Lits et appareils de bronzage

Si vous croyez que vous pouvez bronzer en toute sécurité avec un appareil de bronzage qui émet des rayons ultraviolets (UV), détrompez-vous! Il n’existe aucun moyen sécuritaire de bronzer. Santé Canada vous recommande de ne pas utiliser d’appareils de bronzage (comme des lampes ou des lits de bronzage). Toutefois, si vous choisissez de le faire, il est important que vous connaissiez les risques.

Appareils de bronzage et rayons ultraviolets

Le niveau d’émission de rayons UV des appareils de bronzage peut varier grandement. Certains appareils peuvent émettre en moyenne de 2 à 14 fois plus de rayons UVA et jusqu’à 10 fois plus de rayons UVB que le soleil de midi, en été.

Le bronzage est en fait le résultat de la production de mélanine (une substance qui colore votre peau) dans votre corps. Ce processus peut survenir lorsque votre peau est exposée aux rayons UV.

Les rayons UVA forment la catégorie de rayons la plus couramment utilisée dans les salons de bronzage commerciaux. Ils pénètrent très profondément dans la peau et endommagent les kératinocytes, c’est-à-dire les cellules situées dans les couches inférieures de l’épiderme, où prennent naissance la plupart des cancers de la peau. Les rayons UVA peuvent produire un brunissement rapide de la peau.

À intensité égale, les rayons UVB sont 1 000 fois plus susceptibles de causer un coup de soleil que les rayons UVA. Les appareils de bronzage commerciaux émettent surtout des rayons UVA, et des rayons UVB dans une certaine mesure. Ces deux catégories de rayons peuvent causer un cancer de la peau parce qu’elles endommagent les cellules cutanées et altèrent leur ADN. Ces rayons contribuent également au vieillissement prématuré de la peau.

Les rayons UVC sont dangereux pour tous les êtres vivants, même si l’exposition est très brève. Heureusement, les rayons UVC du soleil n’atteignent jamais la Terre, car ils sont totalement absorbés par la couche d’ozone dans la haute atmosphère.

Risques des appareils de bronzage pour la santé

Comme dans le cas des rayons UV naturels, les risques liés à l’exposition aux rayons UV émis par les lampes et lits de bronzage sont de loin supérieurs aux avantages. Vous trouverez peut-être que le bronzage vous fait paraître en santé, mais le bronzage est en fait une preuve que les rayons UV ont déjà endommagé votre peau.

Bon nombre de preuves scientifiques démontrent qu’une exposition prolongée aux rayons UV émis par des appareils de bronzage peut causer le cancer de la peau :

  • Des spécialistes internationaux de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et du Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) ont fait ressortir des données probantes en faveur d’une association entre le bronzage artificiel et l’apparition de cancers de la peau.
  • L’OMS et le CIRC ont par ailleurs établi que l’utilisation d’appareils de bronzage pouvait accroître de 59 % le risque de développer le mélanome chez les personnes dont la première exposition est survenue avant l’âge de 35 ans.
  • Depuis 2009, l’OMS classe l’utilisation d’appareils de bronzage émettant des rayons UV dans la catégorie « cancérogènes pour l’être humain ».

Les lésions cutanées causées par l’exposition aux rayons UV ont un effet cumulatif. Le risque que vous développiez un cancer de la peau augmente si vous utilisez un appareil de bronzage, surtout si vous en faites un usage fréquent avant l’âge de 35 ans. Si vous avez moins de 18 ans, vous ne devriez pas utiliser d’appareils de bronzage puisque vous êtes encore plus à risque de développer un cancer. Bon nombre de provinces canadiennes ont interdit l’utilisation des appareils de bronzage par les personnes de moins de 18 ans.

Les principaux effets néfastes d’une exposition excessive aux rayons UV émis par les lits de bronzage sont l’apparition de coups de soleil et l’augmentation considérable du risque de cancer. Néanmoins, les dommages causés par cette catégorie de rayons ne se limitent pas à la peau. Une exposition excessive aux rayons UV peut également causer :

  • des coups de soleil;
  • un vieillissement prématuré de la peau;
  • un affaiblissement du système immunitaire;
  • des problèmes oculaires.
  • Si vous n’utilisez pas un dispositif de protection des yeux adéquat, l’exposition aux rayons UV peut causer des blessures temporaires, mais douloureuses, à la cornée (photokératite) et à la conjonctive (photoconjonctivite). L’exposition aux rayons UV contribue également à la formation de cataractes et à la croissance des cellules cancéreuses ou précancéreuses de l’œil, ce qui peut entraîner la cécité.

Mythes au sujet des appareils de bronzage

Vous faire bronzer avant d’aller en voyage dans le sud n'empêchera pas un coup de soleil.

Si vous vous faites bronzer à l’aide de lampes ou de lits de bronzage, votre peau ne sera que très légèrement protégée. Lorsque vous partez en voyage dans le sud, utilisez un écran solaire à large spectre qui offre un facteur de protection solaire (FPS) d’au moins 30.

Les appareils de bronzage NE devraient PAS être utilisés comme source de vitamine D.

Il est important d’avoir un apport suffisant en vitamine D pour assurer la santé de vos os. Vous pouvez aller chercher suffisamment de vitamine D seulement avec une exposition minimale au soleil et une saine alimentation. La production de vitamine D dans la peau se fait essentiellement par l’exposition aux rayons UVB.

Les appareils de bronzage NE sont PAS plus sécuritaires que l’exposition au soleil.

En général, les appareils de bronzage émettent des rayons UV à une intensité plus élevée que celle des rayons émis à l’extérieur. Par comparaison avec le soleil, les lampes et les lits de bronzage peuvent émettre jusqu’à 10 fois plus de rayons UVB et, en moyenne, de 2 à 14 fois plus de rayons UVA que le soleil.

Comment réduire les risques

Il est important de choisir en toute connaissance de cause la durée et la fréquence de l’exposition aux rayons UV émis par les lampes de bronzage. Dépasser le temps d’exposition recommandé pour votre type de peau, ou la fréquence d’utilisation des lampes de bronzage qui est recommandée, accroît le risque que vous développiez des problèmes de santé.

Il n’existe aucun moyen sécuritaire de bronzer. Toutefois, si vous choisissez d’utiliser un appareil de bronzage, vous réduirez les risques en prenant les mesures suivantes :

  • Recherchez et lisez les mises en garde et les étiquettes techniques apposées sur les appareils et suivez attentivement les directives. Les étiquettes vous indiquent le temps d’exposition recommandé par séance (d’après votre type de peau). Les types de peau sont classés comme suit :
    • Type I : brûle toujours et ne bronze jamais
    • Type II : brûle toujours et bronze peu
    • Type III : brûle quelque peu, mais bronze peu à peu
    • Type IV : brûle un peu, mais bronze facilement (peau olive)
    • Type V : brûle rarement et bronze facilement (peau brune)
    • Type VI : ne brûle jamais, bronze et devient noir foncé (peau brun foncé/noire)
  • Discutez avec le responsable du salon de la sensibilité de votre peau et de sa capacité à bronzer.
  • Ne dépassez pas le temps d’exposition recommandé par séance pour votre type de peau.
  • N’utilisez pas les lampes de bronzage plus souvent que ce qui est recommandé pour votre type de peau.
  • Portez toujours le dispositif de protection des yeux recommandé pour le type de lampe que vous utilisez.
  • Assurez-vous de la présence d’une barrière physique, comme une feuille d’acrylique translucide, entre vous et les ampoules de l’appareil. Cette mesure contribuera à prévenir les brûlures causées par la lampe.
  • Prévoyez au moins 48 heures entre chaque séance de bronzage. La peau aura ainsi la chance de réparer certaines des lésions causées par les rayons UV, ce qui pourrait ralentir le vieillissement cutané attribuable à l’exposition.
  • Signalez tout effet indésirable (comme un coup de soleil ou des démangeaisons) au responsable du salon. En cas de coups de soleil graves, consultez un professionnel de la santé.
  • Tentez de trouver d’autres moyens pour avoir l’air bronzé, par exemple en appliquant une crème qui colorera votre peau et lui donnera l’apparence du bronzage.

Conseils généraux sur la sécurité au soleil

Il est important de toujours vous protéger, et de protéger les membres de votre famille lorsque vous êtes exposé(e) aux rayons UV naturels ou artificiels. Quand vous êtes à l’extérieur, recherchez des endroits ombragés, couvrez-vous et appliquez un écran solaire offrant un facteur de protection solaire (FPS) d’au moins 30, surtout entre 11 h et 15 h ou lorsque l’indice UV est de 3 ou plus.

Respectez les conseils sur la sécurité au soleil qui s’appliquent autant aux journées ensoleillées qu’aux journées nuageuses, car près de 80 % des rayons du soleil peuvent traverser une mince couche de nuages, le brouillard et la brume.

Lignes directrices pour les propriétaires, les opérateurs et les usagers d’appareils de bronzage

Santé Canada analyse et gère les risques pour la santé liés aux rayons UV, notamment en réglementant les ventes, les prêts et les importations de lampes de bronzage et en surveillant la conformité des appareils à la Loi sur les dispositifs émettant des radiations. Nous sensibilisons le public aux effets néfastes des rayons UV. En collaboration avec les provinces et les territoires, Santé Canada publie également les Lignes directrices pour les propriétaires, les opérateurs et les usagers d’appareils de bronzage. Celles-ci fournissent des renseignements généraux sur les risques associés au bronzage et dressent une liste de produits cosmétiques et de médicaments qui augmentent la sensibilité aux rayons UV.

Ressources connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :