Liste des fibres alimentaires évaluées et acceptées par la Direction des aliments de Santé Canada

Mise à jour : mai 2017

Bureau des sciences de la nutrition
Direction des aliments
Direction générale des produits de santé et des aliments

Objectif

L'objectif du présent document consiste à mettre à la disposition de toutes les parties prenantes, qu'elles soient du secteur de la fabrication alimentaire ou du milieu de la santé, ou bien qu'il s'agisse de consommatrices ou de consommateurs ou autres, une liste positive de fibres alimentaires. La liste en question a pour but de les aider à repérer ainsi qu'à utiliser les produits de marque et les produits génériques évalués comme sources de fibres et jugés acceptables à ce titre par la Direction des aliments de Santé Canada.

Exigences réglementaires

Alors qu'un avis avant la vente est exigé pour les aliments nouveaux régis en vertu du titre 28 du Règlement sur les aliments et drogues, aucune disposition réglementaire n'exige une évaluation préalable à la mise en marché par Santé Canada des sources de fibres nouvelles. Toutefois, une source de fibres nouvelles doit être propre à la consommation humaine (article 4 de la Loi sur les aliments et drogues) et doit exercer au moins un effet physiologique reconnu attribué aux fibres (article 5 de la Loi sur les aliments et drogues). La déclaration et les allégations relatives aux fibres alimentaires font l'objet d'une surveillance réglementaire, et les fabricants ou les importateurs doivent être en mesure de présenter les preuves démontrant l'innocuité et l'effet physiologique des sources de fibres nouvelles conformément à la Politique sur l'étiquetage et la publicité des produits alimentaires contenant des fibres alimentaires de Santé Canada.

Lorsqu'un fabricant ou un vendeur dépose volontairement un dossier d'information à propos de fibres nouvelles aux fins d'un examen, une évaluation est réalisée par le Bureau des sciences de la nutrition de la Direction des aliments, laquelle peut donner lieu à la délivrance d'une lettre d'opinion confirmant le caractère acceptable en tant que source de fibres alimentaires de l'ingrédient alimentaire en question.

Il convient de noter que la liste des fibres acceptées figurant dans le présent document n'est pas exhaustive. Ainsi, il est possible que d'autres sources de fibres acceptables soient vendues sur le marché canadien. Il incombe au mandataire de se conformer aux articles 4 et 5 de la Loi sur les aliments et drogues.

Définition des fibres alimentaires

La Politique sur l'étiquetage et la publicité des produits alimentaires contenant des fibres alimentaires définit les fibres alimentaires de la façon suivante :

« Les fibres alimentaires sont :

  1. les glucides ayant un degré de polymérisation de 3 ou plus naturellement présents dans les aliments d'origine végétale et n'étant ni digérés ni absorbés dans l'intestin grêle; et
  2. les fibres nouvelles acceptées.

Les fibres nouvelles sont des ingrédients fabriqués de façon à constituer des sources de fibres alimentaires; ce sont des glucides qui ont un degré de polymérisation de 3 ou plus et qui ne sont ni digérés ni absorbés dans l'intestin grêle. Elles sont issues de la production synthétique ou obtenues à partir de sources naturelles qui ne présentent pas d'antécédents d'utilisation sûre en tant que fibre alimentaire ou qui ont subi une transformation de nature à modifier les propriétés des fibres qu'elles contiennent. Les fibres nouvelles acceptées ont au moins un effet physiologique démontré par des données scientifiques probantes généralement reconnues. »

Les quatre effets physiologiques reconnus attribuables aux fibres alimentaires sont :

  • la régularisation de la fonction intestinale en augmentant le volume des selles;
  • la réduction des taux sériques de cholestérol total et/ou de cholestérol des lipoprotéines de faible densité;
  • la diminution de la glycémie et/ou de l'insulinémie postprandiales, ou l'augmentation de la sensibilité à l'insuline;
  • la production de métabolites énergétiques par la fermentation colique.

Fibres alimentaires acceptées

Le tableau 1 ci-dessous fournit la liste des fibres alimentaires évaluées et acceptées par la Direction des aliments de Santé Canada. Les produits désignés à titre de « fibres traditionnelles » dans la troisième colonne n'ont pas été considérés en tant que fibres nouvelles, et leur acceptation comme sources de fibres alimentaires n'a pas été fondée sur leurs effets physiologiques. Ces produits sont issus de plantes et sont consommés de longue date comme constituants d'aliments; ils ont été transformés de manière minimale, et leurs propriétés en tant que fibres n'ont pas été modifiées. Les produits désignés à titre de « fibres nouvelles » dans la troisième colonne exercent à tout le moins un effet physiologique démontré comme recommandé selon la Politique sur les fibres alimentaires de Santé Canada.

Il est permis d'utiliser les sources de fibres alimentaires acceptées dans tous les aliments non normalisés, à l'exception des préparations pour nourrissons, à moins d'indication contraire. Les aliments non normalisés sont les aliments à l'égard desquels ni le Règlement sur les aliments et drogues ni d'autres règlements fédéraux ne prévoient de normes de composition particulières. L'ajout de fibres alimentaires dans les aliments normalisés n'est pas autorisé à moins qu'une disposition à cet effet se trouve dans le Règlement sur les aliments et drogues ou d'autres règlements pertinents.

Tableau 1. Liste des fibres alimentaires évaluées et acceptées par la Direction des aliments de Santé Canada
Nom des fibres alimentaires Description Motifs de l'acceptation
Amidons résistants
Amidon de blé résistant ou
amidon de blé modifié
Fibersym® RW et FiberRite® RW (MGP Ingredients inc.). Fibres nouvelles :
Produisent des métabolites énergétiques.
Amidon de maïs résistant ou
amidon de maïs à haute teneur en amylose
Issu du processus de mouture du grain de maїs à teneur élevée en amylose, étape suivie ou non d'un traitement hydrothermique.
  • La teneur en amylose du grain de maïs à teneur élevée en amylose varie de 50 à 90 %.
Fibres nouvelles :
Augmentent la sensibilité à l'insuline.
Complexe de polysaccharides (glucomannane, gomme xanthane, alginate de sodium) PGXMD/PolyGlycopleXMD (InovoBiologic inc.). Fibres nouvelles :
Réduisent la glycémie postprandiale.
Concentré de béta-glucanes de l'avoine Extrait du grain d'avoine au moyen d'un procédé chimique aqueux alcoolique alcalin ou d'un procédé aqueux alcoolique enzymatique et récupéré par précipitation alcoolique. Les béta-glucanes peuvent être partiellement hydrolysés.
  • Poids moléculaire ≥ 250 kDa.
Fibres nouvelles :
Réduisent la glycémie postprandiale.
Concentré de béta-glucanes de l'orge Extrait du grain d'orge au moyen d'un procédé chimique aqueux enzymatique et récupéré par précipitation alcoolique. Les béta-glucanes peuvent être partiellement hydrolysés.
  • Poids moléculaire ≥ 175 kDa.
Fibres nouvelles :
Réduisent la cholestérolémie.
Cotylédon de soja Dérivé du traitement des flocons de soja déglumé et déshuilé en conditions faiblement alcalines. Fibres nouvelles :
Réduisent la cholestérolémie.
Enveloppe de graines de psyllium Tégument séché de Plantago ovata ou Plantago arenaria séparé de la graine au moyen d'un processus mécanique.
  • Pureté ≥ 95 %; fibres ≥ 80 %; protéines ≤ 3 %.
Fibres nouvelles :
Régularisent la fonction intestinale.
Farine d'orge tamisée Concentré de béta-glucanes dérivé de la turboséparation du grain d'orge traité par mouture sèche. Fibres traditionnelles
Fibres de balles d'avoine Couche externe du grain d'avoine transformé au moyen d'un traitement hydrothermique à haute pression, d'un traitement au peroxyde d'hydrogène alcalin ou d'autres traitements classiques. Fibres nouvelles :
Régularisent la fonction intestinale.
Fibres de betterave à sucre Issues de la pulpe de la betterave à sucre, par pressage, séchage à la vapeur et mouture. Fibres nouvelles :
Réduisent la glycémie postprandiale.
Fibres de cosses de pois Tégument externe de petits pois obtenu par séparation mécanique, par extraction de la matière soluble du pois ou au moyen d'autres processus classiques. Fibres nouvelles :
Régularisent la fonction intestinale.
Fibres de pomme de terre Issues de tubercules de pomme de terre transformés en vue de la production d'amidon et obtenues au moyen de procédés physiques classiques (sans modification chimique). Fibres traditionnelles.
Flocons de blé à teneur réduite en amidon Issus de la digestion amylolytique du grain de blé moulu utilisé pour la production d'éthanol. Fibres nouvelles :
Régularisent la fonction intestinale.
Fructooligosaccharides ou oligofructose Mélange d'oligomères de fructose obtenu par hydrolyse partielle ou séparation physique des sources traditionnelles d'inuline ou produit par action enzymatique à partir du saccharose. Fibres nouvelles :
Produisent des métabolites énergétiques.
Galactooligosaccharides Mélange d'oligomères de galactose obtenu par transgalactosylation de lactose provenant du lactosérum. Fibres nouvelles :
Produisent des métabolites énergétiques.
Gomme d'acacia ou gomme arabique Exsudat sec provenant des tiges et des branches des espèces Acacia senegal et Acacia seyal, traité par dissolution dans l'eau, purification, concentration et séchage. Fibres traditionnelles
Gomme de guar partiellement hydrolysée Sunfiber® (Taiyo International inc.) Fibres nouvelles :
Réduisent la glycémie postprandiale.
Inuline issue de racines de chicorée, de tubercules de topinambour ou de têtes d'agave bleu Inuline standard et inuline à longue chaîne obtenues au moyen de l'extraction à l'eau chaude et (ou) de processus de séparation classiques. Fibres traditionnelles
Isomaltooligosaccharides Mélange d'oligomères de glucose produit par action enzymatique à partir d'amidon comestible, puis modifié par une réaction de transglycosylation. La majorité des oligomères consistent en 3 à 6 unités de glucose. Fibres nouvelles :
Produisent des métabolites énergétiques.
Maltodextrine résistante
Maltodextrine résistante issue de maïs
Maltodextrine (fibres)
Fibres de maltodextrine
Maltodextrine de maïs (fibres)
Fibres de maltodextrine de maïs
Maltodextrine de maïs (fibres solubles)
Fibres solubles de maltodextrine de maïs
Maltodextrine (fibres de maïs)
Fibres de maïs issues de maltodextrine
Maltodextrine (fibres solubles de maïs)
Fibres solubles de maïs issues de maltodextrine

Remarque 1 : Le terme maltodextrine peut être remplacé par dextrine.
Remarque 2 : Tous les termes énumérés ci-dessus sont acceptables.
Remarque 3 : Selon la source d'amidon, le terme maïs peut être remplacé par pomme de terre, tapioca, riz, blé, etc.
Obtenues à partir d'amidon comestible au moyen : a) de traitements thermiques, avec ou sans ajout d'acides, suivis de l'élimination des sucres ou b) de traitements thermiques, acides et enzymatiques, suivis de l'élimination des sucres. Le produit est un polymère de glucose ayant des liaisons glycosidiques de types α(1-4) et α(1-6) ainsi que des quantités variables de liaisons de types α/ß(1-2), α/ß(1-3), ß(1-4) et ß(1-6).
  • Équivalent-dextrose < 20 %.
Fibres nouvelles :
Produisent des métabolites énergétiques.
Pelure et pulpe
Pelure de bleuet Issue de la transformation des bleuets et produite au moyen de procédés physiques classiques (sans modification chimique). Fibres traditionnelles
Pelure de canneberge Issue de la transformation des canneberges et produite au moyen de procédés physiques classiques (sans modification chimique). Fibres traditionnelles
Écorce d'orange
Pulpe d'orange
Issue de la transformation des oranges douces et produite au moyen de procédés physiques classiques (sans modification chimique). Fibres traditionnelles
Pelure de pomme Issue de la transformation des pommes et produite au moyen de procédés physiques classiques (sans modification chimique). Fibres traditionnelles
Pulpe de tomate Issue de la transformation des tomates et produite au moyen de procédés physiques classiques (sans modification chimique). Fibres traditionnelles
Polydextrose Obtenu par fusion et condensation d'un mélange composé d'environ 90 % de glucose et 10 % de sorbitol en présence de quantités catalytiques d'acide citrique ou d'acide phosphorique. Fibres nouvelles :
Produisent des métabolites énergétiques.
Sirop (fibres)
Sirop de maïs (fibres)
Fibres de sirop de maïs
Sirop de maïs (fibres solubles)
Fibres solubles de sirop de maïs
Sirop de maïs (fibres solubles de maïs)
Fibres solubles de maïs issues de sirop de maïs
Sirop de glucose (fibres)
Fibres de sirop de glucose
Sirop de glucose (fibres solubles)
Fibres solubles de sirop de glucose
Sirop de glucose (fibres solubles de maïs)
Fibres solubles de maïs issues de sirop de glucose

Glucose déshydraté (fibres de maïs)
Fibres de maïs issues de glucose déshydraté
Glucose déshydraté (fibres solubles)
Fibres solubles de glucose déshydraté
Glucose déshydraté (fibres solubles de maïs)
Fibres solubles de maïs issues de glucose déshydraté
Glucose déshydraté (fibres)
Fibres de glucose déshydraté

Solides de glucose de maïs (fibres)
Fibres de solides de glucose de maïs
Solides de glucose (fibres de maïs)
Fibres de maïs issues de solides de glucose
Solides de glucose (fibres)
Fibres de solides de glucose
Solides de glucose (fibres solubles)
Fibres solubles de solides de glucose
Solides de glucose (fibres solubles de maïs)
Fibres solubles de maïs issues de solides de glucose

Remarque 1 : Tous les termes énumérés ci-dessus sont acceptables.
Remarque 2 : Selon la source d'amidon, le terme maïs peut être remplacé par pomme de terre, tapioca, riz, etc.
Obtenues à partir d'amidon comestible au moyen de traitements thermiques acides et enzymatiques sans élimination des sucres. Le produit est un polymère de glucose ayant des liaisons glycosidiques de types α(1-4) et α(1-6) ainsi que des quantités variables de liaisons de types α/ß(1-2) et α/ß(1-3).
  • Équivalent-dextrose ≥ 20 %.
Fibres nouvelles :
Produisent des métabolites énergétiques.
Sons
Son d'avoine Dérivé d'avoine déglumée (gruau d'avoine) et procurant au moins 13 % de fibres alimentaires totales, dont au moins 30 % doivent consister en des fibres solubles. Fibres traditionnelles
Son de blé Enveloppe extérieure du grain de blé obtenue au cours du processus de mouture du blé. Fibres traditionnelles
Son de maïs Péricarpe du grain de maïs séparé au moyen d'un processus classique de mouture sèche ou humide. Fibres nouvelles :
Régularisent la fonction intestinale.
Son d'orge Issu du grain d'orge déglumé ou d'orge à grain nu en recourant à des techniques de mouture sèche normalisées, lesquelles peuvent comprendre le traitement à la vapeur ou le frasage. Fibres nouvelles :
Réduisent la cholestérolémie.
Aliments entiers ou parties comestibles (pulpe, pelure) des fruits, des légumes, des céréales, des légumineuses, des noix, des graines, etc., couramment consommés Transformés au moyen de procédures classiques. Aliments traditionnels

Allégations relatives aux fibres alimentaires

Toutes les allégations santé au sujet des aliments doivent être véridiques et non trompeuses en vertu de l’article 5 de la Loi sur les aliments et drogues. Les fibres traditionnelles et les fibres nouvelles acceptées, comme tout autre aliment, peuvent faire l’objet d’allégations santé, dans la mesure où elles sont véridiques et non trompeuses. Cela signifie qu’une allégation santé au sujet des effets bénéfiques d’une source particulière de fibres alimentaires nécessite une justification qui lui est propre. Les renseignements détaillés sur la justification des allégations santé sont consultables dans les Guides pour la préparation de demandes d’approbation d’allégations santé.

Une fibre nouvelle exerçant un effet démontré et propre aux fibres consiste principalement en une source d’éléments nutritifs (fibres alimentaires) et son admissibilité à faire l’objet d’une allégation santé n’est pas automatique. Par conséquent, l’effet physiologique démontré ne devrait pas être considéré comme une allégation santé évaluée et acceptée.

Les informations concernant les fibres alimentaires pour lesquelles les allégations santé ont été examinées et acceptées par la Direction des aliments de Santé Canada (produits d’avoine, produits d’orge, psyllium, son de blé grossier, etc.) sont consultables sur la page Web de l’Examen des allégations santéde Santé Canada ainsi que dans le Tableau des allégations fonctionnelles acceptables pour les aliments ou les constituants alimentairesde l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

Les fabricants et les distributeurs ont la responsabilité légale de veiller à ce que leurs produits soient conformes à toutes les réglementations et législations pertinentes en matière alimentaire, ainsi que de l’exactitude de tous les renseignements figurant sur l’étiquette du produit et mentionnés dans les annonces publicitaires.

Communiquez avec nous

Les fabricants qui envisagent d’avoir recours à des sources de fibres nouvelles et qui souhaitent obtenir plus d’informations sur la politique en matière de fibres ou sur le contenu du présent document sont invités à communiquer avec le Bureau des sciences de la nutrition par écrit soit par la poste, soit par courriel.

Bureau des sciences de la nutrition
Direction des aliments, Direction générale des produits de santé et des aliments
Santé Canada
251, promenade Sir Frederick Banting, Pré Tunney, I. A. 2203E
Ottawa (Ontario) K1A 0K9 Canada

Adresse électronique : fibre@hc-sc.gc.ca

Pour toute question au sujet des allégations santé sur les aliments, veuillez écrire à : healthclaims-allegationssante@hc-sc.gc.ca.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :