Le gouvernement du Canada soutient un projet qui met les personnes à risque de surdose liée aux opioïdes en relation avec des services communautaires à Peterborough

Communiqué de presse

Les fonds octroyés permettront de réorienter les personnes qui consomment des drogues hors du système de justice pénale

26 août 2020 - Peterborough (Ontario) - Santé Canada

La consommation problématique de substances a des conséquences absolument tragiques pour des personnes, les familles et les collectivités de partout au Canada. Malheureusement, la pandémie de COVID-19 a empiré les choses pour de nombreux Canadiens qui sont aux prises avec un problème de consommation de substances. Le gouvernement du Canada continue de s’attaquer à ce problème de santé publique en axant ses efforts sur l’augmentation de l’accès à des services de traitement et de réduction des méfaits de qualité à la grandeur du pays.

L’honorable Maryam Monsef, ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural, a annoncé aujourd’hui, au nom de l’honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé, l’octroi d’une somme de plus de 1,9 million de dollars sur les trois prochaines années au service de police de Peterborough. Grâce à ces fonds, les personnes qui consomment des drogues et qui ont des problèmes de santé mentaux seront mises en relation avec de nouveaux services d’information et de soutien dans la communauté.

Dans le cadre de ce projet, le service de police de Peterborough collabore avec ses partenaires de la ville pour mettre sur pied une équipe locale chargée des activités de sensibilisation pour permettre aux services communautaires de première ligne d’être mieux en mesure d’aider les personnes à risque aiguillées vers eux par la police. Grâce à cette nouvelle équipe, les personnes qui consomment des drogues ou qui ont des problèmes de santé mentale seront réorientées du système de justice pénale vers des services sociosanitaires et auront accès à du soutien par les pairs et à des services de réduction des méfaits.

Cette initiative accroîtra par ailleurs l’accès à des services adaptés aux Autochtones, aux membres de la communauté LGBTQ2+, aux jeunes, aux femmes et aux personnes vivant avec le VIH au moyen de partenariats avec d’autres organisations, comme le centre d’amitié Nogojiwanong et le Réseau de ressources sur le sida de Peterborough.

Le gouvernement du Canada est résolu à collaborer avec des partenaires, des pairs travailleurs, des personnes ayant vécu ou vivant une expérience concrète et d’autres acteurs pour s’assurer que les Canadiens reçoivent le soutien dont ils ont besoin pour réduire les méfaits liés à la consommation de substances psychoactives.

Citations

« La consommation problématique de substances est d’abord et avant tout un enjeu social et de santé. C’est avec plaisir que j’appuie une initiative qui réunit premiers répondants, intervenants en services de soutien aux pairs, partenaires communautaires et responsables de services sociosanitaires pour donner aux personnes qui consomment des drogues un accès aux services dont ils ont besoin plutôt que de les soumettre au système de justice pénale. »

L’honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé

« La crise des opioïdes nous touche tous, d’une manière ou d’une autre. Les personnes aux prises avec une dépendance sont nos voisins, nos amis, nos parents et nos enfants. Des programmes comme celui annoncé aujourd’hui montrent que nous travaillons ensemble comme collectivité pour nous aider mutuellement et mettre un terme à cette crise. »

L’honorable Maryam Monsef
Ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural

« Voici un excellent exemple des principes de la police communautaire mis en pratique pour appuyer la collaboration multisectorielle. Nous tenons à remercier Santé Canada pour le financement de cet important projet pilote, dans le cadre duquel une équipe d’intervention communautaire est réunie comptant un ambulancier paramédical, des agents de gestion des cas complexes liés aux dépendances et des pairs intervenants. Pour se pencher sur les questions complexes entourant la crise de surdose, il est crucial d’établir un continuum d’interventions, d’outils, de services et de programmes. Ce projet pilote est un ajout critique aux efforts du comté et de la ville de Peterborough. »

Peter Williams, coordonnateur de la mobilisation et du développement communautaire
Service de police de Peterborough

Faits en bref

  • La consommation problématique de substances est un problème de santé qui se soigne et qui a des effets dévastateurs sur des Canadiennes et des Canadiens de toutes les classes sociales. Selon les estimations, environ une personne de 15 ans et plus sur cinq au Canada aura un trouble lié à la consommation d’une substance au cours de sa vie.

  • Le gouvernement du Canada a également modifié les lois et les règlements pour inciter les gens à communiquer avec les services d’urgence en cas de surdose, pour réduire les obstacles réglementaires aux services de réduction des méfaits et pour faciliter l’accès à certains médicaments servant à traiter les troubles graves liés à la consommation d’opioïdes.

  • Ce financement provient du Programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS) de Santé Canada. Le PUDS est un programme de subventions et de contributions fédéral qui offre du soutien financier aux provinces, aux territoires, à des organismes non gouvernementaux, à des organismes autochtones, à des intervenants clés et à des particuliers dans le but de renforcer les interventions relatives aux problèmes de consommation de drogues, de médicaments et d’autres substances au Canada.

  • Le 15 août 2020, Santé Canada a lancé un processus de consultation de 60 jours pour recueillir les commentaires des Canadiennes et des Canadiens au sujet des sites et des services de consommation supervisée afin de mieux comprendre les besoins des collectivités partout au pays pendant la crise des surdoses d’opioïdes. Les commentaires recueillis dans le cadre de la consultation guideront l’élaboration d’un projet de règlement en vertu de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS).

Liens connexes

Personnes-ressources

Cole Davidson
Cabinet de l’honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :