Le gouvernement du Canada annonce une nomination à la magistrature de l’Ontario

Communiqué de presse

Le 3 juin 2020 – Ottawa (Ontario) - Ministère de la Justice Canada

L’honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a annoncé aujourd’hui la nomination suivante en vertu du processus de nomination à la magistrature mis en place en 2016. Ce processus met l’accent sur la transparence, le mérite et la diversité, et a pour but de veiller à la nomination de juristes qui incarnent les plus hautes normes d’excellence et d’intégrité.

Maria V. Carroccia, avocate exerçant seule à Windsor, est nommée juge de la Cour supérieure de justice de l’Ontario. Madame la juge Carroccia occupera l’un des deux postes restants autorisés en vertu de la Loi no 1 d’exécution du budget de 2018.

Biographie

La juge Maria Carroccia est née et a grandi à Windsor, en Ontario. Elle est une Canadienne de première génération. Ses deux parents sont nés en Italie et ont immigré au Canada.

Madame la juge Carroccia a obtenu son diplôme de premier cycle en langue et littérature anglaises en 1984 de l’Université de Windsor et a obtenu son diplôme de la Faculté de droit de l’Université de Windsor en 1987. Elle a été reçue au Barreau de l’Ontario en 1989.

La juge Carroccia a commencé sa pratique chez Gordner Klein et a par la suite été associée chez Gordner Carroccia. Depuis 2001, elle exerce le droit seul. Son champ d’exercice était axé exclusivement sur la défense pénale. Elle a été présidente de la Windsor-Essex Criminal Lawyers’ Association et, à ce titre, a participé à un certain nombre de comités liés à l’administration de la justice à la Cour de justice de l’Ontario et à la Cour supérieure. Elle a été, de temps à autre, conférencière à la Faculté de droit de Windsor et a encadré de nombreux jeunes avocats qui pratiquent le droit criminel. Elle siège également au conseil d’administration de la Leone Residence for Women.

La juge Carroccia et son mari, Jamie, sont les fiers parents de deux filles, qui sont toutes deux étudiantes universitaires.

Faits en bref

  • Depuis novembre 2015, plus de 380 juges ont été nommés à une cour supérieure. Ces juristes exceptionnels témoignent de la diversité qui renforce le Canada. Plus de la moitié de ces juges sont des femmes, et ces nominations font état d’une représentation accrue des minorités visibles, des Autochtones, des membres de la communauté LGBTQ2S et des personnes qui s’identifient comme handicapées.

  • Le gouvernement du Canada est déterminé à favoriser l’accès à la justice pour tous les Canadiens. Afin d’améliorer les résultats pour les familles canadiennes, le budget de 2018 prévoit un financement de 77,2 millions de dollars sur quatre ans pour appuyer l’élargissement des tribunaux unifiés de la famille à compter de 2019-2020. Cet investissement dans le système de justice familiale créera 39 nouveaux postes de juges en Alberta, en Ontario, en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve-et-Labrador.

  • De plus, le budget de 2018 a proposé de financer sept autres postes de juges en Saskatchewan et en Ontario, ce qui coûtera 17,1 millions de dollars sur cinq ans.

  • Les nominations à la magistrature fédérale sont faites par le gouverneur général, agissant selon l’avis du Cabinet fédéral et sur les recommandations du ministre de la Justice.

  • Les comités consultatifs à la magistrature de partout au pays jouent un rôle essentiel dans le processus d’évaluation des candidatures à la magistrature. Il y a 17 comités consultatifs à la magistrature, qui représentent toutes les provinces et tous les territoires.

  • Des réformes importantes du rôle et de la structure des comités consultatifs à la magistrature ont été annoncées le 20 octobre 2016 afin d’accroître l’indépendance et la transparence du processus.

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Rachel Rappaport
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Justice
613-992-6568
rachel.rappaport@justice.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Justice Canada
613-957-4207
media@justice.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :