Les effets du rayonnement ultraviolet sur la santé

Le rayonnement ultraviolet (UV) comporte certains avantages. Mais, comme toute forme de radiation, la surexposition au rayonnement (rayons) UV entraîne des effets néfastes sur la santé.

Dans cette page

Risques pour la santé

Limitez au maximum votre exposition aux rayons UVA et UVB, car ceux-ci présentent beaucoup plus de risques que d'avantages.

Les dommages à la peau

Le bronzage est la preuve visible que la peau a été endommagée par les rayons UV. C'est la réaction de la peau à une surexposition aux rayons UV. Les coups de soleil sont également causés par trop de rayons UV : la peau rougit, donne une sensation de brûlure et peut même enfler ou faire des cloques.

La surexposition aux rayons UV est aussi responsable du vieillissement prématuré de la peau :

  • apparition de rides, durcissement de la peau
  • décoloration de la peau
  • perte d'élasticité
  • apparition de taches brunes (« taches de vieillesse »)
  • lésions précancéreuses (appelées kératoses actiniques)

Le dommage à la peau est cumulatif, ce qui signifie que les dommages quotidiens s'additionnent à long terme. Les rayons UV endommagent l'ADN des cellules de la peau. Les cellules touchées peuvent mourir ou se réparer; si le dommage est trop important pour être réparé, il peut promouvoir l'apparition du cancer de la peau.

Le saviez-vous?

Pendant les mois d'été, les chaleurs extrêmes peuvent comporter des risques pour votre santé, surtout si votre peau a été brûlée par le soleil. En effet, la peau brûlée par le soleil transpire moins efficacement, ce qui diminue la capacité de l'organisme à réguler sa température.

Les dommages aux yeux

La surexposition aux rayons UV peut causer des blessures temporaires douloureuses aux yeux (la photokératite et la photoconjonctivite). La réflexion de la lumière sur l'eau, le sable, la neige, le béton et le verre peut irriter la cornée et la conjonctive en quelques minutes. Ce sont les tissus sensibles de l'œil et de la paupière qui s'irritent. La « cécité des neiges » est une expression employée par les skieurs et les néviplanchistes pour décrire une telle irritation lorsqu'ils ne portent pas de lunettes de protection.

Peu importe la saison, n'oubliez pas de porter des lunettes de soleil qui vous protégeront des rayons UVA et UVB. L'exposition aux UV du soleil peut entraîner le vieillissement prématuré de l'œil et causer l'opacification du cristallin (des cataractes), la croissance non cancérigène de tissus (ptérygium), la perte de vision (dégénérescence maculaire) et le cancer des paupières.

L'immunosuppression et les maladies infectieuses

L'exposition au soleil peut aussi affaiblir le système immunitaire (la défense naturelle du corps contre les maladies). Les rayons UV peuvent diminuer la résistance de l'organisme aux bactéries et augmenter le risque de contracter des infections. Les rayons UV peuvent aussi réveiller le virus de la varicelle et réactiver les virus I et II de l'herpès simplex (qui cause les feux sauvages).

Le saviez-vous?

Le bronzage n'a pas toujours eu la cote. Avoir la peau la plus pâle possible a déjà été populaire dans certains pays, car être bronzé signifiait qu'on travaillait dans les champs. Comme seules les personnes à l'aise pouvaient payer des gens pour accomplir ces tâches à leur place, être pâle signifiait être riche.

Facteurs de risque aux dommages causés par les rayons ultraviolets

Les rayons UV peuvent causer des dommages à n'importe qui, mais certaines personnes y sont plus sensibles que d'autres. Plusieurs facteurs peuvent augmenter votre sensibilité aux rayons UV. Vous devez être particulièrement vigilant si :

  • vous avez le teint pâle (couleur de la peau)
  • vos cheveux sont blonds, roux ou châtains
  • vous avez plus de 20 grains de beauté, et que plusieurs sont plus gros que 5 mm ou si vous en aviez au moins un important déjà à la naissance
  • vous avez des taches de rousseur et une tendance à rougir plutôt qu'à bronzer
  • vous avez eu de gros coups de soleil pendant votre enfance et au début de l'âge adulte
  • vous avez une maladie héréditaire comme le xeroderma pigmentosum, le syndrome de Gorlin ou le lupus
  • vous avez déjà été traité pour un cancer de la peau
  • des cas de cancer de la peau ont été signalés dans votre famille
  • vous avez été traité par radiothérapie (pour le psoriasis ou un autre problème de peau).

Vous êtes également plus à risque si :

  • vous passez beaucoup de temps à l'extérieur (agriculteurs, jardiniers, sauveteurs, travailleurs de la construction)
  • vous vous faites bronzer sous le soleil ou à l'aide d’un appareil de bronzage
  • vous vivez ou prenez des vacances dans une région où le soleil est intense (en altitude ou dans les régions tropicales)
  • vous avez subi une transplantation et prenez des médicaments qui affaiblissent votre système immunitaire
  • vous prenez des médicaments qui peuvent augmenter votre sensibilité aux UV (comme des contraceptifs oraux, des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des tranquillisants, des antinausées, des antidépresseurs, des médicaments contre l'hypertension, contre les problèmes cardiaques ou contre le diabète)
  • vous êtes en contact avec certains produits chimiques comme le goudron, la suie, les brais de houille, l'asphalte, la créosote, la paraffine, les produits pétroliers et l'arsenic.

Le saviez-vous?

Les personnes à la peau pâle risquent plus de subir des dommages causés par les UV, mais les personnes à la peau foncée peuvent aussi en être affectées.

Conseils sur la sécurité au soleil

Le bronzage comporte toujours des risques. Protégez-vous en suivant ces conseils :

  • Couvrez-vous. Lorsque l’indice UV est de 3 ou plus, protégez votre peau autant que possible. Portez un chandail de couleur pâle et à manches longues, un pantalon et un chapeau à large bord fait de tissus qui permettent la circulation de l'air. Veillez à ce que les lunettes de soleil que vous achetez offrent une protection contre les rayons UVA et UVB.
  • Limitez le temps que vous passez au soleil. Restez à l'abri du soleil et de la chaleur entre 11 h et 15 h. L’indice UV au Canada peut être de 3 ou plus durant cette période. Le soleil est à son plus fort lorsque votre ombre est plus petite que vous. Recherchez des endroits où il y a beaucoup d'ombre, comme un parc ayant de gros arbres, des toits partiels, des auvents, des parasols ou des abris contre le soleil de style gazebo. Apportez toujours un parasol à la plage.
  • Consultez les indices UV. Écoutez votre radio ou télévision locale, ou vérifiez en ligne les indices UV de votre région. Lorsque l'indice UV est de 3 ou plus, portez des vêtements de protection, des lunettes de soleil et appliquez un écran solaire, même quand le ciel est nuageux.
  • Appliquez un écran solaire. Appliquez un écran solaire lorsque l'indice UV est de 3 ou plus. Utilisez un écran solaire à « large spectre » et « résistant à l’eau » avec un facteur de protection solaire (FPS) d’au moins 30.
  • Buvez beaucoup de liquides frais, surtout de l'eau, avant d'avoir soif. Si les journées ensoleillées sont aussi accompagnées de chaleur et d'humidité, restez au frais et hydratez-vous afin d'éviter les maladies causées par la chaleur. La déshydratation (quantité insuffisante de liquides dans le corps) est dangereuse, et la soif n'est pas toujours un bon indice de la fréquence à laquelle vous devriez boire.
  • Évitez d'utiliser les appareils de bronzage. L’idée d’un bronzage « sain » n’existe pas. L'utilisation de l'équipement de bronzage endommage votre peau et augmente votre risque de développer le mélanome, la forme la plus meurtrière du cancer de la peau

Bienfaits pour la santé

Production de vitamine D

La vitamine D aide l'organisme à absorber le calcium et le phosphore dont il a besoin pour le développement des os.

La synthèse de la vitamine D se fait par l'exposition aux rayons UVB du soleil. Cependant, certains facteurs (comme la saison, le moment de la journée, la couverture nuageuse, le smog, la pigmentation de la peau et l'application d'écran solaire) influent sur la quantité de rayons UV absorbés par la peau. L'exposition intentionnelle aux UV pour répondre aux besoins en vitamine D n'est pas recommandée. Vous trouverez la vitamine D dans les poissons gras, les œufs et les aliments enrichis (comme le lait et la margarine). Le document Bien manger avec le Guide alimentaire canadien vous aidera à combler vos besoins en vitamine D.

Peu de Canadiens ont des carences de vitamine D. Toutefois, si votre peau est plus foncée, si vous avez plus de 50 ans, si vous ne buvez pas de lait ou si vous évitez le soleil, vous êtes plus à risque. Parlez-en à votre fournisseur de soins de santé qui vous conseillera peut-être un supplément en vitamine D.

Le traitement de certaines maladies de la peau

Les rayons UV permettent de traiter de nombreuses maladies comme le rachitisme, le psoriasis, l'eczéma, la jaunisse du nourrisson, le lupus et le vitiligo.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :