Allocation canadienne aux parents de jeunes victimes de crimes

L’Allocation canadienne aux parents de jeunes victimes de crimes est offerte aux parents admissibles qui ont subi une perte du revenu parce qu’ils se sont absentés de leur travail afin de surmonter les difficultés liées au décès ou à la disparition de leur enfant, lorsque le décès ou la disparition est attribuable à une infraction probable au Code criminel.

Pour présenter une demande, les demandeurs doivent soumettre un Formulaire relatif à l’emploi. Ce formulaire doit être rempli et signé par chacun des employeurs récents du demandeur, afin de confirmer que ce dernier a gagné un minimum de 6 500 $ durant l’année civile précédente ou les 52 semaines précédant l’incident, et qu’il est actuellement en arrêt de travail complet ou qu’il travaille seulement jusqu'à 50 % de sa semaine de travail habituelle, jusqu'à un maximum de 20 heures.

Quand vous remplissez le Formulaire relatif à l’emploi pour l’un de vos employés, vous devez confirmer ce qui suit :

  • que votre employé a cessé de travailler ou qu’il est dans l’incapacité de retourner au travail en raison de l’incident, ou qu’il travaille seulement jusqu'à 50 % de sa semaine de travail habituelle, jusqu'à un maximum de 20 heures;
  • la date à laquelle votre employé a cessé de travailler;
  • le revenu d’emploi de votre employé.

C’est le demandeur qui doit poster les formulaires à Service Canada une fois qu’ils ont été remplis, à l’adresse suivante :

Allocation canadienne aux parents de jeunes victimes de crimes – Centre de traitement

C.P. 8232, succursale T
Ottawa (Ontario) K1G 3H7

Il est possible que Service Canada communique avec vous pour confirmer ou mettre à jour l’information inscrite dans le formulaire.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :