Le gouvernement du Canada annonce des changements aux mesures frontalières du Canada

Communiqué de presse

Le 19 novembre 2021 | Ottawa (Ontario) | Agence de la santé publique du Canada

Les exigences relatives aux tests de dépistage de la COVID-19 et à la vaccination ainsi que d’autres mesures frontalières constituent un élément crucial de la réponse du Canada à la pandémie de COVID‑19 et elles contribuent à la protection de la santé et de la sécurité de toute la population canadienne. Comme les taux de vaccination augmentent partout dans le monde et que la situation épidémiologique est en constante évolution, il importe que les mesures frontalières du Canada reflètent le contexte mondial actuel.

Aujourd’hui, le gouvernement du Canada annonce la modification prochaine des mesures frontalières du Canada.

À compter du 30 novembre 2021, les personnes entièrement vaccinées ayant le droit d’entrer au Canada qui quittent le pays et y reviennent dans les 72 heures suivant leur départ n’auront pas à fournir un résultat de test moléculaire de dépistage de la COVID‑19 avant leur entrée. L’exemption ne s’applique qu’aux voyages en provenance du Canada faits par des citoyens canadiens, des résidents permanents ou des personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens qui sont entièrement vaccinés et qui quittent le pays et y reviennent, par voie aérienne ou terrestre, en moins de 72 heures, et qui peuvent le démontrer. Cette exemption s’étend aux enfants-accompagnateurs de moins de 12 ans et aux personnes qui ne peuvent être vaccinées pour des raisons médicales. Également à compter du 30 novembre 2021, le Canada élargira la liste des vaccins contre la COVID‑19 que les voyageurs peuvent recevoir pour être considérés comme entièrement vaccinés aux fins de voyage au Canada. La liste comprendra les vaccins Sinopharm, Sinovac et COVAXIN, ce qui correspond à la liste d’utilisation d’urgence de l’Organisation mondiale de la Santé.

Le gouvernement du Canada annonce également qu’à compter du 15 janvier 2022, certains groupes de voyageurs actuellement exempts de certaines exigences relatives à l’entrée au Canada ne seront admis au pays qu’une fois entièrement vaccinés au moyen d’un des vaccins approuvés pour l’entrée au Canada. Ces groupes de voyageurs sont :

  • les personnes voyageant pour retrouver leur famille (les enfants non vaccinés de 18 ans ou moins sont toujours exemptés s’ils voyagent pour retrouver un membre de leur famille immédiate ou élargie qui est entièrement vacciné ou un citoyen canadien, un résident permanent ou une personne inscrite en vertu de la Loi sur les Indiens);
  • les étudiants étrangers de 18 ans et plus;
  • les athlètes professionnels et amateurs;
  • toutes les personnes qui ont un permis de travail valide, y compris les travailleurs étrangers temporaires (autres que ceux des secteurs agricole et agroalimentaire);
  • les fournisseurs de services essentiels, y compris les camionneurs.

Après le 15 janvier 2022, les ressortissants étrangers non vaccinés ou partiellement vaccinés ne seront autorisés à entrer au Canada que s’ils répondent aux critères des exceptions limitées, qui s’appliquent à certains groupes, dont les travailleurs des secteurs agricole et agroalimentaire, les membres d’équipage de navires, les personnes entrant au pays pour des raisons d’ordre humanitaire, les nouveaux résidents permanents, les réfugiés qui se réinstallent et certains enfants de moins de 18 ans. Les voyageurs non vaccinés exemptés continueront d’être soumis à des tests de dépistage, à une mise en quarantaine et à d’autres exigences d’entrée. Les autres ressortissants étrangers non vaccinés ou partiellement vaccinés se verront interdire l’entrée au Canada.

À compter du 30 novembre, il faudra être vacciné pour voyager au Canada ou à l’étranger. Un test moléculaire de dépistage de la COVID‑19 valide ne sera plus accepté comme solution de rechange à la vaccination à moins d’être admissible à une des exemptions limitées, comme une incapacité médicale à se faire vacciner. À partir du 30 novembre 2021, les voyageurs doivent communiquer avec la compagnie aérienne ou ferroviaire pour obtenir les formulaires requis et les présenter selon son processus d’approbation.

La réponse du gouvernement du Canada à la pandémie de COVID‑19 continuera de donner la priorité à la santé et à la sécurité des Canadiens et des Canadiennes. Selon l’évolution des taux de vaccination, du nombre de cas et des taux d’hospitalisation, le gouvernement du Canada continuera d’envisager d’autres mesures ciblées aux frontières — ainsi que le moment de les lever ou de les modifier — pour assurer la sécurité des membres de la population canadienne.

Citations

« La santé et la sécurité demeureront toujours au premier plan de toute décision prise par notre gouvernement pour lutter contre la COVID-19. Les changements qui seront apportés aux exigences en matière de test de dépistage et aux mesures frontalières représentent la prochaine étape de l’approche de notre gouvernement alors que les taux de vaccination, tant au Canada qu’ailleurs dans le monde, s’améliorent. La situation à nos frontières est toujours surveillée de près; des représentants et des experts continuent d’évaluer les mesures en place et de recommander les modifications nécessaires, au besoin. »

L’honorable Jean-Yves Duclos
Ministre de la Santé

« Dès le début de la pandémie, notre objectif a été de protéger la santé et la sécurité des Canadiens et des Canadiennes et de prévenir la propagation de la COVID‑19 à nos frontières. Notre engagement à l’endroit de la sécurité frontalière a permis de garder les membres de la population canadienne en sécurité, et à mesure que la situation continue d’évoluer et que nous ouvrons nos frontières aux voyages non essentiels, nous continuerons de nous assurer que les voyageurs répondent à toutes les exigences pour entrer au Canada. »

L’honorable Marco E. L. Mendicino
Ministre de la Sécurité publique

« Nous relançons de nombreux éléments de notre économie, dont les voyages, et la vaccination continuera de jouer un rôle majeur pour assurer la sécurité des personnes et de nos systèmes de transport. Quelle que soit la destination, le fait de s’assurer que les voyageurs sont vaccinés contre la COVID‑19 protège les voyageurs et les travailleurs du secteur des transports. »

L’honorable Omar Alghabra
Ministre des Transports

« L’exigence selon laquelle les ressortissants étrangers doivent être entièrement vaccinés ajoute une autre couche cruciale de protection à la frontière. De nombreux ressortissants étrangers et étudiants internationaux qui arrivent au Canada sont déjà entièrement vaccinés, et les mesures annoncées aujourd’hui contribueront à faire en sorte que les Canadiens et les Canadiennes restent protégés contre la COVID‑19 tout au long de la reprise économique et du retour des voyages internationaux. »

L’honorable Sean Fraser
Ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Faits en bref

  •  Avant de se rendre à la frontière, les voyageurs doivent vérifier s’ils ont le droit d’entrer au Canada et s’ils satisfont à toutes les exigences d’entrée. De plus, il est possible que certaines provinces et que certains territoires aient leurs propres restrictions à l’entrée. Vérifiez à la fois les restrictions et exigences fédérales ainsi que les restrictions et exigences provinciales ou territoriales avant de voyager et assurez-vous de les respecter.

  • Tous les voyageurs, peu importe la durée de leur séjour à l’extérieur du Canada, sont encore tenus de soumettre les renseignements obligatoires dans ArriveCAN (application gratuite ou site Web), y compris une preuve de vaccination (en anglais ou en français) et un plan de quarantaine, avant leur arrivée au Canada.

  • En ce qui concerne les voyages à l’étranger de plus de 72 heures, tous les voyageurs admissibles au Canada doivent subir un test moléculaire de dépistage de la COVID‑19 obligatoire avant l’entrée. Les tests antigéniques ne sont pas acceptés. 

  • Le gouvernement du Canada continuera de modifier les mesures frontalières et, au cours de phases subséquentes, il considèrera de nouvelles modifications à l’obligation de subir un test de dépistage avant l’entrée pour les Américains et d’autres voyageurs entièrement vaccinés.

  • Pour continuer d’améliorer le traitement des voyageurs, l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a lancé une nouvelle fonction dans l’application ArriveCAN, qui permettra aux voyageurs arrivant à certains aéroports de présenter électroniquement leur déclaration relative aux douanes et à l’immigration avant leur arrivée au Canada. Cette fonction est actuellement offerte aux voyageurs arrivant à l’aéroport international de Vancouver au moyen du site Web ArriveCAN seulement. Elle sera bientôt lancée dans d’autres aéroports du Canada.

  • Les voyageurs peuvent utiliser une attestation de vaccination délivrée par leur province ou leur territoire, par l’établissement de soins de santé local où leurs vaccins ont été enregistrés ou par le pays où la vaccination a eu lieu, à condition qu’il s’agisse d’un vaccin contre la COVID‑19 approuvé par le gouvernement du Canada aux fins de voyage. Dans la mesure du possible, les Canadiens et les Canadiennes sont fortement encouragés à utiliser la preuve canadienne de vaccination contre la COVID‑19.

  • Transports Canada continue de travailler avec l’industrie des croisières et d’autres partenaires nationaux et internationaux afin de permettre une reprise sécuritaire des croisières au Canada au printemps 2022, ce qui comprend des exigences de vaccination propres aux passagers des navires de croisière et d’autres protocoles de santé. De plus amples renseignements seront fournis dans les semaines à venir.

  • Le gouvernement du Canada étudie les prochaines étapes pour la réouverture d’aéroports canadiens supplémentaires aux vols internationaux de passagers. Transports Canada travaille en étroite collaboration avec l’ASFC, l’ASPC et des partenaires aéroportuaires pour déterminer le moment opportun pour la réouverture et les aéroports qui peuvent recevoir des vols internationaux.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie-France Proulx
Cabinet de l’honorable Jean-Yves Duclos
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
media@hc-sc.gc.ca

Allison St-Jean
Conseillère principale en communications et attachée de presse
Cabinet de l’honorable Omar Alghabra
Ministre des Transports
Allison.St-Jean@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
media@tc.gc.ca
613-993-0055

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :