Renforcer la préparation organisationnelle

Document d'information

Des acteurs étrangers malveillants cherchent à ébranler nos sociétés et institutions démocratiques, nos processus électoraux, notre souveraineté et notre sécurité. Leurs tactiques aux multiples facettes et en constante évolution constituent une grave menace stratégique. Les institutions gouvernementales continueront de collaborer pour se préparer et répondre aux menaces d’ingérence étrangère. Nous avons pris les mesures nécessaires pour comprendre les menaces possibles qui pèsent sur nos institutions démocratiques, leur origine ainsi que leur incidence potentielle sur nos processus électoraux. Nous avons approfondi nos recherches et nos consultations, et avons amélioré la capacité du gouvernement en matière de prévision, de reconnaissance et d’intervention en lien avec ces menaces.

Le gouvernement continuera à détecter les ingérences étrangères et à y faire face, et :

  • fournira des conseils techniques, y compris des mesures de sécurité en ligne et des pratiques de sécurité internes, aux partis politiques canadiens et aux administrateurs électoraux pour les aider à mieux protéger leurs propres systèmes cybernétiques;
  • sensibilisera les décideurs à la nature de l’ingérence étrangère;
  • organisera des séances d’information classifiées sur les menaces à l’intention des dirigeants des principaux partis politiques.

De façon continue, le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) et le Centre de la sécurité des télécommunications (CST) collaborent avec Élections Canada pour repérer les menaces, les nouvelles tactiques et les vulnérabilités des systèmes. Le CST fournit des avis et des conseils à Élections Canada, mettant le savoir-faire du gouvernement en matière de cybersécurité au service des efforts de sécurité considérables d’Élections Canada. De plus, le CST offre des avis et des conseils sur la cybersécurité à la Chambre des communes et fournit des services et des outils aux députés en déplacement à l’étranger.

Les ministères et organismes fédéraux procèdent régulièrement à des simulations et à des exercices sur table pour valider les plans, la formation et les procédures d’échange de l’information. Le gouvernement continuera d’organiser des exercices sur table au cours desquels divers ministères analyseront des incidents ou des scénarios possibles pour se préparer aux menaces pouvant peser sur l’élection générale de 2019 et y faire face. En prévision de la prochaine élection, des exercices pangouvernementaux ont déjà été organisés, notamment dans les domaines de la cybersécurité et des campagnes de désinformation, et d’autres exercices sont prévus.

En plus de participer à certains exercices organisés par le gouvernement du Canada, Élections Canada procède également à ses propres simulations internes. Les exercices à venir porteront sur la gestion des situations d’urgence et l’intervention du Canada en cas de menaces à la sécurité liées aux élections. Les résultats de ces exercices permettent d’affiner notre approche et d’améliorer notre préparation.

L’ensemble de ces initiatives contribuera à renforcer les pratiques de sécurité internes et à accroître la résilience contre les activités d’ingérence étrangère au Canada.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :