Aperçu – Quel est l’état de santé des Canadiens? Brève mise à jour

Comité directeur des IMCCRattachement de l'auteur 1

(Brenda Branchard, Paromita Deb-Rinker, Alejandra Dubois, Pam Lapointe, Siobhan O'Donnell, Louise Pelletier (présidente), Gabriela Williams)

https://doi.org/10.24095/hpcdp.38.10.05f

Rattachement de l'auteurs :

Rattachement de l'auteur 1

Agence de santé publique du Canada, Ottawa (Ontario), Canada

Retour à la rattachement de l'auteure 1

Correspondance : Louise Pelletier, Agence de la santé publique du Canada, 785, avenue Carling, IA 6806A, Ottawa (Ontario)  K1A 0K9; tél. : 613-960-5339; courriel : louise.pelletier2@canada.ca

Présentation

Le présent aperçu vise à mettre à jour un certain nombre de résultats clés tirés du rapport de 2016 « Quel est l'état de santé des Canadiens? »Note de bas de page 1 en utilisant les données de la plus récente version (2018) des Indicateurs des maladies chroniques au Canada (IMCC; tableau 1). Le rapport de 2016 examinait les tendances liées aux quatre maladies chroniques majeures (maladies cardiovasculaires [MCV]Note de bas de page , cancer, maladies respiratoires chroniques [MRC]Note de bas de page et diabète) et quatre facteurs de risque sous-jacents (tabagisme, inactivité physique, mauvaise alimentation et consommation nocive d'alcool) qui sont les fondements du Plan d'action mondial pour la lutte contre les maladies non transmissibles 2013-2020 de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) [Global action plan for the prevention and control of noncommunicable diseases 2013-2020]Note de bas de page 2. Le rapport de 2016 traitait aussi des troubles anxieux ou de l'humeur en raison de l'impact considérable de ces maladies sur la santé des Canadiens. Par conséquent, la présente mise à jour n'est pas axée sur tous les résultats des IMCC de 2018 indiqués dans le tableau 1, mais se concentre plutôt sur des éléments d'intérêt particuliers, notamment les expériences de morbidité et la mortalité des Canadiens vivant avec ces maladies chroniques majeures ainsi que les facteurs de risque connexes. Les résultats rapportés sont fondés sur les quatre sources de données suivantes : le Système canadien de surveillance des maladies chroniques (SCSMC); l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC); l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé; et les Statistiques de l'état civil – Base canadienne de données sur les décès.

Principales constatations

Mortalité

Alors que le taux de mortalité associé aux quatre maladies chroniques majeures a diminué du tiers sur une période de 18 ans (passant de 663/100 000 en 1998 à 441/100 000 en 2015; taux de mortalité normalisés selon l'âge), la diminution la plus importante a été observée pour les MCV (près de 50 %). Néanmoins, les MCV sont toujours la seconde cause de mortalité en importance au Canada (196/100 000; taux brut de mortalité) après le cancer (215/100 000; taux brut de mortalité), représentant 27 % et 29 % de tous les décès en 2015, respectivement. En outre, la probabilité de mourir entre 30 et 69 ans (c.-à-d. mortalité prématurée) de l'une des 4 maladies chroniques majeures a diminué de près du tiers pendant la même période (passant de 14,9 % en 1998 à 10,2 % en 2015). Bien qu'il s'agisse d'un résultat positif, il reste encore beaucoup de travail à faire puisque les décès dus à ces maladies chez les Canadiens de ce groupe d'âge sont souvent évitables.

Morbidité

Un adulte canadien sur trois (33,7 %) est atteint d'au moins une des maladies chroniques suivantes : MCV; cancer; MRC; diabète; troubles anxieux ou de l'humeur. Plus précisément, en 2015-2016, environ 2,4 millions de Canadiens vivaient avec une cardiopathie ischémique et environ 800 000 Canadiens vivaient avec les conséquences d'un accident vasculaire cérébral, deux formes communes de MCV. Environ 2,2 millions de Canadiens ont déclaré avoir déjà reçu un diagnostic de cancer. De plus, 2,1 millions de Canadiens vivaient avec une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), une des MRC les plus fréquentes, et 3,1 millions de Canadiens souffraient de diabète. Enfin, 3,9 millions de Canadiens ont affirmé avoir déjà reçu un diagnostic de troubles anxieux ou de l'humeur en 2016Note de bas de page §. À l'opposé de la plupart des maladies chroniques dont la fréquence augmente avec l'âge, les troubles anxieux ou de l'humeur sont particulièrement présents au sein de la population en âge de travailler (20 à 64 ans).

Le nombre de personnes vivant avec ces maladies chroniques continue d'augmenter en raison du vieillissement ainsi que de la croissance de la population canadienne et du fait que les gens vivent plus longtemps avec ces maladies grâce aux progrès réalisés en matière de traitement et de gestion des patients (figure 1). D'un autre côté, le taux de nouveaux cas diagnostiqués chaque année pour la plupart des maladies diminue lentement, sauf en ce qui concerne le diabète, pour lequel on a observé une plus grande variation des tendancesNote de bas de page **. La majorité des maladies chroniques touchent les hommes et les femmes différemment, certaines étant assurément plus fréquentes chez les hommes (comme les cardiopathies ischémiques) et d'autres chez les femmes (comme les troubles anxieux ou de l'humeur). Dans l'ensemble, les femmes tendent à adopter de meilleurs comportements en matière de santé que les hommes, sauf en ce qui concerne l'activité physique, dont le niveau est bas pour tous les Canadiens. D'un autre côté, les femmes vivent plus longtemps et l'âge est un des principaux facteurs de risque non modifiables associés aux maladies chroniques.

Figure 1. Prévalence normalisée selon l'âge (%) des maladies chroniques majeures chez les Canadiens âgés de 20 ans et plus, Canada, 2000 à 2015

Figure 1

Sources : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes – Composante annuelle, 2005 à 2015; Système canadien de surveillance des maladies chroniques, 2000-2001 à 2015-2016.
Remarques : Les statistiques sur le cancer (ayant reçu un diagnostic dans le passé) et les troubles anxieux ou de l'humeur sont fondées sur des données autodéclarées et présentées par année civile; pour toutes les autres maladies et affections, les statistiques sont fondées sur des données administratives et sont présentées par exercice financier.

Équivalent textuel
Figure 1, données
Maladie chronique Prévalence normalisée selon l'âge (%)
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Cancer (ayant reçu un diagnostic dans le passé) (20+) Sans objet Sans objet Sans objet Sans objet Sans objet 6,7 Sans objet 6,8 7,5 6,7 7,2 7,5 7,4 7,8 7,2 7,6
Asthme (20+) 5,2 5,7 6,2 6,6 7,0 7,4 7,8 8,2 8,5 8,8 9,2 9,5 9,8 10,1 10,4 10,8
Maladie pulmonaire obstructive chronique (35+) 7,0 7,4 7,7 8,0 8,2 8,4 8,6 8,8 9,0 9,2 9,3 9,4 9,5 9,5 9,6 9,6
Diabète (20+) 6,0 6,4 6,8 7,1 7,5 7,9 8,3 8,6 8,9 9,2 9,4 9,6 9,7 9,8 9,9 10,1
Cardiopathie ischémique (20+) 7,1 7,5 7,8 8,0 8,1 8,2 8,3 8,3 8,3 8,3 8,2 8,1 8,0 7,9 7,9 7,8
Accident vasculaire cérébral (20+) Sans objet Sans objet Sans objet 2,3 2,4 2,5 2,5 2,5 2,6 2,6 2,6 2,6 2,6 2,6 2,6 2,6
Troubles de l'humeur et/ou les troubles anxieux (20+) Sans objet Sans objet Sans objet Sans objet Sans objet 8,6 Sans objet 10,0 10,4 9,9 10,0 11,1 11,2 11,7 11,9 12,4

Facteurs de risque comportementaux

Comme le mentionnait le rapport de 2016, sauf en ce qui a trait au tabagisme, le Canada continue d'observer une forte prévalence des facteurs de risque évitables associés aux maladies chroniques (inactivité physique [62,4 % pour les enfants et les jeunes et 82,5 % pour les adultes], mauvaise alimentation [70 % pour les Canadiens âgés de 12 ans et plus] et consommation nocive d'alcool [15,2 % des Canadiens âgés de 15 ans et plus]). En 2016, 84,9 % des adultes canadiens déclaraient présenter au moins un de ces facteurs de risque comportementaux.

Les maladies chroniques se développent généralement pendant de nombreuses années, voire des décennies. Il est donc très important que les enfants et les jeunes canadiens adoptent des comportements sains dès leur plus jeune âge. Malheureusement, seulement 1 enfant sur 10 (9,5 %) âgé entre 5 et 17 ans respecte les récentes Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures à l'intention des enfants et des jeunes relativement à l'activité physique, au comportement sédentaire et au sommeilNote de bas de page 3. De plus, seulement 1 enfant ou jeune sur 3 (37,6 %) respecte les Directives canadiennes en matière d'activité physiqueNote de bas de page ††, ce qui indique que des efforts doivent encore être déployés pour augmenter les activités ainsi que le soutien aux sports et loisirs, au transport actif et à l'activité physique à l'école.

Conclusion

Depuis la publication du rapport de 2016, les tendances relatives à la mortalité globale et prématurée ont continué de diminuer à une vitesse variable pour les quatre principales maladies chroniques. Cependant, le nombre de Canadiens vivant avec au moins une de ces maladies chroniques continue d'augmenter, représentant un lourd fardeau pour la santé des Canadiens et le système de soins de santé. Les maladies chroniques traitées dans la présente mise à jour constituent les principales causes de décès et de morbidité au Canada et pourraient être évitées en grande partie en nous attaquant seulement à quelques facteurs de risque courants. Les modes de vie sains, la prévention et la bonne gestion des maladies chroniques sont tous nécessaires afin d'assurer que les Canadiens puissent vivre une vie longue, saine et exempte de maladies.

Conflits d'intérêts

Les auteures n'ont aucun conflit d'intérêts à déclarer.

Contributions des auteures et avis

LP a présidé le Comité directeur et a rédigé l'ébauche de l'aperçu, BB a géré le projet et analysé les données, PDR, PL, SO et GW ont analysé et interprété les données et toutes les coauteures ont revu et révisé l'aperçu.

Le contenu de l'article et les points de vue qui y sont exprimés n'engagent que les auteures; ils ne correspondent pas nécessairement à ceux du gouvernement du Canada.

Indicateurs des maladies chroniques au Canada

Tableau 1. Statistiques rapides, édition 2018
Groupe d'indicateurs Mesure(s) d'indicateur Données les plus récentesTableau 1 Note de bas de page a Source de données
(Année)
Déterminants sociaux et environnementaux
Éducation % de la population déclarant ne pas avoir terminé ses études secondaires, population de 20 ans et plus 12,2 % ESCC (2016)
Revenu % de la population vivant sous les seuils de faible revenu après impôt, population totale 8,1 % ECR (2016)
Pauvreté chez les enfants % d'enfants vivant sous les seuils de faible revenu après impôt, population de moins de 18 ansTableau 1 Note de bas de page b 7,3 % ECR (2016)
Emploi Taux de chômage annuel moyen (% de la population ne travaillant pas pendant la période de référence), population de 15 ans et plus 6,3 % EPA (2017)
Sentiment d'appartenance à la communauté % de la population déclarant éprouver un sentiment d'appartenance « très fort » ou « plutôt fort » à sa communauté locale, population de 12 ans et plus 68,8 % ESCC (2016)
Facteurs de risque et de protection pour la santé des mères et des enfants
Diabète pendant la grossesse Taux de femmes enceintes ayant un diabète diagnostiqué (gestationnel ou préexistant) 90,5 par 1 000 naissances totalesTableau 1 Note de bas de page c BDCP (2016)
Hypertension pendant la grossesse Taux de femmes enceintes ayant une hypertension diagnostiquée (gestationnelle ou préexistante) 68,2 par 1 000
naissances totalesTableau 1 Note de bas de page c
BDCP (2016)
Poids de la mère pendant la grossesse % de femmes déclarant un gain de poids pendant la grossesse supérieur aux recommandations de Santé Canada 42,8 %Tableau 1 Note de bas de page d ESCC (2016)
Naissance prématurée % de nouveau-nés vivants dont l'âge gestationnel n'atteint pas 37 semaines révolues 8,2 par 100 naissances vivantes BDCP (2016)
Allaitement maternel % de femmes déclarant avoir nourri leur enfant exclusivement au sein pendant les six premiers mois ou plus, femmes de 15 ans et plus 30,9 % ESCC (2016)
Exposition à la fumée secondaire % des ménages avec enfants de moins de 15 ans déclarant que les enfants sont régulièrement exposés à la fumée secondaire à la maison 2,8 % ECTAD (2015)
Violence familiale % de la population déclarant avoir subi au moins une fois avant l'âge de 15 ans tout type d'agression physique ou sexuelle et/ou d'exposition à la violence par un adulte (18 ans et plus), population de 15 ans et plusTableau 1 Note de bas de page e 34,1 %Tableau 1 Note de bas de page e ESG (2014)
Facteurs de risque et de protection comportementaux
Mouvement sur 24 heures % d'enfants et de jeunes qui suivent les Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures à l'intention des enfants et des jeunes, population de 5 à 17 ans 9,5 % ECMS (2014 à 2015)
Activité physique % d'enfants et de jeunes qui suivent les recommandations en matière d'activité physique en pratiquant au moins 60 minutes d'activité physique d'intensité modérée à élevée chaque jour (donnée mesurée), population de 5 à 17 ans  37,6 %Tableau 1 Note de bas de page d ECMS (2014 à 2015)
% d'adultes qui suivent les recommandations en matière d'activité physique en pratiquant au moins 150 minutes d'activité physique d'intensité modérée à élevée chaque semaine, en séances de 10 minutes ou plus (donnée mesurée), population de 18 ans et plus 17,5 % ECMS (2014 à 2015)
Comportement sédentaire % d'enfants et de jeunes déclarant suivre les recommandations en matière de comportement sédentaire en consacrant moins de deux heures de loisir par jour à regarder la télévision ou à utiliser un ordinateur, population de 5 à 17 ans 28,5 %Tableau 1 Note de bas de page d ECMS (2014 à 2015)
Sommeil % de la population déclarant dormir le nombre d'heures recommandées chaque jour, population de 5 ans et plus 65,5 % ECMS (2014 à 2015)
Alimentation % de la population déclarant consommer des fruits et des légumes au moins 5 fois par jour, population de 12 ans et plus 30,0 % ESCC (2016)
% d'enfants et de jeunes déclarant boire des boissons sucrées tous les jours, population de 5 à 17 ans 16,0 % ECMS (2014 à 2015)
Stress chronique % de la population déclarant que la vie est « assez » ou « extrêmement » stressante la plupart des jours au cours des 12 derniers mois, population de 12 ans et plus 21,5 % ESCC (2016)
Consommation d'alcool % de la population déclarant boire davantage d'alcool que ce que préconisent les directives de consommation d'alcool à faible risque à long terme, population de 15 ans et plus 15,2 % ECTAD (2015)
Tabagisme % de la population déclarant fumer (quotidiennement ou occasionnellement), population de 15 ans et plus 13,0 % ECTAD (2015)
Consommation de drogues % de la population déclarant avoir consommé du cannabis au moins une fois par semaine au cours des trois derniers mois, population de 15 ans et plus 5,2 % ECTAD (2015)
Prévalence des principaux facteurs de risque de maladie chronique % de la population déclarant présenter au moins un des quatre principaux facteurs de risque de maladie chronique (tabagisme, sédentarité, mauvaise alimentation et consommation nocive d'alcool), population de 20 ans et plus 84,9 % ESCC (2016)
Facteurs de risque intermédiaires
Obésité % d'enfants et de jeunes qui sont obèses (donnée mesurée), population de 5 à 17 ans 13,1 % ECMS (2014 à 2015)
% d'adultes qui sont obèses (donnée mesurée), population de 18 ans et plus 28,1 % ECMS (2014 à 2015)
Glycémie élevée % de la population ayant une glycémie élevéeTableau 1 Note de bas de page f (donnée mesurée), population de 18 ans et plus 4,1 % ECMS (2014 à 2015)
Cholestérol sanguin élevé % de la population ayant un taux élevéTableau 1 Note de bas de page f de cholestérol (ratio cholestérol total sur cholestérol LHD [CT:C-LHD]) (donnée mesurée), population de 18 ans et plus 18,7 % ECMS (2014 à 2015)
Hypertension % de la population avec hypertension diagnostiquée, population de 20 ans et plus 25,4 % SCSMC (2015-16)Tableau 1 Note de bas de page g
Pratiques préventives
Contact avec un professionnel de la santé % de la population déclarant avoir un fournisseur habituel de soins de santé, population de 12 ans et plus 84,2 % ESCC (2016)
% de la population déclarant avoir consulté un dentiste, un hygiéniste dentaire ou un orthodontiste au moins une fois au cours des 12 derniers mois, population de 12 ans et plus 69,3 % ESCC (2016)
Dépistage des maladies % de femmes déclarant avoir eu au moins 1 mammographie au cours des 5 dernières années, population de 50 à 74 ans 83,5 % ESCC (2012)
% de femmes déclarant avoir eu au moins 1 test PAP au cours des 3 dernières années, population de 25 à 69 ans 79,7 % ESCC (2012)
% de la population déclarant avoir eu au moins 1 test de recherche de sang occulte dans les selles, une colonoscopie ou une sigmoïdoscopie au cours de la période recommandée, population de 50 à 74 ans 51,1 % ESCC (2012)
Vaccination (grippe) % de la population atteinte d'un problème d'une maladie chroniqueTableau 1 Note de bas de page h déclarant avoir reçu un vaccin antigrippal saisonnier au cours des 12 derniers mois, population de 12 ans et plus 47,0 % ESCC (2016)
État de santé global et impacts sur la santé
Santé générale % de la population déclarant avoir une « très bonne » ou une « excellente » santé, population de 12 ans et plus 60,9 % ESCC (2016)
% de la population déclarant avoir une « très bonne » ou une « excellente » santé mentale, population de 12 ans et plus 68,5 % ESCC (2016)
Espérance de vie à la naissance 83,3 ans SCSMC (2013-14 à 2015-16)
Espérance de vie à 65 ans 21,8 ans SCSMC (2013-14 à 2015-16)
Espérance de vie ajustée en fonction de l'état de santé à la naissance 71,9 ans SCSMC (2013-14 à 2015-16)
Espérance de vie ajustée en fonction de l'état de santé à 65 ans 16,6 ans SCSMC (2013-14 à 2015-16)
Morbidité − prévalence % de la population ayant un diabète diagnostiqué, population de 1 an et plus 8,6 % SCSMC (2015-16)
% de la population déclarant avoir un diagnostic de maladies cardiovasculaires (maladie cardiaque ou accident vasculaire cérébral), population de 20 ans et plus 6,2 % ESCC (2016)
% de la population ayant une cardiopathie ischémique diagnostiquée, population de 20 ans et plus 8,5 % SCSMC (2015-16)
% de la population ayant une insuffisance cardiaque diagnostiquée, population de 40 ans et plus 3,7 % SCSMC (2015-16)
% de la population ayant subi un accident vasculaire cérébral diagnostiqué, population de 20 ans et plus 2,8 % SCSMC (2015-16)
% de la population ayant de l'asthme diagnostiqué, population de 1 an et plus 11,4 % SCSMC (2015-16)
% de la population ayant une maladie pulmonaire obstructive chronique diagnostiquée, population de 35 ans et plus 10,2 % SCSMC (2015-16)
% de la population déclarant avoir déjà reçu un diagnostic de cancer, population de 12 ans et plus 7,2 % ESCC (2016)
% de la population déclarant avoir déjà eu des symptômes compatibles avec au moins une des six maladies mentales ou troubles liés à l'utilisation de substances psychoactivesTableau 1 Note de bas de page i, population de 15 ans et plus 33,3 % ESCC-SM (2012)
% de la population déclarant avoir reçu un diagnostic de trouble de l'humeur ou de trouble anxieux, population de 12 ans et plus 12,9 % ESCC (2016)
% de la population ayant une démence diagnostiquée, y compris la maladie d'Alzheimer, population de 65 ans et plus 6,9 % SCSMC (2015-16)
% de la population ayant de l'ostéoarthrite diagnostiquée, population de 20 ans et plus 13,7 % SCSMC (2015-16)
% de la population ayant de l'ostéoporose diagnostiquée, population de 40 ans et plus 11,9 % SCSMC (2015-16)
% de la population déclarant avoir reçu un diagnostic d'au moins une des cinq maladies chroniques communesTableau 1 Note de bas de page j, population de 20 ans et plus 33,7 % ESCC (2016)
% de la population déclarant avoir reçu un diagnostic d'au moins une des 10 maladies chroniques communesTableau 1 Note de bas de page k, population de 20 ans et plus (Nouveau) 44,2 % ESCC (2016)
Multimorbidité % de la population déclarant avoir reçu un diagnostic d'au moins deux des cinq maladies chroniques communesTableau 1 Note de bas de page j, population de 20 ans et plus 8,9 % ESCC (2016)
% de la population déclarant avoir reçu un diagnostic d'au moins deux des 10 maladies chroniques communesTableau 1 Note de bas de page k, population de 20 ans et plus 18,3 % ESCC (2016)
Morbidité − incidence Taux de cas de diabète nouvellement diagnostiqués, population de 1 an et plus 595,4 par 100 000 SCSMC (2015-16)
Taux de cas de cardiopathie ischémique nouvellement diagnostiqués, population de 20 ans et plus 591,8 par 100 000 SCSMC (2015-16)
Taux de cas d'infarctus aigu du myocarde nouvellement diagnostiqués, population de 20 ans et plus 216,8 par 100 000 SCSMC (2015-16)
Taux de cas d'insuffisance cardiaque nouvellement diagnostiqués, population de 40 ans et plus 541,0 par 100 000 SCSMC (2015-16)
Taux de cas d'asthme nouvellement diagnostiqués, population de 1 an et plus 464,8 par 100 000 SCSMC (2015-16)
Taux de cas de maladie pulmonaire obstructive chronique nouvellement diagnostiqués, population de 35 ans et plus 818,2 par 100 000 SCSMC (2015-16)
Taux de cas de cancer nouvellement diagnostiqués, population totale 563,6 par 100 000Tableau 1 Note de bas de page l RCC/SNDCC (2017)
Taux de cas de démence, y compris la maladie d'Alzheimer, nouvellement diagnostiqués, population de 65 ans et plus 1372,6 par 100 000 SCSMC (2015-16)
Taux de cas d'ostéoarthrite nouvellement diagnostiqués, population de 20 ans et plus 872,7 par 100 000 SCSMC (2015-16)
Taux de fractures de la hanche nouvellement diagnostiqués, population de 40 ans et plus 146,6 par 100 000 SCSMC (2015-16)
Incapacité % de la population déclarant être limitée « parfois » ou « souvent » dans ses activités en raison de problèmes de santé ou d'une maladie, population de 12 ans et plus 32,7 % ESCC (2014)
Mortalité           Taux de décès attribuables à une maladie chronique majeure (maladies cardiovasculaires, cancer, maladies respiratoires chroniques, diabète), population totale 478,0 par 100 000 BCDECD (2015)
Taux de décès attribuables au diabète, population totale 20,0 par 100 000 BCDECD (2015)
Taux de décès attribuables aux maladies cardiovasculaires, population totale 196,4 par 100 000 BCDECD (2015)
Taux de décès attribuables aux maladies respiratoires chroniques, population totale 46,5 par 100 000 BCDECD (2015)
Taux de décès attribuables au cancer, population totale 215,0 par 100 000 BCDECD (2015)
Taux de décès attribuables au suicide, population totale 12,3 par 100 000 BCDECD (2015)
Taux de décès attribuables à la démence, y compris la maladie d'Alzheimer, population totale 67,4 par 100 000 BCDECD (2015)
Taux de décès dans les 12 mois suivant une fracture de la hanche, population de 40 ans et plus 227,5 par 1 000 SCSMC (2014-15)
Mortalité prématurée Probabilité de mourir entre 30 et 69 ans d'une des maladies chroniques majeures (maladies cardiovasculaires, cancer, maladies respiratoires chroniques, diabète) 10,2 % BCDECD (2015)
Probabilité de mourir entre 30 et 69 ans d'une maladie cardiovasculaire 3,0 % BCDECD (2015)
Probabilité de mourir entre 30 et 69 ans d'un cancer 6,1 % BCDECD (2015)
Probabilité de mourir entre 30 et 69 ans d'une maladie respiratoire chronique 0,7 % BCDECD (2015)
Probabilité de mourir entre 30 et 69 ans du diabète 0,4 % BCDECD (2015)

Abréviations : BCDECD, Statistiques de l'état civil – Base de données sur les décès; BDCP, Base de données sur les congés des patients; C-LHD, cholestérol à lipoprotéines de haute densité; CT, cholestérol total; ECMS, Enquête canadienne sur les mesures de la santé; ECR, Enquête canadienne sur le revenu; ECTAD, Enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues; EPA, Enquête sur la population active; ESCC, Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes; ESCC-SM, Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes-santé mentale; ESG, Enquête sociale générale; RCC, Registre canadien du cancer; SCSMC, Système canadien de surveillance des maladies chroniques; SNDCC, Système national de déclaration des cas de cancer.

Remarque : Indicateurs ou mesures pour lesquels les données ne sont pas disponibles : tabagisme prénatal, consommation prénatale d'alcool, troubles du développement (y compris le trouble du spectre de l'autisme [TSA] et l'ensemble des troubles causés par l'alcoolisation foetale [ETCAF]), soutien social, résilience, discrimination et stigmatisation et environnement bâti.

Tableau 1 Note de bas de page a

Tous les taux figurant dans ce tableau sont bruts et sont fondés sur des données réelles, à moins d'indication contraire.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page a

Tableau 1 Note de bas de page 2

Inclut tous les enfants de 0 à 17 ans vivant dans une famille économique et ne vivant pas dans une famille économique.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page b

Tableau 1 Note de bas de page c

Les naissances totales incluent les naissances vivantes et les mortinaissances.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page c

Tableau 1 Note de bas de page d

La méthode de calcul utilisée pour cet indicateur diffère de celle des éditions précédentes, les estimations ne sont pas directement comparables.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page d

Tableau 1 Note de bas de page e

L'agression physique comprend avoir été giflé/frappé/poussé/attrapé/bousculé/projeté/attaqué physiquement au moins une fois par un adulte (18 ans et plus); l'agression sexuelle comprend avoir été forcé ou presque forcé à avoir une activité sexuelle/touché contre sa volonté d'une manière sexuelle au moins une fois par un adulte (18 ans et plus); et l'exposition à la violence comprend avoir vu ou entendu ses parents ou tuteurs se frapper ou frapper un autre adulte (18 ans et plus). La définition de cet indicateur a changé; les estimations ne sont pas directement comparables aux estimations précédemment rapportées.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page e

Tableau 1 Note de bas de page f

Cet indicateur identifie les individus (à l'exception des femmes enceintes) avec un niveau élevé de cette condition à risque mesuré lors d'un prélèvement unique, sans toutefois tenir compte du statut diagnostique.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page f

Tableau 1 Note de bas de page g

Des données de l'ECMS existent pour cet indicateur. Elles présentent les taux pancanadiens d'hypertension artérielle selon le diagnostic.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page g

Tableau 1 Note de bas de page h

Les maladies chroniques incluent: le cancer (ayant reçu un diagnostic dans le passé), le diabète, les maladies cardiovasculaires (maladies cardiaques et accidents vasculaires cérébraux), les maladies respiratoires chroniques (asthme et maladie pulmonaire obstructive chronique).

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page h

Tableau 1 Note de bas de page i

Les six troubles mentaux et troubles liés à l'utilisation de substances sont : épisode dépressif majeur, trouble bipolaire, trouble d'anxiété généralisée et abus/dépendance à l'alcool, au cannabis ou à d'autres substances.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page i

Tableau 1 Note de bas de page j

Les cinq principaux groupes de maladies chroniques sont le cancer (ayant reçu un diagnostic dans le passé), le diabète, les maladies cardiovasculaires (maladies cardiaques et accidents vasculaires cérébraux), les maladies respiratoires chroniques (asthme et maladie pulmonaire obstructive chronique) et les troubles anxieux et/ou de l'humeur.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page j

Tableau 1 Note de bas de page k

Les dix maladies chroniques sont les maladies du cœur, les accidents vasculaires cérébraux, le cancer (ayant reçu un diagnostic dans le passé), l'asthme, la maladie pulmonaire obstructive chronique, le diabète, l'arthrite, la maladie d'Alzheimer et autres démences, les troubles de l'humeur et/ou les troubles anxieux.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page k

Tableau 1 Note de bas de page l

Ces chiffres sont des projections pour 2017 fondées sur le fichier maître des totalisations du RCC d'août 2015 (données de 1992 à 2013) et le SNDCC (données de 1969 à 1991).

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page l

Citation suggérée : Agence de la santé publique du Canada. Indicateurs des maladies chroniques au Canada, Statistiques rapides, édition 2018. Ottawa (Ont.) : Agence de la santé publique du Canada; 2018. #IMCC

Pour toutes questions ou commentaires, contactez-nous à : phac.infobase.aspc@canada.ca

Utilisez l'outil en ligne des Indicateurs des maladies chroniques au Canada afin de voir des ventilations additionnelles de données (p. ex. selon le sexe, tendances au fil du temps) : https://sante-infobase.canada.ca/scsmc/outil-de-donnees/

Références

Note de bas de page a

Agence de la santé publique du Canada. Quel est l'état de santé des Canadiens? Analyse des tendances relatives à la santé des Canadiens du point de vue des modes de vie sains et des maladies chroniques [Internet]. Ottawa (Ont.) : Agence de la santé publique du Canada; 2016. En ligne à : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/vie-saine/quel-est-l-etat-sante-des-canadiens.html

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page b

Organisation mondiale de la Santé. Global action plan for the prevention and control of noncommunicable diseases 2013-2020 [Internet]. Genève (Suisse) : Organisation mondiale de la Santé; 2013. En ligne à : http://www.who.int/nmh/events/ncd_action_plan/en/ [en anglais seulement].

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page c

Société canadienne de physiologie de l'exercice. Directives canadiennes en matière de mouvements sur 24 heures pour les enfants et les jeunes : une approche intégrée regroupant l'activité physique, le comportement sédentaire et le sommeil [Internet]. Ottawa (Ont.) : Société canadienne de physiologie de l'exerice; 2016. En ligne à : https://indd.adobe.com/view/7197c3fc-0a7b-4298-81ec-d048b49752b6

Retour à la référence de la note de bas de page 3

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Les MCV comprennent la cardiopathie ischémique, l'insuffisance cardiaque et les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Retour à la référence de la note de bas de page

Note de bas de page 2

Les MRC comprennent la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et l'asthme.

Retour à la référence de la note de bas de page

Note de bas de page 3

Cette estimation diffère de celle indiquée dans le rapport « Quel est l'état de santé des Canadiens? », car le rapport de 2016 a utilisé les données du SCSMC (c.-à-d. l'utilisation annuelle des services de santé pour les troubles anxieux ou de l'humeur), alors que les IMCC ont utilisé les données de l'ESCC (c.-à-d. les troubles de l'anxiété et de l'humeur diagnostiqués autodéclarés).

Retour à la référence de la note de bas de page §

Note de bas de page 4

Le taux d'incidence (nombre de nouveaux cas par année) fondé sur les données du SCSMC peut indiquer un changement réel dans l'état de santé de la population, mais peut aussi refléter une évolution des méthodes de collecte des données, des systèmes de codage ou de classification, des pratiques cliniques, des méthodes de facturation, etc.

Retour à la référence de la note de bas de page **

Note de bas de page 5

Les nouvelles Directives canadiennes en matière d'activité physique de 2016 recommandent que les enfants et les jeunes fassent au moins 60 minutes d'activité physique d'intensité modérée à élevée (APIME) par jour en moyenne par semaine (mais pas nécessairement tous les jours), alors que les directives précédentes recommandaient 60 minutes d'APIME au moins 6 jours par semaine. Cette modification des directives a permis à un plus grand pourcentage d'enfants et de jeunes d'atteindre le niveau d'activité physique recommandé (37,6 % par opposition à 9,1 % auparavant).

Retour à la référence de la note de bas de page ††

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :