Le gouvernement du Canada souligne l’appui d’un projet d’approvisionnement de drogues plus sécuritaire à Ottawa 

Communiqué de presse

Cette initiative vitale fournira des médicaments de qualité pharmaceutique comme solution de rechange aux drogues illégales toxiques pendant la pandémie de COVID-19

15 octobre 2020  -  Ottawa (Ontario)  -  Santé Canada

La crise des surdoses d’opioïdes continue d’être l’une des plus graves crises de santé publique de l’histoire récente du Canada. La pandémie de COVID-19 aggrave malheureusement la situation dans de nombreuses collectivités. Le gouvernement du Canada prend des mesures pour veiller à ce que les collectivités disposent des outils et du soutien dont elles ont besoin pour protéger les personnes susceptibles de faire une surdose pendant la pandémie.

L’honorable Mona Fortier, ministre de la Prospérité de la classe moyenne et ministre associée des Finances, a souligné aujourd’hui, au nom de la ministre de la Santé Patty Hajdu, un soutien financier fédéral de 1,4 million de dollars sur 10 mois pour un projet d’approvisionnement plus sécuritaire à l’intention des Ottaviens susceptibles de surdose.

Mené par Pathways to Recovery, le projet Safer Supply Ottawa viendra accroître l’étendue des services communautaires déjà offerts à Ottawa afin de fournir, par l’intermédiaire d’un prescripteur autorisé, une solution de rechange moins risquée aux personnes les plus susceptibles de faire une surdose et d’en mourir pendant la crise de la COVID-19. Le projet vise non seulement à réduire le risque de surdoses et d’autres méfaits résultant de la consommation de drogues, mais aussi à améliorer la santé physique, la santé mentale et le bien-être des personnes qui consomment des drogues, et à réduire leurs interactions avec le système de justice pénale. Les initiatives d’approvisionnement plus sécuritaire comme celle-ci établissent aussi des liens entre ces personnes et d’importants services sociosanitaires, notamment des services de traitement, dont l’accès peut être compliqué en raison de l’éclosion de COVID-19.

Le trouble lié à la consommation d’une substance est un problème de santé qui peut être pris en charge et traité lorsque les personnes qui en sont atteintes obtiennent des services et du soutien adaptés à leurs besoins. Dans le contexte de la COVID-19, les personnes qui consomment des drogues doivent faire face à divers risques accrus. Plusieurs administrations déclarent des taux plus élevés de surdoses, notamment de surdoses mortelles et d’autres méfaits associés à un approvisionnement illégal en drogues de plus en plus toxiques. Le gouvernement du Canada travaille en collaboration avec tous les ordres de gouvernement, des partenaires, des intervenants, des personnes ayant vécu ou vivant une expérience concrète de consommation de drogues ou de médicaments ainsi que des organisations dans des collectivités partout au pays pour contrer l’éclosion et la crise des surdoses.

Citations

« Nous constatons dans de nombreuses régions du Canada, notamment à Ottawa, que la crise des surdoses est aggravée par la pandémie de COVID-19, avec des conséquences tragiques. Je suis fière d’appuyer des projets comme celui-ci qui tiennent compte du fait que tout le monde doit être traité avec compassion et qui offrent une bouée de sauvetage cruciale aux personnes qui sont aux prises avec un problème de consommation de substances. L’appui de ce projet communautaire s’inscrit dans le cadre des efforts menés par le gouvernement du Canada pour aider les personnes exposées à un risque de surdose à être en sécurité pendant l’épidémie et à obtenir un accès aux soins et aux traitements. »

L’honorable Patty Hajdu

Ministre de la Santé

« Comme réponse à l’approvisionnement illégal et constant en drogues et en médicaments toxiques, les partenaires de l’initiative Safer Supply Ottawa (Pathways to Recovery, Recovery Care, Ottawa Inner City Health, Respect RX Pharmacy, le Centre de santé communautaire Somerset Ouest, le Centre de santé communautaire Côte-de-Sable et Santé publique Ottawa) continuent de travailler à élargir l’accès à des programmes d’approvisionnement plus sécuritaire dans la collectivité. En élargissant la gamme de services actuels, les initiatives d’approvisionnement plus sécuritaire visent à réduire le risque de surdose accidentelle et à améliorer la santé en offrant l’accès à des opioïdes de qualité pharmaceutique prescrits et en mettant davantage les personnes qui consomment des drogues en relation avec des services complets essentiels : services de santé, services sociaux et services de traitement. »

Donna Sarrazin

Gestionnaire de projet, Safer Supply Ottawa

Faits en bref

  • Le 18 septembre, la ministre de la Santé a annoncé un soutien financier fédéral de près de 9,5 millions de dollars pour quatre projets d’approvisionnement plus sécuritaire qui aideront les personnes susceptibles de faire une surdose en Ontario. Elle a aussi annoncé que l’établissement de trois sites répondant à un besoin urgent en matière de santé publique a été autorisé pour réduire le nombre de surdoses qui surviennent pendant la pandémie de COVID-19 en Ontario.
  • Santé Canada a diffusé une trousse d’outils comprenant des lignes directrices cliniques à l’intention des fournisseurs de soins de santé sur le fait d’offrir des médicaments comme traitement pour le trouble lié à la consommation d’une substance ou comme solution de rechange de qualité pharmaceutique aux drogues et aux médicaments de rue toxiques pendant l’éclosion.
  • Selon les conclusions préliminaires tirées de données probantes canadiennes, la consommation par les personnes susceptibles de surdose de médicaments de qualité pharmaceutique (p. ex. comprimés d’hydromorphone) comme solution de rechange aux médicaments et aux drogues de rue hautement toxiques peut contribuer à sauver des vies et à améliorer les résultats sur la santé. Cette solution peut aussi contribuer à créer un point d’entrée pour l’accès aux soins et au traitement pour les personnes vivant avec un trouble lié à la consommation d’une substance.
  • Le financement de ces quatre projets d’approvisionnement plus sécuritaire provient du Programme sur l’usage et les dépendances aux substances (PUDS) de Santé Canada. Le PUDS fournit du soutien financier aux provinces, aux territoires, aux organisations non gouvernementales et aux principaux intervenants pour la réalisation de programmes et d’initiatives qui visent la prévention, le traitement et la réduction des méfaits de la consommation de substances.

Liens associés

Personnes-ressources

Cole Davidson
Cabinet de l’honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :