplois bien rémunérés pour la classe moyenne, le gouvernement du Canada est déterminé à aider les groupes clés, comme les femmes, les Autochtones, les nouveaux arrivants et les personnes en situation de handicap, à travailler dans les métiers spécialisés en finançant des projets dirigés par des syndicats et d’autres organismes.

C’est pour cette raison qu’aujourd’hui la ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, au nom de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, l’honorable Patty Hajdu, a annoncé que le gouvernement du Canada versera près de 213 000 $ à Labourers Local 625 Training Trust pour deux projets visant à appuyer 200 apprentis issus de groupes clés. Les deux projets sont financés dans le cadre du volet Investissement dans l’équipement de formation du Programme pour la formation et l’innovation en milieu syndical.

Le gouvernement investit 25 millions de dollars par année dans deux volets du Programme pour la formation et l’innovation en milieu syndical :

  • Volet 1 : Investissements dans l’équipement de formation
  • Volet 2 : Innovation dans l’apprentissage

Les projets du Programme permettent aux syndicats partout au Canada d’améliorer la qualité de la formation en investissant dans de l’équipement et du matériel de formation à jour, et en appuyant l’innovation et en renforçant les partenariats pour relever des défis persistants qui nuisent à l’apprentissage au Canada. Grâce à cet investissement, davantage d’apprentis pourront perfectionner leurs compétences, terminer leur formation et trouver de bons emplois bien rémunérés.

Dans le cadre du premier projet intitulé Elevated Bridge Work, la section locale 625 recevra près de 118 000 $ pour l’achat d’équipement de formation à la fine pointe de la technologie, notamment deux échafaudages hydromobiles pour grimper aux mâts, une flèche articulée, une plateforme élévatrice et un échafaud suspendu. En recevant une formation sur l’équipement moderne, 35 apprentis issus de groupes clés amélioreront leurs compétences et obtiendront la certification nécessaire pour occuper des emplois dans des projets de construction majeurs comme le nouveau pont Gordie Howe.

Dans le cadre du deuxième projet intitulé Utility Training – Connect our Community, la section locale 625 recevra près de 95 000 $ pour l’achat d’une remorque, d’un localisateur de ligne d’arrêt, d’un compacteur, d’un compactomètre, d’un excavateur et d’un Bobcat. Au total, 165 apprentis provenant de groupes clés bénéficieront d’une formation sur le nouvel équipement et seront prêts à occuper des emplois recherchés et bien rémunérés dans les métiers de manœuvre en construction et de finisseurs de ciment.

Comme l’économie canadienne ne cesse de croître et de créer de bons emplois bien rémunérés, le gouvernement est déterminé à s’assurer que tous les Canadiens contribuent à cette réussite et en retirent des bénéfices.

Citations

« La réussite future du Canada dépend de la mise en place d’une économie aussi inclusive qu’innovante. C’est pourquoi notre gouvernement investit dans ce projet qui aidera les apprentis d’Old Catsle et des communautés voisines à entreprendre une carrière passionnante et bien rémunérée dans les métiers, tout spécialement les personnes qui doivent surmonter des obstacles additionnels pour faire carrière et réussir dans les métiers spécialisés. »
– L’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail

« Le Programme pour la formation et l’innovation en milieu syndical aidera les nouvelles générations de travailleurs à bénéficier du mentorat et de la formation que les syndicats et les autres organismes de formation peuvent si bien leur offrir. Grâce à ce projet à Old Castle, notre gouvernement bâtit des collectivités plus fortes et renforce la classe moyenne. »
– L’honorable Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères

 « Le centre de formation de la section locale 625 de LiUNA offre à notre communauté un important programme d’apprentissage, de perfectionnement des compétences et de formation en santé et sécurité dans le domaine de la construction, ce qui permet à nos partenaires entrepreneurs de disposer d’une main-d’œuvre qualifiée et compétente. Les fonds fédéraux que nous avons reçus dans le cadre du Programme pour la formation et l’innovation en milieu syndical nous permettront non seulement de continuer à offrir cette formation de haut niveau, mais nous encourageront également à adapter notre formation novatrice aux besoins en constante évolution de l’industrie de la construction. »
- Rob Petroni, directeur commercial de la section locale 625 de LiUNA 

Faits en bref

  • Le Programme pour la formation et l’innovation en milieu syndical prévoit 25 millions de dollars par année pour appuyer la formation des apprentis en milieu syndical, l’innovation et le renforcement des partenariats dans les métiers désignés Sceau rouge.

  • Afin d’appuyer davantage les principaux groupes confrontés à des obstacles pour qu’ils réussissent dans les métiers spécialisés, le gouvernement du Canada a lancé la Subvention incitative aux apprentis pour les femmes. Cette nouvelle subvention fournit 3 000 $ par année ou niveau, jusqu’à concurrence de 6 000 $, aux apprenties enregistrées qui ont réussi le premier ou deuxième niveau ou la première ou deuxième année d’un programme d’apprentissage dans un métier Sceau rouge admissible où les femmes sont sous-représentées.

  • Cette subvention, combinée à la Subvention à l’achèvement de la formation d’apprenti d’une valeur de 2 000 $, représente un soutien combiné de 8 000 $ aux femmes admissibles au cours de la formation. Les apprenties admissibles peuvent présenter une demande au canada.ca/subventions-aux-apprentis.

  • De plus, le gouvernement a mis en œuvre deux autres initiatives pour aider les gens à réussir :

    • le Programme de sensibilisation et de préparation aux métiers spécialisés, de 46 millions de dollars sur cinq ans à compter de 2018-2019, et de 10 millions de dollars par année subséquente, pour encourager les groupes qui font face à des obstacles à : explorer les métiers, obtenir une expérience de travail, faire des choix de carrière éclairés et développer les compétences nécessaires pour exercer les métiers;
    • le Fonds pour les femmes en construction, qui prévoit 10 millions de dollars sur 3 ans à compter de 2018-2019 en faveur de projets qui s’appuient sur des modèles existants qui se sont avérés efficaces pour attirer les femmes vers des métiers, comme le mentorat, l’encadrement et les mesures de soutien adaptées.
  • Dans le budget de 2019, le gouvernement a proposé plusieurs nouvelles mesures pour soutenir davantage les gens de métier :

    • l’affectation de 40 millions de dollars sur quatre ans pour Compétences Canada, à compter de 2020-2021, et de 10 millions de dollars par année par la suite pour encourager un plus grand nombre de jeunes à envisager de suivre une formation et de faire carrière dans les métiers spécialisés;
    • 6 millions de dollars sur 2 ans, à compter de 2019-2020, pour une campagne nationale visant à promouvoir les métiers spécialisés auprès des jeunes comme carrière de premier choix. La création du nouveau comité consultatif ministériel chargé d’appuyer cet engagement a été annoncée le 16 août 2019;
    • une nouvelle stratégie d’apprentissage pour s’assurer que le soutien et les programmes offerts aux apprentis éliminent les obstacles auxquels se heurtent ceux qui veulent travailler dans les métiers spécialisés, et aident les employeurs qui peinent à embaucher et à conserver des apprentis;
    • un taux d’intérêt moins élevé sur les prêts canadiens aux apprentis, à compter de 2019-2020, et l’abolition des intérêts pendant les six premiers mois suivant l’achèvement d’une formation;
    • la nouvelle Allocation canadienne pour la formation, offrant aux travailleurs de l’argent pour payer des formations, un soutien financier durant cette période et une sécurité d’emploi, afin qu’ils prennent le temps nécessaire pour acquérir des compétences recherchées et maintenir celles qu’ils détiennent déjà.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :
Véronique Simard
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Patty Hajdu, C.P., députée
Ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail
veronique.simard@hrsdc-rhdcc.gc.ca
819-654-5611


Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :