Rapport annuel de 2019 à 2020 sur la Loi sur les ressources en eau du Canada : chapitre 4

4 Indicateurs de la qualité de l’eau et de la quantité d’eau

Le programme des Indicateurs canadiens de la durabilité de l'environnement (ICDE) fournit des données et des renseignements qui permettent d’effectuer un suivi du rendement du Canada à l’égard d’enjeux clés en matière de durabilité de l’environnement, comme les changements climatiques, la qualité de l’air, la qualité de l’eau et sa disponibilité ainsi que la protection de la nature. Les indicateurs de la qualité de l’eau et de la quantité d’eau sont mis en évidence dans la présente section.

Indicateur de la qualité de l’eau dans les rivières et fleuves canadiens

L’indicateur de la qualité de l’eau fournit une mesure globale de la capacité de l’eau des rivières et des fleuves à soutenir les plantes et les animaux. Cet indicateur est calculé à l’aide de l’indice de la qualité des eaux entériné par le Conseil canadien des ministres de l’Environnement et il permet de résumer l’état de la qualité de l’eau douce de surface au Canada. Il reflète la mesure dans laquelle les recommandations pour la qualité de l’eau en vue de protéger la vie aquatique sont respectées à des stations de surveillance de fleuves et de rivières, qui ont été sélectionnées partout au Canada. La qualité de l’eau dans une station de surveillance est considérée comme excellente lorsque la mesure des substances dans une rivière ou un fleuve ne dépasse que très rarement les niveaux établis dans les recommandations. Inversement, la qualité de l’eau est mauvaise lorsque les mesures dépassent habituellement les niveaux établis dans les recommandations.

L’indicateur de la qualité de l’eau dans les rivières et fleuves canadiens, publié en janvier 2020, est fondé sur des données recueillies entre 2012 et 2018 à 193 stations de surveillance de la qualité de l’eau partout au CanadaNote de bas de page 1 . Il reflète la diversité des bassins versants au pays. Les données ont été réunies à partir de 16 programmes fédéraux, provinciaux, territoriaux et conjoints de surveillance de la qualité de l’eau. Les valeurs de l’indicateur national de la qualité de l’eau ont été calculées au moyen d’un réseau central national de 174 stations fluviales, sélectionnées en raison de leur représentativité de la qualité de l’eau douce de surface dans le sud du Canada, où la pression humaine est la plus forte (voir la figure 4a).

Pour la période de 2016 à 2018, la qualité de l’eau dans les rivières et fleuves du Canada a été jugée de satisfaisante à excellente pour 80 % des stations surveillées. Plus précisément, la qualité de l’eau mesurée à ces stations fluviales dans le sud du Canada a été jugée excellente dans neuf stations (5 %), bonne dans 61 stations (35 %), passable dans 70 stations (40 %), douteuse dans 30 stations (17 %) et mauvaise dans quatre stations (2 %) (voir la figure 4a). La qualité de l’eau a tendance à diminuer dans les localités ou on retrouve de l’’agriculture, l’’exploitation minière, de forte densité de population ou d’une combinaison de ces éléments (pressions mixtes) (voir la figure 4b).

Catégories de la qualité de l'eau

Excellente
La qualité de l’eau est protégée et il n’y a pratiquement aucune menace ou dégradation; les conditions sont très proches de l’état naturel ou intact.
Bonne
La qualité de l’eau est protégée et il n’existe qu’une menace ou une dégradation minime; les conditions sont rarement différentes des niveaux naturels ou souhaitables.
Satisfaisante
La qualité de l’eau est habituellement protégée, mais elle est occasionnellement menacée ou dégradée; les conditions s’éloignent parfois des niveaux naturels ou souhaitables.
Douteuse
La qualité de l’eau est souvent menacée ou dégradée; les conditions s’éloignent souvent des niveaux naturels ou souhaitables.
Mauvaise
La qualité de l’eau est presque toujours menacée ou dégradée; les conditions s’éloignent habituellement des niveaux naturels ou souhaitables.
Figures 4a et 4b. Qualité de l’eau dans les rivières et fleuves canadiens pour la période de 2016 à 2018
Figures 4a et 4b. Qualité de l’eau dans les rivières et fleuves canadiens pour la période de 2016 à 2018
Description longue
Nombre de sites
Catégorie d'utilisation des sols Excellente Bonne Satisfaisante Douteuse Mauvaise
Agriculture 0 11 15 4 1
Foresterie 1 11 4 1 0
Exploitation minière 0 4 4 2 0
Peuplé 0 0 1 3 0
Pressions mixtes 3 22 40 20 3
Non aménagés 5 13 6 0 0
Total 9 61 70 30 4
Pourcentage de sites
Catégorie d'utilisation des sols Excellente Bonne Satisfaisante Douteuse Mauvaise
Agriculture 0 6 9 2 1
Foresterie 1 6 2 1 0
Exploitation minière 0 2 2 1 0
Peuplé 0 0 1 2 0
Pressions mixtes 2 13 23 11 2
Non aménagés 3 7 3 0 0
Total 5 35 40 17 2

Remarque : La qualité de l’eau a été évaluée à 174 stations dans le sud du Canada au moyen de l’indice de la qualité des eaux du Conseil canadien des ministres de l’Environnement. Pour de plus amples renseignements sur la classification de l’utilisation des sols, veuillez consulter la section sur les sources des données et méthodes de l’indicateur de la qualité de l’eau du programme des ICDE.p

Source : Les données ont été compilées par Environnement et Changement climatique Canada à partir de programmes fédéraux, provinciaux, territoriaux et conjoints de surveillance de la qualité de l’eau. Les statistiques sur la population, les mines et la couverture terrestre pour l’aire de drainage de chaque station ont été fournies par Statistique Canada, Ressources naturelles Canada, Environnement et Changement climatique Canada, Agriculture et Agroalimentaire Canada, le gouvernement de l’Alberta et l’Université du Maryland.

Somme toute, la qualité de l’eau n’a pas changé dans la majorité des stations du sud du Canada entre 2002 et 2018. Sur les 174 stations, la qualité de l’eau s’est améliorée dans 17 % des stations et s’est détériorée dans 14 % des stations. Elle n’a pas changé dans 69 % des stations (voir la figure 5).

Figure 5. Tendances de la qualité de l’eau au Canada pour la période de 2002 à 2018
Figure 5. Tendances de la qualité de l’eau au Canada pour la période de 2002 à 2018
Description longue
Niveaux d'eau de stations de surveillance de 2001 à 2017
Changement Nombre de sites Pourcentage des sites
Amélioration de la qualité de l'eau 29 17
Détérioration de la qualité de l'eau 25 14
Aucun changement de la qualité de l'eau 120 69
Total 174 100

Remarque : La tendance sur le chapitre de la qualité de l’eau entre la première année où les données ont été déclarées pour chaque station et 2018 a été évaluée à 174 stations dans le sud du Canada. Un test Mann‑Kendall a été réalisé pour déterminer s’il y avait une tendance à la hausse ou à la baisse statistiquement significative sur le plan des ratios d’écart par rapport aux recommandations sur une base annuelle à une station. La tendance a été évaluée à chaque station au moyen des paramètres propres à chacune. Une station peut demeurer dans la même catégorie de la qualité de l’eau (excellente, bonne, satisfaisante, douteuse ou mauvaise) malgré une tendance à la hausse ou à la baisse statistiquement significative à l’égard de la qualité de l’eau. Pour de plus amples renseignements sur la tendance, veuillez consulter la section sur les sources des données et méthodes de l’indicateur de la qualité de l’eau du programme des ICDE.

Source : Les données ont été compilées par Environnement et Changement climatique Canada à partir de programmes fédéraux, provinciaux, territoriaux et conjoints de surveillance de la qualité de l’eau.

Indicateur de la quantité d’eau dans les rivières et fleuves canadiens

L’indicateur de la quantité d’eau dans les rivières et fleuves du Canada, mis à jour en janvier 2020, résume les tendances en matière de quantité d’eau dans les rivières et fleuves partout au Canada entre 2001 et 2017. Les tendances générales illustrées à la figure 6 sont les suivantes :

Figure 6. Quantité d’eau aux stations de surveillance du Canada pour la période de 2001 à 2017
Figure 6. Quantité d’eau aux stations de surveillance du Canada pour la période de 2001 à 2017
Description longue

La figure 6 est un graphique montrant le nombre et le pourcentage de stations de surveillance qui ont montré des niveaux d'eau élevés, normaux et faibles de 2001 à 2017.

Niveaux d'eau de stations de surveillance de 2001 à 2017
Année Nombre total de stations Quantité élevée (pourcentage des stations) Année (pourcentage des stations) Nombre total de stations (pourcentage des stations)
2001 1 241 5 68 27
2002 1 237 5 79 16
2003 1 254 2 76 21
2004 1 253 9 85 7
2005 1 247 22 74 4
2006 1 242 11 78 11
2007 1 248 12 80 9
2008 1 245 10 86 4
2009 1 256 8 82 10
2010 1 252 20 73 8
2011 1 226 26 68 7
2012 1 279 17 70 13
2013 1 224 26 68 6
2014 1 212 31 61 8
2015 1 119 23 64 13
2016 1 009 31 56 13
2017 766 26 68 6

Remarque : La classification de la quantité d’eau d’une station repose sur une comparaison des conditions de débit les plus fréquemment observées au cours d’une année donnée avec la quantité d’eau habituellement observée à cette station entre 1981 et 2010. Des données sont manquantes pour le Nord-du-Québec (2016 et 2017) et la région Côte de l’Arctique‑Îles (2017) en raison de retards dans la saisie des données dans la base de données. Les résultats de cet indicateur varient légèrement par rapport à ceux de l’indicateur régional de la quantité d’eau dans les rivières et fleuves canadiens en raison des méthodes utilisées pour calculer les indicateurs. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la section sur les sources des données et méthodes.

Source : Environnement et Changement climatique Canada (2019), Archives nationales des données hydrologiques (base de données HYDAT).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :