ARCHIVÉ – Cours de langue pour les immigrants au Canada – Profil des clients et des indicateurs de performance

Section 2 : Profil démographique des clients ayant terminé des cours [ note 9 ]

  • Il convient de signaler que le nombre de clients ayant terminé des cours mentionné dans la présente section diffère de celui utilisé dans l’analyse des indicateurs de performance aux CLIC, ci-après. Le profil démographique compte les clients uniques par année – les clients ne sont comptés qu’une seule fois par année, au moment où ils terminent leur premier cours de l’année [ note 10 ]. Dans l’analyse des indicateurs de performance, tous les cours terminés par un client sont comptés (un client peut avoir terminé plus d’un cours dans une année donnée). L’inclusion de tous les cours terminés permet de couvrir une plage maximale de scores de performance.
  • En raison du mode optionnel de financement que CIC a mis en place avec le Québec, le Manitoba et la Colombie-Britannique, ces provinces ne fournissent pas leurs données par l’entremise de l’iSMRP et sont donc exclues de tous les calculs présentés dans l’analyse. De plus, les groupes de clients des Territoires ont été exclus en raison des nombres extrêmement faibles.

Tableau 3 : Nombre de clients des CLIC, par province, 2003-2008note 11 ]

Province 2003 2004 2005 2006 2007 2008
Région de l’Atlantique 357 410 363 453 496 509
     Terre-Neuve-et-Labrador 72 85 72 111 83 89
     Nouvelle-Écosse 174 192 159 228 236 312
     Île-du-Prince-Édouard 34 40 44 38 66 12
     Nouveau-Brunswick 77 93 88 76 111 96
Ontario 18 651 18 150 16 853 15 663 16 058 15 791
Saskatchewan 156 262 251 230 261 184
Alberta 1 938 2 170 2 474 2 394 2 674 2 678
Total 21 102 20 992 19 941 18 740 19 489 19 162

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • C’est en Ontario qu’on trouve une majorité indiscutable de clients des CLIC. Cette province voit cependant sa part diminuer depuis 2003 (de 6 %), à cause tant d’une diminution du nombre de clients sur son territoire que d’une augmentation de la clientèle en Alberta et en Nouvelle-Écosse.
  • Ces résultats reflètent la distribution des nouveaux résidents permanents entre ces provinces. Durant la même période, 242 484 immigrants en moyenne ont obtenu la résidence permanente (RP) au Canada chaque année, et 122 241 d’entre eux prévoyaient s’établir en Ontario. Les autres provinces ont enregistré des nombres beaucoup plus faibles : 19 579, 4 596 et 2 802 nouveaux résidents permanents se sont respectivement établis en Alberta, en Saskatchewan et dans la région de l’Atlantique.
  • Halifax a accueilli la plus grande part des clients arrivés dans la région de l’Atlantique, soit environ 40 % en 2003 et 50 % en 2008. La proportion de clients établis à St. John’s s’élève à 20 %, tandis que les villes de Fredericton et de Charlottetown ont accueilli chacune 10 % des clients qui sont arrivés dans la région de l’Atlantique.
  • En Alberta, la majorité des clients ont suivi leurs cours à Calgary. De 2003 à 2008, la proportion de clients participant aux CLIC dans cette ville est passée de 53 % à quelque 60 %. À Edmonton, en comparaison, le programme a vu sa clientèle diminuer, celle-ci étant passée de 42 % à 35 % pendant la même période.
  • Saskatoon a accueilli la majorité des clients qui ont suivi des cours de langue en Saskatchewan, et elle a vu sa part augmenter de 53 % en 2003 à près de 70 % en 2008. En revanche, Regina, qui accueillait 42 % des clients en 2003, n’en recevait plus que 24 % en 2008.
  • Malgré une baisse de clientèle au cours de la période de six ans, c’est à Toronto qu’on trouve la plus grande proportion des clients formés en Ontario – environ 40 % en 2003 et 34 % en 2008. Avec environ 20 % et 10 % respectivement, Scarborough et Mississauga occupaient les deuxième et troisième rangs des villes accueillant le plus grand nombre de clients des CLIC en Ontario.

Tableau 4 : Nombre de clients des CLIC, par catégorie d’immigrants, 2003-2008

Catégorie d’immigrants 2003 2004 2005 2006 2007 2008
Regroupement familial 6 256 6 635 6 184 6 038 6 489 6 571
Travailleurs qualifiés 10 017 9 064 8 636 7 705 7 360 6 757
Autres immigrants économiques 826 801 843 910 1 132 1 237
Réfugiés 3 855 4 238 4 023 3 733 3 960 4 052
Autre / Inconnu 148 254 255 354 548 545
Total 21 102 20 992 19 941 18 740 19 489 19 162

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • Les travailleurs qualifiés (demandeurs principaux, époux et personnes à charge) forment la majeure partie de la clientèle du programme chaque année, suivis des immigrants de la catégorie du regroupement familial, des réfugiés et des autres immigrants économiques (tableau 4).
  • Toutefois, le nombre de clients de la catégorie des travailleurs qualifiés diminue considérablement depuis 2003. Un peu plus de 10 000 clients étaient des travailleurs qualifiés en 2003 (47,5 % de tous les clients des CLIC) tandis qu’en 2008, ce nombre était descendu à 6 757 (35,3 %).
  • En comparaison, la clientèle des catégories du regroupement familial et des réfugiés est demeurée relativement stable au cours des six années de la période, se situant en moyenne à environ 6 350 et 4 000 clients par année, respectivement. Entre-temps, la clientèle de la catégorie des autres immigrants économiques a augmenté de 50 % environ (passant de 826 à 1 237 clients).
  • En 2008, les clients de la catégorie du regroupement familial et les travailleurs qualifiés formaient respectivement un peu plus d’un tiers de la clientèle totale.
  • Si l’on considère la distribution, par catégorie, de tous les immigrants admis durant la période 2003-2008 (tableau 5) [ note 12 ], on constate que les immigrants de la catégorie du regroupement familial et les réfugiés sont surreprésentés dans la clientèle des CLIC, tandis que les travailleurs qualifiés et les autres immigrants économiques sont sous-représentés.

Tableau 5 : Distribution (en %) des immigrants admis, par catégorie, 2003-2008

Catégorie 2003 2004 2005 2006 2007 2008
Regroupement familial 29,4 26,4 24,2 28,0 28,0 26,5
Travailleurs qualifiés 47,5 48,1 49,7 42,1 41,3 42,0
Autres immigrants économiques 7,1 8,6 9,9 12,8 14,1 18,3
Réfugiés 11,7 13,9 13,6 12,9 11,8 8,8
Autre / Inconnu 4,2 3,0 2,6 4,1 4,8 4,3
Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0

Source : RDM (dépôt de données de recherche), CIC.

Figure 1 : Distribution (en %) de la clientèle des CLIC, par catégorie, 2003-2008note 13 ]

Distribution (en %) de la clientèle des CLIC, par catégorie, 2003-2008

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • Les tendances nationales reflètent principalement les changements survenus en Ontario, province où l’on trouve plus de 85 % de la clientèle des CLIC. Quelques-unes des tendances observées à l’échelle provinciale diffèrent.
  • En Alberta, les tendances sont semblables à celles observées à l’échelle nationale, les travailleurs qualifiés représentant la plus grande part de la clientèle, bien que les clients de la catégorie du regroupement familial voient leur écart diminuer durant la période de six ans. Contrairement à la tendance nationale enregistrée pour 2008 cependant, 30 % des clients en Alberta sont des réfugiés, à égalité avec la proportion de travailleurs qualifiés et d’immigrants de la catégorie du regroupement familial.
  • En Saskatchewan, la proportion de réfugiés est encore plus élevée, atteignant presque 50 % par année de la période de six ans, et ceux-ci forment le plus grand groupe de clients des CLIC dans la province chaque année. Ce résultat confirme la surreprésentation des réfugiés admis dans la province. Les travailleurs qualifiés et les immigrants de la catégorie du regroupement familial représentent respectivement, en moyenne, 20 % environ de la clientèle.
  • La proportion de réfugiés est également élevée dans la région de l’Atlantique, atteignant près de 50 % en moyenne jusqu’en 2007, année où le nombre de clients appartenant à la catégorie des autres immigrants économiques a augmenté pour représenter la plus grande part. En 2008, ceux-ci représentaient 45 % environ de la clientèle tandis que les réfugiés comptaient pour un peu plus de 30 % des clients. Les travailleurs qualifiés et les immigrants de la catégorie du regroupement familial représentaient, quant à eux, une proportion respective d’environ 10 %.
  • En 2008, les clients de la catégorie du regroupement familial et les travailleurs qualifiés formaient respectivement un peu plus d’un tiers de la clientèle totale.

Tableau 6 : Nombre de clients des CLIC, par durée de résidence, 2003-2008

Durée de résidence 2003 2004 2005 2006 2007 2008
Avant l’octroi de la RP 48 36 30 29 23 17
Moins de 1 an 6 309 6 613 5 778 4 962 4 681 4 396
De 1 à 2 ans 7 057 6 817 6 522 6 295 5 946 5 505
De 2 à 3 ans 3 493 3 090 2 963 2 844 3 481 3 294
3 ans ou plus 4 195 4 436 4 648 4 610 5 358 5 950
Autre / Inconnu 0 0 0 0 0 0
Total 21 102 20 992 19 941 18 740 19 489 19 162

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

Figure 2 : Distribution annuelle moyenne (en %) de la clientèle des CLIC, par durée de résidence, 2003-2008note 14 ]

Distribution annuelle moyenne (en %) de la clientèle des CLIC, par durée de résidence, 2003-2008

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • Le tableau 6 et la figure 2 montrent qu’en moyenne, la majorité (59 %) des clients qui terminent des CLIC le font dans les deux premières années suivant l’octroi de la RP. La moyenne est, ici encore, dominée par l’Ontario. La tendance quant aux cours terminés peu de temps après l’octroi de la RP est encore plus évidente dans les autres provinces.
  • Dans la région de l’Atlantique et en Saskatchewan, 80 % des clients qui terminent des CLIC le font, en moyenne, dans les deux premières années suivant l’octroi de la RP. Pour l’Alberta, la proportion annuelle moyenne s’établit à 73 %. 
  • Est également digne de mention la proportion annuelle moyenne plus élevée (27 %) de clients en Ontario qui terminent un cours de langue trois ans ou plus après l’octroi de la RP. Pour le reste du Canada, la proportion comparable est plus près des 10 %.

Tableau 7 : Nombre de clients des CLIC, par sexe, 2003-2008note 15 ]

Sexe 2003 2004 2005 2006 2007 2008
Homme 6 160 5 980 5 666 5 244 5 569 5 484
Femme 14 932 15 006 14 268 13 489 13 915 13 666
Inconnu 10 6 7 7 5 12
Total 21 102 20 992 19 941 18 740 19 489 19 162

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

Figure 3 : Distribution annuelle moyenne (en %) de la clientèle des CLIC, par sexe, 2003-2008

Distribution annuelle moyenne (en %) de la clientèle des CLIC, par sexe, 2003-2008

  • Comme le montrent le tableau 7 et la figure 3, la clientèle des CLIC est surtout composée de femmes, lesquelles comptent pour près des trois quarts des participants.
  • Les proportions moyennes présentées à la figure 3 sont très influencées par la répartition en fonction du sexe en Ontario (72-28, femmes-hommes).
  • Il y a plus de femmes que d’hommes dans toutes les provinces, mais l’écart est le plus marqué en Ontario. Pour la région de l’Atlantique, la Saskatchewan et l’Alberta, la proportion annuelle moyenne d’hommes s’établit à 38 %, à 35 % et à 33 %, respectivement.

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

Tableau 8 : Nombre de clients des CLIC, par groupe d’âge (au moment du service), 2003-2008note 16 ]

Groupe d’âge 2003 2004 2005 2006 2007 2008
15-24 ans 2 241 2 539 2 346 2 321 1 896 2 343
25-44 ans 14 969 14 715 14 017 12 822 10 767 12 570
45-64 ans 3 362 3 224 3 172 3 188 3 478 3 770
65 ans et plus 464 487 395 400 444 465
Inconnu / Autre 66 27 11 9 9 14
Total 21 102 20 992 19 941 18 740 16 594 19 162

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

Figure 4 : Distribution annuelle moyenne (en %) de la clientèle des CLIC, par groupe d’âge (au moment du service), 2003-2008

Distribution annuelle moyenne (en %) de la clientèle des CLIC, par groupe d’âge (au moment du service), 2003-2008

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • Comme l’illustre la figure 4, la distribution des clients par groupe d’âge est normale pour toutes les provinces; quelques différences ressortent cependant et sont représentées par la légende de droite.
  • La Saskatchewan compte chaque année la proportion moyenne la plus élevée de clients âgés de 25 à 44 ans; la région de l’Atlantique, l’Ontario et la Saskatchewan viennent ensuite.
  • En comparaison, l’Alberta affiche, en moyenne, la proportion annuelle la plus élevée de clients âgés de 45 à 64 ans, suivie de l’Ontario, de la région de l’Atlantique et de la Saskatchewan.

Tableau 9 : Nombre de clients des CLIC, par niveau de scolarité, 2003-2008

Niveau de scolarité 2003 2004 2005 2006 2007 2008
Niveau secondaire ou moins 8 224 8 286 7 372 6 843 7 036 6 981
Certificat non universitaire 4 315 4 054 4 537 4 664 4 644 4 622
Grade universitaire  6 086 6 691 6 388 5 613 6 011 5 774
Grade supérieur 1 303 1 398 1 324 1 283 1 490 1 474
Inconnu / Autre 1 174 562 320 337 308 311
Total 21 102 20 991 19 941 18 740 19 489 19 162

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • Les tableau 9 et la figure 5 montrent que les immigrants ayant fait des études universitaires (incluant ceux détenant un grade supérieur) représentent, en moyenne, la plus grande proportion de la clientèle des CLIC qui ont terminé des cours durant la période visée (7 473 clients, ou 37,6 %). Depuis 2005, ce groupe représente la plus grande proportion de clients par année selon le niveau de scolarité.
  • Les clients ayant une scolarité de niveau secondaire ou moins représentent le deuxième groupe de clients en importance chaque année, tout juste derrière le groupe des clients ayant fait des études universitaires. À chacune des six années de la période, ce groupe comptait en moyenne 7 457 clients (soit 37,4 % de la clientèle). La part de ce groupe est en baisse depuis 2003.
  • Le groupe des clients possédant un certificat non universitaire [ note 17 ] compte en moyenne 4 500 clients (soit 23 % de la clientèle). La part de ce groupe a augmenté légèrement depuis 2003.

Figure 5 : Distribution (en %) de la clientèle des CLIC, par niveau de scolarité, 2003-2008note 18 ]

Distribution (en %) de la clientèle des CLIC, par niveau de scolarité, 2003-2008

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • La Chine est le principal pays de naissance des clients du programme CLIC dans toutes les provinces. Selon l’année, les clients nés en Chine représentent de 25 à 30 % de la clientèle en Ontario, de 20 à 30 % de la clientèle en Alberta, 20 % de la clientèle en Saskatchewan et de 10 à 15 % de la clientèle dans la région de l’Atlantique.
  • En Ontario, les clients nés en Inde comptent, en moyenne, pour une proportion de 7 % des clients ayant terminé des cours. De plus, l’Iran, le Pakistan, l’Afghanistan et le Sri Lanka étaient chacun le pays de naissance d’environ 5 % des clients chaque année.
  • Dans le reste du Canada, la distribution de la clientèle des CLIC par pays de naissance est un peu différente. La Colombie est le pays de naissance d’environ 9 % des clients établis à l’extérieur de l’Ontario. Le Soudan et l’Afghanistan étaient chacun le pays de naissance d’environ 10 % des clients en 2003, mais cette proportion a diminué au cours de la période pour se fixer à près de 5 % en 2008.
  • Suivant les tendances observées pour les pays de naissance, les participants dont la langue maternelle est le mandarin comptent chaque année pour une proportion de 20 à 25 % de la clientèle du programme à l’échelle nationale. Ce pourcentage est assez stable dans toutes les provinces sauf dans la région de l’Atlantique, qui affiche une moyenne de l’ordre de 10 %.
  • L’Ontario domine les résultats observés à l’échelle nationale; aussi la composition de la clientèle des CLIC en Ontario reflète-t-elle la moyenne nationale. Pour l’Ontario, le mandarin est la langue maternelle dominante (de 20 à 25 %), suivi de l’espagnol et de l’arabe dans des proportions sensiblement équivalentes (de 6 à 10 %), puis du persan et du russe (7 % pour chaque langue).
  • Autres tendances marquées par province : l’Alberta compte une proportion plus élevée de clients parlant l’espagnol (de 9 à 14 %), la Saskatchewan compte une proportion plus élevée de clients parlant le dari (14 %) et le Canada atlantique compte des proportions relativement plus élevées de clients qui parlent l’arabe (de 10 à 20 %) et l’espagnol (plus de 10 % en moyenne).
  • Précisons que les tendances observées par province en ce qui a trait au pays de naissance et à la langue maternelle concordent avec les données sur les nouveaux résidents permanents à l’échelle provinciale.

9. Sauf indication contraire, le terme « client » désigne ci-après les clients qui ont terminé des cours du programme CLIC.

10. Bien que le profil s’applique ici au groupe des clients qui ont terminé des cours, les descriptions et les tendances présentées sont globalement comparables à celles visant les groupes des clients évalués et des clients en formation. Tout écart significatif entre les groupes sera signalé. 

11. Le tableau 20, à l’appendice A, présente les proportions de clients des CLIC par province.

12. La clientèle des CLIC au cours d’une année donnée ne reflète pas nécessairement le nombre d’immigrants admis la même année, puisque la participation au programme n’est assujettie à aucune règle précise quant au nombre d’années écoulées depuis l’octroi de la RP.

13. Cette information est présentée au tableau 21 de l’appendice A.

14. Cette information est présentée pour l’ensemble du Canada au tableau 22 de l’appendice A.

15. Cette information est présentée en pourcentages (%) au tableau 23 de l’appendice A.

16. Cette information est présentée en pourcentages (%) au tableau 24 de l’appendice A.

17. Ce groupe inclut également les titulaires d’un certificat professionnel et les personnes qui ont fait des études universitaires, mais qui n’ont pas de diplôme.

18. Cette information est présentée au tableau 25 de l’appendice A.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :