Déclaration du ministre Miller, de la ministre Hajdu, du ministre Vandal et du ministre Rodriguez à l'occasion de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Déclaration

Prendre soin de vous-même : Nous sommes conscients que cette déclaration peut comprendre du contenu sensible pour beaucoup de personnes et que nos efforts visant à rendre hommage aux victimes et à leurs familles peuvent constituer un rappel malvenu pour les gens qui ont vécu des situations éprouvantes en raison de politiques gouvernementales qui ont été appliquées pendant des générations et qui étaient préjudiciables aux Autochtones.

La ligne d'écoute nationale des pensionnats indiens offre un soutien émotionnel et des services d'orientation en cas de crise aux survivants des pensionnats et à leurs familles. Composez le 1-866-925-4419 pour accéder sans frais à la ligne d'urgence. Ce service est offert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

La Ligne d'écoute d'espoir pour le mieux-être offre aussi un soutien à tous les Autochtones. Les intervenants sont disponibles par téléphone ou par clavardage en ligne. Les services sont offerts en anglais et en français ainsi qu'en cri, en ojibwé et en inuktitut, sur demande. Pour joindre la Ligne d'écoute, composez sans frais le 1-855-242-3310 ou rendez-vous au clavardage en ligne à www.espoirpourlemieuxetre.ca.

Ottawa (Ontario), le 30 septembre 2022 — L'honorable Marc Miller, ministre des Relations Couronne-Autochtones, l'honorable Patty Hajdu, ministre des Services aux Autochtones, l'honorable Dan Vandal, ministre des Affaires du Nord, et l'honorable Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien, ont publié conjointement la déclaration suivante pour souligner la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation :

« En cette deuxième Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, nous nous souvenons des enfants qui ne sont jamais rentrés à la maison et leur rendons hommage, ainsi qu'aux survivants et à leurs familles à jamais blessés par l'horrible traumatisme des pensionnats. Nous honorons le courage des personnes qui partagent le récit de leur expérience, dont certaines pour la première fois, ainsi que le courage de celles qui continuent de souffrir en silence. C'est un jour de réflexion, de compréhension et de compassion à l'occasion duquel, plus que jamais, il faut écouter les voix des personnes autochtones. C'est un jour d'action et d'apprentissage, et de nombreux événements, activités et cérémonies sont organisés dans les communautés partout au pays.

Nous devons accélérer la cadence et travailler d'arrache-pied pour remédier aux souffrances et aux traumatismes intergénérationnels causés par l'héritage colonial du Canada. L'identification de tombes anonymes près d'anciens pensionnats a choqué et attristé les Canadiens. Pour de nombreuses personnes, c'était la première fois qu'elles étaient réellement confrontées à cette dure vérité. Pour les Autochtones de partout au pays, ces macabres découvertes ont ravivé des souvenirs douloureux, car beaucoup d'entre eux ont été ignorés pendant des décennies alors qu'ils tentaient de faire entendre leur histoire.

Maintenant, les Canadiens vont de l'avant et prennent part à d'importantes conversations, dans lesquelles ils reconnaissent les injustices du passé et leurs répercussions durables, et ils appuient les efforts des communautés, tout en œuvrant collectivement à la guérison et à la réconciliation.

Cette conversation n'est pas facile, et la guérison prendra du temps. Notre gouvernement continuera d'établir des partenariats ayant pour but d'appuyer les efforts des survivants, de leurs familles et de leurs communautés, et il travaillera à leur rythme.

Nous sommes déterminés à parcourir le chemin qu'il reste à faire, mais nous avons aussi franchi des étapes importantes. La Commission de vérité et réconciliation du Canada a demandé au Parlement du Canada de créer un conseil national de réconciliation. C'est pourquoi, le 22 juin, nous avons présenté le projet de loi C-29, qui vise la constitution du Conseil national de réconciliation, qui sera un organisme indépendant, apolitique et permanent dirigé par des personnes autochtones. Le Conseil suivra les progrès à long terme réalisés au Canada en matière de réconciliation, évaluera la mise en œuvre des 94 appels à l'action et fera rapport à ce sujet. Depuis des années, les dirigeants autochtones ont demandé une plus grande responsabilisation, une transparence accrue et un moyen d'obliger le Canada à faire rapport relativement à la réconciliation. Le projet de loi C‑29 rendra cela possible.

Cet été, après des années de combat mené par des dirigeants, des jeunes et des survivants des Premières Nations, des Inuit et des Métis, le pape François est venu au Canada et a présenté des excuses au nom de membres de l'Église catholique romaine pour le rôle qu'ils ont joué dans les mauvais traitements infligés aux enfants autochtones ayant fréquenté les pensionnats.

Le 29 août, notre gouvernement était aux côtés de représentants du Centre national pour la vérité et la réconciliation, de survivants et d'Aînés pour hisser le drapeau des survivants sur la Colline du Parlement. Le drapeau rend hommage aux survivants, à leurs familles, aux membres des communautés dont la vie a été changée pour toujours, et aux enfants qui ne sont jamais retournés auprès de leurs parents. Il représente notre engagement et notre responsabilité de faire progresser la réconciliation et la recherche inlassable de la vérité.

La Journée nationale de la vérité et de la réconciliation nous rappelle notre responsabilité collective de faire avancer la réconciliation. Nous devons tous participer aux efforts; tous les ordres de gouvernement et toutes les organisations, y compris celles du secteur privé. Construisons ensemble un avenir meilleur et plus juste pour les personnes autochtones, et pour toute la population canadienne. »

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Justine Leblanc
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Marc Miller
Ministre des Relations Couronne-Autochtones
justine.leblanc@rcaanc-cirnac.gc.ca

Kyle Allen
Attaché de presse
Cabinet de l'honorable Daniel Vandal
Ministre des Affaires du Nord
819-953-1153

RCAANC - Relations avec les médias
Courriel : RCAANC.media.CIRNAC@canada.ca
Téléphone : 819-934-2302

Alison Murphy
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Patty Hajdu
Ministre des Services aux Autochtones
Alison.Murphy@sac-isc.gc.ca

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca

Laura Scaffidi
Attachée de presse
Cabinet du ministre de Patrimoine canadien
laura.scaffidi@pch.gc.ca

Relations avec les médias
Patrimoine canadien
819-994-9101
1-866-569-6155
media@pch.gc.ca

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :