ARCHIVÉE - Plan d'échantillonnage pour la première phase du Programme de surveillance de l'acrylamide

août 2009

Contexte

Dans la foulée de sa « Stratégie de gestion des risques relatifs à la présence d'acrylamide dans les aliments mise à jour », la Direction des aliments s'est engagée à mettre en oeuvre un Programme de surveillance de l'acrylamide. Cette Stratégie de gestion des risques mise à jour a été communiquée aux parties intéressées de l'industrie lors d'une réunion qui a eu lieu le 5 mars 2009, à Toronto, au moyen d'une présentation intitulée Developing a Risk Management Strategy for Acrylamide in Food. Le plan d'échantillonnage actuel, soit un volet du Programme de surveillance de l'acrylamide de Santé Canada, a été conçu par la Division du risque des produits chimiques pour la santé et par la Division de la recherche sur les aliments du Bureau d'innocuité des produits chimiques (BIPC) en consultation avec le Bureau des statistiques biologiques et des applications informatiques du Bureau de l'intégration des politiques alimentaires et des sciences de la Direction des aliments. L'industrie a eu l'occasion de formuler ses commentaires sur le plan d'échantillonnage et sa rétroaction a été considérée. L'échantillonnage et l'analyse antérieurs ont été réalisés par le BIPC, et l'information qui en est issue a aussi contribué à la conception du plan d'échantillonnage actuel.

Le plan d'échantillonnage actuel et l'enquête qui s'ensuivra contribueront à étoffer davantage la base de données canadienne sur la présence d'acrylamide dans les aliments, de sorte que le BIPC puisse mettre à jour son estimation de l'exposition par la voie alimentaire et son évaluation des risques relatifs à l'acrylamide, de même que déterminer les denrées alimentaires qui contribuent le plus à l'exposition à cette substance.

Bien que la Direction reconnaisse les changements déjà mis en oeuvre par les transformateurs d'aliments, lesquels ont entraîné la réduction de la concentration d'acrylamide dans certains aliments, une base de données mise à jour sur la présence d'acrylamide dans les aliments au Canada sera aussi utile comme « nouvelle base de référence » qui permettra l'évaluation des résultats obtenus au moyen des mesures de gestion des risques, y compris des stratégies de réduction ciblant des denrées alimentaires particulières, au cours des prochaines phases du Programme de surveillance. Toutefois, il est possible que davantage d'échantillonnage et d'analyses soient nécessaires afin d'obtenir une base de référence plus complète avant l'évaluation de l'incidence des stratégies de réduction pour certaines denrées alimentaires. L'échantillonnage et les enquêtes de suivi à venir pourraient alors être axés sur l'évaluation de la conformité de l'industrie aux stratégies de réduction recommandées, en considérant que les pratiques d'excellence sont particulières à la denrée et à l'étape de production. Par conséquent, cette première phase d'échantillonnage est importante pour identifier les denrées qui contribuent de manière importante à l'exposition à l'acrylamide, et ce, pour que l'incidence de toute stratégie d'atténuation déterminée et mise en oeuvre par l'industrie puisse être mesurée. Le Programme de surveillance de l'acrylamide de Santé Canada a été conçu à titre de processus itératif. C'est donc au cours des prochaines phases du Programme que ses objectifs intégraux seront atteints.

Le plan d'échantillonnage (joint ci-dessous) comportera des données sur la part de marché là où elles sont publiées et portera sur les marques qui ont acquis une part importante du marché canadien, tout en comprenant, dans la plupart des cas, au moins trois marques de chaque denrée alimentaire ou de chaque type d'aliment. Puisque les concentrations d'acrylamide peuvent varier considérablement, et ce, tant dans le même produit que d'un produit à l'autre, la distribution des échantillons a été déterminée de manière à tenir compte à la fois de la majorité des denrées alimentaires qui sont reconnues pour contenir de l'acrylamide et de la variabilité dans un même lot et entre les lots produits par les principales marques de ces denrées alimentaires. Lorsque possible, la priorité a été accordée au reflet de la variabilité de la concentration dans chaque denrée alimentaire donnée, afin que l'ampleur de la variation puisse raffiner l'évaluation de l'exposition et préciser l'incidence des stratégies de réduction du risque déterminées.

Remarques :

  1. Tous les échantillons d'aliment seront préparés et (ou) analysés tels que consommés.
  2. Bien que l'échantillonnage ait été réalisé en tenant compte des données sur la part du marché canadien, les noms de produit, les lots et la présence sur les rayons correspondent aux produits offerts au moment de l'échantillonnage et peuvent ne pas représenter tous les produits vendus actuellement sur le marché canadien.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :