Équivalence des dispositions britanno-colombiennes d’estimation des réductions d’émissions : règlement fédéral sur le méthane

Titre officiel : Équivalence des dispositions britanno-colombiennes avec le règlement fédéral sur le méthane : estimation des réductions d’émissions

Conformément au Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques, le gouvernement réitère son engagement de réduire les émissions de méthane provenant du secteur du pétrole et du gaz d’entre 40 et 45 % par rapport à 2012 d’ici 2025. Le méthane est un gaz à effet de serre (GES) puissant, au moins 25 fois plus que le dioxyde de carbone, et les émissions de méthane constituent environ 15 % des émissions totales de GES du Canada. Le secteur du pétrole et du gaz est le plus gros émetteur de méthane du pays.

Pour remplir cet engagement, Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) a publié le règlement fédéral sur le méthane en avril 2018. L’incidence du règlement a été analysée dans le résumé de l’étude d’impact de la réglementation (REIR), y compris les réductions estimatives des émissions de méthane (en équivalent dioxyde de carbone ou éq. CO2)Note de bas de page 1. Pour l’analyse, on a utilisé les prévisions d’émissions indiquées dans le Scénario de référence des émissions de gaz à effet de serre 2016 du Canada. Depuis, ECCC a actualisé ses estimations en fonction des prévisions ministérielles, telles que présentées dans le 3e rapport biennal du Canada à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC)Note de bas de page 2. La méthode d’estimation des émissions et les estimations auxquelles a donné lieu son application sont résumées ci-dessous.

Méthode d’estimation des émissions

Les réductions d’émissions ont été estimées en établissant d’abord des estimations techniques détaillées des émissions selon le scénario de référence et selon le scénario réglementaire, puis en les mettant à l’échelle des estimations globales du Ministère des émissions pour le secteur pétrolier et gazier afin que les estimations soient cohérentes.

Pour calculer les réductions d’émissions d’évacuation et d’émissions fugitives, les facteurs d’émission pour les diverses normes et les divers types de produit ont été multipliés par le nombre total d’appareils pour chacune des normes. Ce procédé permet de calculer la quantité totale de gaz qui serait émise, avec ou sans l’application du règlement. La différence entre les émissions du scénario de référence et les émissions du scénario réglementaire ont permis d’estimer les réductions supplémentaires.

Les sources des facteurs d’émission diffèrent selon la norme :

  • Pour l’évacuation des gaz de production des installations, les données provinciales sur les volumes de gaz évacué et brûlé par torchage ont permis d’estimer les émissions de référence et de les comparer aux réductions exigées par le règlement;
  • Pour la détection et la réparation des fuites (DRF), les facteurs d’émission ont été tirés d’une étude faite par Clearstone EngineeringNote de bas de page 3, et modifiés au moyen d’une méthode décrite dans le protocole de l’Agence des États-Unis pour la protection de l’environnement (USEPA) pour l’estimation des émissions attribuables aux fuites des équipementsNote de bas de page 4;
  • Pour les dispositifs pneumatiques, les facteurs d’émission ont été tirés d’une évaluation technique de ces dispositifs effectuée en Colombie-Britannique en 2013Note de bas de page 5;
  • Pour les compresseurs alternatifs, les facteurs d’émission ont été estimés à partir d’un ensemble de données de Target Emission Services; pour les compresseurs centrifuges, ils ont été obtenus d’une évaluation technique des compresseurs effectuée en 2014 par l’USEPANote de bas de page 6.  

Pour déterminer les divers polluants contenus dans les gaz émis, la composition des flux gazeux est déterminée à l’aide des estimations de composition de gaz du rapport de Clearstone EngineeringNote de bas de page 7, à l’exception des gaz évacués des installations de production, dont les ratios de composition ont été obtenus de divers rapports de provincesNote de bas de page 8. Pour chiffrer les réductions de CO2, de CH4 et de COV, on a multiplié les réductions de gaz naturel par les ratios de composition, pour chacune des normes, qui sont donnés au tableau 1.

Tableau 1. Composition des gaz par norme et type de produit
Norme Type de produit CO2 CH4 COV
Évacuation Pétrole léger 10% 53% 22%
Toutes les autres Pétrole léger 1% 84% 4%
Toutes les autres Gaz non associé 2% 88% 5%
Toutes les autres Gaz de réservoir compact >1% 94% 2%
Toutes les autres Gaz de schiste >1% 94% 2%
Toutes les autres Traitement du gaz 2% 88% 5%

Les estimations techniques des émissions ont ensuite été mises à l’échelle des prévisions ministérielles pour les émissions de référence. Les prévisions ministérielles pour les émissions du scénario de référence du secteur pétrolier et gazier sont établies à partir des prévisions de la production du pétrole et du gaz de l’ONE et du rapport de l’inventaire national. Elles sont établies dans le modèle énergie-émissions-économie (E3MC), un des modèles du Ministère pour l’estimation des tendances relatives aux émissions de méthane (en éq. CO2) et des incidences de la réglementation au Canada.

Les estimations techniques ont servi à calculer le scénario de référence pour toutes les émissions fugitives et les émissions d’évacuation, pour cinq secteurs; la production de gaz naturel, le traitement du gaz naturel et l’extraction du pétrole léger. Ces estimations de référence ont ensuite été comparées aux prévisions de référence ministérielles pour les secteurs, afin d’obtenir un ensemble de ratios ou facteurs d’échelle, comme suit :

Facteur d’échelle secteur,province équivaut à Émissions de référence E3MC secteur,province divisé par Émissions de référence techniques secteur,province
Description longue pour la formule

Le facteur d'échelle est spécifique au type de secteur et à la province. Pour calculer ce facteur, les émissions de base développées selon le modèle énergie émissions économie du Canada (E3MC) pour un secteur et une province spécifiques doivent être divisées par les émissions de base d'ingénierie pour le même secteur et la même province.

Ces facteurs d’échelle ont été appliqués aux estimations techniques des réductions de chaque polluant et aux estimations du gaz conservé pour calculer les estimations finales des réductions supplémentaires découlant de la réglementation.

Estimations des réductions d’émissions

Afin de déterminer l’équivalence des résultats du règlement britanno-colombien et du règlement fédéral, le Ministère a estimé les réductions de méthane (en éq. CO2) découlant du règlement provincial en appliquant la même méthode. Les estimations mises à jour des émissions de référence et les estimations mises à jour des réductions pour la province de la Colombie-Britannique, en plus des estimations des réductions amenées par le règlement provincial, sont présentées au tableau 2.

Tableau 2. Émissions et réductions des émissions de méthane dans le secteur pétrolier et gazier en Colombie-Britannique
Mt éq. CO2 2012 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026 2027 2028 2029 2030
Émissions de référence de CH4 (sources de pétrole et de gaz)
(Ne comprend pas les émissions provenant du territoire domanial fédéral)
1,8 2,1 2,1 2,2 2,2 2,2 2,2 2,2 2,3 2,3 2,3 2,4
Réductions du méthane (en éq. CO2) découlant du règlement d’ECCC - 0,3 0,4 0,4 0,9 0,9 0,9 0,9 1,0 1,0 1,0 1,0
Réductions du méthane (en éq. CO2) découlant du règlement de la Colombie-Britannique - 0,3 0,3 0,8 0,8 0,9 0,9 1,0 1,0 1,0 1,1 1,1

D’après ces estimations, le règlement britanno-colombien donne des réductions cumulées d’émissions de 3,1 mégatonnes d’équivalent dioxyde de carbone (Mt éq. CO2) entre 2020 et 2024, ce qui surpasse les résultats qu’obtiendrait le règlement fédéral, comme le résume le tableau 3.

Tableau 3 – Comparaison des réductions cumulées d’émissions de méthane (en éq. CO2) par source d’émission
[réductions (Mt éq. CO2) du 1er janvier 2020 au 1er janvier 2025 selon le scénario de référence (2017)]
Source d’émission Réductions découlant du règlement provincial Réductions découlant du règlement fédéral
Émissions fugitives 1,23 1,21
Évacuation des dispositifs pneumatiques 1,36 0,98
Évacuation des compresseurs 0,37 0,54
Évacuation générale des installations 0,13 0,05
Total 3,10 2,77
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :