Table ronde avec l'Association canadienne des déclarants de revenus – Le 18 octobre 2018

Compte rendu de la table ronde du 18 octobre 2018 avec l'Association canadienne des déclarants de revenus

Le 18 octobre, l'honorable Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national, a tenu une table ronde avec des représentants de l'Association canadienne des déclarants de revenus (ACDR), une association qui regroupe certaines des principales entreprises canadiennes du secteur des logiciels de préparation des déclarations de revenus et de la préparation des déclarations.

La table ronde a eu lieu à la suite de l'annonce, le 27 septembre, d'un plan de collaboration entre l'Agence du revenu du Canada et l'ACDR concernant les services numériques. Frank Vermaeten, sous-commissaire de la Direction générale de cotisation, de prestation et de service de l'Agence, a ouvert la réunion en soulignant l'importance de la relation entre l'Agence et le secteur de la préparation et des logiciels de préparation, notamment en ce qui concerne les services numériques, comme le courrier en ligne, Préremplir ma déclaration, ReTRANSMETTRE, et le service d'avis de cotisation express.

La ministre Lebouthillier a souligné le rôle que jouent les chefs de file du domaine fiscal pour aider les personnes à faible revenu à produire leur déclaration de revenus au moyen d'un éventail de services et d'outils. Elle a également insisté sur l'importance de collaborer avec le secteur privé afin d'améliorer les services numériques pour les Canadiens, notamment ceux qui vivent dans le Nord ou dans des régions éloignées et qui n'ont pas nécessairement accès à Internet, en offrant des produits et des services ciblés et en les rendant plus sûrs et faciles à utiliser. Elle a expliqué comment la collaboration de l'Agence avec ce secteur cadre avec la stratégie pangouvernementale appelée UnGC, qui vise à doter les Canadiens de services électroniques de haut calibre sur toutes les plateformes numériques, quelles qu'elles soient.

L'ACDR a présenté en détail sa vision et ses priorités, et décrit ses tâches à venir, y compris l'amélioration de son offre de service et l'innovation pour mieux répondre aux besoins de l'ensemble des Canadiens en matière de transmission des déclarations. L'ACDR a aussi traité de l'importance des études de marché et de miser sur ses liens avec l'Agence. Il a également été question de la récente recherche de Prospérité Canada sur les raisons qui empêchent certains Canadiens à faible revenu de faire une déclaration et d'accéder aux prestations qui leur reviennent. Cette recherche visait à orienter l'élaboration de solutions efficaces pour faire augmenter les taux d'envoi de déclarations chez ce groupe.

Au cours de la table ronde, les participants ont cerné d'autres possibilités de collaboration entre le secteur privé et le gouvernement dans le but d'aider les Canadiens pour améliorer leur expérience de transmission des déclarations et afin qu'ils accèdent aux prestations auxquelles ils ont droit. Des représentants du secteur de la préparation et des logiciels de préparation ont discuté des mesures que prennent leurs entreprises respectives et de leur travail en collaboration avec l'Agence pour atteindre ces objectifs communs. Ils ont mis en évidence l'utilité du plan de collaboration concernant les services numériques afin de favoriser l'innovation et la prestation de nouveaux services aux groupes vulnérables, par exemple.

L'Agence et l'ACDR continueront de consolider leur relation afin d'améliorer les services numériques à tous les Canadiens. Elles se pencheront sur les progrès réalisés et les possibilités de collaboration supplémentaires lors de leur prochaine réunion.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :