Fichier canadien sur les éléments nutritifs - Guide d'utilisation

Recueil des données canadiennes de composition des aliments

2015

Fichier canadien sur les éléments nutritifs
Division de la recherche sur la nutrition
Direction des aliments
Direction générale des produits de santé et des aliments
Santé Canada

Table des matières

Introduction

Le Fichier canadien sur les éléments nutritifs (FCÉN) est une base de données bilingue sur la composition des aliments. On y trouve les teneurs moyennes en éléments nutritifs des aliments disponibles au Canada.

La plupart des données du FCÉN, ont été tirées de la compilation exhaustive des données du ministère de l'Agriculture des États-Unis (United States Department of Agriculture - USDA) contenues dans la National Nutrient Database for Standard Reference, jusqu'à la mise à jour Standard Release 27Note de bas de page 1.

Nous n'incluons pas les aliments qui ne sont pas commercialisés au Canada.

Le FCÉN comporte des données modifiées tenant compte des niveaux d'enrichissement des produits alimentaires et de la réglementation canadienneNote de bas de page 2. Des aliments typiquement canadiens ont été ajoutés et, lorsqu'approprié, quelques noms commerciaux d'aliments.

Le présent manuel est un document technique destiné à guider les clients qui utilisent le FCÉN quant à :

  • la façon appropriée d'exploiter les données,
  • les définitions techniques des éléments nutritifs,
  • les renseignements généraux concernant les sources et la qualité des données,
  • les changements s'appliquant à l'édition 2015.

Nous invitons les clients qui utilisent le site de recherche en ligne, et qui ont besoin de renseignements additionnels concernant la navigation sur le site, à lire attentivement les instructions des fenêtres de recherche et à consulter le guide de recherche affiché sur la page de recherche principale. Vous pouvez aussi communiquer avec un membre de l'équipe du FCÉN :

Direction des aliments
251, promenade Sir Frederick Banting
Localisateur d'adresse 2203E
Pré Tunney, Ottawa, Ontario K1A 0K9

Certaines des caractéristiques traitées dans le présent document ne sont pas disponibles dans la version en ligne du FCÉN (les codes des groupes d'aliments, code de source du USDA, etc.) et peuvent être accessibles en téléchargeant la version intégrale contenant tous les fichiers.

Du nouveau dans la présente édition

Cette treizième édition du Fichier canadien sur les éléments nutritifs contient des données sur 5690 aliments et jusqu'à 152 constituants alimentaires. Voici les modifications effectuées depuis la dernière publication en octobre 2010:

1. Le programme d'échantillonnage et d'analyse des éléments nutritifs (PÉAÉN-CAN)

Le Programme d'échantillonnage et d'analyse des éléments nutritifs a été créé en 2007. Dans ce programme, des aliments sont priorisés, des plans d'échantillonnage implémentés et des échantillons analysés afin d'obtenir des profils nutritionnels complets. Les analyses sont effectuées par les laboratoires régionaux de Santé Canada. Nous sommes restreints, pour le moment, par des ressources limitées et donc, devons analyser uniquement les aliments hautement priorisés dans le cadre de ce programme. Le choix de ceux-ci s'appuie sur :

  • les quantités consommées par les Canadiens, donc les aliments de base sont priorisés;
  • des fortes indications que les produits canadiens sont très différents des produits provenant des États-Unis;
  • s'il y a un manque de données des aliments fréquemment cités dans les enquêtes nationales sur la nutrition;
  • une considération finale est le degré de collaboration possible, qui pourrait réduire les dépenses et bénéficier le FCÉN. Ceci implique que le partenaire de l'industrie défraie les coûts reliés à tous les aspects de l'échantillonnage (collecte, transport, entreposage, transformation, etc). De son côté, Santé Canada est responsable d'analyser ces échantillons afin d'obtenir un profil nutritionnel complet.

Depuis la publication du FCÉN en 2010, les catégories suivantes ont été échantillonnées, analysées et ajoutées à la base de données :

  • céréales à déjeuner prêtes à manger
  • yogourts
  • préparations de fromage fondu
  • saucisses et saucisses fumées
  • viandes froides
  • pains commerciaux
  • aliments pour bébé - céréales pour nourrisson et aliments en pot
  • soupes - condensées et prêtes à manger
  • margarines
  • boissons énergisantes
  • eaux vitaminées

Une attention particulière a été portée aux aliments qui contribuent de façon importante à l'apport en sodium.

2. Intégration d'autres sources

Les changements apportés comprennent ceux adoptés par l'USDANote de bas de page 1 depuis la mise à jour SR 22 (SR 23-27), ainsi que les aliments et les éléments nutritifs qu'il convenait d'ajouter au fur et à mesure de la disponibilité des données. Des changements importants ont été apportés dans le cadre des mises à jour effectuées par l'USDA, nommément :

Éléments nutritifs

  • Les valeurs nutritives de plusieurs aliments ont été mises à jour. Vous pouvez retrouver ces nouvelles valeurs dans les fichiers Teneurs en éléments nutritifs et Valeurs nutritives modifiées.
  • Quelques profils nutritionnels sont maintenant plus complets. Ces données peuvent-être retrouvées dans le fichier Teneurs en éléments nutritifs et Valeurs nutritives ajoutées.
  • Éléments nutritifs ajoutés pour cette édition :
    • vitamine B12 ajoutée 578
    • vitamine E, alpha-tocophérol ajouté 573
    • vitamine D2, ergocalciférol 325
  • Le nom de l'élément nutritif du code 328 a été changé de vitamine D à vitamine D (D2 + D3)
  • Éléments nutritifs retirés :
    • raffinose 288
    • stachyose 289
  • Code de la source de l'élément nutritif ajouté :
    18 (données imputées que l'USDA a retiré)
  • Code de la source de l'élément nutritif retiré :
    81

Ajout dans le groupe des aliments :

  • Les aliments pour bébé (groupe 3) ont été réintégrés au FCÉN.

Ajout d'aliments :

  • Des aliments nouveaux depuis la version SR22 de l'USDA ont été ajoutés au FCÉN :  pizzas, raviolis (avec et sans viande) et lasagne congelés et en conserve, chili avec haricots (conserve et micro-ondes), pâté au poulet, porc effiloché, croquettes de poulet congelées (différents types de viande), tendres de poulet, et poulet de rôtisserie assaisonné, salade de pommes de terre avec œuf, saucisses avec enrobage de maïs, croustilles de maïs, coquilles et assaisonnement à taco, sauces prêtes-à-manger, brioches à la cannelle, sandwichs à la crème glacée, pain à l'ail, mélange à crêpes, pains indiens ethniques, légumes en conserve (avec liquide, sans liquide, rincés), fruits séchés, variété de pommes et poires.

Plusieurs aliments ajoutés à la base de données des États-Unis, le National Nutrient Database for Standard Reference sont des marques commerciales ou ont des profils spécifiques de produits et ils ne sont pas ajoutés au FCÉN.  Plusieurs marques disponibles aux ÉU ne le sont pas au Canada ou ont une composition différente du produit canadien.

3. Structure

  • Dans la version 2015, nous offrons des fichiers de mise à jour qui retracent les changements, ajouts et retraits depuis la dernière publication du FCÉN en 2010. Ces fichiers de mise à jour sont disponibles pour les aliments ajoutés, changés ou supprimés, les noms des éléments nutritifs, les valeurs nutritives, et les facteurs de conversion. La structure de la base de données (tables et champs) demeure très semblable à celle du FCÉN 2010 autre que le champ des codes des aliments n'est plus utilisé comme clé primaire pour joindre les fichiers.
  • Pour des renseignements au sujet de la structure des fichiers de mise à jour, et le changement du champ des codes d'aliments, veuillez consulter le document intitulé « Structure des fichiers » dans la section « télécharger les fichiers ».
  • Nous offrons les fichiers en format CSV et Microsoft EXCEL. Ceci devrait faciliter le téléchargement et la manipulation des fichiers des utilisateurs de systèmes informatiques Mac. Nouveau pour cette version : vous pourrez télécharger la base de données en version Microsoft Access où les relations entre les tables sont établies et diverses requêtes générales ont été créées.

Faits saillants

1. Informations générales

Le FCÉN est une base de données sur la composition des aliments composé de noms d'aliments bilingues (français et anglais), de descriptions de mesures et de guides de références. Les mesures suivent le système métrique. Seulement les aliments disponibles sur le marché canadien sont inclus, habituellement sous forme de composés génériques représentatifs, sauf lorsque chaque marque est considérée comme unique tel que les céréales pour déjeuner, margarines, aliments pour bébé.

Chaque aliment et élément nutritif porte une date d'entrée qui peut être extrêmement importante afin d'évaluer si les données sont actuelles et pertinentes pour une application spécifique. Ces fonctions peuvent également être utiles pour suivre les changements.

Alors que nous offrons toujours l'option de téléchargement des fichiers (sans logiciel d'application) pour ceux qui préfèrent avoir accès à toutes les métadonnées ou qui veulent mettre à jour leurs programmes actuels, nous offrons un programme interactif de recherche en ligne à partir duquel vous pouvez consulter, imprimer ou exporter des profils nutritionnels fondés sur des portions raisonnables. (Rechercher en ligne)

2. Valeur nutritive de quelques aliments usuels (2008)

Le livret Valeur nutritive de quelques aliments usuels (VNQAU) est une ressource pour les Canadiens listant 19 éléments nutritifs pour 1000 aliments les plus couramment consommés au Canada. Les valeurs nutritives proviennent du FCÉN et sont recalculés en fonction de la taille raisonnable de l'aliment dans sa forme prête-à-manger. Cette version 2008 met l'emphase sur les plats composés plutôt que sur les ingrédients individuels. Utilisez cette référence facile d'accès pour aider à faire des choix alimentaires éclairés quant à la teneur en éléments nutritifs des aliments que vous consommez.

Ce livret est populaire parmi les étudiants, les professionnels de la santé et la population en général. Santé Canada n'offre plus la version imprimée de ce livret, toutefois, les individus intéressés peuvent imprimer leur propre copie ou télécharger la version PDF.

3. Tagnames

Réseau international des systèmes de données sur l'alimentation (INFOODS) : tagnames. Il s'agit d'abbréviations uniques qui indiquent la composition d'un aliment. Elles ont été conçues par INFOODS afin de faciliter l'échange de données.

Les codes des tagnames sont inclus dans le fichier « Nom des éléments nutritifs ». Pour obtenir une description de ces tagnames, veuillez consulter le site Web d'INFOODSNote de bas de page 4.

4. Code du pays

On retrouve dans le fichier « Nom des aliments » un champ nommé « Code du pays ». Au départ, il était destiné à retracer l'origine du profil d'un aliment provenant d'un pays donné, mais à l'heure actuelle, des profils complets ou quasi complets sont empruntés exclusivement à l'USDA, de sorte que ce champ constitue un renvoi rapide au code NDB de l'USDA de l'aliment visé.

5. Nous joindre par courriel et serveur de liste pour connaître les nouveautés

Si vous avez des questions ou des préoccupations en ce qui a trait au FCÉN, s'il vous plaît les faire parvenir à l'équipe du FCÉN.

Si vous aimeriez ajouter votre nom au serveur de liste pour recevoir des informations concernant les nouveautés de la base de données, simplement nous envoyer un courriel à l'adresse mentionnée ci-dessus et indiquer que vous désirez vous joindre à la liste d'envoi.

Limites

Il est essentiel que les utilisateurs potentiels tiennent compte des points forts et des limites du FCÉN. La base de données est mise à jour de façon régulière. Les Standard Releases de l'USDA, les publications scientifiques pertinentes, les données de l'industrie concernant les produits de marque courants ainsi que les analyses actuelles menées par le gouvernement canadien, les universités et les laboratoires de recherche, sont rassemblés et examinés afin de vérifier s'ils satisfont aux critères d'inclusion. Des imputations sont ajoutées lorsqu'elles sont jugées valides.

La teneur moyenne en éléments nutritifs des aliments disponibles au Canada est donc fournie dans le FCÉN. Par contre, la composition exacte d'une pomme ou d'un biscuit en particulier ne s'y trouve pas. Les valeurs moyennes qui figurent dans le FCÉN, sauf indication contraire, tiennent compte de l'origine d'un aliment donné dans les différentes régions du Canada. Les aliments locaux peuvent présenter un profil différent de celui des aliments trouvés dans l'ensemble du pays.

La liste des éléments nutritifs peut être incomplète pour certains aliments. Lorsqu'une information concernant un élément nutritif précis ne figure pas dans la base de données, cela signifie que la valeur est manquante et non pas égale à zéro. Les concepteurs de logiciels et ceux qui personnalisent la base de données doivent se familiariser avec les valeurs manquantes et en tenir compte.

Le FCÉN convient tout particulièrement à l'évaluation des diètes, à la création de recettes et à la planification de menus si les ingrédients ne sont pas précis, ainsi qu'aux activités de surveillance sur la nutrition de la population où l'on s'appuie sur les distributions des apports en éléments nutritifs pour mener des évaluations du risque, telles que la modélisation des propositions d'enrichissement. Le FCÉN est également utile lors des premières étapes de la mise au point de produits, lorsque l'on veut s'assurer que les objectifs nutritionnels soient atteints. Il n'est habituellement pas recommandé d'utiliser ces données génériques pour calculer des valeurs nutritives aux fins de l'étiquetage nutritionnel, étant donné que nous ne pouvons assurer une correspondance suffisante avec la formulation du produit ou avec ses ingrédients et procédés spécifiques.

La majorité des usagers recherchent la valeur moyenne d'un aliment générique. Ces valeurs génériques sont dérivées de la combinaison de marques de produits semblables, par exemple toutes les grandes marques de ketchup ou différentes variétés d'oranges, ou des coupes de bœuf similaires provenant de divers producteurs. Ces données peuvent aussi être fournies par une association de producteurs de denrées et être dérivées d'un ensemble d'échantillons de provenances différentes et être représentatives d'un produit générique hypothétique présentant un seul profil nutritionnel. Nous encourageons les individus qui recherchent le profil nutritionnel de produits de marques de commerce à consulter la valeur nutritive apposée sur les étiquettes des aliments.

Les valeurs analytiques contenues dans le FCÉN indiquent la teneur totale de l'élément nutritif présent dans la portion comestible de l'aliment, y compris les éléments nutritifs ajoutés à l'étape de la transformation. Ces valeurs ne sont pas nécessairement représentatives des éléments nutritifs biodisponibles pour l'organisme, alors qu'elles peuvent être influencées par les interactions entre les éléments nutritifs, des mécanismes physiologiques, du statut nutritionnel et d'autres facteurs pour lesquels nous ne disposons pas de données suffisantes.

Information sur les éléments nutritifs

La plupart des éléments nutritifs contenus dans les aliments ont été déterminés au moyen des méthodes de l'Association of Official Analytical Chemists (AOAC)Note de bas de page 5 ou des méthodes approuvées par les chercheurs du domaine de la nutrition de Santé Canada. La documentation qui accompagne les mises à jour de la USDA Nutrient Database for Standard ReferenceNote de bas de page 1 décrit de façon détaillée la méthodologie employée pour déterminer chacun des éléments nutritifs.

a) Les constituants principaux comprennent l'humidité (eau), les protéines, les lipides totaux (matières grasses), les glucides, les cendres et l'alcool lorsque présent. La somme de ces cinq constituants devrait donner un chiffre près de 100.

b) Les glucides, lorsque présents, sont déterminés par la différence entre 100 et la somme des constituants principaux qui restent. Les glucides totaux, calculés au moyen de cette méthode, englobent également les fibres alimentaires totales. On doit faire preuve de prudence lorsque nous faisons des comparaisons avec d'autres bases de données de composition des aliments puisque plusieurs pays emploient une approche différente pour déterminer le contenu en glucides.

Les composantes des éléments nutritifs

 
Classe (DPTableau 1 note de bas de page 1) Sous-groupe Composantes

Notes de bas de page du Tableau 1

Tableau 1 note de bas de page 1

Les glucides font parties d'un groupe de substances diverses ayant des propriétés chimiques, physiques et physiologiques variées. La classification primaire repose sur les proprités chimiques dont la nature des monomères individuels, le degré de polymérisation (DP*) et le type de lien (α ou β). Les analyses des fibres alimentaires totales, des sucres totaux et de l'amidon (incluant la maltodextrine) sont effectuées séparément et reflètent la variabilité analytique intrinsèque au processus de mesure. Il se pourrait donc que la somme des composantes des glucides ne soit pas égale à la valeur des glucides calculés par différence.

Retour à la référence 1 de la note de bas de page du tableau 1

sucres (1-2) monosaccharides glucose, galactose, fructose
disaccharides sucrose, lactose, maltose
polyalcools sorbitol, mannitol
oligosaccharides (3-9) malto-oligosaccharides maltodextrines
autres oligosaccharides raffinose, stachyose, fructo-oligosaccharides, fructosanes

galacto oligosaccharides

polysaccharides (>9) amidons amylose, amylopectine, amidon modifié
polysaccharides non amylacés cellulose, hemicellulose, pectines, hydrocolloïdes

Notez que la somme des sucres totaux et des fibres alimentaires n'est  habituellement pas égale aux glucides. Ceci est expliqué par le fait qu'il peut y avoir plusieurs fractions de glucides pour lesquelles nous n'avons pas les valeurs, telles les oligosaccarides, les polydextrines et l'amidon. Dans le cas de produits animaux, la valeur des glucides est estimée à zéro (source de l'élément nutritif : code 12).

c) Les sucres totaux sont la somme des monosaccharides (galactose, glucose et fructose) et des disaccharides (sucrose, lactose et maltose). Ils n'incluent pas les polyalcools présents en petites quantités dans certains fruits et qui sont parfois ajoutés aux aliments en tant qu'édulcorant. De plus, les sucres totaux n'incluent pas les maltodextrines qui sont facilement digérées et absorbées comme les autres α-glucanes. Les maltodextrines sont fréquemment ajoutées comme édulcorant, substitut de gras ou pour modifier la texture des aliments.

d) Les fibres alimentaires totales sont constituées de polymères complexes et hétérogènes qui sont difficiles à séparer des constituants alimentaires, en particulier de l'amidon. Les méthodes permettant de mesurer les fibres alimentaires ont évolué de façon remarquable au cours de la dernière décennie. À l'heure actuelle, trois méthodes différentes ont été approuvées par l'AOAC. Les valeurs en fibres alimentaires totales provenant de l'USDA sont analysées à l'aide des méthodes de l'AOACNote de bas de page 5, soient 985.29 (Prosky) et 991.43 (Lee). Les valeurs qui proviennent de laboratoires du gouvernement canadien (source de l'élément nutritif : code 3) ont été analysées à l'aide de la méthode 992.16 (Mongeau) ou 991.43 (Prosky modifiée par Lee), toutes deux de l'AOAC. Les aliments issus du projet PÉAÉN-CAN qui contenaient de l'inuline ont été analysés séparément et la valeur d'inuline mesurée a été incluse dans le total.

Après avoir examiné les publications pertinentes et avoir consulté des experts scientifiques, la valeur zéro a été attribuée aux fibres alimentaires totales de nombreux aliments (source de l'élément nutritif : code 12).

e) La teneur en amidon des aliments n'est pas déclarée souvent dans les bases de données nord-américaines mais il est analysé par la méthode AOAC 996.11. Vous pouvez adapter cette méthode pour inclure ou non les maltodextrines.

f) La teneur en protéines est calculée à partir de la concentration d'azote total mesurée dans l'aliment à l'aide des facteurs de conversion recommandés par Jones (1941)Note de bas de page 6. La teneur en protéines des produits du soya, du cacao, du café, des champignons et des levures est ajustée en tenant compte des matières non azotées. Les facteurs de conversion ajustés suivants sont utilisés pour calculer la teneur en protéines des aliments :

  • produits du soya 5,71
  • chocolat et cacao 4,74
  • café 5,3
  • champignons 4,38
  • levures 5,7
  • farine blanche 5,7
  • farine blé entier 5,83

Les acides aminés sont analysés au moyen d'une autre méthode d'analyse que celle utilisée pour déterminer la teneur en protéines totales. Par conséquent, la somme des acides aminés sera similaire, mais non identique à celle calculée pour la teneur en protéines totales.

g) Les lipides totaux ou matières grasses brutes regroupent les triglycérides et la fraction énergétique, ainsi que d'autres constituants lipidiques, tels que le glycérol, les stérols et les phospholipides. Ils sont déterminés par des méthodes gravimétriques. Il en va autrement des triglycérides ou des « équivalents de triglycérides » qui doivent figurer au tableau de la valeur nutritive et qui ne tiennent compte que des acides gras produisant de l'énergie. L'utilisation des équivalents de triglycérides est la meilleure méthode pour déclarer le gras et pour calculer la valeur énergétique d'un aliment. Pour ces raisons, les équivalents de triglycérides sont utilisés pour tous les aliments issus de PÉAN-CAN.

Les acides gras sont rapportés en tant qu'acides gras libres tandis que les équivalents de triglycérides sont calculés à partir de la somme des esters méthyliques d'acides gras qui tient compte de la chaîne principale de glycérolNote de bas de page 7. Donc la somme des acides gras pourrait être proche mais pas identique aux lipides totaux en tant qu'équivalents de triglycérides.

h) L'énergie des aliments est exprimée à la fois en kilocalories (kcal) et en kilojoules (kJ). Une kcal est égale à 4,184 kJ.Les valeurs en calories sont basées sur le système d'Atwater, lequel permet de déterminer les valeurs énergétiques. Nous avons recours aux facteurs spécifiques d'Atwater (propres aux types d'aliments décrits), par conséquent, les valeurs énergétiques de la plupart des aliments différeront des valeurs calculées au moyen des facteurs généraux 4/9/4 pour les protéines/ matières grasses/ glucides.La méthode de calcul des facteurs d'Atwater exprimant les calories est expliquée de façon détaillée dans l'Agriculture Handbook No. 74Note de bas de page 8.

i) Les minéraux inclus dans la base de données sont le calcium, le fer, le magnésieum, le phosphore, le potassium, le sodium, le zinc, le cuivre, le manganèse et le sélénium. Les valeurs en minéraux pour la majorité des aliments sont déterminées par les méthodes AOAC (2003), plus particulièrement par absorption atomique (AOAC 985-35), par spectroscopie de masse / plasma couplé par induction (AOAC 984.27) ou pour les aliments du PÉAN-CAN par SM/PCI basée sur la méthode EPA  # 3051Note de bas de page 9.

j) L'unité primaire de l'activité biologique de la vitamine A est appelée rétinol tout trans. Les caroténoïdes sont un groupe de pigments végétaux qui jouent le rôle de provitamine ou de précurseurs de la vitamine A. L'organisme ne peut pas utiliser ces formes inactives tant qu'elles ne sont pas converties en rétinol, la forme active. L'activité de la vitamine A totale d'un aliment est alors exprimée comme une somme de sa teneur en rétinol et en caroténoïdes, une fois ses formes inactives converties. Malheureusement, plus d'une méthode a été mise au point pour exprimer cette activité totale et aucune n'a été adoptée universellement. En outre, la National Academy of SciencesNote de bas de page 10, en l'an 2000, a récemment déterminé que la contribution des caroténoïdes est environ la moitié de celle qu'on leur attribuait auparavant, ce qui a entraîné le recours à la nouvelle unité, soit les équivalents d'activité du rétinol (EAR).

Aux États-Unis, on utilise les unités internationales ou UI pour l'étiquetage nutritionnel.  Ces unités ne sont pas utilisées au Canada. La conversion entre ER et UI n'est pas recommandée dans le cas d'un aliment contenant à la fois du rétinol et des caroténoïdes, car on ignore dans quelles proportions chacun est présent. Pour calculer n'importe laquelle de ces normes d'activité, il est préférable de débuter par les teneurs en µg de chaque fraction contribuant à l'activité.

La vitamine A est exprimée en équivalents de rétinol (ER) dans le tableau de la valeur nutritive canadien.

  • 1 ER = 1 µg rétinol + 1 µg ß-carotène/6 + 1 µg d'autres caroténoïdes/12

Selon les nouvelles recommandations concernant les apports nutritionnels de référence (ANREF)Note de bas de page 10, la vitamine A devrait être exprimée en équivalents d'activité du rétinol ou EAR.

  • 1 EAR = 1 µg rétinol + 1 µg ß-carotène/12 + 1 µg α-carotène/24 + 1 µg β-cryptoxanthine/24

k) Les données compilées par la USDA pour quatre types additionnels de caroténoïdes ont été ajoutées à la présente édition du FCÉN :

  • alpha-carotène (α-carotène)
  • lycopène
  • bêta-cryptoxanthine (β-cryptoxanthine)
  • lutéine et zéaxanthine (combinées)

l) La vitamine D est exprimée en microgrammes (µg) ou en unités internationales (UI).

  • 40 UI de vitamine D = 1 µg

Des études récentes ont révélé un lien entre le statut en vitamine D et les résultats pour la santé parmi les Canadiens apparament en bonne santéNote de bas de page 11 et plus particulièrement chez les canadiennes de descendance de l'Asie du sudNote de bas de page 12,Note de bas de page 13. Dans ce contexte, le personnel du FCÉN et de l'USDA a travaillé à la mise à jour et l'ajout des données sur la vitamine D; ce qui a été utile afin d'investiguer les besoins alimentaires en vitamine D chez les groupes vulnérables. Un comité de l'Institute of Medicine, avec représentation canadienne, a publié son rapport en 2011 recommandant la révision des Apports nutritionnels de référence (ANRef) pour la vitamine DNote de bas de page 14.

La méthode d'analyse est basée sur plusieurs étapes dont: la saponification, l'extraction avec solvent(s), purification, suivi de la quantification par CLHP ou MS/CLNote de bas de page 15.

La vitamine D3 ou cholcalciférol est la forme présente naturellement dans les produits animaux et la forme la plus souvent ajoutée aux aliments enrichis. La vitamine D2 ou ergocalciférol est la forme retrouvée dans quelques végétaux et est parfois ajoutée aux aliments enrichis tels les boissons de soya. La base de données donne la somme de D2 et D3 uniquement. Des études récentes indiquent que le métabolite 25-hydroxy-D3, retrouvé dans les produits animaux tels la viande, la volaille et les œufs, pourrait contribuer à la teneur en vitamine DNote de bas de page 15. Cependant, ces valeurs n'ont pas été déterminées pour des échantillons représentatifs à l'échelle du pays donc la contribution de ce métabolite n'est pas reflétée dans le FCÉN.

m) Il existe un certain nombre d'isomères de la vitamine E. Par le passé, nous avons utilisé le plus souvent un calcul des équivalents de vitamine E qui tenait compte des activités de différents isomères. Cependant, la National Academy of SciencesNote de bas de page 10 a déterminé que le seul isomère ayant une activité importante est le RRR-a-tocophérol exprimé en mg. Voilà pourquoi, à présent, l'activité de la vitamine E est exprimée uniquement en milligrammes d'alpha-tocophérol dans le FCÉN. La vitamine E synthétique est appelée tout-rac-α-tocophérol (parfois appelée dl-α-tocopherol) qui contient les formes actives RRR et inactive SSS à part égale. La teneur des aliments enrichis en vitamine E synthétique est convertie en utilisant les facteurs conforment à la monographie de la vitamine E des Produits de santé naturels de Santé CanadaNote de bas de page 16.

  • 1mg  α-tocophérol = 0.5 mg tout-rac-α-tocophérol
  • 1 mg α-tocophérol = 0.45 mg d'acétate de tout-rac-α-tocophérol
  • 1mg α-tocophérol = 0.41 mg succinate de  tout-rac-α-tocophérol succinate

n) La niacine est exprimée à la fois en mg de niacinamide préformée présente dans l'aliment et en équivalents de niacine (ÉN), lequel comprend la niacine pouvant être formée à partir du tryptophane. Il existe deux méthodes pour le calcul des équivalents de niacine (code 409) :

  • En présence de niacine préformée (mg) et de tryptophane (g), la formule suivante s'applique :

tryptophane X 1 000/60 + niacine préformée = ÉN

  • En l'absence de valeur pour le tryptophane, nous supposons que celui-ci équivaut à 1,1 % des protéines totales, et la formule suivante s'applique :

(0,011 X protéines totales) X 1 000/60 + niacine préformée = ÉN

L'USDA indique que leurs valeurs de niacine sont déterminées par méthodes microbiologiques. En ce qui a trait au projet d'échantillonnage et d'analyse des éléments nutritifs PÉAÉN-CAN, les valeurs sont obtenues par dilution isotopique d'un système de chromatographie liquide couplé à un spectromètre de masseNote de bas de page 17.

o) Nous comptons actuellement deux formes dans les aliments qui contribuent à la bioactivité du folate :

  • la forme présente naturellement (folate alimentaire)
  • la forme synthétique ajoutée aux aliments (acide folique)

L'acide folique a une activité supérieure à celle du folate alimentaire. Ainsi, les données peuvent être retrouvées sous différentes formes :

  • acide folique exprimé en µg
  • folate alimentaire ou présent naturellement exprimé en µg
  • la somme arithmétique des deux (sans tenir compte de l'activité) réfère parfois à la folacine totale ou simplement à la teneur en folate exprimée en µg. C'est l'unité qui doit figurer sur les étiquettes nutritionnelles canadiennes
  • équivalents de folate alimentaire (EFA)

1 EFA = (µg d'acide folique x 1,7) + µg de folate alimentaire

L'EFA est maintenant l'unité d'expression la plus couramment utilisée dans le cadre des études récentes sur la santé nutritionnelle de la population.

Ces données supposent que l'ajout d'acide folique satisfait aux exigences réglementairesNote de bas de page 2. En pratique, les excédents sont courants. Lorsqu'une fourchette de quantités est permise, les calculs sont alors fondés sur la médiane.

L'enrichissement est facultatif en ce qui concerne la semoule de maïs, les pâtes et le riz, mais certaines réalités du marché rendent les généralisations possibles. Autrement dit, il existe très peu de producteurs de semoule de maïs, et ceux-ci préfèrent produire un seul type de semoule plutôt que deux (enrichie et non enrichie).

La plupart des pâtes alimentaires fabriquées au Canada sont enrichies. Certaines marques importées ne le sont pas et sont répertoriées séparément dans le FCÉN; toutefois, lorsqu'il s'agit d'un ingrédient entrant dans la fabrication d'un autre aliment, nous supposons que cet ingrédient est enrichi.  Les valeurs pour les pâtes cuites ont été calculées à partir de la différence de teneur en eau entre les pâtes cuites et sèches. Il n'y a pas de facteur de rétention standard pour l'acide folique lors de la transformation par la chaleur (cuisson).

La plupart des types de riz ne sont pas enrichis; seulement le riz précuit est habituellement enrichi.

Les données générées récemment ont utilisé la méthode microbiologique avec trienzymesNote de bas de page 18 qui mesure les folates totaux en incluant l'acide folique des aliments enrichis. L'acide folique est mesuré soit par la méthode microbiologique sans enzyme ou par SM/SM-CLNote de bas de page 19. Le folate alimentaire est alors calculé soit par différence ou en additionnant les pics des quatre formes de folates présents naturellement. Le folate alimentaire est équivalent à la folacine totale dans les aliments qui ne sont pas enrichis car l'acide folique n'est pas présent  naturellement dans les aliments.

p) Les méthodes pour analyser et rapporter la vitamine C, la thiamine, la riboflavine, l'acide pantothénique, la vitamine B6, la vitamine B12, la choline et la bétaïne ainsi que la vitamine K sont identiques à celles détaillées dans la documentation de la mise à jour SR27 de l'USDANote de bas de page 1.

q) Les acides gras sont désignés à partir d'une variété de systèmes de nomenclature. Un grand nombre de ces nomenclatures ont été élaborées avant que ne soient répandues les connaissances sur les isomères spécifiques et géométriques. Dans le cas des acides gras insaturés, le nom usuel et le nom systématique mettent en évidence l'isomère le plus courant, bien que tous les isomères soient inclus dans la valeur. Le descripteur le plus précis des isomères est celui présenté selon un système abrégé faisant appel à des nombres et à des lettres. Le premier chiffre qui figure dans la description de l'élément nutritif (juste avant les deux points) est le nombre d'atomes, tandis que le second (juste après les deux points) correspond au nombre de doubles liaisons dans la chaîne. La lettre « c », « t » ou « i » indique si la liaison est en configuration cis ou trans. Dans le cas des acides gras polyinsaturés, les configurations cis et trans de doubles liaisons successives peuvent être précisées. La lettre « i » indique que cet acide gras polyinsaturé comprend un mélange de liaisons doubles cis et trans et n'est pas un isomère unique mais les pics de l'isomère peuvent difficilement être différenciés dans l'aliment.

  • exemple : 18:2 t,t désigne un acide gras comportant 18 atomes de carbones,
  • 2 doubles liaisons
  • et ces doubles liaisons en configuration trans.

Lorsque l'expression « non différencié » est mentionnée, elle indique que les proportions de cis et de trans sont inconnues étant donné que les valeurs ont été entrées dans la base de données avant que l'analyse individuelle des isomères géométriques ne soit devenue une pratique courante. Il convient de souligner ce fait, surtout pour les aliments des groupes des produits de boulangerie et des grignotises, dont la teneur en gras trans, bien qu'elle puisse être élevée, n'est pas reportée.

Les méthodes actuelles utilisées pour quantifier les acides gras dans les aliments provenant du projet PÉAN-CAN permettent d'identifier séparément les isomères cis et trans. Pour ces aliments, les champs « non différenciés » correspondent à une somme des isomères différenciés.

  • Ex : 18 :2 undiff est la somme de 18:2ccn-6, 18 :2t,t , 18:2i et 18:2cla

Les isomères des acides gras omega-3 et omega-6 sont désignés par n-3 et n-6. Le chiffre qui suit le symbole « n » indique la position de la première double liaison par rapport à l'extrémité méthyle de la chaîne carbonée.

  • Exemple : 18:2 n-6 c,c désigne 18 atomes de carbone,
  • 2 doubles liaisons,
  • la première double liaison indique un oméga 6, et   ces deux doubles liaisons sont en configuration cis
Acides gras répertoriés dans le Fichier canadien sur les éléments nutritifs
Code de l'élément nutritif Symbole de l'élément nutritif (dans le FCÉN) Acide gras Nom systématique Nom usuel des isomères les plus courants
606 TSAT acides gras saturés totaux
607 4:0 4:0 butanoïque butyrique
608 6:0 6:0 hexanoïque caproïque
609 8:0 8:0 octanoïque caprylique
610 10:0 10:0 décanoïque caprique
611 12:0 12:0 dodécanoïque laurique
696 13:0 13:0 tridécanoïque
612 14:0 14:0 tétradécanoïque myristique
613 16:0 16:0 hexadécanoïque palmitique
614 18:0 18:0 octadécanoïque stéarique
615 20:0 20:0 Eicosanoïque arachidique
624 22:0 22:0 Docosanoïque behénique
652 15:0 15:0 pentadécanoïque pentadécylique
653 17:0 17:0 heptadécanoïque margarique
654 24:0 24:0 tétracosanoïque lignocérique
645 MUFA acides gras monoinsaturés totaux
860 12:1 12:1 Lauroléique
625 14:1 14:1 tétradécénoïque myristoléique
697 15:1 15:1 pentadécénoïque
626 16:1undiff 16:1 non différencié hexadécénoïque palmitoléique
673 16:1c 16:1c
662 16 :1t 16:1t
687 17:1 17:1 heptadécénoïque
617 18:1undiff 18:1 non différencié octadécénoïque oléique
674 18:1c 18:1c
663 18:1t 18:1t
628 20:1 20:1 Eicosénoïque gadoléique
630 22:1undiff 22:1 non différencié Docosénoïque érucique
676 22:1c 22:1c
664 22:1t 22:1t
859 24:1undiff 24:1 non différencié tétracosaénoïque nervonique
671 24:1c 24:1c Cis-tétracosaénoïque
646 PUFA Acides gras polyinsaturés totaux
618 18:2 18:2 octadécadiénoïque linoléique
666 18:2i 18:2 isomères trans non spécifiés
675 18:2ccn-6 18:2cc Oméga 6
670 18:2cla 18 :2 acide linoléique conjugué
669 18:2t,t 18:2t,t
619 18:3undiff 18:3 non différencié octadécatriénoïque linolénique
851 18:3cccn-3 18:3ccc Oméga 3 alpha-linolénique
685 18:3cccn-6 18:3ccc Oméga 6 gamma-linolénique
856 18:3i 18:3 isomères trans non spécifiés
627 18:4 18:4 octadécatétraénoïque parinarique
672 20:2cc 20:2cc
689 20:3 20:3 eicosatriénoïque
852 20:3n-3 20:3n-3
853 20:3n-6 20:3n-6
620 20:4 20:4 eicosatétraénoïque
855 20:4n-6 20:4n-6 arachidonique
629 20:5n-3 20:5n-3 eicosapentaénoïque timnodonique
857 21:5 21:5
862 22:2 22:2 docosadiénoïque
861 22:3 22:3
858 22:4n-6 22:4n-6 docosatétraénoïque
631 22:5n-3 22:5n-3 docosapentaénoïque clupanodonique
621 22:6n-3 22:6n-3 docosahexaénoïque

Expression des valeurs

Les valeurs indiquées correspondent à la quantité (g/100 g) réelle de chaque acide gras et ne représentent pas les triglycérides. Les données d'ester méthylique sont converties en grammes d'acide gras disponibles par 100 g de lipides (matières grasses) totaux, en utilisant la méthode des facteurs de conversion SheppardNote de bas de page 21, puis en grammes d'acides gras par 100 g de portion comestible d'aliment à partir de la teneur totale en lipides.

Acides gras totaux

La détermination de chacun des acides gras est faite au moyen d'une méthode analytique différente de celle qui est utilisée pour les matières grasses totales. Par conséquent, il est fréquent que la somme des acides gras soit quelque peu différente de la teneur totale en matières grasses. De plus, les matières grasses totales peuvent inclure d'autres acides gras, des phospholipides ou des stérols et la récupération des acides gras par la méthode AOAC recommandée pour déterminer le profil des acides gras ne prévoit pas une récupération à 100%Note de bas de page 7.

La somme des acides gras individuels peut inclure des acides gras saturés, monoinsaturés et polyinsaturés non répertoriés dans le FCÉN; la somme de leurs valeurs peut donc excéder la somme des acides gras individuels énumérés. Dans de rares cas, la somme des acides gras individuels peut être supérieure à celle des valeurs indiquées pour les acides gras saturés totaux (AGS), les acides gras monoinsaturés (AGM) et les acides gras polyinsaturés (AGP). Ces différences sont généralement dues à l'arrondissement et ne devraient pas être importantes.

Les valeurs de l'acide linoléique conjugué (ALC) ne sont pas incluses dans le total des gras trans car il est discuté que l'ALC a des effets bénéfiques sur la santé et n'a pas les effets néfastes des autres gras trans.

Dans le cas des aliments composés ou de marque, les données de l'industrie n'étaient souvent disponibles que pour les classes d'acides gras (AGS, AGM et AGP), obligatoires pour l'étiquetage des aliments; et n'étaient pas disponibles pour les acides gras individuels.

Le tableau 3 de l'annexe énumère les acides gras qui sont inclus dans les différents totaux: acides gras monoinsaturés, polyinsaturés, saturés, etc.

Les isomères d'acides gras omégas suivants sont présents dans le FCÉN.

Les acides gras omégas
Code de l'élément nutritif Nom de l'acide gras
Note: Les isomères oméga-3 arachidonique et oméga-6 docosapentaénoïque existent dans la nature, mais la USDA ne les présente pas comme des codes d'éléments nutritifs séparés.
oméga 6
675 acide gras, polyinsaturé, 18:2n6cc, linoléique
685 acide gras, polyinsaturé, 18:3n6ccc, gamma linoléique
689 acide gras, polyinsaturé, 20:3, éicosatriénoïque
855 acide gras, polyinsaturé, 20:4n-6,  arachidonique
858 acide gras, polyinsaturé, 22:4n-6, docosatétraénoïque
oméga 3
851 acide gras, polyinsaturé, 18:3n3ccc, alpha linolénique
852 acide gras, polyinsaturé, 20:3n-3
629 acide gras, polyinsaturé, 20:5n-3, eicosapentaénoïque
631 acide gras, polyinsaturé, 22:5n-3, docosapentaénoïque
621 acide gras, polyinsaturé, 22:6n-3, docosahexaénoïque

Lorsque les données étaient suffisantes, nous avons rapporté les sommes d'oméga-3 (code de l'élément nutritif 902) et d'oméga-6 (code de l'élément nutritif 903).

r) Le cholestérol est présent dans les aliments d'origine animale seulement; aussi la valeur « zéro » est-elle attribuée pour la teneur en cholestérol des aliments d'origine végétale (source de l'élément nutritif : code 12).

s) Les acides aminés sont extraits en trois groupes : le trytophane, la méthionine et la cystéine et les 18 autres acides aminés. Tous les échantillons du programme PÉAÉN-CAN ont été analysés par CLUP-SM/SMNote de bas de page 21.

Description du contenu des fichiers

La section qui suit décrit certains des aspects les plus pratiques du contenu des fichiers. Veuillez consulter la section « Télécharger les fichiers » pour des renseignements plus détaillés concernant la structure, les noms et/ou types de champs, etc., ainsi que les liens appropriés.

A. Fichier des noms d'aliments

a) Code canadien de l'aliment

Le code de l'aliment est un nombre à quatre chiffres qui identifie chaque aliment sans toutefois décrire ou classifier l'aliment de quelque façon qui soit et qui ne changera pas au fil du temps. Il ne correspond pas à la clé primaire. Vous référez au document « Structure de fichier » pour plus de détails.

Ceux qui veulent retracer des renseignements pour savoir si un aliment est tiré ou non d'un aliment de la base de données de l'USDA devront consulter le champ COUNTRY_C (uniquement disponible dans la version téléchargeable complète du FCÉN).

b) Code du groupe d'aliments

Les aliments sont présentement regroupés, en fonction de leurs similarités, dans 23 groupes différents.

Codes du groupe d'aliments et descriptions
Code du groupe d'aliments Description
1 produits laitiers et produits d'œufs
2 épices et fines herbes
3 aliments pour bébé
4 matières grasses et huiles
5 produits de volaille
6 potages et sauces
7 saucisses et viandes froides
8 céréales pour petit déjeuner
9 fruits et jus de fruits
10 produits du porc
11 légumes et produits végétaux
12 noix et graines
13 produits du bœuf
14 boissons
15 poissons, mollusques et crustacés
16 légumineuses et produits de légumineuses
17 agneau, veau et gibier
18 produits de boulangerie
19 sucreries
20 céréales, grains et pâtes
21 aliments prêts-à-manger
22 mets composés
25 grignotises

c) Code de source de l'aliment

La modification du code de source de l'aliment indique quelle place occupe le contenu canadien dans le profil nutritionnel complet de l'aliment.

Code de la source de l'aliment
Code de la source de l'aliments Description
0 aliment extrait des données de l'USDA : aucune modification apportée
1 aliment extrait des données de l'USDA : certains éléments nutritifs ont été modifiés afin de répondre aux exigences de la réglementation canadienne
3 aliment extrait des données de l'USDA : certains éléments nutritifs du produit canadien ont été analysés
4 aliment extrait des données de l'USDA : certains éléments nutritifs du produit canadien ont été calculés
6 aliment extrait des données de l'USDA : les valeurs de certains éléments nutritifs ont été fournies par les fabricants du produit canadien
9 données provenant d'une base de données internationale autre que celle de l'USDA
10 aliment extrait des données de l'USDA : certains éléments nutritifs du produit canadien ont été analysés. L'aliment a été retranché de la base de données de l'USDA
11 aliment extrait des données de l'USDA : aucune modification apportée. L'aliment a été retranché de la base de données de l'USDA
12 aliment extrait des données de l'USDA : information provenant des fichiers des données d'enquête de l'USDA
20 aliment disponible sur le marché canadien, mais absent des données de l'USDA : aucune modification apportée à la base de données de l'Enquête nutrition Canada (1970-1972)
23 aliment disponible sur le marché canadien : les éléments nutritifs importants du produit canadien ont été analysés
24 aliment disponible sur le marché canadien, mais absent des données de l'USDA : les éléments nutritifs importants du produit canadien ont été calculés
26 aliment disponible sur le marché canadien, mais absent des données de l'USDA : les valeurs ont été fournies par les fabricants du produit canadien
28 aliment traditionnel
35 compilation de recette
36 aliment considéré comme étant un ingrédient
37 aliment provient du programme d'échantillonnage et d'analyse du FCÉN (PÉAÉN-CAN)

d) De l'information descriptive sur les aliments est incluse dans les versions française et anglaise de ce fichier. Le nom des aliments est disponible en une longueur de champ et ne renferme aucune abréviation. Il peut comporter jusqu'à 255 caractères de long. Une hiérarchie systématique est utilisée pour enregistrer les noms usuels des aliments.

exemples :

  • poulet à griller, haut de cuisse, viande et peau, bouilli
  • céréale, prête-à-manger, Cheerios: miel et noix, General Mills
  • soupe, crème, champignons, conserve, condensée, réduite en gras, lait 2% M.G. ajouté

B. Fichier des teneurs en éléments nutritifs

La teneur en éléments nutritifs renferme les quantités d'éléments nutritifs par 100 g d'aliment (portion comestible). Les champs uniques comprennent :

a) Le code de l'élément nutritif - les codes des éléments nutritifs composés de trois chiffres sont maintenus, tels qu'ils ont été adoptés du système de l'USDA. Ils ne sont pas classés par ordre alphabétique ni séquentiel.

b) La valeur moyenne de toutes les données disponibles pour une portion comestible de 100 grammes d'aliment.

c) Les erreurs-types des échantillons, des échantillons composites ou des articles de référence.

d) Le nombre d'observations ou le nombre d'échantillons sur lesquels les données sont fondées. En l'absence d'erreurs-types ou d'un nombre d'échantillons, les valeurs ont été attribuées ou calculées à partir d'une autre forme de l'aliment ou d'un aliment semblable, ou fondées sur les calculs d'une recette.

e) La source des données sur la teneur en éléments nutritifs

Le FCÉN fournit un code ou un indicateur numérique qui indique à l'utilisateur l'origine ou le type des données.

Types de données contenues dans le FCÉN

analysées
Indiquent la moyenne, l'erreur-type et le nombre d'observations
calculées
Indiquent uniquement la valeur moyenne. Aucune analyse véritable n'est effectuée, mais les calculs sont assez simples.  Exemple : soupe diluée conformément aux instructions figurant sur l'étiquette.
recettes
Valeurs calculées basées sur la proportion des ingrédients
imputées
Indiquent uniquement la valeur moyenne. La personne qui a compilé les données a imputé (attribué) des valeurs après avoir consulté des experts ou des publications scientifiques.
provisoires
Peuvent indiquer la moyenne, l'erreur-type et le nombre d'observations, mais certains aspects de l'échantillonnage et/ou des méthodes d'analyses doivent être vérifiés.
base de données britannique - McCance et Widdowson
Sources des éléments nutritifs
Code de la source de l'élément nutritif Description
0 aucune modification de l'USDA
1 élément nutritif modifié pour répondre aux exigences de la réglementation canadienne
2 élément nutritif calculé d'après des données autres que celles de l'USDA
3 élément nutritif analysé dans un laboratoire du gouvernement canadien
4 élément nutritif calculé d'après des données de l'USDA
5 élément nutritif auquel on a imputé des valeurs provenant d'un aliment semblable de l'USDA
6 élément nutritif fourni par l'industrie canadienne; documentation incomplète
7 élément nutritif d'un produit canadien analysé dans un laboratoire non gouvernemental
8 valeur de l'élément nutritif provenant d'un aliment créé pour l'Enquête nutrition Canada
9 élément nutritif provenant de l'information nutritionnelle de l'étiquette
10 élément nutritif provenant de la littérature scientifique
12 la valeur de l'élément nutritif est estimée à zéro
14 données provisoires
15 élément nutritif auquel on a imputé des valeurs provenant de données autres que celles de l'USDA
16 champ calculé
17 calculé à partir de données analytiques canadiennes
51 calculé à partir d'une recette
82 Danish Food Composition Databank (Revision 5.0) - Danish Institute for Food and Veterinary Research. Composition des aliments danois
83 Fineli. 1999-2003. Finnish Food Composition Database. National Public Health Institute. Composition des aliments finlandais
84 McCance and Widdowson’s The Composition of Foods. Base de données du Royaume-Uni.

C) Fichier des facteurs de conversion

Facteurs de conversion de la taille d'une portion

Les facteurs de conversion sont des nombres par lesquels la teneur en éléments nutritifs de chaque aliment peut être multipliée pour calculer les valeurs nutritives des portions décrites. D'un point de vue mathématique, ils représentent le poids de la portion décrite divisé par 100 (ce diviseur, de même que les valeurs nutritives, sont enregistrés par 100 g de poids de l'aliment).  La formule suivante est utilisée pour calculer la valeur nutritive par mesure courante :

  • N = V*P/100 où

N = valeur nutritive par mesure courante
V = valeur nutritive par 100g (toutes les valeurs nutritives sont par 100g de portion comestible dans la base de données)
P = poids de la portion en grammes

  • En multipliant les teneurs par les facteurs, on obtient la quantité d'éléments nutritifs par portion comestible décrite dans le fichier (p. ex. un fruit; 100 mL de purée). Ce sont là des poids génériques d'une portion décrite qui pourraient différer des marchés locaux (p. ex. les aliments biologiques sont généralement plus petits et les légumes d'automne, plus gros). Si ce point s'avère déterminant pour une étude, alors on peut envisager de peser chaque aliment visé et d'utiliser plutôt ces dernières valeurs.
  • Les poids des aliments sont donnés pour la portion comestible uniquement.  Par exemple, le poids d'une pomme ne comprends pas le cœur ni la queue et une cuisse de poulet ne comprends pas l'os, etc.
  • Toutes les valeurs sont exprimées en mesures métriques. Les équivalents métriques employés dans les conversions sont indiqués au tableau 1. Toutes les mesures linéaires sont en millimètres ou en centimètres.

D) Fichier des portions non comestibles/quantités

La portion non comestible désigne les constituants d'aliments impropres à la consommation (p. ex. graines, os, peau, etc.). Pour les viandes dites crues, nous indiquons des portions non comestibles crues. Il en est de même pour les viandes cuites, où les portions non comestibles sont cuites. Dans le cas des coupes de viande qui contiennent un os, tous les tissus conjonctifs présents sont inclus dans la valeur indiquée pour l'os. Le gras séparable ne fait pas partie de la portion non comestible si la viande est décrite en tant que viande « maigre et gras ». La viande maigre est constituée de tissus musculaires pouvant être séparés facilement de la coupe intacte lors de la dissection et comprend le persillage (les rainures de gras à l'intérieur du muscle).

E) Fichier des rendements/quantités

Parfois, il est plus utile d'indiquer le rendement de l'aliment comestible cuit à partir de l'aliment cru tel qu'à l'achat ou cru avec la portion non comestible.  Ces rendements reflètent les pertes dues à la portion non comestible et aux pertes de cuisson (eau et/ou évaporation).  Nous ne pouvons pas appliquer ces rendements aux données d'aliments crus pour « obtenir par calcul les valeurs de l'aliment cuit », puisque d'autres facteurs doivent être pris en considération dans de tels calculs, comme la rétention des éléments nutritifs. Subsidiairement ils peuvent refléter le gain de la teneur en eau si préparé à partir d'un produit sec (ex: mélange à pouding).

Annexes

Tableau 1 - Équivalences métriques des unités de mesure
Mesures américaines (US) et impériales (imp.) Équivalences métriques Mesures métriques domestiques canadiennes
volume 1 cuillerée à thé 4,9 ml 5 ml s/o
1 cuillerée à table 14,8 ml 15 ml s/o
1 once liquide (US) 29,57 ml s/o s/o
1 once liquide (imp.) 28,41 ml s/o s/o
1 tasse (8 onces liquides, US) 236,6 ml 250 ml s/o
1 chopine (16 onces liquides, imp.) 473,2 ml s/o s/o
1 chopine (20 onces liquides, imp.) 568,3 ml 500 ml s/o
1 pinte (32 onces liquides, US) 946,4 ml s/o s/o
1 pinte (40 onces liquides, imp.) 1136,5 ml 1 L s/o
1 gallon (128 onces liquides, US) 3786 ml s/o s/o
1 gallon (160 onces liquides, imp.) 4546 ml 4 L s/o
1 pouce cube 16,39 ml 2,54 cm3 15,63 ml
longueur 1 pouce 2,54 cm
25,40 mm
s/o s/o
poids 1 once 28,35 g s/o s/o
1 livre 453,6 g s/o s/o
1 tasse (volaille et viandes cuites coupées et en dés) 140 g 250 ml 148 g
1 tasse (volaille et viandes hachées cuites) 110 g 250 ml 116 g
énergie 1 kilocalorie 4,184 kJ s/o s/o

Tableau 2 - Liste des définitions

cuillère à thé comble
désigne une cuillerée à thé ordinaire plutôt qu'une mesure standardisée
non pressé
mesure remplie sans presser l'aliment
pressé
mesure qui contient la quantité maximale de l'aliment, pressé mais sans  altération de sa structure
paré
la peau est enlevée avec un peu de chair adhérente
pelé
la peau est enlevée avec un minimum de chair adhérente
Tableau 3 : Liste des acides gras qui contribuent aux différents types de gras
Code de l'élément nutritif Symbole TSAT MUFA PUFA TRFA TRMO TRPO oméga 3 oméga 6

* Seulement un des deux devrait être inclus dans le total de TCPO car il s'agit du même élément nutritif : 620, 855

607 4:0 X
608 6:0 X
609 8:0 X
610 10:0 X
611 12:0 X
696 13:0 X
612 14:0 X
652 15:0 X
613 16:0 X
653 17:0 X
614 18:0 X
615 20:0 X
624 22:0 X
654 24:0 X
860 12:1 X
625 14:1 X
697 15:1 X
626 16:1undiff X
673 16:1c
662 16:1t X X
687 17:1 X
617 18:1undiff X
674 18:1c
663 18:1t X X
628 20:1 X
630 22:1undiff X
676 22:1c
664 22:1t X X
859 24:1undiff X
671 24:1c
618 18:2undiff X
675 18:2ccn-6 X
669 18:2t,t X X
666 18:2i X X
670 18:2cla NON NON
665 18:2t X X
619 18:3undiff X
851 18:3cccn-3 X
685 18:3cccn-6 X
856 18:3i X X
627 18:4 X
672 20:2cc X
689 20:3 X
852 20:3n-3 X
853 20:3n-6 X
620 20:4 X
855 20:4n-6 X
629 20:5n-3 X X
857 21:5 X
862 22:2 X
861 22:3 X
858 22:4n-6 X X
631 22:5n-3 X X
621 22:6n-3 X X

Les valeurs de l'acide linoléique conjugué (ALC) ne sont pas incluses dans le total des gras trans car il est discuté que l'ALC a des effets bénéfiques sur la santé et n'a pas les effets néfastes des autres gras trans.

Légende :

TSAT
acides gras (a.g.) saturés totaux
TRMO
a. g. trans monoénoïques totaux
MUFA
a. g. monoinsaturés totaux
TRPO
a. g. polyénoïques totaux
PUFA
a. g. polyinsaturés totaux
Oméga 3
a. g. oméga 3 polyinsaturés totaux
TRFA
a. g. trans totaux
Oméga 6
a. g. oméga 6 polyinsaturés totaux
X
acides gras présent

Références

Sommaire des sources d'éléments nutritifs
Code de la source de l'élément nutritif Description Nombre d'éléments nutritifs Pourcentage
0 aucune modification de l'USDA. 320145 57.25
1 élément nutritif modifié pour répondre aux exigences de la réglementation canadienne. 1608 0.29
2 élément nutritif calculé d'après des données autres que celles de l'USDA. 20000 3.58
3 élément nutritif analysé dans un laboratoire du gouvernement canadien. 37560 6.72
4 élément nutritif calculé d'après des données de l'USDA. 16911 3.02
5 élément nutritif auquel on a imputé des valeurs provenant d'un aliment semblable de l'USDA. 11959 2.14
6 élément nutritif fourni par l'industrie canadienne; documentation incomplète. 2648 0.47
7 élément nutritif d'un produit canadien analysé dans un laboratoire non gouvernemental. 10264 1.84
8 valeur de l'élément nutritif provenant d'un aliment créé pour l'Enquête nutrition Canada. 582 0.10
9 élément nutritif provenant de l'information nutritionnelle de l'étiquette. 634 0.11
10 élément nutritif provenant de la littérature scientifique. 4227 0.76
12 la valeur de l'élément nutritif est estimée à zéro. 80963 14.48
14 données provisoires. 4007 0.72
15 élément nutritif auquel on a imputé des valeurs provenant de données autres que celles de l'USDA. 1634 0.29
16 champ calculé 151 0.03
17 calculé à partir de données analytiques canadiennes 29967 5.36
51 calculé à partir d'une recette 12858 2.30
82 Danish Food Composition Databank (Revision 5.0) - Danish Institute for Food and Veterenary Research. Composition des aliments danois 30 0.01
83 Fineli. 1999-2003. Finnish Food Composition Database. National Public Health Institute. Composition des aliments finlandais 26 0.00
84 McCance and Widdowson’s The Composition of Foods. Base de données du Royaume-Uni. 0 0

Liste des codes des éléments nutritifs

Pourcentage des aliments ayant une valeur pour l'élément nutritif indiqué. Pour chaque élément nutritif, le pourcentage est calculé en divisant le nombre d'aliments ayant une valeur par le nombre total d'aliments dans la base de données.

Code Symbole Unité Nom de l'élément nutritif # décimales # d'aliments Pourcentage
203 PROT g Protéines 2 5690 100.00
204 FAT g Lipides totaux 2 5690 100.00
205 CARB g Glucides totaux (par différence) 2 5690 100.00
207 ASH g Cendres, totales 1 5689 99.98
208 KCAL kCal Énergie (kilocalories) 0 5690 100.00
209 STAR g Amidon 2 1935 34.01
210 SUCR g Sucrose 2 2646 46.50
211 GLUC g Glucose 2 2639 46.38
212 FRUC g Fructose 2 2635 46.31
213 LACT g Lactose 2 2614 45.94
214 MALT g Maltose 2 2592 45.55
221 ALCO g Alcool 1 5365 94.29
245 OXAL mg Acide oxalique 0 51 0.90
255 H2O g Eau 2 5690 100.00
260 MANN g Mannitol 3 1377 24.20
261 SORB g Sorbitol 3 1386 24.36
262 CAFF mg Caféine 0 5378 94.52
263 THBR mg Théobromine 0 5352 94.06
268 KJ kJ Énergie (kilojoules) 0 5689 99.98
269 TSUG g Sucres totaux 2 4644 81.62
287 GAL g Galactose 2 2568 45.13
291 TDF g Fibres alimentaires totales 1 5467 96.08
301 CA mg Calcium 0 5639 99.10
303 FE mg Fer 2 5639 99.10
304 MG mg Magnésium 0 5476 96.24
305 P mg Phosphore 0 5537 97.31
306 K mg Potassium 0 5525 97.10
307 NA mg Sodium 0 5646 99.23
309 ZN mg Zinc 2 5469 96.12
312 CU mg Cuivre 3 5419 95.24
315 MN mg Manganèse 3 5104 89.70
317 SE µg Sélénium 1 4967 87.29
319 RT-µG µg Rétinol 0 5190 91.21
320 RAE µg Équivalents d'activité du rétinol 0 5430 95.43
321 BC-µG µg Béta carotène 0 5037 88.52
322 AC-µG µg Alpha-carotène 0 3350 58.88
323 ATEQ mg Alpha-tocophérol 0 4135 72.67
324 D-IU IU Vitamine D (unités internationales) 3 4998 87.84
325 D2 µg Vitamine D2 (ergocalciférol) 1 346 6.08
328 D-µG µg Vitamine D (D2+D3) 1 5001 87.89
334 CRYPX µg Bêta-cryptozanthine 0 3356 58.98
337 LYCPN µg Lycopène 0 3366 59.16
338 LUT+ZEA µg Lutéine et zéaxanthine 0 3344 58.77
341 BTMG mg Béta-tocophérol 0 761 13.37
342 GTMG mg Gamma-tocophérol 0 768 13.50
343 DTMG mg Delta- tocophérol 0 762 13.39
401 VITC mg Vitamine C 1 5506 96.77
404 THIA mg Thiamine 3 5410 95.08
405 RIBO mg Riboflavine 3 5429 95.41
406 N-MG mg Niacine (acide nicotinique) préformée 3 5456 95.89
409 N-NE NE Équivalent en niacine totale 3 5456 95.89
410 PANT mg Acide pantothénique 3 4754 83.55
415 B6 mg Vitamine B-6 3 5293 93.02
417 FOLA µg Folacine totale 0 5282 92.83
418 B12 µg Vitamine B-12 2 5336 93.78
421 CHOLN mg Choline, total 1 2877 50.56
430 VITK µg Vitamine K 1 3174 55.78
431 FOAC µg Acide folique 0 5530 97.19
432 FOLN µg Folates présents naturellement 0 5187 91.16
435 DFE µg Équivalents de folate alimentaire (ÉFA) 0 5191 91.23
454 BETN mg Bétaine 1 1101 19.35
501 TRP g Tryptophane 3 3855 67.75
502 THR g Thréonine 3 3908 68.68
503 ISO g Isoleucine 3 3912 68.75
504 LEU g Leucine 3 3908 68.68
505 LYS g Lysine 3 3926 69.00
506 MET g Méthionine 3 3923 68.95
507 CYS g Cystine 3 3848 67.63
508 PHE g Phénylalanine 3 3908 68.68
509 TYR g Tyrosine 3 3879 68.17
510 VAL g Valine 3 3912 68.75
511 ARG g Arginine 3 3899 68.52
512 HIS g Histidine 3 3906 68.65
513 ALA g Alanine 3 3854 67.73
514 ASP g Acide aspartique 3 3840 67.49
515 GLU g Acide glutamique 3 3857 67.79
516 GLY g Glycine 3 3855 67.75
517 PRO g Proline 3 3847 67.61
518 SER g Serine 3 3846 67.59
521 HYP g Hydroxyproline 3 607 10.67
550 ASPA mg Aspartame 0 87 1.53
573 ATMG-A Alpha- tocophérol, ajouté 2 459 8.07
578 B12-A µg Vitamine B-12, ajoutée 2 472 8.30
601 CHOL mg Cholestérol 0 5496 96.59
605 TRFA g Acides gras trans totaux 3 5040 88.58
606 TSAT g Acides gras saturés totaux 3 5469 96.12
607 4:0 g Acides gras saturés, 4:0, butanoïque 3 3851 67.68
608 6:0 g Acides gras saturés, 6:0, hexanoïque 3 3874 68.08
609 8:0 g Acides gras saturés, 8:0, octanoïque 3 4022 70.69
610 10:0 g Acides gras saturés, 10:0, décanoïque 3 4326 76.03
611 12:0 g Acides gras saturés, 12:0, dodécanoïque 3 4489 78.89
612 14:0 g Acides gras saturés, 14:0, tétradécanoïque 3 4902 86.15
613 16:0 g Acides gras saturés, 16:0, hexadécanoïque 3 5088 89.42
614 18:0 g Acides gras saturés, 18:0, octadécanoïque 3 5075 89.19
615 20:0 g Acides gras saturés, 20:0, eïcosanoïque 3 2041 35.87
617 18:1undiff g Acides gras monoinsaturés, 18:1non différencié, octadécénoïque 3 5112 89.84
618 18:2undiff g Acides gras polyinsaturés, 18:2non différencié, linoléique, octadécadiénoïque 3 5129 90.14
619 18:3undiff g Acides gras polyinsaturés, 18:3non différencié, linolénique, octadécatriénoïque 3 5034 88.47
620 20:4 g Acides gras polyinsaturés, 20:4, arachidonique 3 4482 78.77
621 22:6n-3 g Acides gras polyinsaturés,  22:6 n-3, docosahexaénoïque 3 5553 97.59
624 22:0 g Acides gras saturés, 22:0, docosanoïque 3 1999 35.13
625 14:1 g Acides gras monoinsaturés, 14:1, tétradécénoïque 3 2024 35.57
626 16:1undiff g Acides gras monoinsaturés, 16:1non différencié, hexadécénoïque 3 4854 85.31
627 18:4 g Acides gras polyinsaturés, 18:4, octadécatétraénoïque 3 3909 68.70
628 20:1 g Acides gras monoinsaturés, 20:1, eïcosénoïque 3 3931 69.09
629 20:5n-3 g Acides gras polyinsaturés, 20:5 n-3, eïcosapentaénoïque 3 4384 77.05
630 22:1undiff g Acides gras monoinsaturés, 22:1non différencié, docosénoïque 3 4158 73.08
631 22:5n-3 g Acides gras polyinsaturés, 22:5 n-3, docosapentaénoïque 3 5541 97.38
636 TPST mg Stérols végétaux totaux 0 695 12.21
638 STIG mg Stigmastérol 0 507 8.91
639 CAMPSTR mg Campéstérol 0 290 5.10
645 MUFA g Acides gras monoinsaturés totaux 3 5376 94.48
646 PUFA g Acides gras polyinsaturés totaux 3 5374 94.45
652 15:0 g Acides gras saturés, 15:0, pentadécanoïque 3 1918 33.71
653 17:0 g Acides gras saturés, 17:0, heptadécanoïque 3 1967 34.57
654 24:0 g Acides gras saturés, 24:0, tétrasanoïque 3 1741 30.60
662 16:1t g Acides gras monoinsaturés, 16:1t, hexadécénoïque 3 1731 30.42
663 18:1t g Acides gras monoinsaturés, 18:1t, octadécénoïque 3 1572 27.63
664 22:1t g Acides gras monoinsaturés, 22:1t, docosénoïque 3 2707 47.57
666 18:2i g Acides gras polyinsaturés, 18:2i, linoléique, octadécadiénoïque 3 1358 23.87
669 18:2tt g Acides gras polyinsaturés, 18:2t,t, octadécadiénoïque 3 1068 18.77
670 18:2cla g Acides gras polyinsaturés conjugués, 18:2 cla, linoléique, octadécadiénoïque 3 1359 23.88
671 24:1c g Acides gras monoinsaturés, 24:1c, tétracosénoïque 3 1542 27.10
672 20:2cc g Acides gras polyinsaturés, 20:2 c,c eïcosadiénoïque 3 1836 32.27
673 16:1c g Acides gras monoinsaturés, 16:1c, hexadécénoïque 3 1767 31.05
674 18:1c g Acides gras monoinsaturés, 18:1c, octadécénoïque 3 1558 27.38
675 18:2ccn-6 g Acides gras polyinsaturés, 18:2 c,c n-6, linoléique, octadécadiénoïque 3 2436 42.81
676 22:1c g Acides gras monoinsaturés, 22:1c, docosénoïque 3 2778 48.82
685 18:3cccn-6 g Acides gras polyinsaturés, 18:3 c,c,c n-6, g-linolénique, octadécatriénoïque 3 5383 94.60
687 17:1 g Acides gras monoinsaturés, 17:1, heptadécénoïque 3 1787 31.41
689 20:3 g Acides gras polyinsaturés, 20:3, eïcosatriénoïque 3 3368 59.19
693 TRMO g Acides gras trans monoénoïques totaux 3 1441 25.33
695 TRPO g Acides gras trans polyénoïques totaux 3 1360 23.90
696 13:0 g Acides gras saturés, 13:0, tridécanoïque 3 449 7.89
697 15:1 g Acides gras monoinsaturés, 15:1, pentadécénoïque 3 1640 28.82
802 TMOS g Monosaccharides totaux 0 1880 33.04
803 TDIS g Disaccharides totaux 0 1866 32.79
851 18:3cccn-3 g Acides gras polyinsaturés, 18:3 c,c,c  n-3, linolénique, octadécatriénoïque 3 4738 83.27
852 20:3n-3 g Acides gras polyinsaturés, 20 :3 n-3 3 5186 91.14
853 20:3n-6 g Acides gras polyinsaturés, 20:3 n-6, eïcosatriénoïque 3 5169 90.84
855 20:4n-6 g Acides gras polyinsaturés, 20:4 n-6, eïcosatriénoïque 3 3065 53.87
856 18:3i g Acides gras polyinsaturés, 18:3i, linolénique, octadécatriénoïque 3 1271 22.34
857 21:5 g Acides gras polyinsaturés,  21:5 956 16.80
858 22:4n-6 g Acides gras polyinsaturés, 22:4n-6, docosatétraénoïque 3 1461 25.68
859 24:1undiff g Acides gras monoinsaturés, 24:1non différencié, tétracosénoïque 3 1140 20.04
860 12:1 g Acides gras monoinsaturés, 12:1, lauroleic 3 351 6.17
861 22:3 g Acides gras polyinsaturés, 22:3 3 936 16.45
862 22:2 g Acides gras polyinsaturés, 22:2, docosadiénoïque 3 1000 17.57
902 TOmega n-3 g Acides gras polyinsaturés totaux, oméga n-3 3 1973 34.67
903 TOmega n-6 g Acides gras polyinsaturés totaux, oméga n-6 3 1979 34.78

Directives entourant le droit d'auteur - Fichier canadien sur les éléments nutritifs

Le Fichier canadien sur les éléments nutritifs peut être téléchargé et utilisé à des fins commerciales et non commerciales, sans autorisation préalable.

Nous seules exigences sont les suivantes :

  • Que les utilisateurs fassent preuve d'une diligence raisonnable en s'assurant de l'exactitude du matériel reproduit.  Vous ne pouvez pas modifier les valeurs nutritives mais vous pouvez calculer les valeurs nutritives en fonction d'une portion autre que la portion de 100 grammes employée dans le FCÉN.
  • Que Santé Canada soit cité en tant que source (Fichier canadien sur les éléments nutritifs, 2015);
  • Le FCEN est fourni « tel quel », sans garantie ni condition de quelque nature que ce soit, y compris les garanties ou les conditions implicites de qualité marchande et d'adaptabilité à des fins particulières. Santé Canada ne garantit pas que le FCÉN  est exempt d'erreurs.
  • Que la reproduction ne soit pas présentée comme la version officielle des documents, ni comme résultant d'une affiliation avec Santé Canada ou d'une autorisation spéciale.
  • Que les utilisateurs comprennent que le FCÉN se veut un outil de Que les utilisateurs comprennent que le FCÉN se veut un outil de référence seulement et ne remplace en aucun cas l'avis d'un médecin.

Consulter le Droit d'auteur de la Couronne pour de plus amples renseignements.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :