Décision no 19744-463Q205

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Dossier : 19744-463Q205

Décision du commissaire

Question de conformité

Engagement public – Comptes à frais modiques — Non-respect d'un engagement public à l'égard des clients souscrivant à un compte à frais modiques

Loi sur l'ACFC, alinéa 3(2)(c)Footnote 1

En 2003, l'institution financière en cause a renouvelé son engagement public de fournir des comptes à frais modiques. Elle s'est engagée à fournir des comptes qui respectent les lignes directrices énoncées par le gouvernement pour veiller à ce que tous les Canadiens et toutes les Canadiennes aient accès à des services bancaires à prix abordable.

L'alinéa 3(2)(c) de la Loi sur l'Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) indique que : «  l'ACFC a pour mission de surveiller la mise en œuvre de codes de conduite volontaires adoptés par ces institutions financières en vue de protéger les intérêts des clients et qui sont accessibles au public et de surveiller les engagements publics pris par les institutions financières en vue de protéger les intérêts des clients ».

Au cours de l'été 2004, en recueillant des données auprès des institutions financières dans le but de mettre à jour sa publication Guide du coût des services bancaires, l'ACFC a remarqué que l'une d'elles imposait des frais mensuels supplémentaires aux clients qui faisaient des transactions par Internet. Cependant, la banque s'était engagée à offrir un compte à frais modiques comprenant un nombre déterminé de transactions à un coût mensuel ne dépassant pas les 4 $. En facturant des frais supplémentaires pour les transactions faites par Internet, les frais mensuels imposés aux consommateurs excédaient le montant maximal prévu.

Décision prise

Le commissaire a confirmé le constat de non-conformité de la directrice de la conformité et des relations avec l'industrie.

Points à examiner

À cet égard, l'ACFC n'a reçu aucune plainte des consommateurs visant l'institution financière en cause.

Mesures prises par l'institution financière

Suite à cet incident, la banque a pris les dispositions nécessaires pour se conformer à son engagement public en modifiant la structure de frais associée à son compte à frais modiques.

Résultats

Les clients souscrivant au compte à prix modique de la banque ont désormais accès à un nombre déterminé de transactions, incluant des transactions électroniques, à un coût mensuel ne dépassant pas les 4 $.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :