Le gouvernement du Canada investit en vue d’aider les jeunes qui rencontrent des obstacles à l’emploi

Communiqué de presse

Le 20 novembre 2020              Guelph (Ontario)              Emploi et Développement social Canada

L’avenir du Canada dépend de la capacité de nos jeunes à obtenir les bons emplois bien rémunérés dont ils ont besoin pour réussir. C’est pourquoi le gouvernement du Canada continue de prendre des mesures rigoureuses pour fournir aux jeunes le soutien dont ils ont besoin pour surmonter les effets de la pandémie et réussir à bien planifier leur carrière.

Aujourd’hui, le député de Guelph, Lloyd Longfield, au nom de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough, a annoncé un investissement au titre de la Stratégie emploi et compétences jeunesse du Canada, qui aidera 125 jeunes de Guelph, en Ontario, à acquérir les compétences et l’expérience dont ils ont besoin.

Second Chance Employment Counselling Inc. recevra près de 1,4 million de dollars au cours des trois prochaines années pour son projet novateur Ways2Work. Ce projet offrira une formation de préparation à l’emploi et des possibilités d’emploi à 125 jeunes de Guelph qui rencontrent des obstacles à l’emploi, notamment des jeunes en situation de handicap, des jeunes ayant des problèmes de santé mentale et des jeunes racialisés. Grâce à la gestion de cas, aux mesures de soutien individuel et aux services de mentorat, les jeunes qui participent au projet recevront une formation et acquerront un large éventail de compétences professionnelles et de connaissances qui les aideront à poursuivre leurs études et à démarrer leur carrière.

L’annonce faite aujourd’hui repose sur l’engagement pris par le gouvernement du Canada dans le discours du Trône de 2020, qui prévoyait notamment de créer davantage de possibilités d’emploi au moyen de la Stratégie emploi et compétences jeunesse, afin d’aider plus de jeunes Canadiens à acquérir les compétences et l’expérience de travail rémunéré dont ils ont besoin pour amorcer de longues carrières fructueuses. Alors que la pandémie de COVID-19 continue d’évoluer, le gouvernement du Canada continuera de chercher des moyens d’aider tous les Canadiens, y compris les jeunes et les étudiants qui se bâtissent une carrière.

Citations

« Plus que jamais, il est important de donner aux jeunes des possibilités d’acquérir les compétences et l’expérience précieuses dont ils ont besoin. À l’heure actuelle, les jeunes Canadiens font face à des défis sans précédent en raison des perturbations qu’ils subissent dans leurs placements professionnels, leurs études et leurs stages. Des partenaires comme Second Chance Employment Counselling créent des occasions qui changent la vie des personnes qui éprouvent des difficultés à intégrer le marché du travail, en les aidant à acquérir les compétences et la formation professionnelle nécessaires pour bâtir leur future carrière. Ce projet n’aurait pu démarrer à un meilleur moment. »

– La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough

« Il est essentiel d’aider les jeunes à surmonter les obstacles et à planifier leur carrière afin de favoriser une reprise économique solide pour les générations à venir. Ways2Work contribuera grandement à aider les jeunes à acquérir les compétences et l’expérience nécessaires pour amorcer des carrières valorisantes dans des domaines qui les passionnent. J’ai vraiment hâte de voir l’évolution de ce projet et l’effet positif qu’il aura sur les jeunes de Guelph. »

– Le député de Guelph, Lloyd Longfield

« Le programme Ways2Work a changé la vie de nombreux jeunes de Guelph. Grâce à ce financement du gouvernement du Canada, Seconde Chance peut continuer à offrir ce programme d’emploi en cette période de grande incertitude et de défis sans précédent pour soutenir nos jeunes et notre communauté maintenant et à l’avenir. »

Chris Baginski-Hansen, directeur général, Second Chance Employment Counselling (Wellington) Inc.

Faits en bref

  • La Stratégie emploi et compétences jeunesse soutient les organismes qui offrent aux jeunes des placements professionnels et des services de développement des compétences ainsi qu’un large éventail de mesures de soutien comme de l’encadrement professionnel, du soutien en matière de santé mentale, le prêt de vêtements pour les entrevues d’embauche, des services de garderie pour les parents et un accès Internet subventionné pour faciliter la recherche d’emploi.

  • En avril 2020, le gouvernement du Canada a investi 492 millions de dollars sur trois ans dans plus de 270 projets réalisés à l’échelle du Canada, afin d’aider les jeunes qui rencontrent des obstacles à l’emploi; ce financement s’inscrit dans le cadre de la Stratégie emploi et compétences jeunesse d’Emploi et Développement social Canada.

  • De plus, le gouvernement du Canada a annoncé des mesures relatives à la COVID-19 pour aider les jeunes Canadiens et les étudiants touchés par la pandémie, notamment :

    •  jusqu’à 187,7 millions de dollars de plus ont été affectés à la Stratégie emploi et compétences jeunesse afin de créer 9 500 possibilités d’emploi de plus pour les jeunes Canadiens, notamment ceux qui rencontrent des obstacles à l’emploi. Les projets de la Stratégie, gérés par Emploi et Développement social Canada, ont reçu jusqu’à 40 millions de dollars pour la réalisation d’initiatives nationales qui offriront des services souples et des possibilités d’emploi ciblées à un maximum de 4 700 jeunes âgés de 15 à 30 ans, dans les domaines des services d’aide sociale, des transports, de la technologie de l’information, de la recherche et de l’administration, et d’autres stages qui répondent aux besoins de la communauté.
    • 61,7 millions de dollars de plus ont été affectés au programme Emplois d’été Canada afin d’aider à élargir l’objectif actuel de placement professionnel qui était de 70 000 pour le porter à 80 000, ce qui représente 10 000 placements supplémentaires pour les jeunes de 15 à 30 ans.
    • un financement supplémentaire de 266,1 millions de dollars a été versé au Programme de stages pratiques pour étudiants pour financer jusqu’à 40 000 placements professionnels pour les étudiants de niveau postsecondaire dans des secteurs vitaux tels que les soins de santé
    • un moratoire de six mois, sans intérêt, sur le remboursement des prêts d’études canadiens a été imposé, du 30 mars au 30 septembre 2020. Cette mesure, d’un coût de 186 millions de dollars, a permis d’alléger le fardeau financier de plus de un million d’emprunteurs. Elle s’est ajoutée au soutien direct au revenu fourni au moyen de la Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants.
  • Ensemble, ces mesures contribuent à garantir non seulement que les jeunes et les étudiants reçoivent le soutien financier dont ils ont besoin maintenant, mais aussi qu’ils continuent à avoir accès aux outils et aux possibilités qui les aideront à se bâtir une carrière fructueuse pour demain, alors que la pandémie continue à évoluer.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes médias, veuillez communiquer avec :

Marielle Hossack
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough
marielle.hossack@hrsdc-rhdcc.gc.ca


Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez‑nous sur Twitter

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :