La ministre Petitpas Taylor souligne l’achèvement d’un projet d’infrastructure à l’Université de Moncton

Communiqué de presse

Un investissement fédéral de plus de 11 millions de dollars contribue à créer des emplois, à étendre la recherche et à favoriser l’innovation à Moncto

Le 8 février 2019 – Moncton (Nouveau-Brunswick)

La ministre de la Santé, l’honorable Ginette Petitpas, était à l’Université de Moncton aujourd’hui au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains, pour visiter de nouvelles infrastructures.

L’Université de Moncton a reçu un financement de 11,3 millions de dollars par l’intermédiaire du Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires du gouvernement du Canada pour rénover l’immeuble de la Faculté des Sciences et construire le nouveau Centre de médecine de précision du Nouveau-Brunswick. Ce centre d’excellence misera sur les forces de l’Université en recherche biomédicale, afin de fournir un espace d’incubation accéléré pour les compagnies émergentes et devenir le premier centre interdisciplinaire de recherche clinique en santé du Nouveau-Brunswick.

L’aménagement d’installations et de laboratoires de pointe ainsi que de locaux d’apprentissage modernes est essentiel à l’acquisition des compétences et à l’innovation. C’est pourquoi le gouvernement a investi 2 milliards de dollars dans 300 projets, par l’intermédiaire du Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires, afin de moderniser les campus des universités et des collèges au pays. Le Fonds sert également à appuyer des projets visant à améliorer l’efficacité énergétique des laboratoires de manière à réduire leur empreinte environnementale.

Cet investissement cadre avec la Stratégie de croissance pour l’Atlantique, un engagement pris par le gouvernement du Canada et les quatre gouvernements provinciaux du Canada atlantique. La Stratégie comprend des mesures ciblées visant à stimuler l’économie du Canada atlantique, notamment en appuyant des projets d’infrastructure clés qui soutiennent la croissance à long terme et positionnent la région afin qu’elle tire avantage de toutes les occasions.

Citations

« L’investissement sans précédent de notre gouvernement dans l’infrastructure de l’Université de Moncton permettra aux étudiants et aux membres du corps professoral de mettre à profit leurs compétences et leur expertise en recherche dans le premier centre de recherche en santé du genre au Nouveau-Brunswick. Cela aura pour effet de stimuler l’innovation à long terme non seulement dans la région, mais aussi dans tout le Canada. »
— La ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor

« Dès son ouverture, le Centre de médecine de précision du Nouveau-Brunswick permettra de bonifier les travaux en recherche biomédicale, en séquençage génétique et en santé de la population, en réunissant sous un même toit trois partenaires, l’Université de Moncton, le Réseau de santé Vitalité et l’Institut Atlantique de recherche sur le cancer. L’Université se réjouit de cet investissement stratégique qui favorisera l’essor de la recherche en santé. »
— Le recteur intérimaire et vice-chancelier de l’Université de Moncton, Jacques Paul Couturier

Faits en bref

  • Les investissements ciblés qui sont effectués à court terme dans le cadre du Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires stimulent l’activité économique au pays et permettent aux universités et aux collèges de former des travailleurs hautement qualifiés et d’être des incubateurs de découvertes. Ces investissements favorisent aussi la collaboration dans le cadre de projets innovateurs permettant aux entreprises canadiennes d’être concurrentielles et de prendre de l’expansion sur les marchés internationaux.

  • Le Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires appuie les objectifs du gouvernement du Canada dans le dossier des changements climatiques en favorisant des projets d’infrastructure verte et durable.

  • Dans le cadre du budget de 2018, le gouvernement a effectué un investissement sans précédent de près de 4 milliards de dollars dans la recherche, les chercheurs et l’équipement nécessaire.

  • Le Plan pour l’innovation et les compétences favorise la croissance économique et la création d’emplois pour la classe moyenne — dont 2 millions de plus dans le domaine des sciences et de la technologie d’ici 2025 — et permet de doter les Canadiens des compétences dont ils ont besoin pour réussir. L’annonce d’aujourd’hui est un exemple parfait de la concrétisation de cette vision.

Liens connexes

Personnes-ressources

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur Twitter : @ISDE_CA

Dani Keenan
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique 
343-291-1710

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
343-291-1777
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :