Principes de base des investissements

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Types d’investissements

Les types d’investissement les plus courants comprennent :

Rente

Une rente est un contrat d’investissement qui prévoit le versement périodique d’un revenu, habituellement après la retraite.

Obligation

Une obligation est un titre que vous recevez pour avoir accordé un prêt à une compagnie ou au gouvernement (un émetteur). En échange, l’émetteur de l’obligation promet de verser des intérêts à un taux déterminé et à rembourser le prêt à une date convenue.

Obligation d’épargne du Canada (OEC)

Une Obligation d’épargne du Canada est un produit d’épargne émis et garanti par le gouvernement fédéral. Elle offre un taux d’intérêt garanti. L’Obligation d’épargne du Canada a une échéance de trois ans, et les taux d’intérêt demeurent en vigueur pendant cette période. À la fin de la période, le ministre des Finances annonce les nouveaux taux selon les conditions existantes du marché. L’Obligation d’épargne du Canada peut être encaissée n’importe quand et produit des intérêts jusqu’au moment de son encaissement.

Les Obligations d’épargne du Canada sont uniquement vendues dans le cadre du programme d’épargne-salaire, qui permet aux Canadiens d’acheter des Obligations au moyen de retenues salariales automatiques.

Connaissez les taux d’intérêt actuels et comment acheter des Obligations d’épargne du Canada.

Fonds négocié en bourse (FNB)

Un fonds négocié en bourse est un fonds d’investissement contenant des actifs, comme des actions, des marchandises, ou des obligations. Ces fonds sont cotés en bourse et ont une valeur semblable à la valeur totale des actifs qu’ils contiennent. Cela signifie que la valeur d’un fonds coté en bourse peut varier tout au long de la journée.

Le niveau de risque associé au fonds négocié en bourse varie selon les actifs qu’il contient. S’il contient des actifs à haut risque, comme des actions, le niveau de risque est élevé.

Certificat de placement garanti (CPG)

Un certificat de placement garanti est un investissement qui permet de protéger vos capitaux investis. Vous êtes assuré de ne pas perdre d’argent sur votre investissement. Les certificats de placement garanti peuvent avoir des taux d’intérêt fixes ou variables.

Fonds commun de placement

Le fonds commun de placement est une catégorie d’investissement où de nombreux investisseurs se regroupent pour acheter un portefeuille contenant différents investissements. Le fonds est géré par un spécialiste qui investit dans des actions, des obligations, des contrats d’option, des instruments du marché monétaire et d‘autres valeurs mobilières.

Valeur mobilière

Une valeur mobilière est un certificat transférable de propriété d’instruments d’investissement, comme les billets à ordre, les obligations, les actions, les contrats à terme et les options.

Fonds distinct

Un fonds distinct est un fonds de placement similaire à un fonds commun de placement, établi par une compagnie d’assurance et géré séparément des fonds généraux de la compagnie. La grande différence entre ce genre de fonds et les fonds communs de placement est la garantie que, peu importe le rendement du fonds, un pourcentage minimum des paiements des investisseurs leur sera rendu au moment de l’échéance du fonds distinct.

Action

Une action est une unité de participation au capital social d’une société, achetée et vendue sur le marché boursier.

Bon du Trésor

Un bon du Trésor est un titre d’investissement à court terme et à faible risque émis par le gouvernement fédéral ou provincial. Ils sont offerts en coupures allant de 1 000 $ à 1 000 000 $ et leur échéance varie entre un mois et un an.

Conditions d’investissement les plus courantes

Il est important de comprendre les principes de base avant de prendre une décision en matière d’investissement.

Risque

Le risque est la possibilité de perdre l’argent investi ou le niveau d’incertitude quant à la possibilité que votre investissement ne produise aucun rendement ou même que vous perdiez de l’argent.

Presque toutes les catégories d’investissements comportent des risques. Règle générale, plus le rendement potentiel est élevé, plus le risque est grand.

Rendement

Le rendement du capital investi (RCI) est le profit ou le rendement qu’un investissement vous rapporte. Il peut varier beaucoup. Pour certains investissements, le rendement est impossible à prédire avec certitude.

Le rendement d’un investissement peut prendre deux formes :

  • le revenu − y compris l’intérêt ou les dividendes. Un dividende est la partie des profits réalisés par une compagnie qui est versée à ses actionnaires
  • la plus-value – aussi appelée gain en capital − vous permet de faire un profit sur la vente de votre investissement

Le rendement peut aussi être négatif si l’investissement perd de sa valeur. Il s’agit alors d’une « perte en capital ».

Tolérance au risque

La tolérance au risque est la mesure dans laquelle vous êtes prêt à prendre des risques et à ne pas savoir si votre investissement vous fera gagner ou perdre de l’argent.

Vous avez peu ou pas de tolérance au risque si vous préférez prendre peu de risques ou n’en prendre aucun.

Vous avez une grande tolérance au risque si vous êtes prêt à risquer de perdre une partie ou la totalité de votre investissement pour obtenir un meilleur rendement.

Vous pouvez vous poser les questions suivantes pour déterminer votre tolérance au risque :

  • quand aurez-vous besoin de l’argent
  • avez-vous assez d’argent de côté en cas d’urgence et pour payer vos dettes
  • avez-vous un emploi stable
  • pouvez-vous tolérer des investissements dont les rendements sont imprévisibles ou changent de valeur rapidement
  • comment réagiriez-vous si vos investissements perdaient de la valeur

Liquidité

Les actifs ou investissements liquides sont ceux que vous pouvez encaisser ou vendre rapidement. Des exemples d’actifs liquides comprennent les comptes d’épargne et la plupart des actions. Une maison est considérée comme un actif non liquide.

On recommande d’avoir de la liquidité si vous avez l’intention d’utiliser vos épargnes ou vos investissements à court terme.

Diversification

Le fait d’avoir une combinaison de placements dans différentes catégories d’actifs s’appelle la diversification. De cette façon, vous pouvez réduire les risques.

Il y a deux façons de diversifier vos placements : la diversification du portefeuille et la répartition de l’actif.

La diversification du portefeuille consiste en une combinaison de placements pour réduire le risque. Par exemple, en ayant des investissements dans plusieurs entreprises au lieu d’une seule. Lorsque vous détenez une variété de placements, vous réduisez la possibilité de voir la valeur de tous vos investissements diminuer en même temps. Si vous ne possédez qu’une seule action et que la société perd de sa valeur, vous risquez de perdre tout l’argent que vous avez investi.

La répartition de l’actif désigne le fait d’avoir différents types de catégories d’actifs dans votre portefeuille de placement, par exemple : actions, obligations et argent liquide. Lorsque vous avez différents types d’actifs, vous réduisez le risque que tous les actifs perdent de la valeur en même temps. 

Niveau de risque des investissements

Chaque type d’option d’investissement comporte son propre niveau de complexité et de risque. Avant de choisir un investissement, il faut en comprendre les caractéristiques et être à l’aise avec son niveau de risque.

Les catégories les plus communes d’investissements ont différents niveaux de risque.

Investissements à faible risque ou sans risque

Les investissements comme l’épargne présentent habituellement des risques faibles, ou pas de risque du tout. La raison est que le capital, et souvent son rendement, sont garantis.

Des exemples d’investissements à faible risque comprennent :

  • les certificats de placement garanti
  • les bons du Trésor

Les valeurs à revenu fixe sont également des investissements à faible risque.

Des exemples de valeurs à revenu fixe comprennent :

  • les obligations du gouvernement
  • les obligations de sociétés

Investissement à risque élevé

Les actions sont jugées être des investissements à risque élevé.

Le niveau de risque des fonds communs de placement et des fonds négociés en bourse varie selon le type d’investissement compris dans le fonds.

Trouvez un aperçu des types d'investissements dans Coup d’œil sur les produits d’investissement, publié par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières.

Comment les investissements sont imposés

Vous pouvez devoir payer de l'impôt sur l’argent que vous tirez de vos investissements. Il y a différentes règles fiscales pour différents types d’investissement.

À moins que vos investissements soient très simples, obtenez des services professionnels en matière de planification fiscale.

Apprenez-en davantage sur la façon de déclarer votre revenu en suivant un cours en ligne, Apprenons l’impôt.

Frais et coûts d’investissement

Les frais et coûts d’investissement varient selon les types d’investissement. Ces coûts peuvent avoir une incidence sur votre profit. Il est donc important d’en être informés.

La plupart des frais et des coûts d’investissement peuvent être divisés selon les catégories suivantes :

  • coûts pour l’achat d’un investissement
  • coûts pour la vente d’un investissement
  • frais de gestion des investissements
  • frais d'un conseiller financier
  • frais d’administration pour les régimes enregistrés

Tous les coûts ne s’appliquent pas à tous les investissements. Par exemple, lorsque vous achetez des obligations, les commissions de ventes sont souvent comprises dans le prix de vente.

Coûts rattachés à l’achat d’un investissement

Les coûts rattachés à l’achat d’un investissement varient selon le type de l’investissement. Vous pouvez payer une commission chaque fois que vous faites l’achat d’une action ou d’un fonds négociés en bourse. Pour cette raison, vous voulez sans doute limiter la fréquence de vos achats. Comme les maisons de courtage et les sociétés de placement déterminent elles-mêmes les frais à payer, la commission varie selon la société avec laquelle vous faites affaire.

Différents frais peuvent être exigés au moment de l’achat de fonds communs de placement :

  • « sans frais d’acuisition » c'est-à-dire l’achat d’unités dans des fonds communs de placement n’entraîne pas de frais
  • des frais initiaux sont exigés au moment de l’achat de fonds communs de placement. Ces frais représentent habituellement un pourcentage du prix d’achat

Coûts rattachés à la vente d’un investissement

Les coûts rattachés à la vente d’un investissement varient selon le type d’investissement. Pour certains fonds communs de placement, les frais sont exigés à la vente de l’investissement (frais de sortie) plutôt qu’à son achat (frais d’entrée).

Les frais de sortie sont exigés à la vente d’un investissement :

  • représentent habituellement un pourcentage du prix de vente
  • sont habituellement plus élevés la première année après l’achat
  • diminuent graduellement chaque année pendant laquelle vous conservez l’investissement
  • peuvent être annulés par le courtier si vous conservez l’investissement assez longtemps

Réfléchissez bien avant d’acheter des fonds pour lesquels on vous impose des frais de sortie. Ces frais vous sont facturés lorsque vous vendez le fonds et sont calculés en fonction d’un pourcentage du prix de vente. Ces frais peuvent atteindre 7 % si vous vendez dès la première année. Pour éviter de tels frais, pensez à conserver votre investissement pendant plusieurs années.

Frais de gestion des régimes enregistrés

Des frais sont facturés pour la gestion de fonds d’investissement, y compris les fonds mutels. Ces frais sont aussi appelés le ratio de frais de gestion (RFG).

Le RFG :

  • peut comprendre une commission versée aux conseillers qui vendent le fonds (aussi connu sous le nom de frais d’administration)
  • est payé, que le fonds rapporte de l’argent ou non
  • est déduit avant de calculer les profits de l’investisseur
  • correspond à un pourcentage de la valeur du fond

Le pourcentage varie selon le fonds, allant de moins de 1 % à plus de 3 %. Par exemple, si vous détenez un fonds dont le rendement est de 5 % et que le RFG du fonds est de 3 %, votre rendement annuel net est de 2 %.

Tableau 1 : Comment le ratio de frais de gestion peut avoir une incidence sur votre investissement
Fonds A Fonds B Fonds C
Investissement total (1 000 $ par année sur 20 ans) 20 000 $ 20 000 $ 20 000 $
Rendement annuel (avant le RFG retranché) 5 % 5 % 5 %
RFG 3 % 1,5 % 0,5 %
Rendement annuel net (après le RFG) 2 % 3,5 % 4,5 %
Valeur du fonds après 20 ans2 24 783 $ 29 269 $ 32 783 $
Différence par rapport au fonds A n/a +4 486 $ +8 000 $

  1. À titre d’exemple seulement
  2. En supposant que le rendement annuel a été de 5 % pendant 20 ans. En réalité, le rendement d’un fonds peut varier d’une année à l’autre

Vous devez être informé du RFG. Le rendement du fonds sans le RFG est compris dans le prospectus du fonds. En plus du RFG, vous pouvez payer d’autres frais facturés par les conseillers financiers.

Calculez les frais et les autres coûts exigés sur votre fonds commun, consultez la Calculatrice de frais associés au fonds commun de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario.

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :