Financement de la lutte contre les changements climatiques

Document d'information

Le Canada reconnaît que les pays en développement, en particulier les plus pauvres et les plus vulnérables, sont les plus durement touchés par les changements climatiques. Nombre d’entre eux ont une capacité limitée de prévenir les conséquences des changements climatiques, comme les phénomènes météorologiques violents, la sécheresse et les inondations, et d’y faire face. Des investissements financiers de transformation sont nécessaires pour aider les collectivités du monde entier à mieux lutter contre les changements climatiques et à s’adapter à leurs conséquences néfastes.

À cette fin, le Canada octroie 2,65 milliards de dollars sur cinq ans (2016–2021) pour financer la lutte contre les changements climatiques et pour ainsi aider les pays en développement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, à accroître leur résilience et à faire la transition vers des économies à faibles émissions de carbone. En vertu de l’Accord de Paris, le Canada a l’obligation de fournir des ressources financières pour aider les pays en développement, tout en cherchant à atteindre collectivement l’objectif de mobiliser 100 milliards de dollars américains par année d’ici 2020 auprès de sources publiques et privées pour la prise de mesures climatiques dans le monde en développement.

Le Canada collabore avec un large éventail de partenaires, notamment des philanthropes et des investisseurs institutionnels afin de mobiliser des fonds et d’encourager des mesures novatrices pour la lutte contre les changements climatiques. À ce jour, le Canada a annoncé des initiatives d’une valeur de plus de 1,7 milliard de dollars, par exemple :

  1. 275 millions de dollars à la Banque mondiale pour le Programme d’élimination du charbon et de transition énergétique

    L’engagement de 275 millions de dollars du Canada a permis de créer ce programme pour aider les pays en développement d’Asie à ralentir leur production de charbon, tout en augmentant l’efficacité énergétique et les solutions de rechange faibles en carbone. Le Canada, aux côtés de la Banque mondiale et du Royaume-Uni, fournit une aide financière, technique et consultative aux pays en développement qui ont décidé d’abandonner le charbon et d’accélérer l’adoption de sources d’énergie plus propres. L’engagement du Canada appuiera le déploiement de systèmes de stockage de l’énergie solaire et d’entreposage dans des batteries, le développement de l’énergie géothermique et éolienne en mer, la fermeture de centrales alimentées au charbon et l’amélioration de l’efficacité énergétique, plus précisément dans les bâtiments et la climatisation.

  2. 223,5 millions de dollars pour le Fonds canadien pour le climat destiné au secteur privé dans les Amériques

    Cette initiative, réalisée en partenariat avec la Banque interaméricaine de développement et la BID Invest, aidera les pays des Amériques et des Caraïbes à s’adapter aux effets des changements climatiques et à les atténuer. La deuxième phase du Fonds canadien pour le climat visant le secteur privé dans les Amériques devrait mobiliser jusqu’à 1 milliard de dollars américains d’investissements du secteur privé dans les énergies renouvelables, l’agriculture durable et la foresterie pour aider les plus vulnérables de la région, plus précisément les femmes et les filles, à s’adapter aux changements climatiques. Le projet devrait également permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 25 millions de tonnes.

  3. 2 millions de dollars pour l’Accélérateur pour les femmes entrepreneures dans le domaine du climat

    Cette contribution offrira du soutien sous forme de mentorat en gestion commerciale et financière et proposera des solutions pour éliminer les principaux obstacles qui nuisent aux entreprises appartenant à des femmes œuvrant à la prestation de biens et services climato-logiques dans les pays en développement.

  4. 4 millions de dollars pour le Réseau mondial des plans nationaux d’adaptation pour le renforcement des capacités climatiques dans les pays en développement

    Grâce au Réseau mondial des plans nationaux d’adaptation, le soutien du Canada permettra à certains des pays en développement les plus vulnérables d’élaborer des solutions efficaces et locales pour s’adapter aux effets des changements climatiques, notamment en intégrant des considérations sur l’adaptation aux changements climatiques dans leurs politiques, leur planification et leur processus décisionnel.

  5. 60 millions de dollars pour établir à la Banque mondiale un programme d’énergie renouvelable dans les petits États insulaires en développement

    Ces fonds contribueront à développer des systèmes et infrastructures d’énergie propre et à permettre aux femmes et aux filles d’avoir plus facilement accès à l’énergie; ils permettront également d’offrir des possibilités de formation et d’emploi aux femmes dans des secteurs technologiques non traditionnels et durables des petits États insulaires en développement.

  6. 100 millions de dollars pour l’assurance contre les risques climatiques

    Cette initiative soutiendra l’élargissement de la couverture d’assurance contre les risques climatiques dans les pays vulnérables à ceux-ci, renforçant ainsi la capacité de ces pays à reconstruire mieux et plus rapidement après des catastrophes naturelles comme les ouragans ou les inondations.

Pour en savoir plus, visitez le site Web du Canada sur le financement international de la lutte contre les changements climatiques.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :