Conférence de l’ONU sur les changements climatiques : COP25 à Madrid

La 25e session de la Conférence des Parties (COP25) a eu lieu à Madrid, en Espagne, du 2 au 13 décembre 2019, sous la présidence chilienne. Le monde s'est réuni à nouveau afin de poursuivre les efforts de mise en œuvre de l’Accord de Paris visant à réduire la pollution, à renforcer la résilience et à faire progresser les initiatives climatiques internationales.

L’Accord de Paris

Description de la vidéo

Lors de la 25e Conférence des Parties (COP25), le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Jonathan Wilkinson, a prononcé la déclaration nationale qui portait sur les mesures de lutte contre les changements climatiques prises au Canada et à l’étranger.

Lisez la transcription complète. (PDF)

Délégation du Canada

Le Canada demeure déterminé à maintenir l’élan de l’Accord de Paris en prenant des mesures pour lutter contre les changements climatiques au pays et en faisant preuve de leadership à l’échelle internationale. La délégation canadienne a été dirigée par le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Jonathan Wilkinson, qui était appuyé par l’ambassadrice du Canada pour les changements climatiques, Patricia Fuller. Apprenez-en davantage sur les antécédents du ministre Wilkinson en matière de technologies propres et de changements climatiques.

La négociatrice en chef du Canada en matière de changements climatiques, Catherine Stewart, a dirigé la participation du Canada aux négociations. La délégation canadienne a réuni divers points de vue sur les changements climatiques et l’action climatique et elle était formée de représentants provenant des groupes suivants :

Mesures du Canada au pays

Grâce à son plan en matière de changements climatiques, le Canada est sur la bonne voie pour atteindre l’objectif de l’Accord de Paris, soit réduire les émissions de gaz à effet de serre de tous les secteurs de l’économie de 30 p. 100 par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2030. La tarification de la pollution par le carbone s’applique partout au Canada, aidant les Canadiens à économiser de l’argent et de l’énergie, à réduire les émissions, à stimuler l’innovation et à soutenir la concurrence dans l’économie mondiale à faibles émissions de carbone en émergence.

Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques

Mode de fonctionnement de la tarification de la pollution

Aide aux pays en développement

Le Canada est un chef de file de l’action climatique à l’échelle internationale et la COP offre une tribune permettant au gouvernement de démontrer les progrès réalisés aux côtés des partenaires internationaux dans le cadre de nombreuses initiatives, notamment l’élimination progressive du charbon, l’objectif zéro déchet de plastique, la protection de la nature et la promotion du financement novateur de la résilience des zones côtières. Le Canada versera 2,65 milliards de dollars d’ici 2020-2021 pour aider les pays en développement dans leur transition vers des économies résilientes, à faibles émissions de carbone.

La participation du Canada au financement international de la lutte contre les changements climatiques

Participez à la conversation

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :