Changements de la quantité d'eau : facteurs et incidences

Le Canada abonde en eau. Alors qu'il ne renferme que 0,5 % de la population mondiale, sa masse terrestre contient environ 7 % des réserves d'eau renouvelables de la planète. Cela dit, sa population réside surtout dans le sud du pays, tandis que la plus grande partie des eaux s'écoule vers le nord.

Principaux facteurs d'influence de la quantité d'eau

Plusieurs facteurs ont une incidence sur la quantité d'eau des lacs, rivières, milieux humides et aquifères souterrains du Canada. Bien que la quantité d'eau dont disposent les humains soit fortement liée au climat et aux conditions météorologiques, son utilisation est influencée par la taille de la population ainsi que par les activités des individus et des industries.

Variabilité des conditions météorologiques : Les niveaux et les débits d'eau dans les rivières, les lacs et les réservoirs suivent, en règle générale, les fluctuations de la température, de la pluie et des chutes de neige tout au long de l'année. D'habitude, l’environnement est plus humide immédiatement après la fonte des neiges au début du printemps et s'assèche progressivement jusqu'à la fin de l'été et le début de l'automne. Au cours d'une année donnée, des précipitations abondantes feront augmenter la quantité d'eau présente dans les rivières, les lacs et les réservoirs, alors que des températures chaudes et des quantités de pluie ou de neige inférieures à la normale la feront diminuer.

Changements climatiques : On s'attend à ce que les changements climatiques modifient, à l'échelle du Canada, les moments et les endroits où tombent la pluie et la neige. On prévoit une augmentation de l'intensité et de la fréquence des inondations. Les sécheresses devraient augmenter dans les zones susceptibles de recevoir moins de neige et de pluie, telles que les Prairies.Note de bas de page 1 Des températures plus élevées associées aux changements climatiques provoquent déjà le retrait des glaciers, ce qui produira également des changements à long terme dans la quantité d'eau qui s'écoule dans certaines grandes rivières des Prairies.

Développement humain : Le développement humain influe sur la façon dont l'eau traverse les terres et, par conséquent, sur la quantité d'eau présente dans les lacs et les rivières. L'expansion des villes supprime la couverture végétale naturelle et la remplace par des surfaces que l'eau ne peut pénétrer, telles que des routes et des parcs de stationnement. Ce développement réduit la quantité d'eau disponible pour reconstituer les eaux souterraines et humidifier le sol. Il augmente aussi la quantité d'eau s'écoulant directement dans les égouts pluviaux, les lacs ou les rivières, ce qui provoque de l'érosion et des inondations lorsque les rivières sont gonflées par un afflux soudain d'eau.

Demande d'eau : De nombreux procédés industriels nécessitent de l'eau, comme la production d'électricité qui utilise de l'eau pour le refroidissement ainsi que pour la production de vapeur qui permet d'actionner les turbines. L'eau est aussi utilisée pour l'irrigation, le nettoyage et les procédés chimiques. Les municipalités distribuent de l'eau pour usages commerciaux et résidentiels, notamment pour s’abreuver, cuisiner et se laver.

Principales incidences des changements de la quantité d'eau

Selon l'endroit au Canada, les changements apportés à la quantité d'eau dans les rivières, les lacs, les milieux humides et les aquifères auront des effets très différents sur l'environnement, la santé humaine et l'économie.

Incidences sur l'environnement

Incidences sur la santé humaine

Incidences économiques

Façons de réduire les pressions sur la quantité d'eau

En traitant notre eau douce comme une ressource précieuse qui mérite une protection et une gestion attentives, nous contribuerons à réduire les effets des changements de la quantité d'eau. La première étape pour préserver cette ressource naturelle consiste, pour les gouvernements, les entreprises et les particuliers, à prendre les mesures nécessaires afin d'utiliser l'eau de manière plus efficace. Les mesures possibles vont de l'installation de toilettes à débit restreint à la maison au choix de cultures adaptées à la sécheresse dans les zones agricoles exposées à des périodes de sécheresse, en passant par l'amélioration des prévisions des crues, de sorte à éviter les pertes pour les ménages.

La Stratégie fédérale de développement durable est le principal outil de planification et de production de rapports sur le développement durable auquel a recours le gouvernement du Canada. Elle établit les priorités gouvernementales en matière de développement durable, fixe ses objectifs et cibles et définit les mesures à prendre pour les atteindre. La stratégie énonce les mesures visant à atteindre la durabilité que le gouvernement prendra en collaboration avec ses partenaires au Canada et à l'étranger, y compris les mesures associées à la lutte contre les pressions sur l'eau douce.

Pour en savoir plus sur la façon dont les Canadiens peuvent réduire leur impact sur la quantité d'eau, consultez la page sur les Meilleures façons d'aider l'environnement.

Sources

Agriculture et Agroalimentaire Canada (2016) Leçons tirées des années de sécheresse 2001 et 2002 au Canada.

Bureau de l’assurance du Canada (2021) British Columbia floods cause $450 million in insured damage. (en anglais seulement)

Environnement et Changement climatique Canada (2015) Le volume des eaux.

Environnement et Changement climatique Canada (2004) Menaces pour la disponibilité de l'eau au Canada.

Gouvernement du Canada (2019) Causes et effets des changements climatiques.

National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) (2022) What are atmospheric rivers? (en anglais seulement)

Sécurité publique Canada (2019) Base de données canadienne sur les catastrophes.

Indicateurs connexes

Les indicateurs sur la Quantité d'eau dans les cours d'eau canadiens résument les tendances et l'état de la quantité d'eau dans les rivières aux niveaux national, régional et local.

L'indicateur sur l'Utilisation de l'eau au Canada dans un contexte mondial présente les volumes d'eau par personne et par année que 9 pays, dont le Canada, prélèvent dans l'environnement pour les usages agricole, industriel et résidentiel et en tant que pourcentage du total des ressources en eau renouvelables de chaque pays.

L'indicateur sur la Disponibilité de l'eau au Canada compare les quantités d'eau douce prélevées dans les cours d'eau pour utilisation humaine avec le volume d'eau dans les cours d'eau canadiens.

L'indicateur sur la Consommation résidentielle d'eau indique combien d'eau est utilisée dans les résidences au Canada.

L'indicateur sur le Prélèvement et consommation d'eau par secteur indique combien d'eau est utilisée par 7 secteurs économiques au Canada.

Renseignements connexes

Rapport sur le climat changeant du Canada : Évolution de la disponibilité de l’eau douce à l’échelle du Canada

L'offre et la demande d’eau douce

L'eau et le changement climatique

Volume des eaux 

Détails de la page

Date de modification :