;

Publications sur la cote air santé

Cote air santé - Affiche

Affiche

Sur cette affiche, on voit l'échelle de la cote air santé et le slogan « L'air en tête ». On y trouve également l'adresse d'un site Web à consulter pour avoir plus d'informations.

Pour passer une commande, veuillez envoyer un courriel à publications@hc-sc.gc.ca. Bilingue. Voir ci-dessous pour le text pour l'affiche (HTML) ou télécharger la (PDF, 1448 Ko).

Voir le texte pour l'affiche ci-dessous :

La cote air santé - L'AIR en TÊTE

La cote air santé vous aide à comprendre les effets de la qualité de l'air sur votre santé en utilisant une simple échelle de 1 à 10. Plus la cote est haute, plus la risque est élevé. Sachez quand être actif. Protégez votre santé!

 

Cote air santé - Brochure

Brochure

Cette brochure de table de huit pages informe sur les effets de la pollution de l'air sur la santé, énumère des moyens de se protéger et explique comment se servir de la cote air santé. Elle contient des informations sur les risques pour la santé associés à différentes valeurs de la cote air santé et des conseils à l'intention de la population à risque et de l'ensemble de la population. Cette brochure est particulièrement utile pour les professionnels de la santé ou pour quiconque veut diffuser de l'information sur la cote air santé.

Pour passer une commande, veuillez envoyer un courriel publications@hc-sc.gc.ca. Disponible en français et en anglais. Voir ci-dessous pour le text pour de la brochure (HTML) ou télécharger la (PDF, 3101 Ko). ISBN 978-1-100-54369-7.

Voir la texte pour la brochure ci-dessous:

L'AIR en TÊTE - Ce qu'il faut savoir sur la qualité de l'air

L'environnement naturel du Canada offre de multiples possibilités de pratiquer de saines activités en plein air. La majorité des Canadiens n'ont pas besoin de changer leurs plans à cause de la pollution atmosphérique, mais il se peut que certaines personnes doivent prendre les bonnes précautions pour réduire leur risque.

Chaque année, des milliers de Canadiens souffrant des effets de la pollution atmosphérique sont hospitalisés.

Chaque personne réagit différemment à la pollution atmosphérique. Les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladie cardiaque ou pulmonaire sont les plus sensibles aux effets néfastes de la pollution de l'air sur la santé. Les diabétiques sont aussi plus à risque parce qu'ils sont plus sujets aux maladies cardiaques. Quand les niveaux de pollution sont plus élevés que la normale, même les Canadiens qui sont relativement en forme et en santé peuvent éprouver des symptômes lorsqu'ils font de l'exercice ou travaillent à l'extérieur.

Qu'est-ce que la pollution atmosphérique?

Il existe de nombreux types de polluants atmosphériques provenant d'une grande variété de sources. Les polluants les plus nocifs pour
la santé sont les gaz et les particules, qui peuvent causer des maladies cardiovasculaires et respiratoires. Ces polluants sont souvent regroupés sous le terme « smog ».

Quel est l'effet de la pollution atmosphérique sur ma santé et celle de ma famille?

La pollution de l'air peut avoir des effets néfastes sur votre coeur et vos poumons et ces effets dépendent de la durée de l'exposition, de votre état de santé et de la concentration de polluants. Elle peut :

  • rendre la respiration plus difficile;
  • irriter les poumons et les voies respiratoires;
  • aggraver une maladie chronique, comme les maladies du coeur, la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et l'asthme.

Les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant de diabète ou d'une maladie cardiaque ou respiratoire sont très sensibles aux effets néfastes de la pollution.

Les effets négatifs sur la santé augmentent en même temps que la pollution atmosphérique augmente. Selon certaines études, même une
augmentation modeste de la pollution peut faire augmenter le nombre de visites à l'urgence et le nombre d'hospitalisations et peut même aller jusqu'à causer la mort. Une faible augmentation de la pollution atmosphérique, même sur une courte période, peut exacerber, chez les personnes vulnérables, les maladies dont elles souffrent déjà.

Suis-je vulnérable?

Les personnes souffrant de diabète, d'une maladie pulmonaire (MPOC, asthme, cancer du poumon) ou d'une maladie cardiaque (angine de poitrine et antécédents de crise cardiaque) sont plus sensibles à la pollution de l'air.

Les personnes âgées courent aussi un risque accru, non seulement en raison de la faiblesse de leur coeur et de leurs poumons, mais aussi parce qu'elles sont plus susceptibles d'avoir des problèmes de santé, entre autres des maladies cardiaques et respiratoires.

Les enfants sont aussi plus vulnérables à la pollution atmosphérique, car leur appareil respiratoire est moins développé. À cause de leur petite taille, ils inspirent une plus grande quantité d'air par kilogramme de poids corporel que les adultes.

Les personnes pratiquant un sport ou effectuant du travail exigeant en plein air respirent plus profondément et plus rapidement,
et inhalent ainsi plus de polluants. Elles peuvent éprouver des symptômes comme une irritation des yeux, du nez ou de la gorge, de la toux ou de la difficulté à respirer lorsque le niveau de pollution atmosphérique est élevé.

Qu'est-ce que la cote air santé (CAS)?

La cote air santé est conçue pour vous aider à comprendre les effets de la qualité de l'air sur votre santé. C'est un outil mis au point par des professionnels des domaines de la santé et de l'environnement dans le but de renseigner la population sur les risques pour la santé de la pollution de l'air.

Elle a pour but de vous aider à prendre des décisions afin de protéger votre santé et l'environnement de différentes façons :

  • Limiter l'exposition à court terme à la pollution atmosphérique
  • Modifier vos activités pendant les périodes de pollution élevée et favoriser plutôt la pratique d'activités physiques les jours où la cote est plus basse
  • Réduire votre contribution personnelle à la pollution de l'air

Une attention particulière est accordée aux personnes sensibles aux effets de la pollution atmosphérique, sans négliger la population en général.

Comment fonctionne-t-elle?

La cote air santé (coteairsante.ca) comporte des chiffres de 1 à 10+ qui indiquent le niveau de risque associé à la pollution atmosphérique locale. Il peut arriver que la pollution atmosphérique soit anormalement forte; en pareil cas, la cote peut dépasser 10.

Lorsque la cote est faible, c'est le moment idéal pour la majorité des gens pour faire leurs activités extérieures préférées.

Plus le chiffre est élevé, plus le risque présenté par la qualité de l'air est grand et plus il faut prendre de précautions.

En correspondance aux chiffres, la cote fournit les catégories suivantes de risque pour la santé : faible, modéré, élevé ou très élevé, puis elle suggère des mesures à prendre pour réduire l'exposition aux polluants.

Des prévisions de la qualité de l'air sont produites pour le jour même et le lendemain, et des conseils santé connexes sont fournis.

La cote ne mesure pas les effets des odeurs, du pollen, de la poussière, de la chaleur ou de l'humidité sur la santé.

Comment est calculée la cote air santé?

La cote air santé a été conçue pour donner une indication du risque relatif pour la santé d'un mélange de certains polluants atmosphériques les plus communs et dont l'effet nocif sur la santé a été démontré. Trois polluants particuliers ont été choisis comme indicateurs de la pollution globale :

  1. L'ozone troposphérique (O3) est le résultat de réactions photochimiques qui se produisent dans l'atmosphère. L'ozone peut se déplacer sur de longues distances à l'intérieur d'une masse d'air polluée et peut causer des épisodes de pollution atmosphérique sur de vastes régions.
  2. Les matières particulaires sont un mélange de minuscules particules qui peuvent être inhalées profondément dans les poumons. Elles peuvent être émises directement par les véhicules à moteur et les installations industrielles, avoir des causes naturelles, comme les incendies de forêt, ou encore résulter indirectement de réactions chimiques entre d'autres polluants.
  3. Le dioxyde d'azote (NO2) est émis par les véhicules à moteur et les centrales électriques alimentées aux combustibles fossiles. Il contribue à la formation des deux autres polluants. Le niveau de dioxyde d'azote est souvent élevé à proximité des routes très fréquentées et des autres sources locales de pollution.

Ces trois types de polluants, lorsqu'ils se combinent, peuvent avoir des conséquences graves pour la santé humaine - allant de certaines maladies jusqu'à la mort prématurée, en passant par l'hospitalisation -, et ce, même lorsqu'on y est exposé sur une courte période. Il faut insister sur le fait que tous ces polluants peuvent présenter des risques pour la santé même à de faibles niveaux d'exposition, en particulier chez les personnes qui éprouvent déjà des problèmes de santé.

Comment utiliser la cote air santé

D'abord, déterminez le groupe auquel vous faites partie :

  • Population vulnérable : personnes atteintes d'une maladie cardiaque ou pulmonaire, personnes âgées, enfants ou personnes pratiquant des sports ou effectuant des travaux ardus à l'extérieur;

OU

  • Population en général : personnes par ailleurs en santé et celles qui ne fournissent pas d'efforts physiques importants à l'extérieur
  1. Consultez le site www.coteairsante.ca ou MétéoMédia pour obtenir la CAS dans votre localité.
  2. Lisez et suivez les mesures recommandées selon votre groupe.
  3. Planifiez vos activités extérieures en fonction des prévisions.

 

Cote air santé - Feuilles détachables

Feuillets détachables

Les feuillets détachables constituent un guide de référence bref sur la cote air santé. Elles sont idéales pour les professionnels de la santé ou pour quiconque veut distribuer de l'information sur la cote air santé de manière concise. Chaque feuillet détachable présente un tableau contenant des informations sur les risques pour la santé associés à différentes valeurs de la cote air santé et des conseils à l'intention de l'ensemble de la population et de la population à risque. Les feuillets détachables sont assemblées par bloc de 150 pages.

Pour passer une commande, veuillez envoyer un courriel à publications@hc-sc.gc.ca. Disponible en français et en anglais. Voir ci-dessous pour le text pour feuillets détachables (HTML) ou télécharger la (PDF, 1299 Ko).

Voir le texte pour la feuillets détachables ci-dessous :

La cote air santé - L'AIR en TÊTE

La cote air santé vous aide à comprendre les effets de la qualité de l'air sur votre santé en utilisant une simple échelle de 1 à 10.

La cote air santé a été développée pour vous aider à comprendre ce que la qualité de l'air représente pour votre santé et pour vous aider à prendre des décisions afin de vous protéger en limitant votre exposition à la pollution de l'air.

Risque pour la santé
Risque pour la santé Cote air santé Messages santé
Population touchée*
Messages santé
Population en général
Faible risque 1 à 3 Profitez de vos activités habituelles en plein air. Qualité de l'air idéale pour les activités en plein air.
Risque modéré 4 à 6 Envisagez de réduireou de réorganiser les activités exténuantes en plein air si vous éprouvez des symptômes. Aucun besoin de modifier vos activités habituelles en plein air à moins d'éprouver des symptômes comme la toux et une irritation de la gorge.
Risque élevé 7 à 10 Réduisez ou réorganisez les activités exténuantes en plein air. Les enfants et les personnes âgées devraient également modérer leurs activités. Envisagez de réduireou de réorganiser les activités exténuantes en plein air si vous éprouvez des symptômes comme la toux et une irritation de la gorge.
Risque très élevé Plus de
10
Évitez les activités exténuantes en plein air. Les enfants et les personnes âgées devraient également éviter de se fatiguer en plein air. Réduisez ou réorganisez les activités exténuantes en plein air, particulièrement si vous éprouvez des symptômes comme la toux et une irritation de la gorge.

* Les personnes éprouvant des problèmes cardiaques ou respiratoires sont les plus menacées, observez les conseils habituels de votre médecin sur l'exercice et la manière de prendre soin de vous.

 

Cote air santé - Fiche de renseignements

Fiche d'information

Cette fiche d'information de deux pages informe sur les effets de la pollution de l'air sur la santé, énumère des moyens de se protéger et explique comment se servir de la cote air santé. Elle présente un tableau contenant des informations sur les risques pour la santé associés à différentes valeurs de la cote air santé et des conseils à l'intention de la population à risque et de l'ensemble de la population.

Pour passer une commande, veuillez envoyer un courriel à publications@hc-sc.gc.ca. Disponible en français et en anglais. Voir ci-dessous pour le text pour de la fiche d'information (HTML) ou télécharger la (PDF, 545 Ko). ISBN 978-0-660-23138-9.

Voir le texte pour la fiche d'information ci-dessous :

La nouvelle COTE AIR SANTÉ : Effets de la pollution atmosphérique sur votre santé fiche d'information

Courez-vous un risque?

Chaque personne réagit différemment à la pollution atmosphérique. Les enfants, les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies cardiaques ou respiratoires sont les plus sensibles aux effets néfastes de la pollution atmosphérique sur la santé. Les personnes diabétiques courent plus de risques, car elles ont davantage tendance à souffrir de maladies cardiaques. Même les Canadiens relativement en forme et en bonne santé peuvent avoir des symptômes lorsqu'ils pratiquent des activités physiques ou travaillent à l'extérieur lorsque les niveaux de pollution sont plus élevés que d'habitude.

Les effets de la pollution atmosphérique sur la santé humaine peuvent être mesurés. Une analyse de données recueillies auprès de villes canadiennes montre que, chaque année, la pollution atmosphérique serait à l'origine de 5 900 décès et de milliers d'hospitalisations au Canada. Selon l'Organisation mondiale de la Santé, la pollution de l'air extérieur en milieu urbain pourrait être la cause de 1,3 million de décès dans le monde.

Effets de la pollution atmosphérique sur la santé

Selon la durée de votre exposition, de votre état de santé, de vos antécédents génétiques et de la concentration des polluants, la pollution atmosphérique peut :

  • rendre votre respiration plus diffi cile;
  • irriter les yeux, le nez et la gorge;
  • aggraver les maladies chroniques telles que les maladies cardiaques, la bronchite chronique, l'emphysème et l'asthme;
  • causer des décès prématurés.

Plus la pollution atmosphérique augmente, plus les effets nocifs s'intensifi ent. Des études prouvent que même une augmentation modeste de la pollution peut entraîner une hausse légère, mais non moins mesurable, du nombre de visites aux salles d'urgence, d'hospitalisations et de décès.

Que pouvez-vous faire pour protéger votre santé?

Nous pouvons protéger notre santé des effets néfastes de la pollution atmosphérique en modifi ant nos comportements de manière à réduire notre exposition aux polluants atmosphériques lorsque la qualité de l'air se détériore. Vérifi er régulièrement la cote air santé est la première chose à faire.

La cote air santé évalue les effets de la pollution atmosphérique sur la santé selon une échelle à codes de couleur allant de 1 à 10+ qui indique le niveau de risque immédiat pour la santé associé à la qualité de l'air à l'échelle locale.

Plus le chiffre est élevé, plus le risque est élevé et plus il faut prendre de précautions.

La cote qualifie le niveau de risque pour la santé associé à ces chiffres de « faible », « modéré », «élevé » ou « très élevé » et est accompagnée de conseils santé destinés à la population en général et aux personnes plus touchées.En plus de présenter l'information sur la qualité de l'air actuelle, la cote fournit également les prévisions du lendemain.

Utilisez la cote pour protéger votre santé

La cote air santé est offerte dans de nombreuses collectivités du Canada. Vous pouvez la voir dans les bulletins des prévisions météorologiques de votre localité (meteo.gc.ca) ou en vous rendant sur le site coteairsante.ca. La cote peut aussi être obtenue sur le site Web de Météo Média (www.meteomedia.com). Vous pouvez consulter les prévisions pour planifier vos activités, que ce soit pour l'heure qui vient ou pour le lendemain.

Les personnes âgées, les enfants et les personnes qui souffrent d'asthme, de diabète ou d'une maladie cardiaque ou pulmonaire peuvent utiliser cet outil pour évaluer les risques immédiats que représente la pollution atmosphérique pour leur santé et prendre les mesures nécessaires pour diminuer ces risques.

Même si votre santé est relativement bonne et que vous êtes actif, vous devriez consulter la cote air santé pour décider quand et dans quelles conditions vous pouvez faire du sport ou travailler dehors.

Toutefois, la cote ne mesure pas les effets sur votre santé de tout ce qui se retrouve dans l'air. Le pollen, la poussière, la chaleur, l'humidité et les odeurs peuvent avoir une incidence sur votre santé et votre sentiment de bien-être.Écoutez toujours votre corps et suivez les conseils de votre médecin.

Le tableau ci-dessous présente les messages destinés aux personnes vulnérables et au grand public dans chacune des catégories de risque de la CAS.
Risque pour la santé Cote air santé Messages santé
Population touchée*
Messages santé
Population en général
Faible risque 1 à 3 Profitez de vos activités habituelles en plein air. Qualité de l'air idéale pour les activités en plein air.
Risque modéré 4 à 6 Envisagez de réduireou de réorganiser les activités exténuantes en plein air si vous éprouvez des symptômes. Aucun besoin de modifier vos activités habituelles en plein air à moins d'éprouver des symptômes comme la toux et une irritation de la gorge.
Risque élevé 7 à 10 Réduisez ou réorganisez les activités exténuantes en plein air. Les enfants et les personnes âgées devraient également modérer leurs activités. Envisagez de réduireou de réorganiser les activités exténuantes en plein air si vous éprouvez des symptômes comme la toux et une irritation de la gorge.
Risque très élevé Plus de
10
Évitez les activités exténuantes en plein air. Les enfants et les personnes âgées devraient également éviter de se fatiguer en plein air. Réduisez ou réorganisez les activités exténuantes en plein air, particulièrement si vous éprouvez des symptômes comme la toux et une irritation de la gorge.

* Vous n'êtes pas certain de courir un risque? Consultez ce guide santé qui vous aidera à déterminer si la pollution atmosphérique représente un risque pour votre santé. Les personnes éprouvant des problèmes cardiaques ou respiratoires sont les plus menacées, observez les conseils habituels de votre médecin sur l'exercice et la manière de prendre soin de vous.

Pour obtenir plus de renseignements, consultez le site coteairsante.ca

 

Cote air santé - Foire aux questions

Foire aux questions (FAQs)

Les 11 pages de la foire aux questions donnent des informations supplémentaires sur la qualité de l'air, la santé et la cote air santé.

Pour passer commande, veuillez envoyer un courriel à l'adresse publications@hc-sc.gc.ca. Disponible en français et en anglais. Voir les FAQs ici : HTML ou (PDF, 1041 Ko). ISBN 978-0-660-23136-5.

Infographique sur l’application Canadienne

Infographique sur l’application Canadienne - Nouveauté!

Cette infographie vous aidera à comprendre comment utiliser l’application mobile CAS pendant vos déplacements! Vous apprendrez aussi à utiliser la CAS pour vous « auto-calibrer » et décider des meilleurs moments pour aller à l’extérieur.

Voir ci-dessous pour le text pour de la infographique (HTML) ou télécharger la (PDF, 800 Ko).

Voir la texte pour la infographique ci-dessous:

La Cote air santé ou CAS

Plus la CAS est élevée - Plus élevé est le risque pour votre santé - Protégez votre santé

La CAS est particulièrement utile pour les personnes sensibles à la pollution, comme celles qui souffrent de problèmes pulmonaires ou cardiaques, les jeunes enfants et les aînés.

Découvrez la valeur pour votre région à l’avance et planifiez le meilleur temps pour faire des activités à l’extérieur.

Découvrez votre cote :

  1. Vérifiez la CAS avant de sortir.
  2. Notez la valeur de la CAS à laquelle vous commencez à remarquer que vous êtes affecté par la qualité de l’air.
  3. Utilisez les prévisions de la CAS pour planifier vos activités.

Téléchargez l’application CAS Canada

Consultez coteairsante.ca pour découvrir la cote de la qualité de l’air de votre secteur.

 

Cote air santé - La trousse scolaire 1er Cahier : Santé

La trousse scolaire 1er Cahier : Santé

Les éducateurs peuvent choisir parmi six ateliers d'apprentissage d'une durée de 30 minutes chacun qui permettront d'améliorer les compétences de lecture et d'écriture, de communication, de réflexion et de résolution de problèmes de leurs élèves de 5e et de 6e année. Les thèmes sont élaborés à partir des programmes scolaires des provinces et des territoires. Ils abordent des sujets tels que : la façon de se préparer à diverses conditions météorologiques ou de qualité de l'air, l'influence des médias, des camarades et de la famille dans la prise de décisions, la sécurité à l'extérieur et les problèmes de santé environnementale.

Disponible en français et en anglais. Voir le livret des stations d'apprentissage ici : HTML ou (PDF, 4760 Ko).

Cote air santé - la trousse scolaire 2e Cahier : Environnement

La trousse scolaire 2eCahier : Environnement

Ces cours utilisent des bandes dessinées, des napperons rotatifs et des cartes conceptuelles adhésives pour enseigner aux élèves les liens entre l’électricité et la qualité de l’air. On y trouve aussi des cours qui permettent de faire le lien entre des choix quotidiens et des sources d’énergie renouvelables et non renouvelables.

Disponible en français et en anglais. Voir le livret des stations d'apprentissage ici : HTML ou (PDF, 6871 Ko).

Météo et Qualité de l'air affiche de mur

Météo et qualité de l'air - affiche

Cette affiche explique les différentes composantes de la météo influençant la qualité de l’air. Dans plusieurs régions du Canada, il se forme certains jours un smog très dense qui disparaît soudainement et fait place à un air de bonne qualité. La quantité de polluants libérée de façon journalière dans l’air ne change pourtant pas rapidement. Alors, comment expliquer une variation soudaine de la qualité de l’air? Fait étonnant, les conditions météorologiques telles que le vent, la chaleur et la pluie y jouent un rôle important.  83,5 cm x 61,5 cm. 

Bilingue. Voir ci-dessous pour le text pour la Météo et Qualité de l'air affiche de mur (HTML) ou télécharger la PDF (3081 Ko).

Voir la Météo et Qualité de l'air affiche de mur ci-dessous :

Météo et qualité de l’air

La qualité de l’air

Depuis quelques décennies, la qualité de l’air s’améliore constamment au Canada grâce aux efforts considérables déployés pour réduire la pollution atmosphérique. Toutefois, il reste encore d’importantes quantités de polluants dans l’air, issus de nombreuses sources telles que les véhicules automobiles, les usines, les poêles à bois et le sel de voirie.

Dans plusieurs régions du Canada, il se forme certains jours un smog très dense qui disparaît soudainement et fait place à un air de bonne qualité. La quantité de polluants libérée dans l’air ne change pourtant pas si rapidement. Comment expliquer cette variation soudaine de la qualité de l’air? Fait étonnant, les conditions météorologiques telles que le vent, la chaleur et la pluie y jouent un rôle important.

Les polluants atmosphériques peuvent avoir de graves conséquences sur la santé. C’est pourquoi Environnement Canada diffuse chaque jour la Cote air santé (CAS), un outil d’information publique qui présente des données et des prévisions sur la qualité de l’air. Cette cote vous permet de planifier vos activités de façon à protéger votre santé et celle de vos proches.

Facteurs influant sur la qualité de l’air

Le vent

Le vent peut transporter sur de longues distances les polluants atmosphériques tels que la fumée d’un incendie de forêt ou d’autres substances moins visibles. Il peut les déplacer et les disperser d’une région à l’autre et même d’un pays à l’autre. Par ailleurs, un vent faible ou l’absence de vent peut favoriser l’accumulation des polluants dans l’air. C’est ce qui se produit l’été et l’hiver au cours des inversions thermiques.

Les inversions thermiques

Dans des conditions normales, l’air situé près du sol est plus chaud que celui situé en altitude. Cet air chaud, de faible densité, monte - c’est le principe de la montgolfière -- et se mélange avec l’air plus froid et plus dense. Cependant, il arrive parfois que l’air chaud monte au-dessus d’une masse d’air froid et y reste. C’est ce qu’on appelle une inversion thermique : l’air chaud, logé plus haut, agit comme un couvercle qui emprisonne l’air froid au sol. Dans ces conditions, les polluants ne peuvent plus monter et se disperser à la verticale. Ils restent eux aussi emprisonnés près du sol, dans notre espace vital.

La chaleur et le soleil

Les journées chaudes et ensoleillées de l’été sont parfois synonymes de smog. En effet, la chaleur intense du soleil provoque des réactions chimiques entre deux importants polluants de l’air, ce qui favorise la formation d’ozone troposphérique*, l’un des principaux composants du smog.

La pluie et la neige

Vous avez sans doute remarqué que l’air semble toujours plus pur après une bonne pluie. En effet, les précipitations liquides ou solides nettoient l’air en absorbant la plupart des polluants. Cependant, ceux-ci ne disparaissent pas de l’environnement par magie; ils sont entraînés au sol et dans les cours d’eau.

Le relief

Les collines, les montagnes, les plaines et les vallées peuvent influer sur le mouvement de l’air et des polluants. Par exemple, l’air frais descend généralement dans les bassins et les vallées la nuit; incapable de remonter, il s’accumule et emprisonne avec lui sa charge de polluants. Au contraire, une plaine ouverte est davantage exposée au vent, ce qui permet la dispersion des polluants et améliore la qualité de l’air.

Le smog

Le smog est un mélange de polluants atmosphériques qui est néfaste pour la santé et pour l’environnement. Il peut se former à n’importe quelle période de l’année, mais sa composition varie généralement selon la saison. L’été, le smog est surtout formé d’ozone troposphérique*, mais il contient parfois de grandes quantités de particules fines en suspension provenant de la fumée d’incendie de forêt transportée par le vent. L’hiver, le smog se compose principalement de fines particules en suspension issues entre autres des gaz d’échappement des véhicules et de la fumée des foyers et des poêles à bois.

* L’ozone est un gaz naturellement présent dans l’atmosphère. Dans la haute atmosphère, il forme une couche protectrice qui intercepte la majorité des rayons ultraviolets nocifs, mais dans la basse atmosphère ou troposphère, où nous vivons, il constitue un polluant et est nuisible aux êtres vivants.

Surveillance et prévision

Suivi, traitement, prévision de la qualité de l’air

En partenariat avec les provinces, les territoires et les municipalités du pays, Environnement Canada mesure et étudie la qualité de l’air ambiant. Le Réseau national de surveillance de la pollution atmosphérique (RNSPA) compte plus de 350 stations de surveillance dotées de divers instruments de mesure perfectionnés. Partout en Amérique du Nord, des scientifiques utilisent les données recueillies par ce réseau pour surveiller et comprendre les changements de la qualité de l’air.

Environnement Canada utilise les données du RNSPA dans son modèle de prévision de la qualité de l’air, le GEM-MACH 15*. Il s’agit d’un programme informatique hautement spécialisé et de renommée internationale qui simule les changements de la pollution atmosphérique au cours du temps. Le GEM-MACH 15 a été mis au point par les scientifiques d’Environnement Canada et il est installé sur le superordinateur du ministère à Montréal. Ce modèle tient compte de tous les polluants naturels ou anthropiques émis dans l’air. Ce modèle combine les émissions de polluants atmosphériques et les conditions météorologiques changeantes pour produire des prévisions de la qualité de l’air. Ces prévisions sont axées sur les trois polluants qui constituent la Cote air santé, soit l’ozone troposphérique, le dioxyde d’azote et les particules fines.

Les météorologues d’Environnement Canada s’inspirent des données fournies par ce modèle, des conditions météorologiques du moment, des connaissances des régions particulières et d’autres informations pour préparer les prévisions de la Cote air santé. Leurs connaissances du rôle des conditions météorologiques dans la formation de smog contribuent grandement à améliorer la santé publique. En effet, en étant informés à l’avance de la qualité de l’air, la population canadienne peut planifier ses activités du lendemain de façon à réduire son exposition à la pollution atmosphérique.

* GEM-MACH :Global environnemental multi-échelle - modélisation de la qualité de l’air et de la chimie

La Cote air santé d’Environnement Canada

Êtes-vous « vulnérable »? Vérifiez la Cote air santé de votre région à www.ec.gc.ca/cas-aqhi.

 

Pollution de l’air : qu’est-ce que l’ozone?

Cette infographie est une brève référence pour montrer la relation entre la pollution de l’air et l'ozone.  

Disponible en français et en anglais. Voir ci-dessous pour le text pour la signet (HTML) ou télécharger la (PDF, 1210 Ko).

Voir la texte pour la infographique ci-dessous:

Pollution de l’air : qu’est-ce que l’ozone?

L'ozone troposphérique (O3) est un gaz qui se forme près de la surface de la terre à la suite de réactions entre certains polluants (appelés précurseurs) en présence de la lumière du soleil. L’ozone est une composante du smog.

D’où provient l’ozone?

Les précurseurs de l'ozone, tels que les oxydes d’azote (NOx) et les composés organiques volatils (COV), peuvent provenir d’activités humaines ou de sources naturelles, y compris (mais sans s'y limiter) :

  • Les émissions des véhicules
  • L’industrie
  • La combustion du bois
  • Les feux de forêt
  • L’agriculture
  • La construction

Les niveaux d’ozone dans l’air extérieur

Les concentrations d’ozone dans l'air extérieur peuvent varier selon la région et la saison. En général, les niveaux les plus élevés d’ozone ambiant se produisent au printemps et en été, et les plus faibles en hiver. En été, les niveaux d'ozone culminent entre midi et 18 h. Plus d'informations peuvent être obtenues sur le site web L’AIR AU CANADA (http://airquality-qualitedelair.ccme.ca/fr/)

Effets de l’ozone sur la santé

Les effets de l’ozone sur la santé peuvent se produire à de très faibles concentrations, notamment:

  • Augmentation des problèmes pulmonaires
  • Augmentation des hospitalisations
  • Augmentation des visites médicales
  • Décès prématurés

Qui est le plus à risque de la pollution de l’air?

Même les jeunes adultes en bonne santé peuvent éprouver des problèmes de santé les jours où l'air est fortement pollué, mais certains groupes sont plus à risque:

  • Les enfants
  • Les aînés
  • Les personnes atteintes d'asthme, de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), de maladies cardiovasculaires ou de diabète
  • Les personnes actives de tout âge qui font de l’exercice ou qui effectuent un travail ardu à l’extérieur

Comment puis-je me protéger de la pollution de l’air?

Sachez quand l'air est malsain:

  • Vérifiez la Cote air santé dans votre collectivité pour connaître le meilleur moment pour être actif à l'extérieur (coteairsante.ca)
  • Si vous souffrez d’une maladie cardiaque ou pulmonaire, parlez à votre professionnel de la santé des  moyens supplémentaires que vous pouvez prendre afin de protéger votre santé lorsque les niveaux de pollution de l'air sont élevés

Façons de réduire l'exposition:

  • Éviter ou réduire les activités intenses en plein air lorsque les niveaux de pollution de l'air sont élevés
  • Éviter ou réduire l'exercice durant les épisodes de smog

Quelles mesures le gouvernement du canada prend-il concernant l’ozone?

  • Des règlements fédéraux ont réduit les émissions des précurseurs de l’ozone provenant de sources importantes au Canada.
  • Le Canada s’est engagé à réduire le mouvement transfrontalier d’ozone et de ses précurseurs.
  • Le Canada a établi les Normes canadiennes de qualité de l'air ambiant (NCQAA). Elles sont des valeurs de concentrations de polluants de l’air extérieur, proposées pour protéger la santé et l’environnement, qui visent une amélioration continue de la qualité de l’air au Canada. Les NCQAA, un élément clé du Système de gestion de la qualité de l’air, ont été développées dans le cadre d’un processus dirigé par le Conseil canadien des ministres de l’environnement (CCME).
Valeurs numériques des NCQAA
Polluant Période de moyennage

En vigueur

en 2015

En vigueur

en 2020

Unité Method de calcul
Ozone 8 heures 63 62 Parties par milliard (ppb)
Moyenne triennale de la 4e valeur annuelle la plus élevée des maximums quotidiens des concentrations moyennes sur 8 heures

Pour de plus amples renseignements sur la pollution de l’air extérieur, veuillez visiter https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/qualite-air.html ou contactez-nous à: HC.air.SC@canada.ca

Pollution de l’air : qu’est-ce que le dioxyde d'azote?

Cette infographie est une brève référence pour montrer la relation entre la pollution de l’air et le dioxyde d'azote.  

Disponible en français et en anglais. Voir ci-dessous pour le text pour la signet (HTML) ou télécharger la (PDF, 1134 Ko).

Voir la texte pour la infographique ci-dessous:

Pollution de l’air : qu’est-ce que le dioxyde d’azote?

Le dioxyde d'azote (NO2) fait partie d'un groupe de gaz connu sous le nom des oxydes d'azote (NOX). Le NO2 a des effets directs sur la santé, mais il peut aussi interagir avec d'autres polluants de l'air pour former de l'ozone troposphérique (O3) et des particules (PM), les principales composantes du smog. Le NO2 contribue également à la formation de pluies acides.

D’où proviennent les oxydes d’azote

Les NOx sont principalement émis par la combustion, la majorité provenant d’activités humaines. Les principales sources de NOx dans l’air extérieur sont (mais sans s'y limiter):

  • Les émissions des véhicules
  • Le transport routier de marchandises
  • Les trains
  • Les avions
  • Les navires
  • La production d’électricité
  • L’industrie pétrolière et gazière
  • La construction

Les niveaux de dioxyde d’azote dans l’air extérieur 

Les niveaux de NO2 dans l'air extérieur sont plus élevés dans les villes, en particulier près des zones de forte circulation routière, et plus faibles dans les petites localités et dans les régions rurales. Les niveaux de NO2 sont également plus élevés à proximité de certaines industries. Plus d'informations peuvent être obtenues sur le site web L’Air au Canada (http://airquality-qualitedelair.ccme.ca/fr/)

Effets du dioxyde d’azote sur la santé

Les effets du NO2 de l’air extérieur sur la santé peuvent se produire à de très faibles concentrations, notamment :

  • Augmentation des problèmes pulmonaires
  • Augmentation des hospitalisations
  • Augmentation des visites médicales
  • Décès prématurés

Qui est le plus à risque de la pollution de l’air?

Même les jeunes adultes en bonne santé peuvent éprouver des problèmes de santé les jours où l'air est fortement pollué, mais certains groupes sont plus à risque :

  • Les enfants
  • Les aînés
  • Les personnes atteintes d'asthme, de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), de maladies cardiovasculaires ou de diabète
  • Les personnes actives de tout âge qui font de l’exercice ou qui effectuent un travail ardu à l’extérieur

Comment puis-je me protéger de la pollution de l’air? 

Sachez quand est le meilleur moment pour être actif à l’extérieur:

  • Vérifiez la Cote air santé dans votre collectivité (coteairsante.ca)
  • Si vous souffrez d’une maladie cardiaque ou pulmonaire, parlez à votre professionnel de la santé des moyens supplémentaires que vous pouvez prendre afin de protéger votre santé lorsque les niveaux de pollution de l'air sont plus élevés

Façons de réduire l'exposition :

  • Éviter ou réduire les activités intenses en plein air lorsque les niveaux de pollution de l'air sont plus élevés
  • Éviter ou réduire l'exercice près des zones de forte circulation, surtout aux heures de pointe

Quelles mesures le gouvernement du canada prend-il concernant le dioxyde d’azote? 

  • Des règlements fédéraux ont réduit les émissions de NO2 dans l’air extérieur provenant de sources importantes au Canada.
  • Le Canada s’est engagé à réduire les émissions de NO2 dans l’air extérieur en vertu de traités internationaux.
  • Le Canada a établi les Normes canadiennes de qualité de l'air ambiant (NCQAA). Elles sont des valeurs de concentrations de polluants de l’air extérieur, proposées pour protéger la santé et l’environnement, qui visent une amélioration continue de la qualité de l’air au Canada. Les NCQAA, un élément clé du Système de gestion de la qualité de l’air, ont été développées dans le cadre d’un processus dirigé par le Conseil canadien des ministres de l’environnement (CCME).
Valeurs numériques des NCQAA
Polluant Période de moyennage

En vigueur

en 2020

En vigueur

en 2025

Unité Method de calcul
NO2 1 heures 60 42 Parties par milliard (ppb)
Moyenne triennale du 98e centile annuel des concentrations quotidiennes maximums sur 1 heure
Annuelle (année civile)   17,0 12,0 Moyenne pour une seule année civile de toutes les concentrations moyennes sur 1 heure

Pour de plus amples renseignements sur la pollution de l’air extérieur, veuillez visiter https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/qualite-air.html ou contactez-nous à: HC.air.SC@canada.ca

Pollution de l’air : qu’est-ce que le dioxyde de soufre?

Cette infographie une brève référence pour montrer la relation entre la pollution de l’air et le dioxyde de soufre.

Disponible en français et en anglais. Voir ci-dessous pour le text pour la signet (HTML) ou télécharger la (PDF, 1124 Ko).

Voir la texte pour la infographique ci-dessous:

Pollution de l’air : qu’est-ce que le dioxyde de soufre?

Le dioxyde de soufre (SO2) fait partie d'un groupe de gaz connu sous le nom des oxydes de soufre (SOX). Le SO2 a des effets directs sur la santé, mais il est également un important produit chimique qui entraîne la formation de particules (PM) dans l’air, une composante du smog. Le SO2 contribue également à la formation de pluies acides.

D’où proviennent les oxydes de soufre?

Les SOx sont principalement émis par des activités humaines, mais peuvent aussi provenir de sources naturelles. Les principales sources de SOx sont (mais sans s’y limiter):

  • L’extraction, la fusion et le raffinage de minerais métalliques
  • La production d’électricité à partir du charbon
  • L’industrie pétrolière et gazière
  • Les navires
  • Les avions
  • Les volcans

Les niveaux de dioxyde de soufre dans l’air extérieur

Les niveaux de SO2 dans l'air extérieur sont plus élevés dans certaines régions du Canada, notamment dans les communautés situées à proximité de certains types d'installations industrielles et dans les zones d'extraction de pétrole et de gaz. Plus d'informations peuvent être obtenues sur le site web L’Air au Canada (http://airquality-qualitedelair.ccme.ca/fr/).

Effets du dioxyde de soufre sur la santé

Les effets du SO2 sur la santé, en particulier chez les personnes souffrant de problèmes respiratoires, comprennent :

  • Augmentation des problèmes pulmonaires
  • Augmentation des hospitalisations
  • Augmentation des visites médicales

Qui est le plus à risque de la pollution de l’air?

Même les jeunes adultes en bonne santé peuvent éprouver des problèmes de santé les jours où l'air est fortement pollué, mais certains groupes sont plus à risque :

  • Les enfants
  • Les aînés
  • Les personnes atteintes d'asthme, de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), de maladies cardiovasculaires ou de diabète
  • Les personnes actives de tout âge qui font de l’exercice ou qui effectuent un travail ardu à l’extérieur

Comment puis-je me protéger de la pollution de l’air?  

Sachez quand est le meilleur moment pour être actif à l’extérieur :

  • Vérifiez la Cote air santé dans votre collectivité (coteairsante.ca)
  • Si vous souffrez d’une maladie cardiaque ou pulmonaire, parlez à votre professionnel de la santé des moyens supplémentaires que vous pouvez prendre afin de protéger votre santé lorsque les niveaux de pollution de l'air sont plus élevés

Façons de réduire l'exposition :

  • Éviter ou réduire les activités intenses en plein air lorsque les niveaux de pollution de l'air sont plus élevés

Quelles mesures le gouvernement du Canada prend-il concernant le dioxyde de soufre? 

  • Des règlements fédéraux ont réduit les émissions de SO2 provenant de sources importantes au Canada.
  • Le Canada s’est engagé à réduire les émissions de SO2 en vertu de traités internationaux.
  • Le Canada a établi les Normes canadiennes de qualité de l'air ambiant (NCQAA). Elles sont des valeurs de concentrations de polluants de l’air extérieur, proposées pour protéger la santé et l’environnement, qui visent une amélioration continue de la qualité de l’air au Canada. Les NCQAA, un élément clé du Système de gestion de la qualité de l’air, ont été développées dans le cadre d’un processus dirigé par le Conseil canadien des ministres de l’environnement (CCME).
Valeurs numériques des NCQAA
Polluant Période de moyennage

En vigueur

en 2020

En vigueur

en 2025

Unité Method de calcul
SO2 1 heures 70 65
Parties par milliard (ppb)
Moyenne triennale du 99e centile annuel des concentrations quotidiennes maximums sur 1 heure
Annuelle (année civile)   5,0 4,0 Moyenne pour une seule année civile de toutes les concentrations moyennes sur 1 heure

Pour de plus amples renseignements sur la pollution de l’air extérieur, veuillez visiter https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/qualite-air.html ou contactez-nous à: HC.air.SC@canada.ca

Pollution de l’air : qu’est-ce que les gaz d’échappement des moteurs diesel et à essence?

Cette infographie est une brève référence pour montrer la relation entre la pollution de l’air et les gaz d’échappement des moteurs diesel et à essence. 

Disponible en français et en anglais. Voir ci-dessous pour le text pour la signet (HTML) ou télécharger la (PDF, 1265 Ko).

Voir la texte pour la infographique ci-dessous:

Pollution de l’air : qu’est-ce que les gaz d’échappement des moteurs diesel et à essence?

Les gaz d’échappement des moteurs diesel et à essence sont des mélanges de gaz, de particules et de plusieurs autres substances chimiques. Certains des polluants que l’on retrouve dans les gaz d’échappement provenant des moteurs diesel et à essence ont un impact sur la santé humaine, y compris le dioxyde d’azote (NO2), les particules (PM) et les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). La composition des gaz d’échappement des moteurs diesel et à essence varie en fonction du type de carburant, du type de moteur ainsi que des conditions d’utilisation.

D’où proviennent les gaz d’échappement des moteurs diesel et à essence?

Tout véhicule ou moteur qui utilise un carburant diesel ou de l’essence produit des gaz d’échappement. Pour les véhicules et les moteurs, les gaz d’échappement sont rejetés par le tuyau d’échappement ou le silencieux. Quelques exemples de véhicules et de moteurs diesel ou à essence incluent :

Utilisant principalement un carburant diesel

  • Les camions de transport
  • Les autobus
  • Les navires
  • Les autobus
  • Les trains
  • Les générateurs
  • L’équipement lourd utilisé dans :
    • La construction
    • Les mines
    • L’agriculture

Utilisant principalement de l’essence

  • Les autos, camions et motocyclettes
  • Les bateaux
  • Les tondeuses à gazon
  • Les tronçonneuses
  • Les motoneiges
  • Les véhicules tout-terrain (VTT)
  • Les motomarines

Saviez-vous que? De toutes les voitures, camions et autobus qui circulent au Canada, environ 92% utilisent de l'essence alors que seulement 8% utilisent un carburant diesel. Toutefois, de tous les véhicules routiers au Canada, les véhicules diesel contribuent à plus de 50% des émissions de certains polluants atmosphériques importants.

COMMENT LES CANADIENS SONT-ILS EXPOSÉS AUX GAZ D'ÉCHAPPEMENT DES MOTEURS DIESEL ET à ESSENCE?

L'exposition des personnes aux gaz d'échappement des moteurs diesel et à essence varie selon :

  • Le mode de transport (par exemple, voiture, autobus, train, bateau) et le temps passé en déplacement
  • Le temps passé à l'extérieur près des routes
  • La densité de la circulation routière (par exemple, les routes principales et les autoroutes) près de leur maison, de leur école et de leur lieu de travail
  • La proximité aux centres de transport, y compris les gares routières ou ferroviaires et les ports maritimes
  • L’utilisation d’équipements à moteur diesel ou à essence et le temps passé près de ceux-ci
  • Les conditions météorologiques (par exemple la température, le vent, les précipitations)

EFFETS DES GAZ D’ÉCHAPPEMENT DES MOTEURS DIESEL ET à ESSENCE SUR LA SANTÉ

Les émissions provenant des véhicules et de l'équipement fonctionnant au carburant diesel ou à l'essence sont des sources majeures de polluants atmosphériques au Canada, particulièrement dans les grandes villes. Les effets sur la santé des polluants atmosphériques provenant des gaz d'échappement des moteurs diesel et à essence comprennent :

  • Augmentation des symptômes d'asthme
  • Augmentation des symptômes d'allergie
  • Augmentation des problèmes pulmonaires
  • Augmentation des problèmes cardiaques
  • Augmentation des hospitalisations
  • Augmentation des visites médicales
  • Cancer du poumon
  • Décès prématurés

QUELLES MESURES LE GOUVERNEMENT DU CANADA PREND-IL CONCERNANT LES GAZ D'ÉCHAPPEMENT DES MOTEURS DIESEL ET à ESSENCE?

Des règlements fédéraux de plus en plus rigoureux ont été adoptés au fil du temps afin de réduire les émissions de polluants atmosphériques provenant des véhicules et de l'équipement fonctionnant au carburant diesel ou à l'essence. Les réductions d'émissions, liées à ces règlements, sont principalement dues à :

  • L’amélioration de la performance du moteur
  • L’adoption des technologies les plus récentes pour le contrôle des émissions
  • L’utilisation de carburants plus propres, y compris ceux à faible teneur en soufre

COMMENT PUIS-JE ME PROTÉGER DES GAZ D'ÉCHAPPEMENT DES MOTEURS DIESEL ET à ESSENCE ET DE LA POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE EN GÉNÉRAL?

Façons de réduire l'exposition :

  • Éviter ou réduire l'exercice physique près des zones de forte circulation routière, surtout aux heures de pointe
  • Choisir des itinéraires peu fréquentés pour faire une marche, de la course ou du vélo
  • Faire de l’exercice dans les parcs et les espaces verts, loin des routes principales
  • Éviter ou réduire les activités intenses en plein air lorsque les niveaux de pollution de l'air sont plus élevés
Sachez quand est le meilleur moment pour être actif à l’extérieur :
  • Vérifiez la Cote air santé dans votre collectivité (coteairsante.ca)
  • Si vous souffrez d’une maladie cardiaque ou pulmonaire, parlez à votre professionnel de la santé des moyens supplémentaires que vous pouvez prendre afin de protéger votre santé lorsque les niveaux de pollution de l'air sont plus élevés
Saviez-vous que? Vous pouvez contribuer à réduire les gaz d’échappement des moteurs diesel ou à l'essence :
  • En choisissant d'autres modes de transport, comme la marche ou le vélo, le transport en commun ou le covoiturage
  • En évitant la marche au ralenti inutile de votre véhicule
  • En entretenant vos véhicules et vos équipements afin d’optimiser la performance du moteur

Pour de plus amples renseignements sur la pollution de l’air extérieur, veuillez visiter https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/qualite-air.html ou contactez-nous à: HC.air.SC@canada.ca

Pollution de l’air : qu’est-ce que les particules (PM)?

Cette infographie une brève référence pour montrer la relation entre la pollution de l’air et les particules fines (PM).

Disponible en français et en anglais. Voir ci-dessous pour le text pour la signet (HTML) ou télécharger la (PDF, 1315 Ko).

Voir la texte pour la infographique ci-dessous:

Pollution de l’air : qu’est-ce que les particules (PM)?

Les PM sont un mélange de petites particules liquides et solides dans l'air que nous respirons. Elles varient en taille et en composition chimique. Les PM sont une composante du smog.

D’où proviennent les PM?

Les particules proviennent directement de d’activités humaines et de sources naturelles ou peuvent être formées par des réactions chimiques mettant en jeu d'autres polluants. Les principales sources de PM sont (mais sans s'y limiter)  :

  • Les émissions des véhicules
  • L’industrie
  • La combustion du bois
  • Les feux de forêt
  • L’agriculture
  • La construction
  • La poussière des routes

Les niveaux de PM dans l’air extérieur 

Les concentrations de particules dans l'air extérieur peuvent varier selon la région et la saison. Plus d'informations peuvent être obtenues sur le site web L’AIR AU CANADA (http://airquality-qualitedelair.ccme.ca/fr/)

Effets des particules sur la santé

Les effets des particules sur la santé peuvent se produire à de très faibles concentrations, notamment :

  • Augmentation des problèmes cardiaques
  • Augmentation des problèmes pulmonaires
  • Augmentation des hospitalisations
  • Augmentation des visites médicales
  • Cancer du poumon
  • Décès prématurés

Qui est le plus à risque de la pollution de l’air?

Même les jeunes adultes en bonne santé peuvent éprouver des problèmes de santé les jours où l'air est fortement pollué, mais certains groupes sont plus à risque:

  • Les enfants
  • Les aînés
  • Les personnes atteintes d'asthme, de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), de maladies cardiovasculaires ou de diabète
  • Les personnes actives de tout âge qui font de l’exercice ou qui effectuent un travail ardu à l’extérieur

Comment puis-je me protéger de la pollution de l’air?

Sachez quand l'air est malsain:

  • Vérifiez la Cote air santé dans votre collectivité pour connaître le meilleur moment pour être actif à l'extérieur (coteairsante.ca)
  • Si vous souffrez d’une maladie cardiaque ou pulmonaire, parlez à votre professionnel de la santé des  moyens supplémentaires que vous pouvez prendre afin de protéger votre santé lorsque les niveaux de pollution de l'air sont élevés

Façons de réduire l'exposition:

  • Éviter ou réduire les activités intenses en plein air lorsque les niveaux de pollution de l'air sont élevés
  • Éviter ou réduire l'exercice près des zones de forte circulation, surtout aux heures de pointe

Quelles mesures le gouvernement du canada prend-il concernant les PM?

  • Des règlements fédéraux ont réduit les émissions de particules provenant de sources importantes au Canada.
  • Le Canada s’est engagé à réduire les émissions de particules en vertu de traités internationaux.
  • Le Canada a établi les Normes canadiennes de qualité de l'air ambiant (NCQAA). Elles sont des valeurs de concentrations de polluants de l’air extérieur, proposées pour protéger la santé et l’environnement, qui visent une amélioration continue de la qualité de l’air au Canada. Les NCQAA, un élément clé du Système de gestion de la qualité de l’air, ont été développées dans le cadre d’un processus dirigé par le Conseil canadien des ministres de l’environnement (CCME).
Valeurs numériques des NCQAA
Polluant Période de moyennage

En vigueur

en 2015

En vigueur

en 2020

Unité Method de calcul
PM2,5 24 heures (jour civil) 28
27
Microgrammes par mètre cube (μg/m3)
Moyenne triennale du 98e centile annuel des concentrations quotidiennes moyennes sur 24 heures
Annuelle (année civile) 10,0 8,8 Moyenne triennale des concentrations annuelles moyennes

Pour de plus amples renseignements sur la pollution de l’air extérieur, veuillez visiter https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/qualite-air.html ou contactez-nous à: HC.air.SC@canada.ca

Cote air santé - Règle de calcul

Règle de calcul

La règle de calcul est un outil interactif qui peut être ajusté sur la valeur quotidienne de la cote air santé. Elle intègre des messages de protection de la santé à l'intention de l'ensemble de la population et de la population à risque.

Pour passer une commande, veuillez envoyer un courriel à publications@hc-sc.gc.ca. Bilingue. Voir ci-dessous pour le text pour de la règle de calcul (HTML) ou télécharger la (PDF, 624 Ko) et (PDF, 1014 Ko).

Voir le texte pour la règle à calcul ci-dessous :

Manche :

La cote air santé - L'AIR en TÊTE

La cote air santé vous aide à comprendre les effets de la qualité de l'air sur votre santé en utilisant une simple échelle de 1 à 10. Plus la cote est haute, plus la risque est élevé.

Quelle est la CAS aujourd'hui?

Insérer :

Risque pour la santé
Risque pour la santé Cote air santé Messages santé
Population touchée*
Messages santé
Population en général
Faible risque 1 à 3 Profitez de vos activités habituelles en plein air. Qualité de l'air idéale pour les activités en plein air.
Risque modéré 4 à 6 Envisagez de réduireou de réorganiser les activités exténuantes en plein air si vous éprouvez des symptômes. Aucun besoin de modifier vos activités habituelles en plein air à moins d'éprouver des symptômes comme la toux et une irritation de la gorge.
Risque élevé 7 à 10 Réduisez ou réorganisez les activités exténuantes en plein air. Les enfants et les personnes âgées devraient également modérer leurs activités. Envisagez de réduireou de réorganiser les activités exténuantes en plein air si vous éprouvez des symptômes comme la toux et une irritation de la gorge.
Risque très élevé Plus de
10
Évitez les activités exténuantes en plein air. Les enfants et les personnes âgées devraient également éviter de se fatiguer en plein air. Réduisez ou réorganisez les activités exténuantes en plein air, particulièrement si vous éprouvez des symptômes comme la toux et une irritation de la gorge.

* Les personnes éprouvant des problèmes cardiaques ou respiratoires sont les plus menacées, observez les conseils habituels de votre médecin sur l'exercice et la manière de prendre soin de vous.

 

Cote air santé - Roulette

Roulette

Cet outil interactif tournant peut être réglé sur la valeur quotidienne de la cote air santé. La roue intègre des messages de protection de la santé destinée à toute la population et aux personnes à risques et des images des degrés d'activité adaptés aux valeurs de la cote air santé.

Pour passer une commande, veuillez envoyer un courriel à publications@hc-sc.gc.ca. Bilingue. Version imprimée seulement.

Cote air santé - Signet

Signet

Ce signet présente l'échelle de la cote air santé (CAS) ainsi que l'adresse Web où puiser de l'information sur la CAS.

Disponible en français et en anglais. Voir ci-dessous pour le text pour la signet (HTML) ou télécharger la (PDF, 1656 Ko).

Voir le texte pour la signet ci-dessous :

Au Service météorologique du Canada, nous aimons prévoir! Les prévisions de la Cote air santé. Pour ceux que vous prévoyez aimer longtemps ... Parce qu'on aime, on prévoit! www.ec.gc.ca/cas-aqhi

 

Trousse de ressource des professionnels de la santé

Trousse d'information

La trousse de ressource regroupe, dans une pochette colorée, une petite affiche, des feuilles détachables, une brochure facile à consulter et une règle de calcul. Elle sera très pratique pour les professeurs, les docteurs et autres qui désirent s’informer et informer leurs élèves, leurs clientèles, etc sur l’utilité de la CAS.

Pour passer une commande, veuillez envoyer un courriel à publications@hc-sc.gc.ca. Disponible en anglais ou en français. Version imprimée seulement.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :