Le sélénium

Renseignez-vous à propos du sélénium et voyez s’il représente un danger pour les Canadiens.

Sur cette page

À propos du sélénium

Le sélénium est présent dans l’environnement. Il s’agit d’une substance naturellement présente dans la croûte terrestre et dans différents minéraux.
Le sélénium se trouve aussi dans des produits de santé naturels communs comme :

  • les shampoings antipelliculaires
  • les préparations multivitaminiques et les suppléments minéraux

Le sélénium est également présent dans certains aliments comme :

  • les noix
  • le poisson et les fruits de mer
  • les produits céréaliers dont :
    • la farine
    • les céréales
    • le pain
    • les produits de boulangerie
  • les abats et viandes musculaires dont :
    • le foie
    • le cœur
  • certains aliments autochtones traditionnels, y compris la viande des mammifères marins

Innocuité du sélénium

Le sélénium est un nutriment essentiel à la santé humaine. La majeure partie des Canadiens reçoivent le sélénium dont ils ont besoin par le biais d’une alimentation équilibrée comprenant des produits céréaliers.

Nous avons évalué le risque potentiel pour la population du sélénium provenant de sources à la fois naturelles et artificielles. Ce type d’évaluation scientifique se nomme évaluation des risques chimiques. Elle recense les préoccupations liées à l’environnement, à la santé ou à la sécurité.

L’évaluation des risques chimiques révèle si :

  • la consommation de certains suppléments minéraux ou préparations multivitaminiques contenant plus de 200 microgrammes de sélénium par jour constitue un risque pour la santé
  • certains membres des collectivités nordiques ont un taux élevé de sélénium dans le sang, même si rien n’indique qu’une alimentation traditionnelle riche en sélénium ait des effets nocifs sur la santé
  • les poissons pêchés près des opérations minières contiennent des taux de sélénium élevés

Surexposition au sélénium

À forte dose, l’exposition au sélénium peut entraîner des effets nocifs pour la santé, comme :

  • la perte de cheveux
  • la faiblesse musculaire
  • une haleine rappelant l’odeur de l’ail
  • l’affaiblissement des fonctions cérébrales
  • la perte et la déformation des ongles
  • les troubles de l’estomac et intestinaux

En général, les Canadiens dont l’alimentation est équilibrée ne sont pas à risque de surexposition au sélénium.

Mesures de protection permanentes

Pour protéger la population contre une surexposition au sélénium, nous prévoyons :

  • conserver la réglementation régissant la présence de sélénium dans :
    • les aliments
    • les médicaments
    • les cosmétiques
    • les pesticides
    • les produits de santé naturels
    • les revêtements et les peintures
  • réduire la dose maximale quotidienne de sélénium permise dans les produits de santé naturels comme les préparations multivitaminiques et les suppléments minéraux
  • conserver la réglementation régissant les rejets de sélénium dans l’eau provenant :
    • de l’agriculture
    • des eaux usées
    • de l’exploitation des mines de charbon et de métaux
    • de la fonte et de l’affinage de métaux communs
    • des secteurs industriels de production d’électricité
  • mener des activités de recherche et de surveillance relatives au sélénium et agir rapidement si un produit présente pour les consommateurs un risque

Réduisez votre exposition au sélénium

Les Canadiens peuvent s’assurer qu’ils ne sont pas exposés à une trop grande concentration de sélénium en :

  • consultant les consignes de sécurité et les étiquettes des produits
  • ne prenant que des préparations multivitaminiques et des suppléments minéraux dont l’étiquette affiche un numéro de produit naturel (NPN)
  • prenant des préparations multivitaminiques et des suppléments minéraux dont la teneur en sélénium ne dépasse pas 200 microgrammes par jour
  • suivant les directives sur l’étiquette pour l’élimination des produits
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :