Parabènes

Document d'information

Mars 2020

Santé Canada et Environnement et Changement climatique Canada ont terminé une ébauche d’évaluation préalable portant sur sept parabènes dans le cadre du Plan de gestion des produits chimiques, une catégorie d’agents de conservation utilisés dans de nombreux produits offerts aux consommateurs. Cette ébauche d’évaluation préalable est fondée sur les données scientifiques les plus récentes et propose que quatre des parabènes évalués, notamment le méthylparabène, le propylparabène, le butylparabène et l’isobutylparabène, pourraient nuire à la santé humaine dans certains produits, mais pas à l’environnement aux niveaux d’exposition actuels.

Les sources de préoccupation sont liées à quelques cosmétiques, produits de santé naturels et médicaments en vente libre au Canada. La plupart des types d’exposition aux parabènes ne sont pas considérés comme préoccupants pour la santé humaine aux niveaux actuels. L’ébauche d’évaluation préalable décrit les sources potentielles d’exposition préoccupantes comme suit.

  1. Méthylparabène – certains produits de santé naturels, notamment les antidiarrhéiques, les médicaments contre les brûlures d’estomac et les produits de contraste radiologiques.
  2. Propylparabène – un produit de santé naturel unique caractérisé comme un médicament contre les brûlures d’estomac.
  3. Butylparabène – certains produits cosmétiques, produits de santé naturels et médicaments en vente libre, notamment les teintures capillaires, les médicaments contre la toux à base de plantes, les suspensions analgésiques pour enfants, les antiacides et les écrans solaires.
  4. Isobutylparabène – certains produits cosmétiques, produits de santé naturels et médicaments en vente libre, notamment les lotions corporelles, les huiles corporelles, les exfoliants pour le corps, le maquillage pour le visage, les lotions pour le visage, les lotions pour les yeux, les autobronzants, les shampoings, les revitalisants, les crèmes nettoyantes pour le corps, les lotions solaires et les crèmes analgésiques.

Aux niveaux d’exposition actuels, certains parabènes peuvent avoir des effets sur la rate et la thyroïde, endommager la paroi de l’estomac et avoir des répercussions sur le développement et/ou la reproduction.

Les parabènes utilisés comme additifs alimentaires et ceux qui sont naturellement présents dans les aliments ne présentent pas de risque pour la santé, tandis que les autres parabènes évalués (éthylparabène, benzylparabène et isopropylparabène) ne sont pas nocifs pour la santé aux niveaux d’exposition actuels.

Si les conclusions de l’ébauche sont confirmées dans l’évaluation préalable finale, Santé Canada prendra les mesures de gestion des risques appropriées. Ces mesures peuvent inclure la révision de la Liste critique des ingrédients cosmétiques et la Base de données sur les ingrédients des produits de santé naturels et des monographies pour identifier certains parabènes comme étant interdits ou à usage restreint dans quelques produits cosmétiques, produits de santé naturels et médicaments en vente libre.

À propos du Plan de gestion des produits chimiques

Le gouvernement du Canada mis sur pied le Plan de gestion des produits chimiques (PGPC) en 2006 réduire les risques que présentent les produits chimiques pour la santé des Canadiens et l’environnement. Le programme, exécuté conjointement par Santé Canada et Environnement et Changement climatique Canada, a pour but l’évaluation de 4 300 produits chimiques. Environ 3 871 produits ont été évalués jusqu’à maintenant.

Le PGPC s’appuie sur des initiatives antérieures pour protéger la santé humaine et l’environnement par l’évaluation des produits chimiques utilisés au Canada et la prise de mesures à l’égard de ceux qui sont jugés nocifs pour la santé humaine ou l’environnement.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :