Sujets de recherche en sciences de la faune et du paysage

Image of the effects of a herbicide (bleaching) on a fern | Photo: Céline Boutin, Environment CanadaImage of black-legged kittewake | Photo: K. WooAerial photograph illustrating the mosaic of habitats in an agricultural landscape | Photo: Céline Boutin, Environment CanadaNorthern leopard frog | Photo: Erik Enderson

Les chercheurs d’Environnement Canada participent aux travaux de la communauté scientifique nationale et internationale visant à développer de nouvelles idées et de fournir des conseils scientifiques pour éclairer les décisions sur la conservation de la faune et du paysage. Les chercheurs aident à informer ceux qui élaborent les règlements et les politiques qui visent à protéger les espèces et les habitats du Canada des substances toxiques, des maladies, des pratiques commerciales non durables, des changements climatiques et d’autres menaces.

Les scientifiques mènent des recherches dans toutes les régions du Canada et prennent en compte tous les aspects de la santé de la faune et de l’habitat, à l’échelle de la molécule comme à celle de l’écosystème. Les recherches portent sur les oiseaux migrateurs, les espèces qui se trouvent sur les terrains domaniaux, leur habitat, ainsi que sur les mammifères, les amphibiens, les reptiles, les invertébrés et les plantes.

Ce site est en cours de mise à niveau. Veuillez le consulter régulièrement pour prendre connaissance des mises à jour.

Cachez le résumé des articles

Index

Sommaire d'article
Article Title
Agriculture, utilisation des terres et écosystèmes
Photo d’un champ cultivé | Photo : Photos.com
L’examen des espèces sauvages et de leurs interactions dans les paysages modifiés aidera à évaluer les risques pour les espèces indigènes au fur et à mesure qu’elles s’adaptent à la perte, à la fragmentation et à la dégradation de leur habitat, et un tel examen aidera aussi à établir les paysages présentant une valeur de conservation élevée.

 

Sommaire d'article
Article Title
Élaboration de méthodes d’essai biologique
Photo de méthodes d’essai biologique | Photo : Environnement Canada
Les chercheurs collaborent avec les laboratoires gouvernementaux et privés afin de mettre au point, de valider et de normaliser les méthodes d’essai de toxicité requises pour l’exécution des programmes d’Environnement Canada et de susciter la confiance dans les résultats des études scientifiques. L’utilisation de méthodes d’essai biologique normalisées servant à surveiller et à évaluer les effets des substances toxiques et des mélanges complexes sur les espèces pertinentes sur le plan écologique est essentielle à la protection de l’environnement du Canada.
Sommaire d'article
Article Title
Contaminants et espèces sauvages
Gonade de grenouille léopard avec des tissus mâles et femelles | Photo : C. Mackenzie, Université Trent
Les propriétés de différents produits chimiques industriels, médicaments, effluents et pesticides représentent divers risques pour la santé des populations d’espèces sauvages. Les systèmes immunitaire, reproducteur, nerveux et endocrinien ainsi que la croissance et le comportement peuvent être perturbés par des modulateurs endocriniens, des pesticides et des herbicides, des polluants organiques persistants ( POP) et divers produits chimiques émergents. La recherche portant sur ces contaminants, sur leur passage dans les écosystèmes et les réseaux trophiques ainsi que sur leurs répercussions sur la santé des espèces sauvages et de l’écosystème en général permet d’obtenir de l’information en vue de réglementer ces substances nocives.
Sommaire d'article
Article Title
Effluents industriels
Image d’un point de rejet d’un effluent industriel | Photo : photos.com
Les effluents industriels sont des mélanges complexes de substances qui, lorsqu’ils sont libérés dans les cours d’eau, peuvent être nocifs pour les organismes qui vivent dans l’eau et les sédiments.
Sommaire d'article
Article Title
Toxicologie des métaux
Jeune Plongeon huard sur le point d’être remis en liberté après la prise d’échantillons de plumes et de sang aux fins d’analyse du mercure | Photo : Environnement Canada
L’exposition à des métaux lourds, comme le plomb et le mercure, peut causer des anomalies en matière de comportement ou de reproduction chez différentes espèces sauvages. Le fait de comprendre l’abondance, le déplacement et les effets des métaux lourds dans les écosystèmes peut favoriser la prise de décisions réglementaires et politiques en vue de réduire la quantité et la concentration de métaux lourds dans l’environnement canadien.
Sommaire d'article
Article Title
Toxicologie moléculaire
Matériel de laboratoire | Photo : photos.com
On entend par « toxicologie moléculaire » l’étude de la réaction des organismes aux substances chimiques naturelles et synthétiques sur le plan moléculaire. Les chercheurs d’Environnement Canada se servent d’outils spécialisés pour déterminer les espèces les plus menacées par les substances chimiques présentes dans l’environnement. Ces travaux aident à mieux comprendre la toxicité et les processus cellulaires.
Sommaire d'article
Article Title
Nanotechnologie

Les activités d’origine anthropique telles que la combustion de combustibles fossiles et le rejet dans l’environnement de nouveaux nanomatériaux fabriqués nécessitent la compilation de données sur la toxicité pour mieux comprendre comment les molécules interagissent avec les écosystèmes et les biotes, ainsi que pour éclairer et faciliter l’établissement de règlements et de normes conçus pour protéger l’environnement canadien.

Sommaire d'article
Article Title
Toxicité des sédiments
Image de chironomes (Chironomus sp.) | Photo : Environnement Canada
L’élaboration d’outils scientifiques pour évaluer la qualité et la toxicité des sédiments soutient un vaste éventail de programmes et de politiques qui s’efforcent de maintenir la santé globale des écosystèmes aquatiques.
Sommaire d'article
Article Title
Toxicologie des sols
Image d’une chambre de culture d’un laboratoire | Photo : Lee Beaudette, Environnement Canada
Les chercheurs élaborent, valident et normalisent des méthodes d’essai en laboratoire afin d’évaluer et de vérifier les contaminants chimiques et microbiologiques présents dans le sol ainsi que leurs incidences sur les communautés qui y vivent, notamment les invertébrés, les plantes et les microorganismes. L’information obtenue aide à évaluer les risques que présentent les polluants toxiques pour les biotes et les écosystèmes, de même que l’efficacité des mesures d’assainissement.
Sommaire d'article
Article Title
Espace pour habitat et les SIG
Lancé en novembre 1995, RADARSAT-1 a marqué l’arrivée d’une nouvelle ère en détection à distance et a solidifié la position du Canada à titre de leader du marché de l’observation de la Terre, un marché concurrentiel partout dans le monde. Équipé d'un puissant radar à synthèse d'ouverture (SAR), il peut acquérir des images de la Terre de jour comme de nuit sans égard au couvert nuageux. | Photo Agence spatiale canadienne
Le projet Espace pour habitat utilise des méthodes traditionnelles axées sur la surveillance terrestre combinées à la technologie spatiale afin de mettre au point un système national qui modernise les capacités de surveillance des espèces sauvages et des habitats, ainsi que des activités d’application des lois.
Sommaire d'article
Article Title
Toxicogénomique
Cellule neuronale d’un embryon de poulet utilisée dans des expériences de toxicologie moléculaire pour déterminer les effets de substances chimiques d’intérêt prioritaire sur l’expression génétique dans le cerveau des oiseaux | Photo : Environnement Canada
La toxicogénomique est un domaine en plein essor qui sert à déterminer les effets des substances toxiques et des facteurs de stress sur les systèmes biologiques. Les chercheurs d’Environnement Canada qui œuvrent dans ce domaine novateur tentent d’aider à mieux comprendre comment les organismes réagissent aux contaminants environnementaux d’intérêt prioritaire et de déceler les premiers signes de menaces pour les espèces sauvages du Canada.
Sommaire d'article
Article Title
Analyse judiciaire relative aux espèces sauvages
Image d’un agent de la faune inspectant une carcasse de sauvagine | Photo : Environnement Canada
Les spécialistes du Laboratoire d’analyse judiciaire relative aux espèces sauvages fournissent de l’expertise et des données rapides, agréées et sûres aux agents de l’application de la loi et aux gestionnaires de programme afin d’éclairer les activités de conservation destinées à protéger et à conserver les espèces sauvages au Canada.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :