Journée internationale des femmes et des filles de science 2022

À l’Agence d’évaluation d’impact du Canada, nous rendons hommage au travail des femmes dans le domaine des sciences à l’occasion de la Journée internationale des femmes et des filles de science.

Sciences de la vie — un intérêt de toute une vie

Johannie Martin savait dès sa tendre enfance que les sciences biologiques étaient un « choix évident » pour elle. Découvrez comment sa passion pour les escargots l’a amenée à travailler en tant que gestionnaire de projet à Québec.

Ses études comptent un baccalauréat en biochimie, une maîtrise en biologie et un doctorat en océanographie, tous à l’Université Laval à Québec.


Un parcours unique vers une carrière scientifique

Lucy Harrison est gestionnaire de projet à Vancouver. Découvrez comment la plongée sous-marine en compagnie de son père a éveillé son intérêt pour la biologie marine à 12 ans et l’a amenée sur un cheminement de carrière tout à fait unique.

Elle a obtenu un baccalauréat spécialisé en biologie marine de l’Université de Plymouth et une maîtrise en écologie marine tropicale à l’Université Simon-Fraser.


La résolution de problèmes et l’apprentissage par l’expérience fondée sur la science

Lynette Esak est gestionnaire de projet à Edmonton. La passion de Lynette pour la résolution d’énigmes en a fait une candidate naturelle pour une carrière dans les sciences.

Elle possède un baccalauréat en science de l’agriculture spécialisé dans les plantes, les sols et l’économie, ainsi qu’une maîtrise en science des sols, tous deux de l’Université de l’Alberta.


Sciences sociales et évaluation d’impact

Marion Doull est analyste principale des politiques à Ottawa. Elle fournit une expertise en matière de santé et d’analyse comparative entre les sexes plus.

Ses études comprennent un baccalauréat en kinésiologie de l’Université d’Ottawa, une maîtrise en sciences de la santé en promotion de la santé de l’Université de Toronto et un doctorat en santé des populations de l’Université d’Ottawa.


Un éventail de possibilités dans les sciences

Geneviève Bélanger est une scientifique qui travaille en tant que directrice associée intérimaire à Québec. Jeune adulte, elle envisageait de devenir astrophysicienne. Bien qu’elle continue de regarder les étoiles, sa fascination pour les sciences biologiques a pris le dessus.

Ses études comptent un baccalauréat en biologie — aménagement de la faune, ainsi qu’une maîtrise en gestion de la faune, tous deux de l’Université du Québec à Rimouski.


La confiance de réaliser nos rêves

Hayet Laggoune est une scientifique qui travaille en tant qu’analyste à Ottawa. La curiosité de Hayet de comprendre le monde qui l’entoure et d’en explorer les merveilles l’a amenée à faire carrière dans les sciences.

Ses études comptent un baccalauréat et une maîtrise en sciences appliquées — énergies renouvelables de l’Université de Constantine en Algérie ainsi qu’un doctorat en génie - traitement de l’image de l’Université de Bourgogne en France.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :