ARCHIVÉE - Recherche relative à la prévalence des allergies et des intolérances alimentaires

Étude sur la prévalence des allergies au Canada publiée en juillet 2010

Santé Canada et AllerGen (le Réseau des allergies, des gènes et de l'environnement des Réseaux de centres d'excellence du Canada) soutiennent l'étude SCAAALAR (Surveying Canadians to Assess the prevalence of common food Allergies and Attitudes towards food Labelling and Risk), une initiative de recherche entreprise par les universités McGill et McMaster. Cette enquête canadienne de grande envergure sur la prévalence des allergies alimentaires a été lancée en juin 2008. Celle-ci procure une meilleure estimation de la prévalence des allergies alimentaires courantes au Canada, de même qu'elle permet une meilleure compréhension des attitudes et des comportements des personnes vivant avec ce trouble de la santé.

Le premier objectif de l'étude SCAAALAR consistait à déterminer la prévalence des allergies aux arachides, aux noix, au poisson, aux mollusques et crustacés ainsi qu'aux graines de sésame dans la population canadienne. Les allergènes qui ont fait l'objet de l'étude sont responsables de la majorité des réactions anaphylactiques graves/fatales.

Une enquête téléphonique aléatoire a été réalisée dans les 10 provinces canadiennes. L'allergie alimentaire a été définie comme perçue (sur la base d'un autosignalement), probable (sur la base d'antécédents convaincants ou du diagnostic d'un médecin) ou confirmée (sur la base d'une histoire clinique documentée et des tests de confirmation de la maladie).

Parmi les 10 596 ménages dont la participation a été sollicitée en 2008 et en 2009, 3 666 ont répondu (taux de participation de 34,6 %), dont 3 613, représentant 9 667 personnes, ont rempli le questionnaire en entier. Les données sur la prévalence des allergies perçues, probables et confirmées sont présentées dans le tableau ci-dessous. Les résultats révèlent des divergences entre les allergies alimentaires perçues et confirmées. La prévalence des allergies confirmées est plus faible, car 1) il est difficile d'obtenir les résultats lorsqu'un test a été réalisé et 2), dans plusieurs cas, aucun test de confirmation n'est disponible. Par conséquent, chez plusieurs personnes, l'allergie alimentaire a fait l'objet d'un autosignalement. Cependant, elles n'ont jamais obtenu de leur médecin une confirmation du diagnostic d'allergie alimentaire. Une utilisation plus généralisée des tests de confirmation pourrait contribuer à établir un diagnostic plus précis chez les personnes qui affirment être atteintes d'allergies alimentaires. Des directives recommandant l'utilisation accrue des tests de confirmation en général et des tests de provocations orales en particulier devraient être diffusés. Elle pourrait contribuer à préciser le diagnostic chez les personnes dont les antécédents d'allergies alimentaires sont incertains.

Estimations de la prévalence des allergies alimentaires perçues, probables et confirmées

Enfants (%) (IC 95 %)
Arachides Noix Poisson Mollusques et crustacés Graines de sésame
Perçue 1.77 (1.21-2.33) 1.73 (1.16-2.30) 0.18 (0.00-0.36) 0.55 (0.21-0.88) 0.23 (0.03-0.43)
Probable 1.68 (1.14-2.23) 1.59 (1.04-2.14) 0.18 (0.00-0.36) 0.50 (0.18-0.82) 0.23 (0.03-0.43)
Confirmée 1.03 (0.67-1.39) 0.69 (0.40-0.97) 0 0.06 (0.01-0.10) 0.03 (0.00-0.06)
Adultes (%) (IC 95 %)
Arachides Noix Poisson Mollusques et crustacés Graines de sésame
Perçue 0.78 (0.58-0.97) 1.07 (0.84-1.30) 0.60 (0.43-0.78) 1.91 (1.60-2.23) 0.07 (0.01-0.13)
Probable 0.71 (0.52-0.90) 1.00 (0.78-1.23) 0.56 (0.39-0.73) 1.69 (1.39-1.98) 0.05 (0.00-0.11)
Confirmée 0.26 (0.18-0.34) 0.35 (0.27-0.44) 0.12 (0.08-0.16) 0.71 (0.58-0.84) 0.01 (0.00-0.02)
Cohorte entière (%) (IC 95 %)
Arachides Noix Poisson Mollusques et crustacés Graines de sésame
Perçue 1.00 (0.80-1.20) 1.22 (1.00-1.44) 0.51 (0.37-0.65) 1.60 (1.35-1.86) 0.10 (0.04-0.17)
Probable 0.93 (0.74-1.12) 1.14 (0.92-1.35) 0.48 (0.34-0.61) 1.42 (1.18-1.66) 0.09 (0.03-0.15)
Confirmée 0.61 (0.47-0.74) 0.68 (0.54-0.83) 0.10 (0.07-0.14) 0.73 (0.59-0.86) 0.03 (0.01-0.06)

La deuxième partie de l'étude SCAAALAR a porté sur les attitudes du public en général à l'égard de l'allergie alimentaire et sur l'efficacité de l'étiquetage des aliments qui signale aux consommateurs la présence d'allergènes. Une fois publiées, ces observations seront essentielles, car elles permettront d'éclairer la façon d'assurer la sécurité des consommateurs vis à vis des allergies alimentaires au moyen de meilleures pratiques d'étiquetage au Canada.

Les renseignements recueillis grâce à cette enquête aideront le gouvernement du Canada à définir les ressources requises en matière de santé et d'éducation pour veiller à la prévention, au diagnostic et à la prise en charge des allergies alimentaires au Canada. Les informations obtenues guideront aussi les intervenants dans la rédaction de politiques orientées vers la prévention et la prise en charge de l'anaphylaxie, de même qu'elles aideront les entreprises du secteur alimentaire à rendre l'étiquetage des aliments plus uniforme et plus compréhensible pour les consommateurs allergiques, leur famille et leur entourage.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :