Déclaration du directeur du SCRS sur les allégations de harcèlement

Déclarations

Ottawa (Ontario), le jeudi 13 juillet 2017– Le directeur du SCRS, M. David Vigneault, a fait aujourd’hui la déclaration suivante en réponse aux allégations de harcèlement par des employés du SCRS : 

 

« Le Service canadien du renseignement de sécurité prend toute allégation de comportement déplacé au sérieux. Je tiens fermement à diriger une organisation où chaque employé fait la promotion d’un milieu de travail exempt de harcèlement et propice au traitement équitable de toutes les personnes. Les employés du SCRS accomplissent un travail très important dont ils tirent une grande fierté. Le Service se targue d’être un employeur de premier plan et de créer un milieu de travail sain, respectueux et inclusif. Il puise sa force dans sa diversité. 

 

J’aimerais souligner qu’en tant qu’organisation, le SCRS ne tolère en aucune circonstance le harcèlement, la discrimination, ou l’intimidation. Les comportements et les décisions de tous les employés doivent refléter les valeurs et l’éthique ainsi que les principes énoncés dans le Code de conduite des employés, à savoir le respect de la démocratie, le respect d’autrui, l’intégrité, la saine gestion et l’excellence professionnelle. 

 

Nos employés sont toujours encouragés à signaler, sans crainte de représailles, tout incident de harcèlement réel, possible ou subjectif à leur superviseur ou à la haute direction.

 

Comme la Cour a maintenant été saisie de cette question, le SCRS ne fera plus de commentaires publics sur ces allégations. »

 

-30-


Relations avec les médias
Service canadien du renseignement de sécurité
Media-medias@smtp.gc.ca
613-231-0100

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :