Déclaration commune des coprésidentes du Comité consultatif spécial sur l’épidémie de surdoses d’opioïdes – Dernières données nationales sur la crise de surdoses

Déclaration

Le 16 décembre 2020 | Ottawa (Ontario) | Agence de la santé publique du Canada

Les coprésidentes du Comité consultatif spécial fédéral-provincial-territorial sur l'épidémie de surdoses d'opioïdes, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, et la Dre Jennifer Russell, médecin-hygiéniste en chef adjointe du Nouveau-Brunswick, ont fait aujourd'hui la déclaration qui suit au sujet de la publication de données actualisées sur les méfaits associés aux opioïdes au Canada, pour la période du 1er janvier 2016 au 30 juin 2020. Pour la première fois, des données sur les méfaits liés à la consommation de stimulants (p. ex. cocaïne et méthamphétamine) sont également présentées.

« Avant l'arrivée de la COVID-19 au Canada, on pouvait observer les premiers signes encourageants d'une diminution des décès liés à la toxicité des opioïdes dans certaines régions du pays. Les données nationales diffusées aujourd'hui donnent un aperçu des effets graves et grandissants de la pandémie de COVID-19 sur la crise de surdoses, comme en témoignent les récents rapports provinciaux et territoriaux. Entre avril et juin 2020, 1 628 personnes sont décédées des suites d'une intoxication apparemment liée aux opioïdes, ce qui représente une augmentation de 58 % par rapport au trimestre précédent. Les hospitalisations et les interventions des services d'urgence en raison d'une surdose ont également augmenté au cours de cette période.

Selon ces données inquiétantes, de janvier à juin 2020, environ la moitié des décès accidentels liés à la toxicité des opioïdes mettaient également en cause un stimulant, comme de la cocaïne ou de la méthamphétamine. Ces données confirment que les opioïdes ne sont pas la seule cause de cette crise, qui englobe diverses substances.

D'avril à juin 2020, le Canada a enregistré le plus grand nombre de décès liés à la toxicité des opioïdes en un seul trimestre depuis le début de la surveillance nationale, en 2016. Malheureusement, les nouvelles prévisions diffusées aujourd'hui par l'Agence de la santé publique du Canada semblent indiquer que ces chiffres resteront élevés dans les mois à venir.

Nous devons agir maintenant si nous voulons démentir ces prévisions alarmantes. Nous devons renouveler nos efforts collectifs à l'échelle du pays. Nous devons tirer parti des mesures de santé publique efficaces et fondées sur des données probantes visant à réduire les méfaits associés à l'usage de substances, nous attaquer à l'approvisionnement en drogues illicites de plus en plus toxiques et fournir un soutien aux consommateurs de drogues, y compris la possibilité de suivre un traitement. Nous invitons les fournisseurs de soins de santé de partout au pays (qui sont en mesure de le faire) à offrir des options présentant moins de risque aux personnes susceptibles de décès ou de méfaits liés à la toxicité aux prises avec un trouble de consommation d'opioïdes. Ces initiatives visent à fournir des médicaments de qualité pharmaceutique aux personnes susceptibles de mourir ou de subir des méfaits en raison de la toxicité des opioïdes comme solution de rechange aux drogues illicites toxiques, contribuant ainsi à sauver des vies.

Entre janvier 2016 et juin 2020, 17 602 personnes sont décédées vraisemblablement de la toxicité des opioïdes, et bien d'autres ont fait des surdoses. Chaque hospitalisation, intervention d'urgence et mort tragique à la suite d'une surdose a une incidence considérable sur les amis, la famille et les collectivités, provoquant souvent un traumatisme et un stress accru. Nous devons tous faire preuve de compassion et contribuer à trouver une solution pour enrayer cette crise.

La dépendance est un trouble médical et non un choix que l'on fait. Si vous êtes aux prises avec un problème de dépendance, sachez que des services d'aide sont offerts partout au Canada, notamment des ressources gratuites et des services de consultation à partir du portail Espace mieux-être Canada. Nous sommes conscients qu'il faut beaucoup de courage pour demander de l'aide.

À l'approche de la période des Fêtes, qui suppose un changement de plan pour de nombreuses personnes cette année, il est particulièrement important de prendre contact avec nos proches qui peuvent se sentir stressés, seuls ou isolés. Nous devons continuer à soutenir les personnes aux prises avec des problèmes liés à la consommation de substances avec dignité, compassion et respect, ainsi qu'à assurer l'accès aux services nécessaires. Pour sauver des vies, il est essentiel de sensibiliser les gens aux signes d'une surdose, d'avoir sur soi de la naloxone, de ne pas consommer de la drogue en solo, de ne pas prendre simultanément plusieurs drogues et de réduire la stigmatisation. Si vous connaissez quelqu'un qui souffre d'un trouble lié à la consommation de substances, procurez-vous les outils et les renseignements dont vous avez besoin pour l'aider. »

Dre Theresa Tam
Administratrice en chef de la santé publique du Canada
Coprésidente, Comité consultatif spécial sur l'épidémie de surdoses d'opioïdes

Dre Jennifer Russell
Médecin-hygiéniste en chef adjointe, Nouveau-Brunswick
Coprésidente, Comité consultatif spécial sur l'épidémie de surdoses d'opioïdes

Liens connexes

Crise des opioïdes au Canada
Mesures fédérales sur les opioïdes à ce jour
Venir en aide aux personnes qui utilisent des substances pendant la pandémie de COVID-19
Carte interactive : La réponse du Canada à la crise des opioïdes
Trousse d'outils de Santé Canada : COVID-19 et consommation de substances
Espace mieux-être Canada : Soutien en matière de santé mentale et de consommation de substances
Obtenir de l'aide concernant la consommation problématique de substances
Stigmatisation entourant la consommation de substances
Parler de la consommation de substances de manière humaniste, sécuritaire et non stigmatisante

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :