À propos des soins de santé primaires

Que sont les soins de santé primaires?

Les soins de santé primaires se distinguent par une approche de la santé et une gamme de services qui vont au-delà du système de soins de santé traditionnel, ce qui comprend tous les services qui touchent à la santé, comme le revenu, l'hébergement, l'éducation et l'environnement. Les soins primaires constituent un élément au sein des soins de santé primaires. Ils se concentrent sur les services de soins de santé, dont la promotion de la santé, la prévention des maladies et des blessures, ainsi que le diagnostic et le traitement des blessures et des maladies.

Des activités diverses de Santé Canada (ainsi que des programmes d'autres ministères fédéraux) visent un vaste éventail de services et d'activités qui comportent les soins de santé primaires. Cette section du site Internet de Santé Canada met l'accent sur le secteur de la distribution des soins de santé, puisqu'il intervient dans les soins de santé primaires. Le premier rapport du Conseil canadien de la santé (Le renouvellement des soins de santé au Canada : Accélérer le changement, janvier 2005) comprend une description utile du champ d'application des services de soins de santé en relation avec les soins de santé primaires.

Les services de soins de santé au sein des soins de santé primaires

Les soins de santé primaires jouent une double fonction au sein du système de soins de santé :

  • la prestation directe de services de premier contact (par des fournisseurs comme les médecins de famille, les infirmières et les infirmiers praticiens, les pharmaciens et les pharmaciennes, ainsi que les lignes d'info-conseils); et
  • une fonction de coordination pour s'assurer de la continuité et de la facilité de mouvement dans tout le système afin que les soins demeurent unifiés quand les Canadiennes et les Canadiens ont besoin de services plus spécialisés (avec des spécialistes ou dans les hôpitaux, par exemple).

La sensibilité aux besoins de la communauté est un élément clé des soins de santé primaires. Par conséquent, la configuration et le nombre de services peuvent varier d'une communauté à l'autre : il n'y a pas de modèle « unique ». Il peut donc y avoir des modèles de gouvernance et de financement variés. Les services de soins de santé primaires comprennent souvent :

  • la prévention et le traitement de blessures et de maladies communes;
  • les services d'urgence de base;
  • des aiguillages et la coordination avec d'autres niveaux de soins (comme les hôpitaux et les soins d'un spécialiste);
  • les soins de santé mentale primaires;
  • les soins palliatifs et les soins de fin de vie;
  • la promotion de la santé
  • le développement sain des enfants;
  • les soins de maternité primaires;
  • les services de réadaptation.

Statu quo et défis

Actuellement, les services de soins primaires au Canada sont surtout fournis par les médecins de famille et les praticiens médicaux généraux qui mettent l'accent sur le diagnostic et le traitement des maladies et des blessures. Des faits nouveaux tentent de se former sur cette base.

Au cours des dernières années, l'organisation et la distribution des services de soins de santé ont été au coeur de beaucoup de débats (voir, par exemple, le rapport Romanow et le rapport du Conseil de la santé du Canada ). Les inquiétudes concernent :

  • le manque relatif d'accent mis sur la promotion de la santé et la prévention de la maladie qui a été associé à de hauts taux de maladies évitables;
  • le manque de continuité, dont quelques établissements et fournisseurs qui semblent travailler de façon isolée les uns par rapport aux autres;
  • les problèmes relatifs à l'accès, particulièrement dans les régions rurales et éloignées, mais aussi dans les centres urbains où le manque de services après les heures normales de travail se solde souvent par le recours aux salles d'urgence pour des soins non urgents; et
  • les inquiétudes des fournisseurs par rapport à leurs conditions de travail, incluant les longues heures de travail et les impacts qui se répercutent sur leur propre santé et leur vie familiale.

Conséquemment, nombre d'études du système de soins de santé ont accentué l'importance de la réforme des soins de santé primaires.

La réforme des soins de santé primaires

La caractéristique principale de la réforme des soins de santé primaires résulte en un changement vers des équipes de fournisseurs auxquelles incombe la responsabilité de fournir des services complets à leur clientèle. Il y a un consensus croissant selon lequel la collaboration entre les médecins de famille, le personnel infirmier et les autres professionnels résultera en une meilleure santé, un meilleur accès aux services, une utilisation plus efficace des ressources et une plus grande satisfaction de la part des patients et des fournisseurs. De telles équipes sont bien placées pour mettre l'accent sur la promotion de la santé et sur l'amélioration de la gestion des maladies chroniques. Cette approche d'équipe, en parallèle avec des lignes d'info-conseils, facilite l'accès aux services de soins de santé primaires après les heures normales de travail, réduisant ainsi le besoin de visites coûteuses aux salles d'urgence. D'autres technologies permettent le partage d'information parmi les fournisseurs de façon à ce que les Canadiennes et les Canadiens n'aient pas à répéter leurs antécédents médicaux ou à refaire les mêmes tests pour chaque professionnel qu'ils consultent. Ainsi, tous les aspects des soins personnels sont réunis de façon coordonnée.

Actuellement, relativement peu de Canadiennes et de Canadiens accèdent aux services de soins de santé primaires de cette façon. Les provinces et territoires mettent en oeuvre des plans relativement à la réforme des soins de santé primaires, avec l'appui financier du Fonds pour l'adaptation des soins de santé primaires fédéral. Chaque instance est responsable de sa propre approche, mais quelques points saillants communs en ressortent :

  • la création d'organisations et d'équipes de soins de santé primaires auxquelles incombe la responsabilité de fournir des services complets à leur clientèle (comprenant la coordination avec les autres niveaux de soins);
  • la création ou l'amélioration de lignes d'info-conseils pour fournir des services de premier contact en tout temps;
  • des améliorations en matière de gestion des maladies chroniques (qui comptent pour une grande partie [40 à 70 p. 100 selon diverses évaluations] des coûts du système de soins de santé);
  • un accent accru mis sur la promotion de la santé et la prévention des maladies et des blessures;
  • une participation volontaire de la part des fournisseurs et des patients;
  • le renforcement des capacités d'évaluation, de façon à ce que le rendement du système puisse être contrôlé et * un point central explicite sur la gestion des changements des activités pour appuyer toutes les suggestions ci-dessus.

Communiquez avec votre gouvernement provincial ou territorial pour obtenir de plus amples renseignements sur ses plans spécifiques relativement à la réforme des soins de santé primaires.

Appui aux soins de santé primaires

La distribution efficace des services de soins de santé dépend de plusieurs autres ressources, notamment :

  • un nombre suffisant de ressources humaines en santé
  • une approche d'équipe qui met l'accent sur les besoins des patients, pour que tous les services aient le fournisseur le plus approprié et que les fournisseurs collaborent afin d'optimiser les résultats;
  • les technologies de l'information (surtout les dossiers médicaux électroniques);
  • des modèles de financement et de gouvernance qui appuient les soins basés sur le travail d'équipe;
  • des liens en matière de santé publique; et * une culture de responsabilité, une mesure du rendement et l'amélioration de la qualité.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :