Semaine nationale de sensibilisation aux dépendances

Déclaration

Du 26 novembre au 2 décembre 2018

La Semaine nationale de sensibilisation aux dépendances est particulièrement émouvante cette année alors que nous continuons d’observer un nombre sans précédent de surdoses liées aux opioïdes au Canada. De janvier 2016 à mars 2018, plus de 8 000 Canadiens ont perdu la vie par surdose apparemment liée aux opioïdes. Cette crise de santé publique nationale continue d’avoir des effets dévastateurs sur des personnes, des familles et des collectivités partout au pays.

Le thème de cette année, « De tous horizons », met l’accent sur le fait que la consommation problématique de substances peut toucher n’importe qui : votre proche, votre ami, votre collègue ou vous. Je l’ai moi-même observé en rencontrant des personnes qui consomment des drogues ou qui en ont déjà consommé et en parlant avec des familles, des travailleurs de première ligne et des professionnels de la santé touchés par la crise. Bien que chaque histoire soit unique, la stigmatisation, le jugement, les étiquettes et les perceptions négatives à l’endroit des personnes qui consomment des drogues sont des obstacles qui les empêchent de recevoir des services sociaux et des services de santé, ce qui diminue leur qualité de vie.

Nous pouvons tous contribuer à mettre fin à la stigmatisation. Nous pouvons tous nous renseigner à propos des défis associés à la consommation de substances, employer des termes qui expriment de la compassion et de la préoccupation plutôt que du jugement et nous souvenir que les troubles d’utilisation de substances sont des troubles médicaux qui méritent d’être traités comme tout autre problème de santé.

C’est pourquoi j’ai demandé à la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, de travailler avec ses collègues professionnels de la santé pour aborder la question de la stigmatisation au sein du système de soins de santé.

Il faut en faire plus pour renverser la tendance de cette crise mortelle. Le gouvernement du Canada a adopté une approche complète axée sur la collaboration et la compassion par rapport à la consommation problématique de substances au Canada qui inclut une augmentation de l’accès à des traitements fondés sur des données probantes et un soutien aux mesures de réduction des méfaits, dont l’accès à la naloxone et les sites de consommation supervisée. Nous avons également engagé 13 millions de dollars dans le budget 2018 à l’appui d’une campagne d’éducation publique qui vise à faire changer les perceptions par rapport aux personnes qui consomment des drogues.

Je vous demande de vous joindre à moi cette semaine pour parler ouvertement et avec compassion de la consommation de substances. Ensemble, nous pouvons changer des vies.

L’honorable Ginette Petitpas Taylor, C.P., députée
Ministre de la Santé


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :