Contrer le harcèlement sexuel en milieu de travail

Document d'information

Dans le budget de 2018, le gouvernement du Canada a répondu aux préoccupations du public et des intervenants concernant le harcèlement sexuel en milieu de travail en proposant d’investir 50 millions de dollars sur cinq ans dans deux programmes du ministère de la Justice Canada. De ce montant, 25 millions de dollars serviront à fournir des renseignements et des conseils juridiques aux personnes victimes de harcèlement sexuel en milieu de travail, peu importe leur situation économique. De plus, 25 millions de dollars serviront à élaborer un programme pancanadien de vulgarisation et d’information juridiques visant à mieux informer les travailleurs, en particulier les plus vulnérables, sur leurs droits et sur la manière dont ils peuvent obtenir de l’aide s’ils ont été harcelés en milieu de travail. Ce programme permettra aux Canadiens et aux Canadiennes de toutes les provinces et de tous les territoires d’avoir accès à de l’information qui peut les aider à repérer les cas de harcèlement sexuel en milieu de travail ainsi que les recours possibles et à décider des prochaines étapes à suivre.

Quatre organismes qui recevront du financement dans le cadre de cette nouvelle initiative travaillent actuellement sur les projets suivants :

Fondation canadienne des femmes

Grâce à un financement de plus de 1,2 million de dollars sur cinq ans du gouvernement du Canada, ce projet s’attaquera au problème du harcèlement sexuel en milieu de travail par la création et le lancement d’une plateforme interactive en ligne à l’échelle nationale appelée Rosa, qui comprendra du contenu en langage clair sur les lois en la matière et qui présentera les recours possibles pour signaler les cas de harcèlement sexuel ainsi que les ressources mises à la disposition des personnes qui ont été victimes de harcèlement sexuel en milieu de travail. Ce projet, qui a été créé en collaboration avec le mouvement AfterMeToo, s’adressera spécifiquement aux travailleuses vulnérables en situation précaire et s’associera à des organismes communautaires pour effectuer de la sensibilisation et donner de la formation. Des ateliers de formation des formateurs sur l’utilisation de Rosa seront également offerts dans chaque province et chaque territoire, de même que des ateliers de formation supplémentaires sur le harcèlement en milieu de travail s’adressant spécifiquement au secteur des arts.

Chiefs of Ontario

Grâce à un financement de plus de 670 000 dollars sur cinq ans du gouvernement du Canada, ce projet permettra de créer des ressources de vulgarisation et d’information juridiques qui seront mises à la disposition des collectivités autochtones de l’Ontario, en mettant l’accent sur les jeunes des Premières Nations, les personnes bispirituelles, les personnes LGBTQ et les femmes. Les collectivités seront informées de leurs droits et obligations juridiques en matière de harcèlement sexuel en milieu de travail et dans la collectivité en général. Ce projet s’appuiera sur l’Ontario First Nations People’s Council ainsi que le First Nations Women’s Caucus.

Centre d’assistance juridique en matière de droits de la personne

Le Centre d’assistance juridique en matière de droits de la personne (CAJDP) recevra du gouvernement du Canada un financement de 2 722 234 $ sur cinq ans pour mettre sur pied une équipe spécialisée qui fournira gratuitement des conseils juridiques ainsi que des services de vulgarisation et d’information juridiques. Le CAJDP créera du matériel pour informer les survivants et les survivantes des divers recours juridiques qui s’offrent à eux ainsi qu’un système d’aiguillage approprié et efficace. Il élaborera et entreprendra également des initiatives de sensibilisation et d’information du public partout en Ontario et offrira de la formation aux intervenants de la collectivité, du gouvernement de l’Ontario, des organismes de défense des droits et des organismes juridiques.

Association canadienne des organismes d’éducation et d’information juridiques (ACEIJ)

L’Association canadienne des organismes d’éducation et d’information juridiques (ACEIJ) recevra 642 800 $ sur cinq ans du gouvernement du Canada pour son travail visant à faciliter l’échange de pratiques exemplaires et de connaissances entre les organismes qui mènent des projets de vulgarisation et d’information juridiques (VIJ) pour lutter contre le harcèlement en milieu de travail. L’ACEIJ réunira des organismes financés par le ministère de la Justice Canada, des membres de l’ACEIJ et d’autres organismes et personnes participant à la VIJ afin de favoriser une discussion nationale sur les pratiques exemplaires à adopter pour combattre et prévenir le harcèlement sexuel en milieu de travail. Il réunira également des praticiens et des organisations pour la tenue d’une rencontre virtuelle annuelle et la tenue de conférences en personne sur la VIJ deux fois par année, qui porteront particulièrement sur le harcèlement sexuel en milieu de travail. 


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :