Variétés Gen1-E12, Gen1-F10, Gen1-J3 et Gen1-J55 de pommes de terre à commercialiser sous la marque Simplot InnateMD

En 2015, Santé Canada a reçu une demande de préavis de vente de quatre variétés de pommes de terre génétiquement modifiées (GM) désignées par les symboles Gen1-E12, Gen1-F10, Gen1-J3 et Gen1-J55 destinés à l'alimentation humaine. Chacune de ces variétés de pommes a une faible teneur en acide aminé (asparagine) et en sucres (glucose et fructose), ce qui permet de diminuer le niveau de l'acrylamide qui se forme habituellement dans les pommes de terre lorsqu'elles sont soumises aux traitements thermiques comme la cuisson au four, la friture, etc.

De plus, l'expression de l'enzyme qui cause les défauts internes tels que la coloration des tissues de la pomme de terre lorsqu'elle est exposée à l'air se trouve réduite chez chacune des variétés de pommes de terre génétiquement modifiées. L'apparition de taches noires causées par les meurtrissures sur les tissus exposés de la pomme de terre se trouve ainsi réduite.

Des scientifiques, des experts de la biologie moléculaire, de la microbiologie, de la toxicologie, de la chimie et de la nutrition ont réalisé une analyse approfondie des données et des protocoles présentés par le requérant dans le but de s'assurer de la validité des résultats présentés.

A l'issue de cette évaluation, il a été établi que les modifications apportées à ces variétés de pommes de terre ne font pas en sorte qu'elles représentent un risque de santé plus important que les variétés de pommes de terre actuellement en vente sur le marché canadien. De plus, Santé Canada a conclu que ces variétés de pommes de terre GM ne poseraient pas de problème d'allergénicité et qu'il n'existe aucune différence entre leur valeur nutritionnelle et celle des autres variétés de pommes de terre habituellement consommés au Canada.

Santé Canada a évalué l'innocuité des variétés Gen1-E12, Gen1-F10, Gen1-J3 et Gen1-J55 de pommes de terre à commercialiser sous la marque Simplot InnateMD conformément aux Lignes directrices sur l'évaluation de l'innocuité des aliments nouveaux. L'approche adoptée par  Santé Canada en matière de l'évaluation de l'innocuité des aliments génétiquement modifiés est fondée sur des principes scientifiques qui ont été développés en consultation avec des experts internationaux de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Cette démarche adoptée par le Canada est actuellement appliquée par différentes agences de règlementation à travers le monde telles que l'Union Européenne, l'Australie/Nouvelle Zélande, le Japon et les États-Unis.

Contenu connexe :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :