Nouveaux besoins prioritaires en recherche sur la COVID-19

Document d'information

Depuis mars 2020, le gouvernement du Canada finance des recherches par l’intermédiaire des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) pour éclairer la lutte contre la pandémie de COVID-19. Ces travaux abordent toutes les facettes de la pandémie, depuis les diagnostics et les traitements éventuels jusqu’aux interventions en santé publique et aux stratégies de communication.

Les IRSC ont établi des priorités de recherche en consultation avec l’Agence de la santé publique du Canada et d’autres organisations canadiennes, ainsi qu’avec des organisations étrangères comme la Global Research Collaboration for Infectious Disease Preparedness (GloPID-R), qui joue un rôle de premier plan dans la coordination du travail de recherche dans le monde entier durant cette crise. Les sujets étudiés suivent l’évolution de la pandémie de façon à combler les lacunes dans les connaissances.

C’est dans ce contexte que les IRSC ont lancé, en juillet 2021, une possibilité de financement dans le cadre d’une série sur les nouveaux besoins prioritaires en recherche sur la COVID-19. Ce concours avait pour but de soutenir l’étude des répercussions de la pandémie sur les groupes vulnérables et marginalisés au Canada, notamment les communautés racisées et autochtones, les enfants et les adolescents, les femmes enceintes, les personnes vivant avec le VIH et les personnes aux prises des problèmes de santé mentale.

Les IRSC ont approuvé le financement de 69 projets qui seront menés aux quatre coins du pays, ce qui représente un investissement total de 26,3 millions de dollars pour ce concours.

Voici quelques exemples de projets financés :

  • La Dre Josephine Etowa, de l’Université d’Ottawa, tentera de renforcer la capacité des professionnels de la santé à atténuer les conséquences de la COVID-19 sur les communautés noires.
  • Le Dr Upton Allen, de l’Hôpital pour enfants de Toronto, étudiera la protection immunitaire conférée par les vaccins contre la COVID-19 chez les enfants et les adolescents Canadiens noirs atteints de drépanocytose.
  • La Dre Helen-Maria Vasiliadis, de l’Université de Sherbrooke, se penchera sur les façons d’aider les personnes ayant un trouble d’anxiété sociale durant la pandémie.
  • La Dre Skye Barbic, de l’Université de la Colombie-Britannique, étudiera l’utilisation du réseau social TikTok par les jeunes pour recueillir des renseignements sur leur état de santé mentale et l’accès aux services de santé mentale durant la pandémie.
  • La Dre Maria Ospina, de l’Université de l’Alberta, cherchera à comprendre les effets de la pandémie sur les Métis de l’Alberta et à recueillir les points de vue de cette communauté relativement aux futures interventions contre la pandémie.
  • Le Dr Emmanuel Bujold, de l’Université Laval, étudiera les effets de la pandémie et des vaccins contre la COVID-19 sur la santé des femmes enceintes et le développement des bébés.
  • Le Dr Michael Grant, de l’Université Memorial de Terre-Neuve, s’intéressera à la protection offerte par les vaccins contre la COVID-19 chez les personnes vivant avec le VIH.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :