Le gouvernement du Canada investit dans une étude sur les frontières pour lutter contre la COVID-19 menée par McMaster HealthLabs

Communiqué de presse

Afin de protéger la population canadienne contre la pandémie de COVID-19, en mars 2020, le gouvernement du Canada a imposé des restrictions concernant l'entrée au Canada et a mis en place des mesures de santé publique pour les voyageurs autorisés à entrer au Canada. À leur arrivée à la frontière, les voyageurs sont contrôlés par des responsables de la santé publique. Les voyageurs doivent se placer en quarantaine pendant 14 jours s'ils ne présentent pas de symptômes de la COVID-19 ou s'isoler pendant la même période s'ils présentent des symptômes.

Aujourd'hui, l'honorable Filomena Tassi, ministre du Travail et députée de Hamilton-Ouest–Ancaster–Dundas, a annoncé, au nom de l'honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé, un investissement de 2,5 millions de dollars du gouvernement du Canada pour une étude qui nous aidera à mieux comprendre le taux d'infection à la COVID-19 chez les voyageurs internationaux. L'étude examinera également l'importance des mesures de santé publique pour les voyageurs et évaluera les avantages et les risques d'un programme de dépistage et de surveillance de la COVID-19 dans les aéroports.

Lancée en septembre 2020, l'étude internationale du Canada sur la surveillance des frontières pour lutter contre la COVID-19 est menée par McMaster HealthLabs en collaboration avec Air Canada et l'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto. Les fonds du gouvernement du Canada, fournis par l'entremise d'un partenariat entre Santé Canada et les Instituts de recherche en santé du Canada, permettront à l'équipe de McMaster HealthLabs d'accroître le nombre de participants à l'étude, le faisant passer à environ 17 000 participants recrutés parmi les voyageurs internationaux arrivant à l'aéroport Pearson de Toronto.

Citations

« Au début de la pandémie, nous avons mis en place des mesures frontalières rigoureuses pour protéger les Canadiens. Nous nous sommes appuyés sur des données probantes pour contrer la COVID-19, et alors que nous relançons progressivement l'économie, les conclusions de cette étude sont essentielles pour déterminer le meilleur moyen de protéger la santé des Canadiens et l'économie canadienne. Je remercie l'équipe de McMaster HealthLabs pour son important travail qui aidera à éclairer les décisions relatives aux mesures frontalières fondées sur la science et des données probantes. »
L'honorable Patty Hajdu, Ministre de la Santé

« Je félicite le Dr Smieja et toute l'équipe de McMaster HealthLabs, qui ont rapidement collaboré avec les universités, les entreprises et d'autres partenaires pour mettre au point et tester des solutions visant à réduire les répercussions sociales et économiques de la COVID-19. Leur travail est un autre brillant exemple du leadership de l'Université McMaster et de son engagement à relever les défis auxquels font face les Canadiens. »
L'honorable Filomena Tassi, Ministre du Travail et députée de Hamilton-Ouest–Ancaster–Dundas

Liens connexes

Personnes-ressources

Cole Davidson
Cabinet de l'honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
613-941-4563
relationsaveclesmedias@cihr-irsc.gc.ca

Media Relations
Health Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) savent que la recherche a le pouvoir de changer des vies. En tant qu'organisme fédéral chargé d'investir dans la recherche en santé, ils collaborent avec des partenaires et des chercheurs pour appuyer les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du Canada.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :