Nouvel investissement du gouvernement du Canada et de celui de Terre-Neuve-et-Labrador dans la recherche qui fait primer les besoins des patients

Communiqué de presse

13 juillet 2022 — St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador) — Instituts de recherche en santé du Canada

Les patients, leurs proches et leurs soignants sont les personnes les mieux placées pour cerner les besoins primordiaux en matière de services de santé. C'est pourquoi la recherche et les soins axés sur le patient sont si essentiels : les patients mettent leur perspective personnelle, façonnée par leur vécu, au service de la recherche, qui s'en inspire pour améliorer la prestation des soins et, conséquemment, rehausser l'état de santé de l'ensemble de la population canadienne.

Aujourd'hui, l'honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Santé, a annoncé un investissement combiné de 9,7 millions de dollars sur cinq ans de la part du gouvernement du Canada et de celui de Terre-Neuve-et-Labrador pour appuyer la recherche en santé axée sur le patient dans cette province par l'entremise de son unité de soutien de la SRAP, une stratégie nationale qui vise à faire le pont entre la recherche et les besoins des patients en vue de l'intégration de solutions fondées sur des données probantes dans les soins de santé.

Ce fut une année fort occupée pour l'unité de soutien de la SRAP de Terre-Neuve-et-Labrador (SUPPORT). Après avoir bien évalué les besoins de sa communauté de chercheuses et de chercheurs en matière de formation sur la conception des études, elle a tenu une série de webinaires hebdomadaires lors desquels des spécialistes sont venus enrichir les participants — chercheurs, décideurs, médecins, patients partenaires et étudiants — de leurs connaissances sur diverses méthodes de recherche quantitatives et qualitatives applicables au concept de la recherche axée sur le patient.

En outre, l'unité de soutien a dirigé le programme Quality of Care NL (en anglais seulement) et joué un rôle administratif clé pour le groupe Health Accord NL (en anglais seulement), mis sur pied par le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador dans le but d'améliorer les soins offerts à la population et les résultats cliniques. Les travaux de ce groupe, dont 57 appels à l'action ciblant les déterminants sociaux de la santé et le rééquilibrage du système de santé, mèneront à une importante transformation en matière de santé dans la province.

Ce financement s'inscrit dans le cadre de la SRAP, une initiative pancanadienne vouée à faire intervenir les patients dans la recherche et les soins de santé qui est dirigée par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), avec l'apport de partenaires à la grandeur du pays.

Citations

« Afin de pouvoir offrir à la population canadienne des soins de santé de haute qualité, nous avons besoin de données de recherche qui montrent ce qui est efficace et ce qui l'est moins. Patients, familles et soignants sont donc appelés à mettre leur expérience personnelle au service de cette recherche. Notre collaboration avec la province contribuera à solidifier son système de santé et à améliorer la qualité des soins qui sont offerts aux gens d'ici, à Terre-Neuve-et-Labrador. »
L'honorable Jean-Yves Duclos
Ministre de la Santé

« Je tiens à féliciter l'Université Memorial de Terre-Neuve et les membres de l'unité de soutien de leur travail acharné et de leur dévouement pour le développement d'une culture centrée sur le patient dans la province. Vos efforts ont véritablement amélioré les soins offerts aux patients et je suis impatient de voir ce que vous accomplirez dans cette prochaine étape. »
Joanne Thompson
Députée de St. John's-Est

« Grâce au travail des IRSC, la recherche axée sur le patient n'est plus qu'un simple concept : au Canada, les patients et les chercheurs collaborent à l'amélioration concrète de la prestation de services et des pratiques de soins de santé. La recherche axée sur le patient serait inconcevable sans l'apport soutenu de l'ensemble des entités financées par la SRAP et leur profond attachement à la cause de cette recherche dans leur région respective. »
Dr Michael Strong
Président, Instituts de recherche en santé du Canada

« Notre gouvernement est déterminé à trouver des solutions novatrices pour la prestation des soins dans notre province. En investissant dans l'unité de soutien de la SRAP de Terre-Neuve-et-Labrador, nous contribuerons à mieux soutenir la prestation des soins et à améliorer les politiques de santé ainsi que les soins eux-mêmes. Cette initiative bien de chez nous est particulièrement emballante, car elle contribuera non seulement à renforcer le système de santé ici même, mais elle aura des retombées dans tout le pays. »
L'honorable Tom Osborne
Ministre de la Santé et des Services communautaires
Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador

« Nos programmes alimentent un système de santé apprenant; une structure dans laquelle tous les acteurs travaillent ensemble pour générer des connaissances et améliorer continuellement les soins. Bien que de grands progrès aient été réalisés par les unités de soutien de la SRAP et le milieu de la recherche à la grandeur du pays, il faut du temps pour transformer un système et une culture. Nous sommes donc très heureux de ce financement qui nous permettra d'établir un plan à long terme pour le développement d'une culture de recherche centrée sur le patient à Terre-Neuve-et-Labrador. »
Dr Brendan Barrett
Chercheur principal, SUPPORT (unité de soutien de la SRAP), Terre-Neuve-et-Labrador

Faits en bref

  • La SRAP est une coalition pancanadienne regroupant le gouvernement fédéral, les provinces, les territoires, des organismes philanthropiques, des établissements d'enseignement et des organismes de bienfaisance dans le domaine de la santé, dont l'objectif est d'obtenir de meilleurs résultats pour les patients par la recherche axée sur le patient.

  • Les unités de soutien de la SRAP sont des centres de recherche axée sur le patient situés dans les provinces et les territoires, qui améliorent le sort des patients en garantissant un accès équitable aux données pour la recherche en santé, en appliquant les connaissances à l'amélioration des pratiques et des systèmes de soins, ainsi que du sort des patients, en offrant de la formation pour réaliser et utiliser des projets de recherche axée sur le patient, et en s'assurant la participation active des patients à l'ensemble du processus de recherche.

  • Des unités de soutien sont situées en Alberta, en Colombie-Britannique, au Manitoba, dans les Maritimes, dans les Territoires du Nord-Ouest, en Ontario, au Québec, en Saskatchewan et au Yukon. Des discussions sont en cours en vue d'établir une unité de soutien au Nunavut.

  • Le gouvernement du Canada, par l'entremise des IRSC, et le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador investissent plus de 9,7 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir l'important travail de recherche axée sur le patient réalisé dans cette province.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie-France Proulx
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Jean-Yves Duclos
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
relationsaveclesmedias@cihr-irsc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :