Le Canada se joint aux autres nations chefs de file de l’ère numérique du D7

Communiqué de presse

22 février 2018 — Ottawa — Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada

Le gouvernement du Canada comprend que le gouvernement numérique peut servir à habiliter les gens tout en améliorant la prestation des services aux citoyens.

Le Canada est donc heureux de signer la charte du groupe numérique 7 (D7) en se joignant aux nations numériques chefs de file dans le cadre d’une mission visant à adopter la technologie numérique dans l’intérêt des citoyens. 

Dans la charte du D7, le Canada s’engage à travailler à l’établissement des principes fondamentaux du développement numérique en mettant l’accent sur les besoins de l’utilisateur, le gouvernement ouvert et la volonté d’échanger avec les nations membres du D7 et d’apprendre d’elles. 

Le Groupe numérique 7 comprend les nations reconnues comme ayant les gouvernements les plus avancés sur le plan numérique dans le monde. Désigné auparavant sous le nom de D5, le groupe est officiellement devenu le D7 avec l’ajout du Canada et de l’Uruguay. 

Le D7 constitue une tribune qui permet aux nations membres d’échanger des pratiques exemplaires, de déterminer la façon d’améliorer la prestation de services numériques aux citoyens, de collaborer à des projets communs et d’appuyer et de promouvoir leurs économies numériques respectives en expansion.


Citations

« Nous sommes ravis que notre engagement à l’égard du gouvernement numérique a valu au Canada une place parmi les pays chefs de file du monde entier. Nous avons hâte de travailler avec nos partenaires du D7 à notre mission collective pour mettre en œuvre les principes et les pratiques numériques et mieux servir nos citoyens. » 

- L’honorable Scott Brison, président du Conseil du Trésor

Faits en bref

  • Le D7 comprend l’Estonie, Israël, la Corée du Sud, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, le Canada et l’Uruguay.

  • Le Canada a signé la charte du D7 le 22 février lors du sommet ministériel du D5 à Wellington, en Nouvelle-Zélande. La charte a été signée numériquement à partir du Canada par l’honorable Scott Brison, président du Conseil du Trésor. La secrétaire parlementaire, Joyce Murray, était présente au moment de la signature en Nouvelle-Zélande pour le compte du Canada. 

  • L’adhésion au Partenariat pour un gouvernement ouvert, que le Canada coprésidera pendant l’exercice 2018 à 2019, est l’un des critères de base de la charte du D7.

Liens connexes

Personnes-ressources

Jean-Luc Ferland
Attaché de presse 
Cabinet du président du Conseil du Trésor 
613-369-3163

Relations avec les médias

Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada 
media@tbs-sct.gc.ca 
613-369-9400

ATS (appareil de télécommunications pour les sourds) — 613-369-9371

Restez branchés

Twitter : @SCT_Canada, @GouvouvertCan
Facebook : www.facebook.com/Votregouvernementaloeuvre/
LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/tbs-sct/


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :