Membres du Conseil consultatif intérimaire de gestion de la GRC annoncés par le ministre Goodale

Communiqué de presse

Le 5 juin 2019
Ottawa (Ontario)
Sécurité publique Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) joue un rôle essentiel dans la sécurité des Canadiens. Un environnement de travail sain est primordial pour permettre à la GRC de remplir sa fonction.

Plus tôt cette année, l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a annoncé que le gouvernement du Canada créerait un Conseil consultatif intérimaire de gestion chargé de fournir à la commissaire de la GRC des conseils externes sur la gestion et l’administration de la GRC.

Aujourd’hui, le ministre a annoncé la création officielle du conseil intérimaire ainsi que la nomination de ses 13 membres, dont M. Richard Dicerni à la présidence et Mme Leanne Fitch à la vice-présidence. La mise en place du conseil intérimaire est une étape cruciale pour faire avancer les priorités liées à la transformation de la GRC, notamment l’élaboration d’une stratégie axée sur les gens d’abord, la modernisation opérationnelle de la GRC ainsi que la santé et le bien-être des employés. Le Conseil travaillera également avec le Comité consultatif national autochtones de la Commissaire afin de faire progresser  la réconciliation et des services policiers compétent au niveau culturel dans les collectivités autochtones.

Les membres du conseil ont été sélectionnés en fonction de leur expérience et de leurs compétences en gestion et en direction, notamment dans les domaines principaux des ressources humaines et des relations de travail, de la gouvernance, de la gestion du changement et de l’innovation, de la comptabilité et de la gestion des risques, de la technologie de l’information, du maintien de l’ordre et de l’application de la loi. Un soin tout particulier a été apporté à la sélection de membres qui reflètent la diversité du Canada, l’équilibre entre les sexes et la représentation régionale, et des membres qui appuient la réconciliation autochtone.

Le ministre Goodale a également souligné que les modifications législatives à la Loi sur la Gendarmerie royale du Canada ont été incluses dans le projet de loi C-97 : Loi n1 d’exécution du budget de 2019qui, s’il est adopté, rendra le conseil intérimaire permanent.

Le nom des 13 membres et leurs biographies sont disponibles ici : Membres du Conseil consultatif intérimaire de gestion de la Gendarmerie royale du Canada.

Des renseignements supplémentaires sur le rôle du conseil sont disponibles ici : Conseil consultatif intérimaire de gestion de la Gendarmerie royale du Canada.

Citations

« Je suis extrêmement heureux d’accueillir les tout premiers membres du Conseil consultatif intérimaire de gestion de la GRC. Ces personnes ont été sélectionnées avec soin, en fonction de leur expérience, de leurs connaissances, de leur expertise et de leurs antécédents, afin de fournir des conseils de grande qualité à la commissaire Lucki et au gouvernement du Canada. Leur participation à la transformation de la force policière nationale du Canada est grandement importante et j’attends avec impatience d’entendre les contributions que le Conseil apportera. »

– L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Je suis convaincue que les membres du conseil consultatif apporteront une multitude de perspectives supplémentaires pour nous aider à concrétiser notre vision. J’attends avec impatience d’entendre leurs conseils et leurs idées afin que nous puissions poursuivre notre route pour devenir une organisation plus moderne, plus saine, plus inclusive et plus digne de confiance. Une organisation qui est connue pour son excellence dans le maintien de l’ordre par les Canadiens. »

– Brenda Lucki, commissaire, Gendarmerie royale canadienne

« C’est un honneur d’être le premier président du Conseil consultatif intérimaire de gestion. Le conseil fournira des conseils externes à la commissaire de la GRC concernant la gestion et l’administration de l’organisation. Nous sommes impatients d’offrir les meilleurs conseils possible afin de soutenir un environnement de travail moderne, sain et respectueux pour tous les membres et les employés de la GRC. »

– Richard Dicerni, président, Conseil consultatif intérimaire de gestion

Faits en bref

  • En 2016, en réponse aux allégations persistantes de harcèlement en milieu de travail et aux actions civiles associées, le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile a demandé deux examens indépendants de cas de harcèlement à la GRC : un par la CCETP et l’autre par Mme Sheila Fraser.

  • Les rapports de la CCETP et de Mme Fraser ont été publiés en mai 2017. On y est arrivé à la conclusion que la GRC continue de connaître des problèmes systémiques contribuant au harcèlement et à l’intimidation en milieu de travail.

  • En janvier 2019, le ministre Goodale a accepté toutes les recommandations des rapports de la CCETP et de Mme Fraser et s’est engagé à créer un Conseil consultatif intérimaire de gestion chargé de faciliter leur mise en œuvre, et à présenter un projet de loi visant à rendre le conseil permanent.

  • Le conseil intérimaire aidera à orienter les changements fondamentaux nécessaires pour donner suite aux recommandations formulées par la CCETP et Mme Fraser.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Responsable des médias et des communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :