Processus de révision du Guide alimentaire canadien

Nous révisons le Guide alimentaire canadien afin qu’il réponde aux besoins de différents publics canadiens. Renseignez-vous sur nos plans de révision et sur la façon de nous faire parvenir vos commentaires.

Sur cette page

À propos du Guide alimentaire canadien

La dernière mise à jour du Guide alimentaire canadien actuel remonte à l’année 2007. Ce guide vous aide à choisir des aliments qui :

  • améliorent la santé
  • répondent aux besoins en éléments nutritifs
  • réduisent le risque de maladies chroniques (à long terme) découlant de la nutrition

Le guide utilise la science de la nutrition et de la santé pour vous aider à faire des choix alimentaires sains.

Révision du Guide alimentaire canadien

De 2013 à 2015, nous avons examiné les données à la base des directives alimentaires de 2013 à 2015. Cet examen a révélé :

  • que certains aspects des recommandations peuvent être difficiles à comprendre et à mettre en application
    • par exemple, comment utiliser les portions et les recommandations proposées dans le guide alimentaire pour créer des repas et des collations santé
  • que le format actuel ne répond pas aux besoins de tous les publics
    • par exemple, certains membres du public souhaitent obtenir davantage de détails tandis que d’autres en veulent moins
  • que les fondements scientifiques du guide de 2007 correspondent en grande partie avec les dernières données sur l’alimentation et la santé

Toutefois, certains sujets nécessitent des modifications et un renforcement, comme :

  • celui du remplacement du gras saturé par le gras insaturé pouvant réduire le risque des maladies du cœur
  • celui de la consommation d’une grande quantité de breuvages sucrés se trouvant liée à un risque accru d’obésité

À propos de la révision

La révision est un projet pluriannuel faisant partie de notre stratégie en matière de saine alimentation.

Notre but est :

  • de renforcer les recommandations pour une alimentation saine
  • d’offrir de l’information sur les directives de façon à mieux répondre aux besoins des différents utilisateurs, comme :
    • le grand public
    • les responsables des politiques
    • les professionnels de la santé

À ces fins, nous souhaitons nous servir des meilleures données scientifiques disponibles et des commentaires que nous avons reçus concernant le guide alimentaire actuel. Nous nous éloignerons donc du format tout-en-un qui sert autant d’outil stratégique qu’éducatif.

Nous élaborons de nouveaux produits visant à promouvoir la santé et à réduire le risque de maladies chroniques liées à la nutrition, notamment :

  • des modèles d’alimentation saine qui recommandent certaines quantités et catégories d’aliments
  • des outils et approches pouvant aider à communiquer les directives de façon pertinente et utile
  • un rapport de directives en alimentation offrant des recommandations en matière de choix et d’habitudes alimentaires sains qui sont :
    • claires
    • concises  
    • fondées sur des données probantes

Nous nous engageons à utiliser les meilleures données probantes disponibles dans le cadre de notre prise de décisions. Pour ce faire, nous prenons en compte des :

  • examens systématiques de grande qualité effectués par des pairs
  • rapports produits par des organisations scientifiques de pointe ou des agences gouvernementales

Durant le processus de révision, le guide alimentaire peut continuer à être une source d’information fiable sur une alimentation saine.

Révision du Guide alimentaire canadien – Premières nations, Inuits et Métis

Nous allons mettre au point des outils à l’intention des populations autochtones pour promouvoir auprès de celles-ci les directives alimentaires actualisées résultant de la révision du Guide alimentaire canadien. Nous collaborerons avec nos partenaires ou autres intervenants inuits, métis et des Premières nations en vue de guider l’élaboration des outils et d’en définir la finalité.

Dans un premier temps, nous allons entreprendre la tâche d’orienter les prochaines étapes de la mobilisation et de cerner les besoins et les priorités.
Une mobilisation plus vaste est prévue pour l’hiver 2018.

Le but recherché est de pouvoir lancer les outils destinés aux Autochtones dès le printemps 2019.

Participation des intervenants, du public et de l’industrie

Nous avons suscité la participation des intervenants et des Canadiens afin d’assurer que le nouveau guide alimentaire et les ressources qui l’accompagnent seront :

  • utiles
  • compréhensibles
  • faciles à appliquer

À l’automne 2016, nous avons tenu des consultations ouvertes auprès des intervenants et des Canadiens sur leurs besoins et leurs attentes concernant la version révisée du Guide alimentaire canadien. La révision du Guide alimentaire canadien : Ce que nous avons entendu (automne 2016) résume les quelque 20 000 réponses obtenues au cours de la période de consultation.

Au printemps 2017, nous avons tenu un forum de discussion en ligne pour les intervenants. Les participants y ont fait part de leurs opinions et ont participé à des discussions concernant de nombreux sujets. Les thèmes principaux de chacune des discussions ont été résumés pour que nous puissions les étudier.

Au printemps 2017, nous avons organisé des groupes de discussion auprès des intervenants et des Canadiens afin de savoir comment ils utilisent l’information sur une alimentation saine.

Du 10 juin 2017 au 25 juillet 2017, nous mènerons une seconde période de consultations ouvertes. Nous demandons aux intervenants et aux personnes intéressées de nous faire part de leurs commentaires concernant les recommandations générales proposées en matière d’alimentation saine.

Au cours de l’élaboration de la politique du nouveau guide alimentaire canadien, nous ne rencontrerons aucun représentant des industries alimentaire et des boissons. Toutefois, nous invitons les industries à participer aux périodes de consultations ouvertes.

Bien que les industries alimentaire et des boissons aient un rôle à jouer dans l’amélioration de la qualité des aliments et des boissons qu’ils produisent et dont elles font la promotion, nous devons nous assurer que l’élaboration des recommandations nutritionnelles est à l’abri de tout conflit d’intérêts.

Renseignez-vous davantage concernant nos politiques sur la transparence des communications avec les intervenants pour les initiatives en matière de saine alimentation.

Dates clés

La révision du Guide alimentaire canadien sera complétée par étapes.

Au début de l’année 2018, nous fournirons :

  • la Partie 1 du nouveau rapport stratégique sur les directives alimentaires destinée aux professionnels de la santé et aux responsables des politiques
  • des messages clés et des ressources complémentaires pour les Canadiens

Au début de l’année 2019, nous fournirons :

  • la Partie 2 du nouveau rapport stratégique sur les directives alimentaires, qui sera composé de modèles d’alimentation saine (recommandations sur les quantités et les catégories d’aliments)
  • des ressources supplémentaires pour les Canadiens

Comment participer

Veuillez participer à notre seconde période de consultation ouverte.

Informez-vous à propos des prochaines consultations sur la révision du Guide alimentaire canadien en vous inscrivant au  Système de gestion de l’information sur les consultations et les intervenants. À la page «  champ d’ intérêt  », choisissez « Guide alimentaire canadien/Nutrition  ».

Faites-nous parvenir vos questions au sujet de la révision par courriel à nutrition@hc-sc.gc.ca.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :