Trousse scolaire sur la cote air santé, 5e et 6e année, environnement : chapitre 7


B. Particules fines

Pile de bois de chauffage noirci en feu

En hiver, lorsque les poêles à bois de toute une communauté fonctionnent à plein régime, la quantité de particules fines dans l’air peut alors atteindre des niveaux très élevés.

Les particules fines peuvent être petites ou très très petites

Les particules fines (PM) sont des poussières de solides ou des gouttes de liquides si petites qu’elles peuvent flotter dans l’air. Parfois, elles sont visibles (fumée, suie ou poussière). D’autre fois, elles peuvent être si petites qu’elles semblent invisibles. Elles sont alors uniquement observables avec un puissant microscope.

Les PM sont si petites que nous les respirons par le nez ou par la bouche sans même nous en rendre compte. Certaines pénètrent profondément dans nos poumons et engendrent des maladies.

L’origine des particules fines est très diverse

Les PM sont produites directement à partir de sources renouvelables et non renouvelables. Les principales sources découlant d’activités humaines sont le brûlage du bois, que ce soit dans un poêle à bois ou lors d’un incendie de forêt (renouvelable), et le diésel (non renouvelable) des véhicules tout-terrains.

Sel de voirie

Une autre source de particules fines en hiver est le sel de voirie.

Électricité

Une source directe de PM est le brûlage de combustibles fossiles (non renouvelables) ou de biomasse (renouvelable) pour produire de l’électricité. Les centrales électriques alimentées par la biomasse brûlent du bois, des déchets agricoles, des déchets de construction ou des déchets de bois. Des équipements spéciaux peuvent permettre d’éviter de rejeter des PM dans l’air.

Les particules fines pénètrent dans les poumons

Dans certaines provinces et territoires, les particules fines sont le type le plus grave de pollution atmosphérique locale. Elles peuvent être plus dangereuses pour la santé humaine que l’ozone troposphérique et d’autres polluants atmosphériques.

Cheveu humain (grossi 10X) ainsi que 2 points de grosseurs différentes, le plus gros pour les PM10 et le plus petit pour les PM2.,5

Petites comment?

  • Les PM sont si petites qu’elles se mesurent en micromètres (µm). Prend une règle et regarde ce que représente un millimètre. Les micromètres sont si petits qu’il en faut 1 000 pour faire un millimètre!
  • Les PM ayant un diamètre de 10 µm ou moins s’appellent des PM10. Elles sont sept fois plus petites que l’épaisseur d’un cheveu humain.
  • Les PM2,5 ont un diamètre de 2,5 µm.

Le savais-tu?

Un seuil sécuritaire d’exposition pour les PM n’a pas été identifié. Les personnes souffrant des troubles respiratoires peuvent ressentir un effet même lors d’une dégradation minime de la qualité de l’air.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :