Aire protégée d’Edéhzhíe

L’aire protégée d’Edéhzhíe, qui se trouve dans la région du Dehcho des Territoires du Nord-Ouest, abrite de nombreuses espèces, parmi lesquelles comptent des espèces en péril importantes comme le caribou de bois.

Description

Edéhzhíe couvre 14 218 kilomètres carrés, soit deux fois la superficie du parc national Banff. Fruit d'un processus de collaboration entre les Premières Nations du Dehcho et le gouvernement du Canada, Edéhzhíe a été établie en 2018. Elle est la première aire protégée et de conservation autochtone (APCA) depuis la naissance du projet En route vers l'objectif 1 du Canada et le lancement du Fonds de la nature du Canada. Il a également été proposé de faire d’Edéhzhíe une réserve nationale de faune en vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada en 2020.
Edéhzhíe présente les caractéristiques particulières suivantes :

  • une grande signification écologique, culturelle et spirituelle
    • une zone d’importance culturelle pour les Dénés du Dehcho et Tłichô
  • un habitat terrestre et aquatique varié
    • abrite une grande variété de plantes et d’animaux du Nord
    • englobe un important habitat national pour le caribou boréal
    • abrite une zone aviaire importante pour la sauvagine et d’autres oiseaux migrateurs
  • elle protège les eaux d’amont d’une grande partie du bassin hydrographique de la région du Dehcho

Paysage de l’aire protégée d’Edéhzhíe


Edéhzhíe comprend des écosystèmes terrestres uniques, appartenant à trois écorégions :

  • le plateau Horn
  • les basses-terres de Hay River
  • la plaine du Grand lac des Esclaves

Le plateau Horn se dresse à 600 mètres au-dessus des plaines environnantes. Cet habitat est semblable à la zone de transition de la forêt subarctique, qui se trouve à des centaines de kilomètres au nord, à cause de son altitude élevée. Le plateau Horn fait graduellement la transition vers le nord pour former une plaine plate de faible altitude. Au sud du plateau, des lacs glaciaires et des dépôts organiques descendent en pente douce vers le sud jusqu’au fleuve Mackenzie. En raison du changement d’altitude, Edéhzhíe présente une variété de végétation qui est typique de la forêt boréale du nord et de la région au-delà. Les conifères à sous-étage arbustif sont dominent. Des terres humides couvrent la moitié de l’APCA.

Edéhzhíe fournit de l’eau douce à une grande partie de la région du Dehcho. Les eaux de source des rivières Willowlake, Horn et Rabbitskin se trouvent sur le plateau Horn. Le lac Mills, un des lacs d’Edéhzhíe, est un milieu humide important pour la sauvagine. Il a été désigné zone importante pour la conservation des oiseaux du Canada en 2004. Il s’agit également d’un site du Programme biologique international et d’un habitat terrestre essentiel pour les oiseaux migrateurs. Jusqu’à 50 000 petites Ooies des neiges et 5 000 cygnes siffleurs font étape au lac Mills pendant les périodes de migration. Le lac Mills abrite également un grand nombre de canards plongeurs pendant les mois d’été.

Edéhzhíe est un important terrain de chasse ainsi qu’un lieu de rassemblement spirituel pour les Dénés du Dehcho et Tłichô. Le gibier était toujours abondant même quand il était rare dans la vallée du Mackenzie. De vastes zones de récolte, des sites culturels et des sentiers traditionnels se trouvent dans toute l’APCA.

L’aire protégée abrite plusieurs espèces en péril. L’habitat essentiel du caribou des bois y est vaste, et le bison des bois occupe la partie orientale de l’aire protégée.

Voici des exemples d’espèces en péril dans Edéhzhíe :

Edéhzhíe est une aire importante pour la flore et la faune en général. Elle abrite, à l’intérieur de ses limites, au moins 73 familles de plantes vasculaires, représentant un total de 537 espèces. Près de 200 espèces de plantes supérieures indigènes y poussent également. Edéhzhíe sert également d’habitat à environ 250 espèces d’amphibiens, de poissons, d’oiseaux et de mammifères, dont 197 espèces d’oiseaux.

Caribou boréal
Photo : © John Nagy

Établissement

La protection d’Edéhzhíe est issue de l’initiative et du désir des Premières Nations du Dehcho (PND) de protéger une partie essentielle de leur territoire et de leur culture traditionnels. En 2018, Edéhzhíe est devenue une aire protégée et de conservation autochtone du Canada. Elle a été désignée aire protégée Dehcho en vertu de la loi Dehcho en juillet 2018. Le 11 octobre 2018, le grand chef des Premières Nations du Dehcho et le gouvernement du Canada ont signé l’Accord d’Edéhzhíe. En le signant, ces deux parties ont convenu d’établir Edéhzhíe de concert et de travailler ensemble en permanence pour la protéger.
Pour compléter la désignation APCA, Edéhzhíe sera désignée réserve nationale de faune (RNF) en 2020, et placée sous autorité fédérale. Les RNF sont protégées et gérées conformément au Règlement sur les réserves d’espèces sauvages, en vertu de la Loi sur la faune du Canada.
Ces désignations permettront aux Premières Nations du Dehcho et au gouvernement du Canada de mettre l’intégrité écologique d’Edéhzhíe à l’abri de tout développement futur.

Gestion

Les Premières Nations du Dehcho et le gouvernement du Canada géreront en commun l’aire protégée d’Edéhzhíe. En vertu de l’Accord d’Edéhzhíe de 2018, ces parties ont convenu d’agir dans l’intérêt fondamental d’Edéhzhíe et d’assumer la responsabilité de sa gestion et de son fonctionnement.
Les parties nommeront conjointement le Conseil de gestion d’Edéhzhíe, qui prendra des décisions de gestion par consensus. Le processus décisionnel consensuel est issu de la société et de la culture autochtones. Toutes les décisions concorderont avec:

  • la protection de la terre
  • le maintien de la relation entre les Dénés du Dehcho et la terre
  • la contribution à la réconciliation

La gestion d’Edéhzhíe encouragera les Dénés du Dehcho à être présents sur le territoire. Elle œuvrera également en faveur du maintien de la langue, de la cueillette et d’autres aspects de la culture dénée. Un vaste programme appelé Dehcho K’éhodi Stewardship and Guardian, administré par la PND, concourra aux programmes de surveillance et de gestion d’Edéhzhíe. Les gardiens d’Edéhzhíe feront des patrouilles, mèneront de projets de recherche, et assureront le mentorat des jeunes.

Aires protégées et de conservation autochtones

Edéhzhíe est une APCA. Les APCA sont des terres et des eaux dans lesquelles les Autochtones jouent le rôle primordial dans la protection et la conservation des écosystèmes. Ils le font au moyen des lois, de la gouvernance et des systèmes de savoir autochtones. La culture et la langue sont l’âme et le cœur qui font vivre une APCA. Les APCA ont vu le jour à la suite des principales recommandations qui ont été formulées dans le rapport du Cercle autochtone d’experts publié en mars 2018, et des engagements qui ont été pris dans le budget de 2018 dans le cadre du nouveau Fonds de la nature du Canada.
Éléments essentiels:

  • Les APCA sont dirigées par des Autochtones. Les peuples autochtones jouent le rôle principal dans la détermination des objectifs, des limites, des plans de gestion et des structures de gouvernance des API, et cela fait partie de l’exercice de leur autodétermination
  • Les APCA constituent un engagement à long terme à l’égard de la conservation des terres et des eaux pour les générations futures
  • Les APCA soulignent les droits et les responsabilités des Autochtones. Citons comme exemple la responsabilité de respecter la terre et les eaux et d’en prendre soin, conformément aux lois de la nature et au droit autochtone

Les APCA sont un pas important vers la réconciliation. Les APCA contribuent également au respect des engagements internationaux du Canada en matière de biodiversité. Dans le cadre de l’Objectif 1 du Canada, le pays compte conserver 17 % des terres et des eaux intérieures et 10 % des zones marines et côtières d’ici 2020.

Désignation future en tant que réserve nationale de faune

Le gouvernement du Canada, la PND, le gouvernement tłįchǫ, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest et d’autres partenaires se sont engagés à désigner la région comme réserve nationale de faune (RNF) Edéhzhíe en 2020. Edéhzhíe englobe:

  • un important habitat national pour les oiseaux migrateurs
  • des espèces en péril
  • un habitat faunique unique ou inhabituel sur le plateau Horn

La désignation en tant que RNF complétera et améliorera les objectifs de l’APCA, notamment en ce qui concerne la conservation de la faune et de son habitat. Par exemple, le Règlement sur les réserves d’espèces sauvages, en vertu de la Loi sur la faune du Canada, imposera des restrictions réglementaires à certaines activités à Edéhzhíe.

Emplacement

Edéhzhíe est une région sauvage éloignée des . À l’heure actuelle, les terres sont un territoire domanial qui est administré et contrôlé par ECCC.

Bien que les terres domaniales soient de propriété publique, le public n’y a pas de droit d’accès général. D’ici à ce qu’un plan de gestion soit en place, nous décourageons le public de visiter Edéhzhíe.

Lorsqu’Edéhzhíe sera une réserve nationale de faune, l’accès à la zone sera accordé en vertu du Règlement sur les réserves d’espèces sauvages, de l’entente d’établissement et d’un plan de gestion qui sera élaboré par un conseil de gestion consensuel.
Nous sommes conscients que le public utilise actuellement ces terres à des fins récréatives, pour la chasse et la pêche sportives. Ce sera toujours le cas, à moins que le plan de gestion ne détermine qu’il faut obtenir des permis fédéraux ou ne limite l’accès en vertu du Règlement sur les réserves d’espèces sauvages.

Carte

GPS: approximativement 62°00’ N et 119°00’ O

carte (voir longue description ci-dessous)
Carte des limites de l’aire protégée Edéhzhíe
Description longue

Cette carte montre la région du Dehcho (partie sud-ouest) des T.N.‑O. La région est située au nord-est de Fort Simpson, au nord de Fort Providence et à l’ouest de Wrigley. Les limites de l’aire protégée d’Edéhzhíe sont indiquées. L’APCA englobe le plateau Horn, la rivière Willowlake, le lac Willow, le lac Bulmer, le lac Hornell, le lac Mink et le nord du lac Mills. L’échelle de la carte est kilométrique. Lemédaillon indique l’emplacement de l’aire protégée dans les T.N.‑O sur la carte nationale.

Cette carte ne sert qu’à des fins d’illustration et ne doit pas être utilisée pour définir des limites juridiques.

Tableau sommaire

Ce tableau fournit des renseignements récapitulatifs sur l’APCA d’Edéhzhíe et la RNF candidate
CATÉGORIE Renseignements
Désignation de l’aire protégée APCA et RNF candidate
Province/territoire Territoires du Nord-Ouest
Latitude/longitude Approximativement 62°00’ N et 119°00’ O
Superficie 14 218 kilomètres carrés
Raison de la création de l’AP
  • L’aire abrite une population d’une espèce ou d’une sous-espèce ou d’un groupe d’espèces qui s’y concentre à un moment ou à un autre de l’année.
  • L’aire renferme une combinaison appréciable d’espèces animales ou végétales rares, vulnérables, menacées ou en voie de disparition, ou un nombre appréciable d’individus de l’une ou de plusieurs de ces espèces ou sous-espèces
  • L’aire constitue un habitat faunique rare ou inhabituel d’un type particulier dans une région biogéographique donnée
Date de création

APCA : 2018
RNF : (prévue) 2020

Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) Aire de nature sauvage (Ib)
Désignations supplémentaires
Importance faunique et floristique
  • Le lac Mills, le plateau Horn et la rivière Horn sont reconnus pour leur géomorphologie caractéristique, leur flore et leur faune rares ou « en péril » et leur habitat faunique important.
Espèces clés ou phares
Espèces répertoriées en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP)

Oiseaux :

Mammifères

Amphibiens

Espèces envahissantes Aucune espèce connue
Principales menaces et difficultés
  • la perte et la fragmentation de l’habitat par les activités d’utilisation des terres (p. ex. l’aménagement d’installations industrielles, de routes, de lignes sismiques et d’oléoducs)
  • les taux de prédation anormalement élevés par suite d’altérations anthropiques de l’habitat
Organisme de gestion
  • Premières Nations du Dehcho
  • Environnement et Changement climatique Canada, Service canadien de la faune
Accès et usage publics
  • À l’heure actuelle, et jusqu’à ce qu’un plan de gestion soit approuvé, l’accès des visiteurs à Edéhzhíe n’est pas encouragé
  • Edéhzhíe une région sauvage éloignée

Remarque : S’il y a différence entre l’information présentée sur cette page Web et tout avis affiché sur le site de la RNF, l’avis prévaut sur le plan juridique.

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada - Région du Nord
Service canadien de la faune
Aires protégées et unité d’intendance
Unité arctique occidentale
C.P. 2310
5019 52e rue, 4e étage
Yellowknife NT X1A 2P7

Sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :