Lignes directrices sur l’administration de vaccins contre la grippe en présence de la COVID-19

Sur cette page

Préambule

Le présent document a pour but de fournir des lignes directrices sur l'administration de vaccins contre la grippe saisonnière à l'automne 2020, alors que la COVID-19 pourrait continuer d'exercer des pressions sur la capacité de santé publique et de nuire aux opérations et à la fréquentation des cliniques. Ces lignes directrices ont été élaborées par l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) en consultation avec le Comité canadien d'immunisation et le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI).

Il est particulièrement important de réduire le fardeau de la grippe cet automne et cet hiver pour prévenir une augmentation de l'utilisation des soins de santé en même temps qu'une résurgence potentielle de l'activité de la COVID-19. Dans sa déclaration sur la vaccination antigrippale pour la saison 2020-2021, le CCNI recommande que la priorité soit accordée à la fourniture de vaccins contre la grippe aux personnes présentant un risque élevé de complications liées à la grippe et à celles qui peuvent leur transmettre le virus.

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière offre l'occasion d'élaborer et de mettre en pratique des approches qui pourraient être utilisées pour le programme de vaccination prévu contre la COVID-19 et d'assurer la prise en compte des divers besoins de groupes de population en fonction de l'accès aux services, de la vulnérabilité, de l'origine ethnique et de la culture, de la capacité et d'autres facteurs socioéconomiques et démographiques. Ces approches peuvent également être utiles en ce qui concerne la vaccination systématique et la vaccination de rattrapage. Des conseils supplémentaires sur la prestation de programmes de vaccination systématique pendant la pandémie de la COVID-19 sont offerts par l'ASPC et les provinces et territoires.

Difficultés occasionnées par la COVID-19

La pandémie de COVID-19 a entraîné de nombreuses difficultés pour la mise en œuvre du programme de vaccination contre la grippe saisonnière, notamment :

Recommandations concernant les programmes de vaccination contre la grippe

Envisager d'autres modèles d'administration de vaccins contre la grippe cet automne

Les provinces et les territoires utilisent divers systèmes pour leur programme de lutte contre la grippe saisonnière, et des facteurs locaux jouent également un rôle important dans la planification et l'administration du vaccin contre la grippe. Cet automne, les administrations doivent envisager une vaste gamme de stratégies pour administrer le vaccin contre la grippe, dans le but d'éviter les foules tout en maintenant ou en augmentant le taux de vaccination. Les autres modèles comprennent l'utilisation de milieux non traditionnels, comme le permettent les lois provinciales et territoriales (par exemple, pour la vaccination par les pharmaciens ou les travailleurs paramédicaux). Si la demande est élevée, l'approvisionnement potentiellement limité de vaccins peut influer sur la décision d'utiliser d'autres modèles d'administration.

Les approches à envisager sont les suivantes :

Adaptations des procédures habituelles de vaccination

La zone de texte ci-dessous indique les types d'adaptation des pratiques habituelles de vaccination qui sont recommandées en présence de l'activité de la COVID-19. Les sections qui suivent donnent plus de détails.

Modifications aux procédures habituelles de vaccination

  • contrôle pour vérifier la présence de symptômes ou l'exposition à la COVID-19
    • personnel
    • bénévoles
    • clients
  • distance physique : peut influer sur l'aménagement physique et le nombre de clients pouvant être accueillis à un moment donné
  • exigences en matière de prévention et de contrôle des infections (PCI), y compris celles en matière d'équipement de protection individuelle (EPI)
  • nettoyage accru des lieux
  • possibilité d'avoir besoin de prolonger les heures de travail et d'accroître le personnel
  • utilisation de systèmes de rendez-vous pour éviter les foules dans les cliniques
  • utilisation de la technologie et d'autres méthodes pour réduire les contacts
    • par exemple
      • inscription en ligne
      • inscription sans papier
      • processus de consentement et d'enregistrement
  • messages visibles et audibles, dans des formats accessibles, pour expliquer les mesures d'adaptation prises dans le cadre des campagnes de vaccination en raison de la COVID-19

Contrôle de l'état de santé et entrée : tous les établissements

Toutes les personnes présentes à un établissement doivent faire l'objet d'un contrôle passif (au moyen d'affiches) de leur état de santé et à un contrôle actif avant l'entrée, même si elles ont déjà fait l'objet d'un contrôle préalable par téléphone lors de la prise de rendez-vous. Le personnel et les bénévoles doivent faire l'objet d'un contrôle de leur état de santé avant chaque quart de travail. Il existe diverses options pour le contrôle actif, par exemple :

Les affiches à la porte doivent comporter des messages pour recommander aux visiteurs de ne pas entrer s'ils sont malades, de porter leurs masques non médicaux ou leur couvre-visage (selon les conseils de l'administration), d'utiliser le désinfectant pour les mains à l'entrée, de respecter l'étiquette respiratoire et de maintenir une distance physique. Au besoin, des masques doivent être offerts à ceux qui viennent sans, de préférence sans frais pour le client.

Si des personnes présentent des symptômes à leur arrivée, on doit leur demander de se laver les mains et de porter un masque médical, et les réorienter en vue d'une évaluation (par exemple, vers un fournisseur de soins de santé ou un site de dépistage de la COVID-19, selon leurs symptômes).

Les lignes directrices provinciales et territoriales doivent être consultées pour les messages et les outils de contrôle.

Distance physique

Une distance physique de deux mètres doit être maintenue autant que possible en utilisant différentes stratégies, notamment :

Prévention et contrôle des infections (PCI)

Des mesures de PCI sont nécessaires pour empêcher la transmission de la COVID-19 dans les établissements de vaccination. Les voici :

Facteurs à considérer relativement à la sélection de l'EPI

Il peut être difficile de maintenir la distance physique dans les établissements de vaccination, et la procédure de vaccination exige une proximité physique étroite entre le vaccinateur et le client. Les recommandations suivantes sont fondées sur les lignes directrices sur la PCI pour les services de soins ambulatoires de l'ASPC et s'appliquent dans les zones géographiques où il existe une transmission communautaire connue ou possible de la COVID-19. Les lecteurs doivent se référer aux lignes directrices et aux politiques organisationnelles locales, provinciales ou territoriales pour des recommandations précises concernant l'utilisation de masques, de protection oculaire et d'autre EPI, les stratégies de conservation de l'EPI et l'utilisation de masques non médicaux par le public. Ces lignes directrices peuvent évoluer au fil du temps en fonction de l'épidémiologie changeante de la COVID-19.

Personnel et bénévoles

Si la vaccination a été réalisée au cours d'une autre consultation médicale (par exemple, consultation pour obtenir des soins primaires, soins à domicile ou soins à l'hôpital), le professionnel de la santé devrait déjà utiliser l'EPI adapté à la situation. En plus des lignes directrices sur les soins ambulatoires déjà mentionnées, des lignes directrices sur la PCI sont offertes aux fournisseurs de soins à domicile.

Clients et accompagnateurs

Selon les conseils de l'administration, on doit demander aux clients et aux accompagnateurs de porter un masque non médical ou un couvre-visage. Cette recommandation peut être levée pour les jeunes enfants pour lesquels l'utilisation d'un masque pose un problème. De plus, les enfants de moins de 2 ans ainsi que les personnes qui présentent des difficultés respiratoires ou qui sont incapables de retirer un masque par elles-mêmes ne doivent pas porter de masque non médical ou tout autre couvre-visage.

Mise en place de cliniques et processus de vaccination

Les modifications prioritaires à apporter aux cliniques en raison de la COVID-19 ont déjà été déterminées dans ce document (vérification de la présence de signes de la maladie, distance physique et mesures de PCI). Voici d'autres suggestions pour modifier la mise en place de cliniques et le processus de vaccination :

Les renseignements sur les vaccins peuvent être fournis de façon à minimiser l'utilisation du papier, par exemple :

Facteurs supplémentaires à considérer pour d'autres établissements

Cliniques en milieu scolaire

Les cliniques en milieu scolaire sont utilisées pour administrer des vaccins systématiques aux enfants et aux adolescents, y compris le vaccin contre la grippe dans certaines administrations. Ces cliniques peuvent être touchées par les plans de retour à l'école de la province à l'automne 2020 (par exemple, fréquentation partielle ou échelonnée) et par la disponibilité des ressources en santé publique.

Les facteurs à considérer relatifs à vaccination à l'école sont les suivants :

Cliniques de proximité et cliniques mobiles

Les cliniques de proximité sont un moyen efficace d'atteindre les populations mal desservies et vulnérables et les personnes qui ne peuvent pas se rendre aux sites traditionnels de vaccinationNote de bas de page 3Note de bas de page 4Note de bas de page 5. Il est important de choisir l'emplacement avec soin. Les meilleures options sont les endroits les plus fréquentés par la ou les populations vulnérables visées (par exemple, banques alimentaires, refuges pour personnes itinérantes, centres qui fournissent des repas gratuits, centres pour immigrants et réfugiés). Il est également recommandé de collaborer avec des dirigeants de confiance des collectivités et de promouvoir à l'avance les visites à la clinique.

Des renseignements supplémentaires se trouvent dans les références ci-dessus et dans une ressource des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) : Checklist of best practices for vaccination clinics held at satellite, temporary or off-site locations (en anglais seulement).

Sites extérieurs, y compris les cliniques au volant

Dans certaines provinces, les cliniques au volant et les cliniques dans un stationnement (aussi appelées cliniques en voiture) ont été utilisées avec succès au cours des dernières saisons pour le vaccin contre la grippe saisonnière et sont particulièrement utiles aux personnes à mobilité réduite ou à celles qui craignent de se rendre dans une clinique. Compte tenu de la situation associée à la COVID-19, ces cliniques offrent un moyen de maintenir la distance physique en évitant les files et les salles d'attente.

Parmi les problèmes potentiels pour les planificateurs de programmes, mentionnons les intempéries, la disponibilité d'endroits convenables et les préoccupations en matière de santé au travail pour les vaccinateurs (par exemple, exposition aux gaz d'échappement d'automobiles ou problèmes d'ergonomie s'ils tentent de pénétrer loin dans une voiture). Il y a aussi un risque de blessure à l'épaule de la personne vaccinée si son bras n'est pas suffisamment visible pendant qu'elle est dans la voiture, ce qui entraîne un mauvais marquage du site d'injectionNote de bas de page 6.

Cliniques dans un stationnement : La vaccination dans un stationnement peut être une option viable pour certains praticiens des soins primaires, les pharmacies et les ministères responsables de la santé publique. Des conseils détaillés sur la mise en place de cliniques dans un stationnement (aussi appelée clinique en voiture) sont disponibles dans une ressource australienne : NSW guidance for drive-in immunization clinics (en anglais seulement).

Cliniques au volant : Ces cliniques sont des opérations de plus grande envergure qui peuvent être montées à des endroits fixes ou en alternance. Les sites éventuels doivent offrir un abri à l'équipe de vaccination et une quantité suffisante d'espaces de stationnement pour la période d'observation après la vaccination. Les possibilités comprennent les bâtiments communautaires dotés d'une marquise, les lave-autos, les entrepôts, les postes d'inspection d'assurance, les stationnements d'arénas et les tentes installées pour l'occasion.

La logistique de la planification a été décrite, y compris l'élaboration d'un schéma de circulation avec des voies de circulation pour les processus de consentement et de vaccination, et un nombre suffisant de places de stationnement pour la surveillance après la vaccination.Note de bas de page 7Note de bas de page 8Note de bas de page 9Note de bas de page 10

Il faut demander aux clients de porter un masque non médical et des vêtements amples pour faciliter l'accès à la région deltoïdienne. Les clients doivent être assis de manière à permettre au vaccinateur de les vacciner par la fenêtre ou la porte, car le vaccinateur ne doit pas entrer dans la voiture. Les parents peuvent tenir leur enfant sur leurs genoux pour la vaccination de l'enfant. L'ensemble de la partie supérieure du bras (ou de la partie supérieure de la face externe de la cuisse pour les nourrissons) doit être exposé pour permettre au vaccinateur de trouver le bon site d'injection.

Collectivités éloignées et isolées

Les collectivités éloignées et isolées ont été habituées depuis des années aux campagnes de vaccination contre la grippe. Dans ces milieux, bon nombre des mesures d'adaptation décrites ci-dessus s'appliquent. Toutefois, il faudrait peut-être prendre d'autres mesures. Il est notamment suggéré de faire ce qui suit :

Il est à noter que le manque de connectivité dans de nombreuses collectivités éloignées et isolées peut empêcher l'utilisation de systèmes électroniques pour les rendez-vous, l'inscription ou l'enregistrement.

Ressources supplémentaires

Canada

Agence de la santé publique du Canada. Prévention et contrôle de la COVID-19 : lignes directrices provisoires pour les services de soins ambulatoires et de consultation externe. 23 mai 2020. Accessible à : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus/document-orientation/lignes-directrices-provisoires-services-soins-ambulatoires-consultation-externe.html

Agence de la santé publique du Canada. Prévention et contrôle de la maladie COVID-19 : lignes directrices pour les milieux de soins à domicile. 2020-05-01. Accessible à : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus/professionnels-sante/prevention-controle-covid-19-lignes-directrices-provisoires-milieux-soins-domicile.html

Comité consultatif national de l'immunisation. Lignes directrices provisoires sur la continuité des programmes d'immunisation pendant la pandémie de COVID-19. 13 mai 2020. Accessible à : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/immunisation/comite-consultatif-national-immunisation-ccni/lignes-directrices-provisoires-programmes-immunisation-pendant-pandemie-covid-19.html

Agence de la santé publique du Canada. Annexe traitant de la vaccination : préparation du Canada en cas de grippe pandémique : guide de planification pour le secteur de la santé. Appendice B : Conseils pour la planification des cliniques de vaccination de masse. Accessible à : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/grippe-influenza/preparation-canada-cas-grippe-pandemique-guide-planification-secteur-sante/annexe-traitant-vaccination.html#appb

Centers for Disease Control and Prevention (CDC)

Centers for Disease Control and Prevention. Interim guidance for immunization services during the COVID-19 pandemic. Accessible à : https://www.cdc.gov/vaccines/pandemic-guidance/ (en anglais seulement)

Centers for Disease Control and Prevention. Guidance for pharmacists. 28 mai 2020. Accessible à : https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/hcp/pharmacies.html (en anglais seulement)

Centers for Disease Control and Prevention. Guidelines for Large-scale influenza vaccination clinic planning. 16 décembre 2015. Accessible à : https://www.cdc.gov/flu/professionals/vaccination/vax_clinic.htm (en anglais seulement)

Centers for Disease Control and Prevention. Checklist of best practices for vaccination clinics held at satellite, temporary or off-site locations. Accessible à : https://www.izsummitpartners.org/content/uploads/2019/02/off-site-vaccination-clinic-checklist.pdf (en anglais seulement)

Australie

NSW Health. Guidance for drive-in immunization clinics. Advice for Providers During COVID-19. 4 mai 2020. Accessible à : https://www.cesphn.org.au/preview/population-health/immunisation-1/3157-drive-in-flu-vaccination-clinics/file (en anglais seulement)

Organisation mondiale de la Santé (OMS)

Organisation mondiale de la Santé. Cadre pour la prise de décision : mise en œuvre de campagnes de vaccination de masse dans le contexte de la COVID-19 : orientations provisoires. 22 mai 2020. Accessible à : https://apps.who.int/iris/handle/10665/332269

Organisation mondiale de la Santé. Principes directeurs relatifs aux activités de vaccination durant la pandémie de COVID-19. Orientations provisoires. 26 mars 2020. Accessible à : https://apps.who.int/iris/handle/10665/331669

Organisation mondiale de la Santé. La vaccination dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Questions fréquentes (FAQ). 16 avril 2020. Accessible à : https://apps.who.int/iris/handle/10665/332010

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Centers for Disease Control and Prevention (CDC). Interim guidance for immunization services during the COVID-19 pandemic. Accessible à : https://www.cdc.gov/vaccines/pandemic-guidance/ (en anglais seulement)

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Comité consultatif national de l'immunisation. Guide canadien d'immunisation : partie 2 - Innocuité des vaccins. Réactions précoces à la vaccination, dont l'anaphylaxie. Juin 2013. Accessible à : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/vie-saine/guide-canadien-immunisation-partie-2-innocuite-vaccins/page-4-innocuite-vaccins-effets-secondaires-suivant-immunisation.html

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

Weatherill SA, Buxton JA, Daly PC. Immunization programs in non-traditional settings. Can J Public Health 2004;95(2):133-7.

Retour à la référence de la note de bas de page 3

Note de bas de page 4

Kong KL, Chu S, Giles ML. Factors influencing the uptake of influenza vaccine vary among different groups in the hard-to-reach population. Australian and New Zealand Journal of Public Health 2020;44:163-8. Numéro DOI : 10.1111/1753-6405.12964.

Retour à la référence de la note de bas de page 4

Note de bas de page 5

Thomsen R, Smyth W, Gardner a, et al. Centrelink; an innovative urban intervention for improving adult Aboriginal and Torres Strait Islander access to vaccination. Healthcare Infection 2012;17;136-41. Numéro DOI : 10.1071/HI12035

Retour à la référence de la note de bas de page 5

Note de bas de page 6

Imran M, Hayley D. Injection-induced axillary nerve injury after a drive-through flu shot. Clinical Geriatrics 2013;21(12). Accessible à : https://www.consultant360.com/index.php/taxonomy/term/7226 (en anglais seulement)

Retour à la référence de la note de bas de page 6

Note de bas de page 7

Le N, Charney RL, Gerard J. Feasibility of a Novel Combination of Influenza Vaccinations and Child Passenger Safety Seat Fittings in a Drive-through Clinic Setting. Disaster Med Public Health Prep 2017;11(6):647-651. Numéro DOI : 10.1017/dmp.2017.3. Fichier Epub : 2 mai 2017.

Retour à la référence de la note de bas de page 7

Note de bas de page 8

Banks LL, Crandall C, Esquibel L. Throughput times for adults and children during two drive-through influenza vaccination clinics. Disaster Med Public Health Prep 2013;7(2):175-81. Numéro DOI : 10.1017/dmp.2013.3.

Retour à la référence de la note de bas de page 8

Note de bas de page 9

Gupta A, Evans GW, Heragu SS. Simulation and Optimization Modeling for Drive-Through Mass Vaccination - A Generalized Approach. Simulation Modelling Practice and Theory 2013;37 (septembre). Accessible à : https://commons.erau.edu/ww-management-science/1 (en anglais seulement)

Retour à la référence de la note de bas de page 9

Note de bas de page 10

Zenwekh T, McKnight J, Hupert N, et al. Mass medication modelling in response to public health emergencies: outcomes of a drive-through exercise. J Public Health Management Practice 2007;13(1);7-15.

Retour à la référence de la note de bas de page 10

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :